Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

En plus de parfumer certaines armoires, les fleurs de Lavande permettent de calmer les états de nervosité, de stress, les insomnies et les migraines grâce à leur propriété sédative. La lavande agit également sur la sphère digestive, cutanée, respiratoire et contre les rhumatismes.

  • Nom commun : Lavande
  • Nom latin : Lavandula angustifolia Mill.
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie de la plante utilisée : fleurs,
  • Période de récolte : été, fin du printemps,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser environ 2 g de fleurs sèches par tasse d'eau chaude ou 10 g pour 1 L puis laisser infuser 10 minutes. Filtrer la préparation. Boire 3 tasses par jour d'infusion chaude ou froide.

En décoction

Verser 10 g de fleurs sèches dans 1 L d'eau. Porter le mélange à ébullition et faire bouillir 1 minute. Laisser infuser 6 à 10 minutes puis filtrer la préparation. Boire 3 à 4 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 30 gouttes de teinture-mère dans un peu d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 20 à 30 gouttes d'extrait fluide dans un peu d'eau. Boire 2 fois par jour.

En gargarisme

Faire une infusion des fleurs sèches et laisser refroidir la préparation. Utiliser en gargarisme.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 2 à 6 gélules par jour avec un verre d'eau. 

En poudre

Diluer 1 cuillère à café de poudre dans un verre d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

En inhalation

Réaliser une infusion dans un grand bol. Respirer les vapeurs montantes en recouvrant la tête d'un linge. Reproduire plusieurs fois par jour.

En compresse

Réaliser une infusion ou une décoction. Laisser refroidir. Imbiber une compresse ou un linge propre de la préparation puis appliquer sur la zone touchée.

En lotion

Réaliser une infusion ou une décoction. Utiliser cette préparation localement et directement sur la peau.

En macérat huileux

Placer dans un bocal la quantité de fleurs sèches souhaitée puis la recouvrir d'huile végétale. Refermer le bocal et laisser macérer pendant au moins 3 semaines. Il est possible de placer le bocal au soleil. Dans ce cas, choisir un verre ambré ou le recouvrir d'un linge. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer et presser délicatement les fleurs.

En bain aromatique

Placer 2 poignées de fleurs sèches dans un linge fin. Déposer dans l'eau du bain chaud puis frictionner le corps avec le sachet. Rester dans l'eau du bain 10 minutes.

En sirop

Verser 170 g de sucre dans 200 mL d'eau. Porter le mélange à ébullition et laisser bouillir 5 minutes. Hors du feu, ajouter 1 cuillère à soupe de fleurs sèches et laisser infuser pendant 10 à 15 miniutes. Filtrer, mettre en bouteille et étiqueter. Conserver le sirop au frais.

En alcool médicinal

Placer 100 g fleurs sèches dans 1/2 L d'eau de vie ou d'alcool à 30°. Faire macérer pendant 15 jours. Filtrer la préparation. Imbiber une compresse ou un linge de la préparation puis appliquer sur la zone à soulager.

En vinaigre

Placer 100 g de fleurs sèches dans 1 L de vinaigre de vin blanc. Faire macérer la préparation pendant 10 à 15 jours. Filtrer et conservez dans un flacon fermé. Diluer 1 cuillère à soupe de vinaigre dans un verre d'eau pour une application cutanée, à l'aide d'une compresse ou d'un linge propre.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas de Nervosité, Stress
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, macérat huileux, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Mélisse, Verveine Odorante, Aspérule Odorante, Aubépine, Menthe Douce, Tilleul (Bractées)
En cas de Déprime
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, macérat huileux, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Mélisse, Prêle, Lotier, Gentiane
En cas de Migraine
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, poudre, teinture-mère, bain aromatique, macérat huileux, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Angélique, Camomille Matricaire, Gingembre, Marjolaine, Mélisse, Menthe Poivrée, Reine des prés, Mélilot, Romarin, Aspérule Odorante, Tilleul (Bractées)
En cas de Troubles du sommeil, Insomnie
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, macérat huileux, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Marjolaine, Verveine Odorante, Aspérule Odorante, Saule, Aubépine, Passiflore, Valériane, Menthe Douce, Tilleul (Bractées)
En cas de Ballonnements, Digestion difficile, Flatulences
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Fenouil, Genévrier, Gingembre, Verveine Odorante, Romarin, Anis Vert, Anis Étoilé, Laurier, Cumin
En cas d'Angine, Aphte
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gargarisme, poudre, teinture-mère
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Vigne Rouge, Guimauve, Laurier, Bouillon blanc, Mauve, Sarriette
En cas de Bronchite, Toux, Grippe
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, poudre, teinture-mère, inhalation, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Fenouil, Romarin, Anis Vert, Anis Étoilé, Bouillon blanc, Eucalyptus, Tilleul (Bractées)
En cas de Plaie
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, alcool médicinal, lotion
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Alchémille, Camomille Matricaire, Cassis, Sauge Officinale, Souci, Thym, Bouillon blanc, Sarriette, Bardane, Menthe Douce
En cas de Coup de soleil
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, macérat huileux, lotion
  • Plantes souvent associées : Millepertuis, Souci
En cas de Rhumatismes
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, compresse, vinaigre, bain aromatique, macérat huileux, lotion, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Mélisse, Reine des prés, Ortie, Romarin, Aspérule Odorante, Pissenlit, Aubépine, Tilleul (Aubier)

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • sédatif (huiles essentielles)
  • cholagogue
  • antispasmodique (linalol, acétate de linalyle)
  • diurétique
  • cicatrisant (tanins)
  • vasodilatateur
  • antiseptique (linalol, huiles essentielles)

Composants actifs

  • Huiles essentielles : acétate de linalyle, cinéole, linalol, et bornéol, acétate de lavandulyle
  • Flavonoïdes
  • Tanins
  • Acide rosmarinique
  • Coumarines

Précautions d'utilisation

Pas de précautions d'utilisation particulières pour cette plante.

Botanique

La Lavande appartient à la famille des Lamiacées. Elle forme des buissons denses mesurant 20 cm à 1,2 m de haut. Constitués de rameaux hérissés pourvus de nombreuses feuilles lancéolées et duveteuses, de couleur vert-gris aux bords enroulés, ils portent des fleurs bleu-violet en épi à l'extrêmité.

Les fleurs s'épanouissent de juin à septembre et dégagent un parfum suave et pénétrant. Elles rappellent les petits sachets de Lavande placés dans les armoires ou sous les oreillers afin de chasser les mites, d'embaumer les vêtements et le linge de maison !

Originaire d'Europe et d'Afrique du Nord, on la retrouve dans les coteaux calcaires des régions méditerranéennes car le climat idéal pour la culture de la Lavande est tempéré avec un été sec, soit méditérannéen. Le principal producteur mondial de Lavande est désormais la Bulgarie. La France a été détrônée et n'arrive qu'en seconde place du podium.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : BELMONT, M. (2013). Lavandula angustifolia M., Lavandula latifolia M., Lavandula x intermedia E.(Botanical, chemical and therapeutic studies), (Thèse). http://hdl.handle.net/10068/894682

Publication : Prusinowska, R., & Śmigielski, K. B. (2014). Composition, biological properties and therapeutic effects of lavender (Lavandula angustifolia L). A review. Herba Polonica, 60(2), 56‑66. https://doi.org/10.2478/hepo-2014-0010

Publication : Basch, E., Foppa, I., Liebowitz, R., Nelson, J., Smith, M., Sollars, D., & Ulbricht, C. (2004). Lavender (Lavandula angustifolia Miller). Journal of Herbal Pharmacotherapy, 4(2), 63‑78. https://doi.org/10.1080/j157v04n02_07

Publication : Elhajili, M., Baddouri, K., Elkabbaj, S., Meiouat, F., & Settaf, A. (2001). Effet diurétique de l’infusion de fleurs de Lavandula officinalis. Reproduction Nutrition Development, 41(5), 393‑399. https://doi.org/10.1051/rnd:2001139

Publication : Combest, W. L. (1999). Alternative therapies: lavender. US Pharm, 24, 24-33. https://naturalingredient.org/wp/wp-content/uploads/Lavender_Alternative_Therapy.pdf

Publication : Czerwińska, E., & Szparaga, A. (2015). Antibacterial and antifungal activity of plant extracts. Rocznik Ochrona Środowiska (Annual Set The Environment Protection), 17(1), 209-229. http://www.towarzystwo.ros.edu.pl/images/roczniki/2015/013_ROS_V17_R2015.pdf

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Lieutaghi, P. (1996). Le livre des bonnes herbes. Arles, France: Actes Sud.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Chevallier, A., & Larousse (Firme). (2014). Larousse des plantes médicinales. Paris, France: Larousse.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) (2012). Assessment report on Lavandula angustifolia Miller, aetheroleum and Lavandula angustifolia Miller, flos. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-lavandula-angustifolia-miller-aetheroleum-lavandula-angustifolia-miller-flos_en.pdf

Site Web : Sirop de lavande. (2017, 7 août). la gourmandise est un joli défaut. http://la-gourmandiseest-un-jolidefaut.com/2015/08/sirop-de-lavande.html

Site Web : La lavande, emblème de la Provence. (2020, 3 mars). Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. https://agriculture.gouv.fr/la-lavande-embleme-de-la-provence#:%7E:text=La%20lavande%20fran%C3%A7aise%20est%20de,producteur%20mondial)%20et%20la%20Chine.

Site Web : eFlore Lavandula angustifolia Mill. (s. d.). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=38102&onglet=synthese

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?