Le psoriasis est une maladie chronique inflammatoire. Cette maladie touchant la peau évolue par poussées interrompues par des périodes de rémission. On estime que 2 à 3 % des Français sont affectés par le psoriasis. Il se caractérise par des plaques de couleur rouge tapissées de petites cellules de peau qui se détachent de l’épiderme (squames). Bien que bénin et non contagieux, le psoriasis impacte considérablement la qualité de vie des personnes touchées. Le gel d’Aloe Vera est intéressant en cas de psoriasis en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, antiprurigineuses, antiseptiques et cicatrisantes. Même si le gel d’Aloe Vera ne permet pas de guérir le psoriasis, il peut constituer une solution alternative ou complémentaire aux autres traitements pour soulager cette maladie au quotidien. Attention cependant, le gel d’Aloe Vera ne doit pas être appliqué simultanément avec un traitement à base de dermocorticoïde correspondant au soin local de référence pour le psoriasis. Pour les personnes ne pouvant pas utiliser le gel d’Aloe Vera, il est possible de se tourner vers d’autres extraits naturels pour apaiser le psoriasis : l’huile essentielle de Lavande Vraie, l’huile végétale de Bourrache ou l’Argile Verte par exemple.

Cet article a été mis à jour le 02/05/2024

Des propriétés intéressantes

Répertoriée dans la catégorie des maladies chroniques, le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau. Elle se manifeste par des périodes de poussée intercalées d’un temps de rémission. Les causes précises de la maladie sont pour l’heure hypothétiques. En effet, le psoriasis pourrait découler d’une prédisposition génétique et des facteurs favorisants la maladie comme le stress, les infections, les frottements, la prise de certains médicaments, etc.

Cette maladie est reconnaissable par ses plaques rouges recouvertes de desquamation. Ces dernières occasionnent de fortes démangeaisons et de la douleur, notamment lorsqu’elles sont localisées sous la paume des mains ou au niveau de la plante des pieds. Le gel d’Aloe Vera présente alors des propriétés intéressantes en cas de psoriasis. En effet, le gel d’Aloe Vera est à la fois anti-inflammatoire, antiprurigineux, mais aussi hydratant, cicatrisant et antiseptique pour la peau. Certaines personnes atteintes de cette pathologie constatent un soulagement de la maladie après application du gel d’Aloe Vera sur la peau. Même si le gel d’Aloe Vera ne permet pas de guérir le psoriasis, il peut constituer une solution alternative ou complémentaire aux autres traitements pour soulager cette maladie au quotidien. Cependant, le gel d’Aloe Vera ne doit pas être appliqué simultanément avec un traitement à base de dermocorticoïde correspondant au soin local de référence pour le psoriasis.

Des effets à l’étude

Une étude datant de 1996 avait pour objectif d’apprécier l’efficacité clinique et la tolérance d’une crème hydrophile contenant 0,5 % d’extrait d’Aloe Vera chez 60 patients présentant un psoriasis vulgaire léger à modéré. Lors de cette étude réalisée en double aveugle, randomisée et contrôlée par un placebo, les patients ont appliqué 3 fois par jour pendant 5 jours, et ce, durant 4 semaines la crème à base d’Aloe Vera ou le placebo. À l’issue de l’étude, les chercheurs ont montré que l’application de la crème à base d’Aloe Vera a “guéri” 83,3 % des patients contre 6,6 % pour le placebo. Les chercheurs supposent que l’Aloe Vera permettrait d’inhiber la profération et la différenciation des kératinocytes (cellules de l’épiderme) des plaques de psoriasis tout en maintenant l’hydratation de la peau. Par ailleurs, le score PASI (Psoriasis Area Severity Index) a été réduit de 76 % dans le groupe appliquant la crème à base d’Aloe Vera contre 7,8 % pour le groupe placebo. Compris entre 0 et 72, le score PASI est un outil permettant de quantifier la sévérité du psoriasis. Dans le calcul du score, plusieurs facteurs sont pris en considération telle que la surface de la peau affectée par le psoriasis, l’épaississement et le degré de rougeur de la peau ainsi que la desquamation. Ainsi, plus le score PASI est élevé et plus le psoriasis est sévère.

En parallèle, une autre étude affirme qu’un gel à base d’eau est légèrement plus efficace que le gel commercial d’Aloe Vera. Toutefois, les symptômes de la maladie sont améliorés dans les deux cas. Cette étude réalisée en double aveugle, randomisée et contrôlée par un placebo, avait pour objectif de montrer l’effet d’un gel d’Aloe Vera dans le traitement du psoriasis. Au quotidien, les patients ont appliqué 2 fois par jour le gel d’Aloe Vera et un gel d’eau sur leur plaque de psoriasis symétrique. Après 4 semaines d’application, les chercheurs ont observé une réduction plus importante du score PASI chez les patients ayant appliqué le gel à base d’eau (diminution de 82,5 %) par rapport au gel d’Aloe Vera (diminution de 72,3 %). Par ailleurs, certains patients ont signalé avoir ressenti des picotements sur la peau, de la douleur ainsi qu’un dessèchement de la peau après utilisation des deux gels.

Malgré une légère différence entre les deux études en termes d’efficacité, les chercheurs montrent que l’application du gel d’Aloe Vera sur les plaques de psoriasis est à l’origine d’une diminution de certains symptômes de la maladie. Cette différence d’efficacité peut être liée à la qualité du gel d’Aloe Vera et à sa teneur en polysaccharides. En résumé, le gel d’Aloe Vera représente une bonne alternative naturelle pour soulager localement la maladie, même s’il ne peut pas guérir le psoriasis.

Comment l’utiliser ?

Appliquer une petite noisette de gel d’Aloe Vera pur et de bonne qualité sur les zones affectées par le psoriasis. Opter pour un gel d’Aloe Vera composé seulement de jus d’Aloe Vera «Aloe Barbadensis Leaf Juice» épaissi et stabilisé à froid. Il doit être contrôlé en anthraquinones (substances irritantes et allergisantes pour la peau) et certifié bio (type Cosmebio® ou Ecocert®). À associer avec des huiles végétales aux propriétés anti-inflammatoires, apaisantes et nourrissantes comme l’huile végétale de Bourrache, l’huile végétale de Nigelle ou l’huile végétale de Chanvre.

Précautions d’utilisation :

Il est déconseillé d’appliquer le gel d’Aloe Vera simultanément avec les dermocorticoïdes fréquemment prescrits en cas d’affections cutanées, notamment le psoriasis (risque d’effets secondaires). Le gel d’Aloe Vera ne doit en aucun remplacer un traitement médicamenteux en cours. Avant d’utiliser le gel d’Aloe Vera sur plusieurs parties du corps, il est recommandé d’effectuer un test allergique du gel d’Aloe Vera au creux du coude afin de s’assurer qu’il n’y a pas de signes de réactions (démangeaisons, rougeurs, picotements, brûlures, etc.).

D’autres extraits naturels intéressants

  • L’huile essentielle de Lavande Vraie est l’une des huiles essentielles à privilégier pour soulager la douleur et aider à cicatriser les plaques de psoriasis. Antalgique et anti-inflammatoire, l’huile essentielle de Lavande Vraie active le récepteur de la morphine via sa molécule de linalol. Cette dernière intervient notamment dans la gestion de la douleur. En parallèle, l’huile essentielle de Lavande Vraie assure la cicatrisation de la peau tout en maintenant un environnement dépourvu de micro-organismes pathogènes grâce à ses propriétés cicatrisantes, antibactériennes et antifongiques. L’huile essentielle de Lavande Vraie peut s’associer avec d’autres huiles essentielles pour lutter contre le psoriasis et renforcer ses propriétés.
  • Lhuile végétale de Bourrache est intéressante en cas de dermatose (dartre, eczéma, psoriasis, etc.) en raison de sa haute teneur en acide gamma-linoléique (oméga 6). Représentant 17 à 27 % de l’huile de Bourrache, cet acide gras est un précurseur des prostaglandines E1 (PGE1) agissant contre l’inflammation. Par ailleurs, l’huile de Bourrache permet de lutter contre la sécheresse cutanée. En effet, elle maintient l’hydratation de la peau tout en la nourrissant et en l’assouplissant. L’huile de Bourrache s’utilise par voie topique ou par cure orale de 3 semaines renouvelables à raison d’une petite cuillère à café par jour. Son utilisation par voie orale est contre-indiquée chez la femme enceinte ou les personnes atteintes d’hypotension, de pathologies hormono-dépendantes ou ayant un traitement anti-coagulant.
  • Le macérat de bourgeons de Cèdre du Liban agit à la fois sur le système cutané, métabolique, mais aussi sur le plan immunitaire et respiratoire. C’est le macérat à privilégier en cas de problème de peau dont le psoriasis. Quotidiennement, ajouter 5 à 15 gouttes de ce macérat dans un grand verre d’eau, 15 minutes avant le repas, pendant 3 semaines. L’utilisation du macérat de Bourgeons de Cèdre du Liban est déconseillée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants de moins de 3 ans.
  • L’Argile Verte présente de très bonnes propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Ainsi, elle peut aider à diminuer les douleurs des plaques de psoriasis et à réduire les inflammations cutanées de type démangeaisons de la peau. Pour un effet immédiat, réaliser des cataplasmes d’Argile Verte à déposer sur les zones affectées par le psoriasis. Pour une action globale sur l’organisme, effectuer temporairement une cure orale d’Argile Verte, hormis pour les femmes enceintes et allaitantes ou en cas de constipation, de hernie digestive, d’antécédents d’occlusion intestinale, d’hypertension artérielle ou de prise récente d’huile de paraffine. À défaut, utiliser l’Argile Blanche Kaolin qui est particulièrement douce et cicatrisante pour la peau. Elle s’utilise en poudrage pour calmer les démangeaisons et encourager la cicatrisation de la peau, mais aussi en tant que nettoyant naturel pour le visage et le corps (bonnes propriétés d’adsorption).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Syed, T. A., Ahmad, S., Holt, A. H., Ahmad, S., & Afzal, M. (1996). Management of psoriasis with Aloe vera extract in a hydrophilic cream : a placebo‐controlled, double‐blind study. TM & IH. Tropical Medicine And International Health/TM & IH. Tropical Medicine & International Health, 1(4), 505‑509. https://doi.org/10.1046/j.1365-3156.1996.d01-91.x

Publication : Paulsen, E., Korsholm, L., & Brandrup, F. (2005). A double‐blind, placebo‐controlled study of a commercial Aloe vera gel in the treatment of slight to moderate psoriasis vulgaris. JEADV. Journal Of The European Academy Of Dermatology And Venereology/Journal Of The European Academy Of Dermatology And Venereology, 19(3), 326‑331. https://doi.org/10.1111/j.1468-3083.2004.01186.x

Publication : Ricaut, C. (2018). La phytothérapie, une thérapeutique possible dans la prise en charge du psoriasis. Faculté de pharmacie de Marseille.

Publication : Parsy, A. (2015). Le psoriasis : les nouveautés physiopathologiques et les différentes stratégies thérapeutiques. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Lorraine.

Publication : Desbordes, T. (2018). Psoriasis : prise en charge par les traitements alternatifs ; conseil à l'officine. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Bordeaux.

Publication : Morin, E. (2008). Aloe Vera (L.) Burm.F. : Aspects pharmacologiques et cliniques. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Nantes - Faculté de Pharmacie.

Publication : Michayewicz, N. (2013). L’Aloe vera, plante médicinale traditionnellement et largement utilisée depuis des millénaires, aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Plante miracle ?. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Lorraine.

Publication : Rouiller, M. (2015). Le gel d’aloe vera en usage topique et ses vertus cicatrisantes. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Picardie Jules Verne - UFR Pharmacie.

Publication : Bejas, C. (2020). Aloe vera : Potentialités thérapeutiques et usage. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Limoges.

Site Web : Qu’est-ce que le psoriasis ? (n.d.). ameli.fr | Assuré. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/psoriasis/comprendre-psoriasis#:~:text=Le%20psoriasis%20est%20une%20maladie%20inflammatoire%20de%20la%20peau%2C%20non,sur%20la%20qualit%C3%A9%20de%20vie.

Site Web : Association France Psoriasis. (2018, 15 avril). Le diagnostic. https://francepsoriasis.org/la-maladie/comprendre/psoriasis/le-diagnostic/#:~:text=Le%20score%20PASI%20(Psoriasis%20Area,plus%20le%20psoriasis%20est%20s%C3%A9v%C3%A8re

Site Web : Psoriasis : quel traitement ? (s. d.). ameli.fr | Assuré. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/psoriasis/traitement