Anti-nauséeux par excellence, l’huile essentielle de Menthe Poivrée est un incontournable de l’aromathérapie pour lutter contre les nausées et le mal des transports. Riche en menthol, elle possède des propriétés antispasmodiques, analgésiques et anesthésiantes remarquables. Plusieurs utilisations, toutes aussi efficaces les unes que les autres, sont possibles en fonction des préférences. Qui plus est, son efficacité a été démontrée par plusieurs études sur des personnes en période de chimiothérapie ou postopératoires. Pour autant, cette huile essentielle présente plusieurs contre-indications. Dans ce cas-là, elle pourra être remplacée par l’huile essentielle de Citron.

Cet article a été mis à jour le 02/12/2022

En utilisations simples

En inhalation

À partir de 6 ans. Déposer 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée sur un mouchoir et inspirer profondément 3-4 fois. À répéter si nécessaire. Il est également possible de prendre 3-4 profondes inspirations directement au-dessus du flacon  ou d’utiliser un stick inhalateur.

En massage

À partir de 6 ans. Mélanger 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale. Appliquer ce mélange sur le ventre en massage circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre. Normalement 1 seule application suffit. À partir de 6 ans. Mélanger 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale. Appliquer ce mélange sur le ventre en massage circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre. Normalement 1 seule application suffit.

Par voie orale

À partir de 6 ans. Déposer 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée sur un comprimé neutre ou un sucre à laisser fondre en bouche. Normalement 1 seule utilisation suffit. Il est possible d’ingérer jusqu’à 3 gouttes maximum de cette huile essentielle par jour. À utiliser de manière ponctuelle.

En plus des précautions données ci-dessus, une  attention toute particulière doit être portée, par voie orale, en cas de : prise d’un traitement pour le cœur, d’anti-acides ou d’anti-ulcéreux, en cas de traitement à faible marge thérapeutique, chez les personnes polymédicamentées ou présentant un trouble de la déglutition, en cas de prise d’un traitement homéopathique, en cas de reflux gastro-oesophagien persistant ou d’ulcère gastroduodénal.

En synergie

À partir de 6 ans. Dans un flacon, mélanger :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 90 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Gingembre

Déposer 2 de ce mélange au creux des poignets ou sur un mouchoir. À respirer dès que les troubles se manifestent jusqu’à 5 fois par jour.

Source : Couic-Marinier, F. & Frély, R. (2019). Huiles essentielles - Le guide complet pour toute la famille. SOLAR.

Précautions

Contre-indications

L’utilisation de l’huile essentielle de Menthe Poivrée n’est cependant pas sans précautions d’emploi. Son utilisation est contre-indiquée chez les personnes suivantes :

  • Chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Pour les personnes épileptiques et asthmatiques sans avis médical.
  • En cas de pics d’hypertension ou de problèmes cardiovasculaires importants.
  • En cas de lithiase biliaire, d’inflammation de la vésicule biliaire et de troubles hépatiques graves, sans avis médical (par voie orale principalement). Prudence pour les personnes déficientes en enzyme G6PD.
  • En cas de maladie hormonale ou d’antécédents de cancers hormonodépendants sans avis médical.

Comment la remplacer ?

Pour une utilisation beaucoup plus souple, il est possible de remplacer la Menthe Poivrée par l’huile essentielle de Citron, tout aussi efficace, en suivant les conseils donnés ci-après. Pendant le premier trimestre de grossesse, seule l’inhalation de l’huile essentielle de Citron est autorisée. À partir du 4ᵉ mois de grossesse, la voie cutanée est également possible. Attention, ne pas exposer au soleil la zone d’application de l’huile essentielle, le Citron étant photosensibilisant.

Pourquoi l’utiliser ?

Les causes de nausées sont multiples : mal des transports, gastro-entérite, stress, grossesse, intoxication alimentaire, certains traitements médicamenteux  … Elles sont parfois suivies de vomissements. De nombreuses études ont montré l’efficacité de l’huile essentielle de Menthe Poivrée en inhalation pour diminuer la fréquence et l’intensité des nausées notamment dans le cadre de chimiothérapie ou de périodes postopératoires. La Menthe Poivrée contient en effet une forte teneur en menthol (jusqu’à 50 %). Cette molécule de la famille des monoterpénols est un antispasmodique remarquable qui agit sur les muscles lisses de l’estomac et de l’intestin pour atténuer les spasmes et les crampes abdominales. Également analgésique et anesthésiant, le menthol agit sur la perception de la douleur. Par ailleurs, même si le mécanisme est encore inconnu, la Menthe Poivrée pourrait aussi jouer un rôle au niveau de la zone du cerveau à l’origine des nausées, ce qui expliquerait son efficacité par olfaction.  Ainsi, ces propriétés font de la Menthe Poivrée l’un des anti-nauséeux par excellence.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 357 votes )

Bibliographie

Publication : Maghami, M., Afazel, M. R., Azizi-Fini, I. & Maghami, M. (2020). The effect of aromatherapy with peppermint essential oil on nausea and vomiting after cardiac surgery : A randomized clinical trial. Complementary Therapies in Clinical Practice, 40, 101199. https://doi.org/10.1016/j.ctcp.2020.101199

Publication : Ahmadi, Y., Rezaei, J., Rezaei, M. & Khatony, A. (2020). Comparison of the Effect of Inhalation Aromatherapy with 10 % and 30 % Peppermint Essential Oils on the Severity of Nausea in Abdominal Surgery Patients. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2020, 1‑7. https://doi.org/10.1155/2020/5897465

Publication : Jafarimanesh, H., Akbari, M., Hoseinian, R., Zarei, M. & Harorani, M. (2020). The Effect of Peppermint (Mentha piperita) Extract on the Severity of Nausea, Vomiting and Anorexia in Patients with Breast Cancer Undergoing Chemotherapy : A Randomized Controlled Trial. Integrative Cancer Therapies, 19, 153473542096708. https://doi.org/10.1177/1534735420967084

Publication : Putri, S. S. (2020, 4 juillet). The effect of mint oil on nausea and vomiting during pregnancy. CORE. https://core.ac.uk/display/328113607?utm_source=pdf

Publication : Tate, S. (1997). Peppermint oil : a treatment for postoperative nausea. Journal of Advanced Nursing, 26(3), 543‑549. https://doi.org/10.1046/j.1365-2648.1997.t01-15-00999.x

Publication : Mailliez, A. & Bonneterre, J. (2010). Nausées et vomissements chimio-induits : physiopathologie, prophylaxie et recommandations. Bulletin du Cancer, 97(2), 233‑243. https://doi.org/10.1684/bdc.2009.0979

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic-Marinier, F., & Frély, R. (2019). Huiles essentielles - Le guide complet pour toute la famille. SOLAR

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.