Le Gingembre est une plante à rhizome utilisée depuis des siècles, à la fois en cuisine, et en médecine traditionnelle indienne (ayurvéda) ou chinoise, pour soulager certains troubles digestifs. Les plus courants sont la constipation, les brûlures digestives, les ulcères, les nausées et les vomissements. Plusieurs chercheurs se sont intéressés aux propriétés de cette plante afin d’évaluer son efficacité contre les symptômes de la gastroentérite. C’est une maladie d’origine virale ou bactérienne qui connaît une incidence très élevée en France, puisqu’elle touche 21 millions de personnes chaque année. Les norovirus en sont la cause principale et la plus répandue chez l’adulte. Dans ce cadre, l’utilisation du Gingembre pour lutter contre la gastroentérite semblerait efficace, notamment grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes lui permettant de combattre les pathogènes, mais aussi de soulager les symptômes liés à la pathologie. De plus, le Gingembre est anti-inflammatoire et antalgique. Il permet ainsi de lutter contre l’inflammation du tube digestif, les douleurs et les crampes abdominales. Grâce à ses propriétés antiémétiques, le Gingembre soulage les nausées et lutte contre les vomissements. Il joue également un rôle dans la motilité gastrique et intestinale, permettant ainsi d’expulser les pathogènes, et de lutter contre la diarrhée et les ballonnements qui y sont liés. Cet article permettra de mieux comprendre le mécanisme d’action du Gingembre dans sa lutte contre la gastroentérite, mais aussi, son utilisation adéquate.

Cet article a été mis à jour le 04/12/2023

Craquez pour la Compagnie

IMMUNITÉ
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Propriétés anti-inflammatoires et antalgiques

Le Gingembre permet de lutter contre l’inflammation causée par une gastroentérite. Cette dernière provoque une inflammation des muqueuses de l’estomac, des parois de l’intestin grêle ou du colon. Elle est souvent due à une infection par des virus, des bactéries, des parasites, ou encore à l’ingestion de toxines chimiques ou de médicaments. Dans ce cadre, le Gingembre peut contribuer à réduire l’inflammation grâce à ses principes actifs : le gingérol, le shogaol. Les formes actives étant le 6-gingérol et 6-shogaol, ces derniers ont fait l’objet de plusieurs recherches poussées. En effet, ils jouent un rôle dans la suppression des cytokines pro-inflammatoires telles que les interleukines (IL) : IL-1B, IL-6, TNF -α et COX-2, responsables des inflammations digestives, et la réduction de la production de PGE2, prostaglandine jouant un rôle important dans l’inflammation et la fièvre. Tout cela est dû au fait que les principes actifs du Gingembre régulent à la baisse certains facteurs de transcription de l’inflammation (p38MAPK, Nrf-2 et NFkB).

Propriétés carminatives et tonifiantes

Le Gingembre contribue à améliorer la motilité gastrique et intestinale grâce à ses propriétés tonifiantes et carminativesDans le cas de la gastroentérite, les principes actifs du Gingembre (le gingérol et le shogaol) vont jouer un rôle important au niveau digestif grâce à leurs :

  • Propriétés tonifiantes : les gingérol et shogaol vont en premier lieu agir sur le péristaltisme gastrique pour faciliter la vidange gastrique, ce qui va permettre l’avancée du bol alimentaire dans le tractus gastro-intestinal. Par la suite, ils joueront un rôle important sur le péristaltisme intestinal et vont permettre l’amélioration des mouvements intestinaux, dans la progression du contenu intestinal jusqu’à son élimination, et par conséquent, celle des toxines responsables de la gastroentérite.

  • Propriétés carminatives : le Gingembre permettra d’expulser les gaz et ballonnements qui accompagnent souvent la gastroentérite.

  • Propriétés sécrétoires : le Gingembre, grâce à ses principes actifs et à son goût piquant et légèrement acidulé, va permettre la stimulation des sécrétions salivaires, gastriques et biliaires. Cela améliorera la digestion dans le cas d’une gastroentérite.

Propriétés antiémétiques

Le Gingembre est la plante idéale pour soulager les sensations de nausées et de vomissements. En effet, grâce à ses principes actifs, le Gingembre jouerait un rôle dans la vidange gastrique ainsi que le péristaltisme, deux phénomènes permettant de lutter contre le vomissement. Par ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l’usage du Gingembre pour ses effets antiémétiques. Plusieurs études ont établi une diminution des nausées et vomissements lors de la prise de Gingembre, qu’il soit sous sa forme fraîche, moulue, séchée, sous forme d’huile essentielle ou d’extrait aqueux. Tel est le cas d’une expérience qui a été faite sur des enfants atteints de gastroentérite aiguë. Cette étude a été réalisée à partir d’un extrait aqueux de Gingembre et les résultats ont permis d’observer que le cette plante réduisait significativement les nausées et vomissements par rapport au placébo.

Aussi, les principes actifs du Gingembre agissent sur un récepteur (5-HT3) situé dans le centre du vomissement au niveau du système nerveux périphérique et central, permettant son inactivation afin d’empêcher les sensations de nausées et de vomissements, exactement comme les médicaments antiémétiques.

Propriétés antivirales et antibactériennes ?

Le Gingembre a des actions antivirale et antibactérienne prometteuses contre les norovirus et l’Escherichia Coli. Selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), en France, les norovirus sont la cause principale de gastroentérite. Les infections par ces virus peuvent être par voie féco-orale : d’une personne à une autre, par l’ingestion d’aliments contaminés par des selles, ou bien par voie aérienne (: via les aérosols ou lors des vomissements). Dans ce cadre, le Gingembre a été étudié en association avec les Clous de girofle pour évaluer leur efficacité contre le calicivirus félin, un substitut du norovirus humain, et ce, sous forme d’extraits aqueux. Les chercheurs ont mentionné que ces deux épices ont une activité antivirale très prometteuse qui pourrait donc prévenir la gastroentérite.

Une étude a évalué l’effet de plusieurs plantes médicinales, dont le Gingembre, en isolant les bactéries Escherichia Coli, responsables entre autres d’intoxications alimentaires. Des extraits aqueux, éthanoliques et acétoniques de Gingembre, ont été utilisés afin d’évaluer leur action antibactérienne. Les résultats de l’étude ont montré que l’extrait éthanolique de Gingembre était le plus efficace. S’ensuit l’extrait acétonique, puis l’extrait aqueux. De plus, le Gingembre est la plante qui a montré la plus forte activité antibactérienne contre l’Escherichia Coli. Cela laisse présager un potentiel antibactérien assez prometteur. D’autres recherches doivent encore voir le jour afin de confirmer cette hypothèse.

Comment l’utiliser ?

Conseils généraux

Dans le cas de la gastroentérite, il est important de savoir que certains aliments sont à éviter afin de ne pas aggraver ses symptômes. Les boissons gazeuses et gazéifiées, les jus de fruits et de légumes crus non lavés, les produits laitiers, les crudités, les fritures et les aliments épicés, piquants et riches en fibres sont à éviter. Cela permettra donc de lutter contre les nausées et vomissements, les ballonnements et la diarrhée qui accompagnent la gastroentérite, et d’éviter une infection bactérienne ou virale dans les crudités. En revanche, il est important de bien s’hydrater (à raison de 1,5 à 3 L par jour en fonction des besoins) et d’avoir une alimentation équilibrée, saine et variée.

Il est important de respecter les doses journalières recommandées : 

  • Gingembre en poudre :  jusqu’à 5 g par jour, ce qui équivaut à une cuillère à café environ.

  • Gingembre séché : entre 1 à 2 cuillères à café par jour de plante séchée, 250 mg pour les femmes enceintes et allaitantes.

  • Gingembre frais : jusqu’à 10 à 15 g par jour de rhizome frais.

Un avis médical ou d’un professionnel de santé est recommandé avant de démarrer une cure de Gingembre.

En cuisine

Décoction au Gingembre

Faire bouillir l’équivalent d’un litre d’eau. Verser 15 g de Gingembre frais râpé, ou 5 g de Gingembre en poudre, ou 2 g de Gingembre séché. Ajouter 2 à 3 cuillères à soupe de feuilles sèches de Sarriette, plante efficace contre la gastroentérite. Plus la préparation infusera, plus elle sera piquante. Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser. Au bout de 10 à 15 minutes, filtrer la boisson et ajouter du miel si nécessaire pour sucrer. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Infusion au Gingembre

Faire bouillir l’équivalent d’un litre d’eau. Verser 2 cuillères à café de Gingembre séché ou 1 cuillère à café de Gingembre en poudre. Ajouter 10 à 20 g de feuilles sèches de Sarriette. Laisser infuser pendant 10 minutes. Filtrer la boisson et ajouter du miel pour sucrer si nécessaire. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Précautions d’emploi : Eviter de consommer la Sarriette avant de dormir.

Soupe aux légumes et au Gingembre
  • 3 carottes de taille moyenne

  • 2 pommes de terre

  • 2 branches de coriandre

  • Sel

  • 4 g de Gingembre en poudre

  • 1 pincée de Cumin en poudre

  • 1 L d’eau

  • 1 œuf dur ou 60 g de tofu nature ou fumé pour les végétaliens

Couper les carottes et les pommes de terre en petits morceaux, puis les faire cuire dans 1L d’eau préalablement salée. Plonger un œuf délicatement dans de l’eau bouillante et laisser cuire à frémissement pendant 10 minutes. Lorsque les carottes et les pommes de terre sont cuites, les mixer avec le Gingembre, le Cumin, la coriandre et l’œuf, ou le tofu pour les végétaliens, avec 300 ml d’eau. Mettre la préparation dans une casserole et chauffer. Servir la soupe chaude ou tiède.

En produits désinfectants pour la prévention

Sur une des études citées préalablement, les chercheurs ont proposé d’utiliser les extraits aqueux de Gingembre et de Clou de girofle pour nettoyer les fruits et légumes frais, à échelle domestique. Aussi, ils ont énoncé qu’il serait judicieux de les utiliser à échelle industrielle comme solution antivirale ou sur les salades ou d’autres crudités.

Ces extraits peuvent être utilisés également pour désinfecter les surfaces qui pourraient potentiellement être contaminées par les norovirus ou certaines bactéries. Selon les scientifiques, ce seraient des solutions envisageables mais il faudrait effectuer des études de vérification plus approfondies.

Précautions d’emploi

  • Les principes actifs du Gingembre, à savoir le gingérol, le shogaol et la paradol peuvent avoir des interactions avec des traitements anticoagulants, antiacides et hypotenseurs.

  • Le Gingembre est fortement contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. Non seulement il contient des minéraux (phosphore, calcium, sodium…) qui pourraient, en excès, favoriser l’apparition de calculs biliaires, mais il a aussi des propriétés cholérétiques.

  • Augmenter les doses journalières de Gingembre progressivement est recommandé afin de ne pas voir apparaître d’effets indésirables : irritation de la gorge ou de la bouche, des brûlures gastriques. Si les doses journalières recommandées ne sont pas respectées, des troubles digestifs peuvent rapidement s’installer, dont des gaz, ballonnements et diarrhées.

  • Hors usage alimentaire, le Gingembre et la supplémentation en gingérol, shogaol ou paradol sont à éviter chez les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants de moins de 6 ans.

  • Avant une intervention chirurgicale, ou avant l’accouchement, le Gingembre est fortement contre-indiqué en raison d’un risque hémorragique étant donné ses propriétés vasodilatatrices.

  • Le Gingembre ne doit en aucun cas remplacer un traitement médicamenteux. L’avis de son médecin traitant ou d’un professionnel de la santé est vivement recommandé avant d’entamer une cure.

D’autres extraits naturels

  • Clous de girofle : ses propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires et antibactériennes pourraient être bénéfiques pour lutter contre la gastroentérite, en association avec le Gingembre. Les Clous de girofle jouent également un rôle contre les spasmes digestifs.

  • Curcuma : reconnue pour son usage dans le traitement des troubles de la digestion, la curcumine, principe actif du Curcuma, peut être utilisée contre les dyspepsies (sensation d’une mauvaise digestion ou de ballonnements). Le Curcuma a des propriétés cholérétiques et peut donc stimuler la sécrétion de la bile pour faciliter la digestion.

  • Cumin : grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, le Cumin va permettre de calmer les inflammations intestinales et les coliques. Il permet également de réguler la flore intestinale en favorisant la prolifération des bonnes bactéries.

Craquez pour la Compagnie

IMMUNITÉ
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 19 votes )

Bibliographie

Publication : Thompson, A. S., & Lummis, S. C. R. (2006). 5-HT3 Receptors. Current Pharmaceutical Design, 12(28), 3615‑3630. https://doi.org/10.2174/138161206778522029

Publication : Palatty, P. L., Haniadka, R., Valder, B. K. A., Arora, R., & Baliga, M. S. (2013). Ginger in the Prevention of Nausea and Vomiting : A Review. Critical Reviews in Food Science and Nutrition, 53(7), 659‑669. https://doi.org/10.1080/10408398.2011.553751

Publication : Abdel-Aziz, H., Windeck, T., Ploch, M., & Verspohl, E. J. (2006). Mode of action of gingerols and shogaols on 5-HT3 receptors : Binding studies, cation uptake by the receptor channel and contraction of isolated guinea-pig ileum. European Journal of Pharmacology, 530(1‑2), 136‑143. https://doi.org/10.1016/j.ejphar.2005.10.049

Publication : Platel, K., & Srinivasan, K. (1996). Influence of dietary spices or their active principles on digestive enzymes of small intestinal mucosa in rats. International Journal of Food Sciences and Nutrition, 47(1), 55‑59. https://doi.org/10.3109/09637489609028561

Publication : Hu, M., Rayner, C. K., Wu, K., Chuah, S., Tai, W., Chou, Y., Chiu, Y., Chiu, K., & Hu, T. (2011). Effect of ginger on gastric motility and symptoms of functional dyspepsia. World Journal of Gastroenterology, 17(1), 105. https://doi.org/10.3748/wjg.v17.i1.105

Publication : Haniadka, R., Saldanha, E., Sunita, V., Palatty, P. L., Fayad, R., & Baliga, M. S. (2013). A review of the gastroprotective effects of ginger (Zingiber officinale Roscoe). Food & Function, 4(6), 845. https://doi.org/10.1039/c3fo30337c

Publication : Nocerino R, Cecere G, Micillo M, De Marco G, Ferri P, Russo M, Bedogni G, Berni Canani R. Efficacy of ginger as antiemetic in children with acute gastroenteritis: a randomised controlled trial. Aliment Pharmacol Ther. 2021 Jul;54(1):24-31. doi: 10.1111/apt.16404. Epub 2021 May 21. PMID: 34018223; PMCID: PMC8252074.

Publication : Parham, S., Kharazi, A. Z., Bakhsheshi-Rad, H. R., Nur, H., Ismail, A. F., Sharif, S., Ramakrishna, S., & Berto, F. (2020). Antioxidant, Antimicrobial and Antiviral Properties of Herbal Materials. Antioxidants, 9(12), 1309. https://doi.org/10.3390/antiox9121309

Ouvrage : Martin, G. (s. d.). Le livre santé des épices : 27 épices & 200 recettes.

Site Web : Phytothérapie : Gingembre - VIDAL. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/gingembre-zingiber-officinalis.html

Site Web : Gingembre — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Gingembre

Site Web : Cronkleton, E. (2018, 4 septembre). Can Ginger Treat Diarrhea ? Healthline. https://www.healthline.com/health/ginger-for-treatment#research

Site Web : Giroflier — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Giroflier

Site Web : Cumin — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Cumin

Site Web : Tisane de Sarriette : bienfaits et propriétés. (s. d.). https://www.compagnie-des-sens.fr/sarriette-plante/

Site Web : Gotfried, J. (2023, 19 avril). Présentation de la gastro-entérite. Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-digestifs/gastro-ent%C3%A9rite/gastro-ent%C3%A9rite

Articles liés