La constipation se définit par la réduction de la fréquence des selles, auxquelles s’ajoute une défécation difficile, incomplète et souvent douloureuse. Perçu comme la plante anti-constipation, le latex séché d’Aloès (Aloe Vera) est responsable de propriétés laxatives, stimulantes et irritantes sur les parois intestinales. Il ne faut pas confondre le latex séché d’Aloès qui est extrait des canaux de l’écorce avec le gel (ou la pulpe) d’Aloe Vera qui lui est extrait du cœur de la feuille. Contrairement au latex séché d’Aloès, la pulpe, le jus ou le gel d’Aloe Vera sont dépourvus de cet effet laxatif. Selon les autorités de santé, le latex séché de l’Aloe Vera permet de soulager la constipation occasionnelle. En revanche, son utilisation n’est pas à prendre à la légère en raison des contre-indications, des interactions médicamenteuses et des effets secondaires non négligeables. Il est préférable de se tourner vers des laxatifs plus doux tels que les Pruneaux, le Psyllium ou encore l’huile végétale d’Amande Douce pour soulager la constipation occasionnelle.

Cet article a été mis à jour le 09/04/2024

Le latex séché d’Aloès : un laxatif stimulant, mais pas sans risque

Le latex, aussi retrouvé sous l’appellation suc, exsudat ou sève d’Aloès (Aloe Vera), est responsable de cet effet laxatif particulièrement puissant et stimulant. De couleur jaune et amère, la sève renfermée dans les canaux de l’écorce de l’Aloe Vera est composée de 10 % d’eau et de minimum 28 % de dérivés anthraquinoniques (ou anthraquinones). Ces derniers sont les principaux actifs de la plante responsables des propriétés laxatives.

Mode d’action

Sous sa forme sèche, le latex d’Aloès se dénomme drogue. Les anthraquinones présentes dans le latex séché vont activer le transit grâce à la stimulation des contractions intestinales et aux effets hydroélectrolytiques. Elles vont également aider à maintenir des selles molles en modérant la réabsorption de l’eau présente dans les aliments par la paroi de l’intestin. De plus, l’aloïne est un mélange racémique de 2 isomères : l’aloïne A (barbaloïne) et B (isobarbaloïne) appartenant à la classe des anthraquinones. Dans le tube digestif, l’aloïne est stimulée par les bactéries du microbiote, hydrolysée et donne ainsi de l’aloe-émodine. Ce dernier est un irritant pour le tube digestif. 

Quant à l’avis des autorités de santé, elles reconnaissent l’efficacité du latex séché en cas de constipation occasionnelle. En effet, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) émet que le latex séché d’Aloès tel qu’un “traitement de courte durée de la constipation occasionnelle” et l’EMA (Agence Européenne du Médicament) rapporte “comme bien établi l’usage du latex séché d’Aloès pour traiter les constipations occasionnelles” en tenant compte que son utilisation est restreinte à moins de 2 semaines et qu’elle est réservée aux personnes de plus de 12 ans. Son utilisation doit se résumer à un usage ponctuel et sous avis médical en raison des contre-indications, des interactions médicamenteuses et des effets secondaires importants.

Contre-indications

La liste des contre-indications est particulièrement longue quant à la prise de latex séché d’Aloès. La liste ci-dessous concentre la plupart des contre-indications.

  • Son utilisation n’est pas autorisée chez les enfants de moins de 12 ans, les femmes enceintes et allaitantes. Le latex séché d’Aloès est un ocytocique particulièrement puissant pouvant induire et activer les contractions de l’utérus, ainsi être à l’origine d’une naissance prématurée ou de fausses couches. De plus, la prise de latex séché d’Aloès contenant des hétérosides hydroxyanthracéniques (laxatifs) pourrait occasionner une détresse gastro-intestinale chez les bébés allaités par leur mère. En effet, ces hétérosides pourraient véhiculer dans le lait maternel.
  • Le latex séché de l’Aloès est contre-indiqué en cas d’hémorragies (dont la colite hémorragique), les règles, les métrorragies (perte de sang hors période de règles). En effet, il peut être responsable de l’accroissement du flux sanguin.
  • De plus, il est fortement déconseillé en cas de colite ulcérative, de maladie de Crohn, de côlon irritable, de douleur abdominale, d’appendicite, de nausées, de vomissements, de déshydratation, de pathologies de l’utérus ou encore chez les personnes atteintes d’obstruction ou de rétrécissement intestinal en raison des propriétés congestives.

Interactions médicamenteuses

En plus des contre-indications identifiées ci-dessus, les personnes présentant un trouble cardiaque, une maladie rénale (dont l’insuffisance rénale), ou les personnes atteintes de diabète doivent redoubler de vigilance en cas de traitement médicamenteux. Le latex séché d’Aloès peut interagir avec les médicaments hypokaliémiants, les antiarythmiques, la digitalique, les glucocorticoïdes, les neuroleptiques, les laxatifs, etc. En effet, ce latex est un hypoglycémiant pouvant potentialiser l’action des hypoglycémiants oraux et de l’insuline, engendrant ainsi une hypoglycémie importante. De plus, le latex d’Aloès possède une action sur l’équilibre hydroélectrolytique, ce qui n’est pas sans effet lors de la prise d’un traitement médicamenteux. Comme tous les laxatifs, ce suc altère la bonne absorption des antivitamines K et des anticoagulants au niveau de l’intestin. 

Effets secondaires

Les effets secondaires se manifestent généralement après une consommation prolongée de suc ou de latex séché d’Aloès.

  • Cette consommation peut causer une diarrhée aqueuse, des crampes et une douleur abdominale à l’origine de la perturbation de l’équilibre électrolytique et de l’hypokaliémie (concentration faible de potassium dans le sang). Le potassium (K+) est un minéral indispensable au bon fonctionnement des nerfs, des cellules et des muscles. Il intervient notamment dans la contraction du muscle cardiaque. En cas de déséquilibre en potassium, une anomalie cardiaque, voire un arrêt cardiaque peuvent se produire.
  • De plus, ce latex peut entraîner des polypes intestinaux et ainsi, accroître la probabilité de cancer colorectal en raison de sa concentration en anthraquinones. En revanche, aucun facteur de corrélation n’a été élucidé entre la prise de latex d’Aloès et la survenue d’un cancer colorectal. Il a également été constaté une irritation et une coloration réversible de la muqueuse intestinale (mélanose recto-colique).
  • La prise de latex séché de l’Aloès peut aussi causer des troubles rénaux, cardiaques, voire hépatiques ainsi qu’un risque allergique ou d’hypersensibilité chez les personnes sensibles (cas rare).
  • Craignant le retour de la constipation, les personnes constipées ont dans certains cas recours quotidiennement aux laxatifs. Cette prise régulière conduit à une forme de dépendance (tolérance physique) impliquant une augmentation de la dose de laxatifs afin de maintenir des selles quotidiennes. Parfois, cela peut créer la « maladie des laxatifs » dès lors que les laxatifs stimulants sont pris de manière abusive et prolongée (dont les anthraquinones du latex séché d’Aloès). Même si cette maladie est assez rare, elle a de lourdes conséquences sur l’organisme : aggravation de la constipation, hypokaliémie, colopathie organique, altération de la muqueuse, etc.

Ne pas confondre avec le gel ou le jus d’Aloe Vera

Il ne faut pas confondre le latex séché d’Aloès avec la pulpe, le jus ou le gel d’Aloe Vera. En effet, la provenance au niveau de la plante, la composition, les usages ainsi que les bienfaits sont complétement différents. Contrairement au latex séché d’Aloès, le jus ou le gel d’Aloe Vera sont dépourvus de cet effet laxatif. De plus, ces deux formes (jus et gel) n’ont pas fait l’objet d’études en cas de constipation.

  • La pulpe d’Aloe Vera est extraite du parenchyme mucilagineux localisé au cœur de la feuille d’Aloe Vera. Ce gel natif de la pulpe a une consistance visqueuse et une apparence translucide. Par voie orale, le gel natif aurait une action anti-inflammatoire et cicatrisante au niveau intestinal.
  • Le jus d’Aloe Vera est obtenu par broyage et pressage de la pulpe fraîchement pelée d’Aloe Vera. Ce procédé d’extraction donne un jus brut et non stabilisé conservant ainsi tous les nutriments et les bienfaits de la plante. Tous les jus d’Aloe Vera ne se valent pas ! Selon le procédé d’extraction, de stabilisation et de conservation (lyophilisation, filtrage sur du charbon, etc.), la qualité du jus peut diverger. On retiendra le processus d’extraction manuelle et artisanale qui conserve au maximum la composition et les propriétés de la plante d’Aloe Vera.
  • Le gel d’Aloe Vera est issu du jus d’Aloe Vera épaissi et stabilisé. Le gel d’Aloe Vera peut aussi être issu d’un mélange de poudre d’Aloe Vera, d’eau et d’autres ingrédients (composition la moins favorable). Destiné à un usage externe, le gel d’Aloe Vera est reconnu pour ses propriétés hydratantes, antiprurigineuses et apaisantes notamment. Il est couramment utilisé en tant qu’ingrédient dans la formulation de produits cosmétiques (soin du visage, de la peau ou des cheveux).

Privilégier des laxatifs plus doux

Le suc ou le latex séché d’Aloe Vera est un laxatif stimulant et irritant. Son utilisation nécessite un avis médical compte tenu des contre-indications, des interactions médicamenteuses et des effets secondaires. L’usage de laxatifs plus doux est donc recommandé. De manière ponctuelle, il est possible d’avoir recours aux meilleurs laxatifs naturels pour soulager la constipation occasionnelle. En complément de leur utilisation, il est primordial d’avoir une alimentation riche en fibre, une bonne hydratation et de pratiquer une activité physique quotidienne pour activer le transit intestinal.

  • Les Pruneaux sont composés de polyols (dont le sorbitol et le xylitol), de pectine ainsi que de tous les types de fibres (insolubles, solubles et fermentescibles). La bonne composition des pruneaux permet d’activer le péristaltisme intestinal, de réguler le transit, mais aussi hydrater et de rendre les selles plus molles. Les Pruneaux sont réputés comme le réflexe rapide en cas de constipation. En compote, en jus, seuls ou mélangés avec d’autres fruits, les Pruneaux peuvent être consommés chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez l’enfant dès l’âge de 4 mois.  
  • La poudre de Psyllium est extrêmement riche en fibres (84 g de fibres pour 100g de poudre de Psyllium) et notamment en fibres solubles. Considérées comme des laxatifs de lest, les fibres solubles ont la capacité d’absorber jusqu’à huit fois leur volume en eau. Par ce présent mécanisme, la consommation de poudre de Psyllium améliore la consistance des selles en augmentant leur volume, facilitant ainsi leur exonération. De plus, l’OMS déclare que le Psyllium est un “laxatif capable de restaurer et de maintenir un transit régulier lors de la constipation chronique".
  • L’huile végétale d’Amande Douce est un laxatif doux et non irritant pour les intestins. Elle s’utilise par voie orale dès l’âge de 3 mois à raison d’une cuillère à café le matin à jeun et en prise unique. Bénéfique, elle active le transit intestinal et ramollit les selles dures. L’huile d’Amande Douce est une bonne alternative à l’huile de paraffine en raison de ses effets secondaires, des complications graves et de l’origine chimique de cette dernière. En complément, les massages abdominaux à l’huile d’Amande Douce permettent de favoriser le transit intestinal. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Publication : Chou, J. (2018). L'Aloe vera en pratique bucco-dentaire.Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Chirurgie dentaire. Université Paris Diderot Paris 7.

Publication : Morin, E. (2008). Aloe Vera (L.) Burm.F. : Aspects pharmacologiques et cliniques. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Nantes - Faculté de Pharmacie.

Publication : Michayewicz, N. (2013). L’Aloe vera, plante médicinale traditionnellement et largement utilisée depuis des millénaires, aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Plante miracle ?. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Lorraine.

Publication : Bejas, C. (2020). Aloe vera : Potentialités thérapeutiques et usage. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Limoges.

Publication : Tachot, E. (2019). Le mésusage des laxatifs. U.F.R. DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES. Thèse pour l’obtention du diplôme de Docteur en Pharmacie., 111. https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02302362

Site Web : Constipation de l’adulte : traitement et évolution. (s. d.). ameli.fr | Assuré. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/constipation-adulte/diagnostic-traitement-evolution

Site Web : Thelliez, P. (2019, 6 décembre). Prise en charge de la constipation : ce que disent les experts. VIDAL. https://www.vidal.fr/actualites/24011-prise-en-charge-de-la-constipation-ce-que-disent-les-experts.html

Site Web : FMCHGE - Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie. (2023, 21 avril). Constipation sévère. FMC-HGE. https://www.fmcgastro.org/postu-main/archives/postu-2011-paris/textes-postu-2011-paris/constipation-severe/

Site Web : Lewis, J. L., III. (2024, 5 février). Présentation du rôle du potassium dans l’organisme. Manuels MSD Pour le Grand Public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-hormonaux-et-m%C3%A9taboliques/%C3%A9quilibre-%C3%A9lectrolytique/pr%C3%A9sentation-du-r%C3%B4le-du-potassium-dans-l-organisme

Site Web : Aloès (Aloe vera) - Phytothérapie - VIDAL. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/aloes-barbadensis-vera-capensis.html

Site Web : Docteurs, L. R. D. (2012, 10 mai). Plantes anti-constipation : sous quelle forme doit-on prendre l’aloe vera ? AlloDocteurs. https://www.allodocteurs.fr/archives-plantes-anti-constipation-sous-quelle-forme-doit-on-prendre-l-aloe-vera-7002.html