Le sommeil est primordial pour la santé physique et mentale. Cependant, de nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil tels que l’insomnie, ce qui peut avoir des conséquences sur leur bien-être. Ces personnes se tournent donc vers des solutions naturelles telles que les plantes médicinales et les épices pour améliorer la qualité du sommeil. Dans ce cadre, les Clous de girofle sont des épices utilisées en médecine traditionnelle pour leurs bienfaits sur le sommeil. Toutefois, aucun effet direct n’a été établi entre l’utilisation des Clous de girofle et l’amélioration du sommeil, et ce, malgré leurs propriétés sédatives (calmantes). Ils ne possèdent effectivement pas d’actif somnogène leur permettant d’avoir un impact direct sur le sommeil. Il semblerait donc que leurs bienfaits sur le sommeil soient liés à des effets indirects, et particulièrement sur la digestion, l’inflammation, le stress oxydatif, les douleurs et les ruminations mentales. En effet, les Clous de girofle possèdent des propriétés carminatives, anti-inflammatoires, antioxydantes, antalgiques et relaxantes intéressantes qui aideraient à soulager les troubles du sommeil.

Cet article a été mis à jour le 04/12/2023

Pas d’effet direct

Les Clous de girofle ne possèdent pas d’actif somnifère leur permettant d’avoir une action direct sur le sommeil. En effet, les plantes et autres épices les plus efficaces pour favoriser le sommeil possèdent toutes des actifs somnifères leur permettant d’induire l’endormissement. C’est pour cette raison que l’on parle d’effet direct sur le sommeil. Hors, ce n’est pas le cas des Clous de girofle. Pourtant, ces derniers sont utilisés depuis longtemps en médecine traditionnelle pour favoriser le sommeil. Cela pourrait s’expliquer par leur rôle sur l’amélioration de certains facteurs pouvant altérer la qualité du sommeil.

Des effets indirects intéressants

Les Clous de girofle peuvent contribuer à l’amélioration de certains facteurs pouvant altérer la qualité du sommeil (digestion, inflammation, stress oxydatif, douleurs, ruminations mentales). En effet, les Clous de girofle peuvent avoir des bienfaits sur :

  • la digestion : un repas trop copieux peut altérer la qualité du sommeil et la phase d’endormissement, et particulièrement lorsque ce dernier est proche du coucher. Dans ce cadre, les Clous de girofle sont utilisés traditionnellement pour leurs propriétés stomachiques, c’est-à-dire qu’ils faciliteraient la digestion gastrique. En plus de cela, ils auraient des propriétés carminatives, c’est-à-dire qu’ils favorisent l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production, ce qui est bénéfique en cas de ballonnements.

  • l’inflammation et la douleur : l’inflammation et la douleur sont également des facteurs pouvant interagir avec la qualité du sommeil. En effet, il peut être très compliqué de trouver le sommeil en cas de douleur quelconque. Dans ce cadre, les Clous de girofle contiennent des composés actifs comme l'eugénol, l'acétate d'eugénol et la bêta-caryophyllène, qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Cela leur permet d’atténuer la douleur et l'inflammation associées à des affections telles que l'arthrite, les douleurs dentaires, les douleurs musculaires, ou encore les douleurs menstruelles.

  • le stress oxydatif : c’est un déséquilibre entre les molécules pro-oxydantes et antioxydantes pouvant être la cause d’insomnie selon certaines études récentes. Les Clous de girofle contiennent des composés phénoliques (eugénol, acide gallique, catéchine) possédant des propriétés antioxydantes. Ces derniers aident à protéger les cellules de l’organisme contre les dommages causés par les molécules pro-oxydantes (radicaux libres notamment).

  • les ruminations mentales : ce phénomène, également appelé « overthinking », se traduit par les nombreuses pensées présentes avant de dormir qui empêchent un individu de s’endormir. Les Clous de girofle possèdent de l’eugénol et des terpènes (caryophylles notamment) qui ont des propriétés sédatives (relaxantes) permettant d’apaiser l’organisme, et de favoriser ainsi le sommeil. En parallèle, il peut être intéressant de pratiquer des exercices de relaxation, comme le yoga ou la cohérence cardiaque, pour optimiser les effets des Clous de girofle sur les ruminations mentales.

Conseils d’utilisation

Infusion de Clous de girofle seuls

Mettre 2 à 3 Clous de girofle dans une tasse d’eau chaude et laisser infuser 10 à 15 minutes. Boire 1 à 2 tasses en fin de journée (après le repas du soir et / ou 30 minutes avant le coucher).

Précautions d'utilisation : L'infusion de Clous de girofle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu'aux enfants de moins de 12 ans. De plus, les personnes atteintes d’épilepsie, et celles souffrant d’ulcère à l’estomac ou ayant un traitement anticoagulant et antiagrégant, ne doivent pas boire cette infusion.

Infusion optimale pour favoriser le sommeil

Pour faire le mélange, ajouter dans un sachet kraft :

  • Une dizaine de bractées de Tilleul coupées ou froissées

  • 2 cuillères à soupe de feuilles de Mélisse

  • Une dizaine de feuilles de Verveine Odorante coupées ou froissées (ou une cuillère à soupe d’Aspérule odorante)

  • 2 cuillères à soupe de feuille Marjolaine

  • 2 cuillères à soupe de fleurs de Lavande

Conserver le sachet à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Bien penser à le fermer après chaque utilisation.

Préparation : Verser l'équivalent d'1 cuillère à soupe du mélange par tasse d'eau chaude. Couvrir et laisser infuser pendant 5 minutes. Filtrer.

  • En cas d’insomnie, boire 1 à 2 tasses en fin de journée (après le repas du soir et / ou au moins 30 minutes avant le coucher).

  • En cas de stress et de troubles digestifs associés, boire 2 à 3 tasses par jour après les repas.

Précautions d’emploi :

  • Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas consommer cette infusion.

  • Un avis médical est vivement recommandé en cas de traitement anticoagulant, antihypertenseur et de troubles de la thyroïde.

  • Boire les infusions à distance des prises de médicaments car les mucilages peuvent modifier leur absorption.

  • Le respect des doses conseillées est recommandé car un surdosage peut entrainer des effets secondaires liés à chacune des plantes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 19 votes )

Bibliographie

Publication : Gopalakrishnan A, Ji LL, Cirelli C. Sleep deprivation and cellular responses to oxidative stress. Sleep. 2004 Feb 1;27(1):27-35. doi: 10.1093/sleep/27.1.27. PMID: 14998234.

Publication : Plancoulaine, S. (2021). Sommeil et biomarqueurs de l’inflammation en population générale : projet de recherche chez des enfants d’âge préscolaire de la cohorte EDEN. Médecine du Sommeil, 18(3), 144‑148. https://doi.org/10.1016/j.msom.2020.10.004

Publication : Sharma, M., Rauniar, G., & Das, B. (2012). Experimental study of various central nervous system effects of eugenol in mice and rats. Health Renaissance, 10(3), 208‑214. https://doi.org/10.3126/hren.v10i3.7137

Site Web : INSV Institut National du Sommeil et de la Vigilance. (2022, 22 novembre). Sommeil et alimentation - INSV Institut National du Sommeil et de la Vigilance. https://institut-sommeil-vigilance.org/sommeil-et-alimentation/

Site Web : Le sommeil et la douleur. (2014, 12 février). Fondation Sommeil. https://fondationsommeil.com/le-sommeil-la-douleur/

Site Web : Ivanez, E. (2020, 10 octobre). Se libérer de la rumination mentale. Institut de Reiki. https://www.institut-reiki.com/rumination-mentale/