De composition légèrement différente de l'huile essentielle, l'hydrolat de Lavande Officinale conserve des propriétés tout de même similaires. Il est apaisant, aussi bien au niveau mental que cutané, et peut être utilisé par tout le monde ! Il peut ainsi calmer les grands comme les petits agités. En cas de piqûres, de coups de soleil ou d'acné, voici un hydrolat aux multiples vertus ! Nom latin : Lavandula officinalis L. Partie distillée : sommités fleuries

Propriétés principales

  • Sédatif : la présence de linalol et d'acétate de linalyle dans cet hydrolat favorise la détente. Il lutte ainsi contre le stress et les agitations nerveuses, qui peuvent par exemple être responsables d'insomnies.

  • Antalgique : l'hydrolat de Lavande calme les douleurs d'origine gastrique en luttant contre les spasmes digestifs. Le linalol et l'acétate de linalyle lui permettent également de soulager les migraines.
  • Anti-inflammatoire : la Lavande a la capacité de soulager les inflammations cutanées comme les piqûres d'insectes, ou celles causées par les brûlures superficielles comme les coups de soleil.
  • Répulsif : comme toute lavande qui se respecte, l'hydrolat a une action antiparasitaire permettant de repousser poux, tiques et puces.
  • Cicatrisant : l'hydrolat de Lavande favorise la cicatrisation des plaies superficielles ou suite à des problèmes de peau comme de l'acné ou de l'eczéma par exemple. Il permet d'accélérer la régénération de la peau.
  • Peau sèche et irritée : grâce à ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires apportées par le linalol et l'acétate de linalyle, l'hydrolat de Lavande peut être utilisé en lotion tonique et rafraichissante pour les peaux sèches, irritées et abimées.

Contre le stress et l’agitation

Utilisation simple

A partir de 3 mois :

  • En bain, ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d'hydrolat de Lavande Officinale dans l'eau du bain.
  • En diffusion, vaporiser l’hydrolat de Lavande Officinale dans la chambre ou sur l’oreiller avant le coucher.

Dès 3 ans :

  • En bain, ajouter 6 cuillères à soupe d'hydrolat de Lavande Officinale dans l'eau du bain.
  • En inhalation, respirer l'hydrolat de Lavande Officinale à même le flacon, ou utiliser en parfum d'ambiance.

Utilisation en synergie

A partir de 3 mois. Ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe du mélange suivant dans l’eau du bain, le soir.

  • 1 volume d'hydrolat de Lavande Officinale
  • 1 volume d'hydrolat de Fleur d'oranger

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

En cas de digestion lourde, acidité gastrique, spasmes digestifs

Utilisation simple

A partir de 3 ans. Par voie orale, boire 1 cuillère à café d'hydrolat de Lavande Officinale dans un verre d’eau tiède, après les principaux repas.

Utilisation en synergie

A partir de 3 mois. Appliquer le mélange en compresses sur le ventre en cas de spasmes nerveux abdominaux :

  • 1 volume d'hydrolat de Lavande Officinale
  • 1 volume d'hydrolat de Camomille Noble
  • 2 volumes d’eau

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Pour la concentration

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie orale, prendre 1 cuillère à café dans un verre d’eau en bain de bouche après les repas.

Utilisation en synergie

A partir de 3 mois. Mélanger dans un litre d’eau, à boire au cours de la journée par cure de 21 jours :

  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Lavande Officinale
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Verveine Citronnée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre la mauvaise haleine

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie orale, boire 1 cuillère à café dans un verre d’eau tiède après les principaux repas.

Utilisation en synergie

A partir de 3 mois. Mélanger dans un litre d’eau, à boire au cours de la journée par cure de 21 jours :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Lavande Officinale
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Menthe Poivrée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre l'acné et les cicatrices

Utilisation simple

A partir de 3 mois. Par voie cutanée, vaporiser l'hydrolat de Lavande Officinale, ou imbiber une compresse à appliquer sur la zone touchée.

Utilisation en synergie

A partir de 3 mois. Appliquer en compresse sur la zone touchée :

  • 1 volume d'hydrolat de Lavande Officinale
  • 1 volume d'hydrolat de Carotte
  • 1 volume d’hydrolat d’Hélichryse Italienne
  • 3 volumes d’eau

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre les poux, puces et tiques (en prévention)

Pour les adultes et adolescentes. Par voie cutanée, en eau de rinçage après le shampoing ou en vaporisation derrière les oreilles et la nuque chaque matin.

Pour les animaux. Par voie cutanée, en vaporisation sur l'animal et le couchage.

Contre la peau grasse et acnéique

Dès 3 mois. Par voie cutanée, vaporiser l'hydrolat de Lavande Officinale, ou imbiber une compresse à appliquer sur la zone touchée.

Pour les cheveux gras, ternes, le cuir chevelu irrité

A partir de 3 mois. Par voie cutanée, en eau de rinçage après le shampoing.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : tous types de peaux, mention spéciale pour les peaux de bébé, les peaux grasses et acnéiques, sensibles.
  • Type de cheveux : tous types de cheveux, en particulier les cheveux gras.
Molécules principales
  • linalol

  • acétate de linalyle
  • terpinèn-4-ol
  • lavandulol
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile
  • Couleur : incolore à blanchâtre
  • Odeur : fraîche et fleurie, légèrement différente de l'huile essentielle
  • Goût : fort, amer
  • pH : 4,0 à 5,5
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Lamiacées
        • Origine : France
        • Partie distillée : Sommités fleuries
        • Nom latin : Lavandula officinalis L.

        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.6 ( 39 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : MOON, T., WILKINSON, J., & CAVANAGH, H. (2006). Antibacterial activity of essential oils, hydrosols and plant extracts from Australian grown Lavandula spp. International Journal Of Aromatherapy, 16(1), 9-14. doi: 10.1016/j.ijat.2006.01.007

        Publication : Prusinowska, R., Śmigielski, K., Stobiecka, A., & Kunicka-Styczyńska, A. (2015). Hydrolates from lavender (Lavandula angustifolia) – their chemical composition as well as aromatic, antimicrobial and antioxidant properties. Natural Product Research, 30(4), 386-393. doi: 10.1080/14786419.2015.1016939

        Publication : Lamendin, H., Toscano, G., & Requirand, P. (2004). Phytothérapie et aromathérapie buccodentaires. EMC - Dentisterie, 1(2), 179-192. doi: 10.1016/j.emcden.2003.09.004

        Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

        Ouvrage : Dalmas, P. (2012). Guide des eaux florales et hydrolats. Paris: Éd. Médicis.

        Ouvrage : Zahalka, J. P. (2017). Dictionnaire complet des hydrolats et eaux florales: 100 pathologies traitées. -: Dauphin.

        Ouvrage : Fernandez, X., André, C., Casale, A., Carénini, E., Hadji-Minaglou, F., & Paris, J. (2014). Hydrolats et eaux florales. Paris: Vuibert.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?