Causée généralement par une mauvaise hygiène bucco-dentaire, des troubles digestifs ou encore une alimentation inadaptée, la mauvaise haleine, ou halitose est un problème fréquent. En plus d’un brossage des dents régulier, il est possible d’utiliser les huiles essentielles pour rafraîchir l’haleine. Star des bains de bouche et des dentifrices, l’intérêt de la Menthe Poivrée pour avoir une haleine fraîche n’est aujourd’hui plus à prouver. Son effet froid est dû à sa forte teneur en menthol, jusqu’à 50 %. Cette molécule a également des propriétés antibactériennes qui aident à lutter contre la plaque dentaire, dont on ne voudrait pas se passer. Elle peut s’utiliser seule ou en synergie, attention toutefois à ne pas en abuser.

Cet article a été mis à jour le 15/12/2022

Utilisations simples

En bain de bouche

À partir de 6 ans. Dans un flacon, mélanger :

Après le brossage des dents, mettre 3 à 5 gouttes du mélange dans un verre d’eau. Faire un gargarisme pendant quelques secondes pour émulsionner le mélange dans la bouche. Puis le recracher. En cas d’usage régulier, il est recommandé de faire 2 jours de pause après 5 jours d’utilisation. Alterner avec d’autres huiles essentielles ou des hydrolats. Faire une pause après 3 semaines d’utilisation.

Sur un comprimé neutre

Pour un usage occasionnel, à partir de 6 ans. Par voie orale. 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée sur un comprimé neutre à laisser fondre en bouche. Ne pas dépasser 3 gouttes par jour.

En cas d’usage régulier, il est recommandé de faire une pause de 2 jours après 5 jours d’utilisation. Par précaution, alterner avec d’autres huiles essentielles.

En synergie

L'huile essentielle de Menthe Poivrée pourra également être utilisée en synergie haleine fraiche  :

À partir de 6 ans. Dans un flacon, mélanger :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Cardamome
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Citron

Déposer 1 à 2 gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre. Une fois que le mélange s’est bien imprégné sur le comprimé, laisser fondre en bouche doucement.  En cas d’usage répété, il est recommandé de faire une pause de 2 jours après 5 jours d’utilisation. Par précaution, alterner avec des huiles essentielles seules, plus souples d’emploi, comme l’huile essentielle de Citron.

Précautions

L’usage de l’huile essentielle de Menthe Poivrée est contre-indiqué chez les personnes suivantes :

  • Chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Pour les personnes épileptiques et asthmatiques sans avis médical
  • En cas de pics d’hypertension ou de problèmes cardiovasculaires importants sans avis médical
  • En cas de troubles hépatobiliaires sans avis médical
  • Chez les personnes déficientes en enzyme G6PD
  • En cas de maladie hormonale ou d’antécédents de cancers hormonodépendants sans avis médical

Dans ces cas-là, il est possible de se tourner vers l’huile essentielle de Citron, beaucoup plus souple d’utilisation.

Pourquoi l’utiliser ?

La mauvaise haleine, ou halitose, est généralement causée par des troubles digestifs, une alimentation inadaptée ou encore une mauvaise hygiène bucco-dentaire qui induit la prolifération de bactéries à l’origine des mauvaises odeurs. Alors pour retrouver une haleine fraîche, quoi de mieux que l’huile essentielle de Menthe Poivrée ? Riche en menthol (jusqu’à 50 %), elle active spécifiquement les thermorécepteurs sensibles au froid dans la bouche, provoquant ainsi une fraîcheur instantanée. Qui plus est, le menthol a également des propriétés anesthésiantes, antalgiques et antibactériennes. Il permet de lutter contre la plaque dentaire, mais aussi de soulager différentes douleurs bucco-dentaires, alors pourquoi s’en priver ? La Menthe Poivrée contient également de la menthone. Cette molécule permettra d’aider à cicatriser des gencives enflammées par un brossage de dents un peu trop intensif. Et si l’huile essentielle est trop forte pour certains, l’hydrolat de Menthe Poivrée pourra parfaitement la remplacer. Moins concentré, il est tout aussi efficace et bien moins contraignant à utiliser.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 105 votes )

Bibliographie

Publication : Farias, J. M., Stamford, T. C. M., Resende, A. H. M., Aguiar, J. S., Rufino, R. D., Luna, J. M. & Sarubbo, L. A. (2019). Mouthwash containing a biosurfactant and chitosan : An eco-sustainable option for the control of cariogenic microorganisms. International Journal of Biological Macromolecules, 129, 853‑860. https://doi.org/10.1016/j.ijbiomac.2019.02.090

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.