Le Gingembre est une plante aux multiples bienfaits. Celle-ci est souvent conseillée dans le cadre de la lutte contre les symptômes du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). En effet, le Gingembre ainsi que son principe actif : le 6-gingérol, ont tous deux fait l’objet d’études afin d’évaluer leur action. Les résultats ont permis de conclure que ces derniers avaient des propriétés anti-inflammatoires assez puissantes, ainsi que des propriétés carminatives permettant d’aider à soulager les douleurs abdominales, les nausées et d’améliorer le transit intestinal. Toutefois, il faut savoir que le Gingembre ne permet pas de guérir le SII. Il n’existe actuellement aucun traitement contre cette maladie. La prise en charge repose uniquement sur la diminution des symptômes afin d’améliorer la qualité de vie des patients qui en sont atteints. Elle repose aussi sur des mesures hygiéno-diététiques à prendre en considération, notamment l’éviction des FODMAPs : des glucides qui ne sont pas complètement digérés ou absorbés dans l’intestin et qui peuvent causer des symptômes gastro-intestinaux. Le Gingembre, quant à lui, est considéré comme un aliment sûr et pauvre en FODMAPs, et peut dont être consommé dans la mesure des doses recommandées. Cet article reprendra les bienfaits du Gingembre dans la lutte contre les symptômes du SII ainsi que son utilisation adéquate sous plusieurs formes.

Cet article a été mis à jour le 19/12/2023

Craquez pour la Compagnie

CONFORT INTESTINAL
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
BASILIC TROPICAL
Huile essentielle BIO
A partir de 2.39€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
ROMARIN À CAMPHRE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.9€
picto cart
YLANG YLANG COMPLÈTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.83€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
PETIT GRAIN BIGARADE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.7€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Pauvre en FODMAPS

Le Gingembre fait partie des aliments autorisés dans le cadre d’un régime pauvre en FODMAPs (souvent réalisé par les diététiciens-nutritionnistes avec leurs patients atteints de SII). Ce dernier consiste à apporter des aliments ne contenant pas ou très peu d’Oligosaccharides, de Disaccharides, de Monosaccharides ou de Polyols pendant une période définie par le professionnel de santé. Ces glucides sont en effet rapidement fermentés par les bactéries intestinales, entraînant un inconfort abdominal chez certaines personnes qui se manifeste par des ballonnements, des gaz, des douleurs, une diarrhée et/ou une constipation. De ce fait, le Gingembre est considéré comme un aliment sûr à consommer, et ce même durant les périodes de poussées.

À l’étude pour réduire les symptômes

Aide à améliorer le transit intestinal

Le Gingembre peut aider à lutter contre la diarrhée ou la constipation. Les manifestations du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) sont fortement associées à des troubles du transit intestinal, à savoir une diarrhée, une constipation ou une alternance entre les deux. Dans ce cadre, le Gingembre a fait l’objet d’une recherche in vivo et in vitro pour évaluer son effet chez des rats atteints de SII, avec une diarrhée prédominante. Les résultats ont pu rapporter que cette épice avait réduit les symptômes cliniques du SII chez ces animaux, notamment par les diminutions significatives de la fréquence de défécation et de la teneur en eau des crottes, par rapport au groupe placebo.

Aussi, le Gingembre a des propriétés prokinétiques, c’est-à-dire qu’il stimule la motilité du tractus digestif, notamment l’estomac et l’intestin grêle. Cela permet ainsi d’augmenter la force et la fréquence des contractions du tube digestif. Ceci est dû au fait que le gingérol, principe actif du Gingembre, agit comme inhibiteur sur des récepteurs antagonistes de la sérotonine (5-HT3). À partir du moment où un inhibiteur est inhibé, une stimulation de la motilité intestinale est activée. De cette manière, le Gingembre aide à lutter contre la constipation en jouant un rôle dans le péristaltisme intestinal, mais aussi contre les gaz et les ballonnements produits par les bactéries intestinales.

Aide à soulager les douleurs abdominales

Le Gingembre permet de soulager les spasmes intestinaux liés au Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). Il a été démontré chez des rats atteints de SII que le Gingembre, ainsi que le 6-gingérol, seraient des agents protecteurs potentiels de l’hypersensibilité intestinale du fait de leur fort pouvoir anti-inflammatoire. Ce n’est pas tout puisque le Gingembre a également diminué les douleurs abdominales et réduit la réponse pro-inflammatoire. Les mécanismes n’ont pas tous été explorés, mais les chercheurs pensent que le Gingembre aurait inhibé l’expression pro-inflammatoire des facteurs TNF-alpha, IL-6 et iNOS, impliqués dans les douleurs abdominales.

Peut soulager les nausées

Le Gingembre peut aider à soulager les nausées liées au Syndrome de l’Intestin Irritable. En effet, il existe plusieurs autres manifestations du SII, en plus de celles qui sont déjà connues, et les nausées en font partie. Le Gingembre est utilisé depuis la nuit des temps en médecine ayurvédique et en médecine traditionnelle chinoise pour lutter contre les nausées et les vomissements. Ce dernier a alors attiré l’attention des scientifiques et a fait l’objet de plusieurs études pour évaluer son effet antiémétique, notamment dans le cas d’intervention chirurgicale, de chimiothérapie, de grossesse et de mal de transports. Le Gingembre semblait alors être très efficace pour réduire l’intensité et la fréquence des nausées.

Cependant, aucune étude n’a été réalisée chez des patients atteints de SII dans le cadre de la lutte contre les nausées étant donné que ce ne sont pas des manifestations très courantes. Toutefois, il a été démontré à plusieurs reprises que le Gingembre avait des effets antiémétiques assez puissants. Cette plante présente le même mécanisme d’action que des traitements antiémétiques et agit directement sur les antagonistes 5-HT3, au niveau du centre du vomissement, dans le système nerveux central.

Il est toutefois important de demander l’avis de son médecin traitant avant de démarrer une cure de Gingembre pour vérifier la cause des vomissements.

Comment l’utiliser ?

Avant de démarrer une cure de Gingembre, il est important d’avoir un avis médical afin d’être sûr qu’il n’y ait pas d’interaction avec certains traitements. Aussi, il est très important de bien s’hydrater et de consulter un diététicien-nutritionniste qui sera capable d’appliquer au mieux le régime FODMAPs ou tout autre régime alimentaire permettant d’améliorer les symptômes.

  • Gingembre en poudre :  jusqu’à 2 à 4 g par jour, ce qui équivaut environ à ½ ou à 1 cuillère à café.
  • Gingembre séché : entre 1 à 2 cuillères à café par jour de plante séchée. 250 mg pour les femmes enceintes et allaitantes.
  • Gingembre frais : jusqu’à 10 à 15 g par jour de rhizome frais
  • Huile essentielle de Gingembre :
    • Par voie cutanée Déposer deux gouttes d'Huile Essentielle de Gingembre diluée dans 8 gouttes d'une Huile Végétale de Jojoba. Masser délicatement le ventre avant les repas pendant 5 à 7 jours.
    • Par voie orale : Déposer une goutte d'Huile Essentielle de Gingembre pure dans une cuillère à café d'huile d'olive, avant le repas, pendant 3 jours maximum lorsqu’il y a une constipation prédominante. Ou bien déposer une goutte sur un comprimé neutre lorsqu’il y a une diarrhée prédominante.
    • En synergie : Voici une synergie élaborée par la Compagnie des Sens pour lutter contre la constipation pouvant se manifester lors d'un SII :30 gouttes d’Huile Essentielle d’Estragon ; 30 gouttes d’Huile Essentielle de Bergamote ; 15 gouttes d’Huile Essentielle de Coriandre Graines ; 15 gouttes d’Huile Essentielle de Gingembre. Ingérer 2 gouttes de cette synergie, 3 fois par jour dans une cuillère à café d'huile d'olive ou de miel, ou sur un comprimé neutre, avant le repas. Renouveler pendant 5 à 7 jours.
    • Précautions d’emploi : Il est important de suivre les instructions et recommandations d’utilisation de l’Huile Essentielle de Gingembre. Celle-ci ne s’ingère qu’à des doses spécifiques et qu’en dilution. L’utilisation de l’huile essentielle de Gingembre est absolument interdite aux personnes épileptiques et aux femmes enceintes ou allaitantes. Les enfants de moins de trois ans sont interdits d’utilisation également. En cas d’application cutanée, il est important de faire un test d’allergie en déposant une goutte d’huile essentielle au creux du coude. Ne pas oublier de consulter les précautions d’emploi complètes avant de l’utiliser !

Précautions d’emploi

  • Il est important d’augmenter progressivement les doses journalières de Gingembre, en particulier si ce n’est pas une épice consommée au quotidien.

  • Des effets indésirables peuvent rapidement s’installer en fonction des doses ingérées, si celles recommandées ne sont pas respectées : une irritation de la langue, de la bouche et de la gorge, des troubles digestifs, notamment des brûlures gastriques, des gaz, des ballonnements, voire des nausées et des diarrhées.

  • Le Gingembre est fortement contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. Non seulement il contient des minéraux (phosphore, calcium, sodium…) qui pourraient favoriser l’apparition de calculs biliaires, mais il a aussi des propriétés cholérétiques (stimulent la production de la bile par le foie).

  • Les principes actifs du Gingembre, à savoir le gingérol et le shogaol peuvent avoir des interactions avec des traitements anticoagulants, antidiabétiques et hypotenseurs.

  • Hors usage alimentaire, la cure de Gingembre et la supplémentation en gingérol ou en shogaol sont à éviter chez les enfants de moins de 6 ans. Les femmes enceintes et allaitantes doivent prendre l’avis de leur médecin traitant avant d’en consommer.

  • Avant une intervention chirurgicale, ou avant l’accouchement, le Gingembre est fortement contre-indiqué en raison d’un risque de saignement ou d’hémorragie étant donné ses propriétés vasodilatatrices.

Craquez pour la Compagnie

CONFORT INTESTINAL
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
BASILIC TROPICAL
Huile essentielle BIO
A partir de 2.39€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
ROMARIN À CAMPHRE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.9€
picto cart
YLANG YLANG COMPLÈTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.83€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
PETIT GRAIN BIGARADE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.7€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 37 votes )

Bibliographie

Publication : Zhang, C., Huang, Y., Li, P., Chen, X., Liu, F., & Hou, Q. (2020). Ginger relieves intestinal hypersensitivity of diarrhea predominant irritable bowel syndrome by inhibiting proinflammatory reaction. BMC complementary medicine and therapies, 20(1). https://doi.org/10.1186/s12906-020-03059-3

Site Web : D’Oro, A., & D’Oro, A. (2019). Découvrez l’importance des prokinétiques dans les troubles digestifs |. | « Que ton aliment soit ton médicament » , Hippocrate. https://www.lanutrition-sante.ch/decouvrez-limportance-des-prokinetiques-dans-les-troubles-digestifs/

Site Web : Gingembre — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Gingembre