Les Clous de girofle possèdent de nombreuses propriétés intéressantes pour la santé : antalgiques, anti-inflammatoires, anti-infectieuses, etc. Ces derniers seraient utilisés en médecine traditionnelle pour déclencher l’accouchement, car ils pourraient favoriser la dilatation du col de l’utérus et la contraction des muscles utérins. Ces propriétés sont principalement dues à l’eugénol, qui est un principe actif retrouvé dans l’huile essentielle contenue dans les Clous de girofle. Toutefois, ce dernier est tellement puissant que les médecins déconseillent l’utilisation des Clous de girofle chez les femmes enceintes et allaitantes. En effet, une consommation excessive de Clous de girofle pourrait provoquer une fausse couche, ou des difficultés de croissance chez l’enfant allaité. L’usage thérapeutique des Clous de girofle est donc déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes. Leur utilisation devrait donc uniquement se restreindre à un usage alimentaire ou en bain de bouche.

Cet article a été mis à jour le 27/06/2023

En cuisine

Les femmes enceintes et allaitantes peuvent cuisiner des plats avec des Clous de girofle, mais certaines précautions d'emploi sont à respecter. En effet, il peut être judicieux de discuter avec son médecin en cas de doute, et de ne pas en consommer plus de 3 jours et plus de 2 fois par semaine. De plus, les Clous de girofle sont des épices assez fortes, et il est toujours préférable que les femmes enceintes et allaitantes ne consomment pas d'aliments piquants qui pourraient provoquer des remontées acides ou des brûlures d'estomac.

En bain de bouche

Les femmes enceintes et allaitantes peuvent utiliser des bains de bouche à base de Clous de girofle pour leurs bienfaits sur la santé bucco-dentaire, car l’huile essentielle qui les compose est diluée et recrachée. En effet, ils peuvent soulager les douleurs dentaires, les gingivites (inflammations des gencives), les parodontites, les aphtes, les caries, ou encore la mauvaise haleine. Pour ce faire, il est souvent recommandé de mâcher un Clou de girofle directement sur la zone touchée, mais les femmes enceintes et allaitantes sont déconseillées de le faire. En effet, l’huile essentielle de Clou de girofle serait présente en trop grande quantité et pourrait avoir des effets néfastes pour leur santé et celle de l’enfant.

C’est la raison pour laquelle l’utilisation de bains de bouche à base de Clous de girofle est préférée. En effet, dans ce cadre, les Clous de girofle sont laissés à infuser dans de l’eau. L’huile essentielle est donc présente en moins grande quantité, d’autant plus qu’elle n’est pas avalée puisque le bain de bouche est recraché. L’huile essentielle ne semble donc pas pouvoir entraîner d’effets néfastes pour la santé des femmes enceintes et allaitantes, et de leur enfant.

Conseils d'utilisation
  • Verser 2 à 3 Clous de girofle dans 500 mL d’eau. Laisser infuser 10 à 15 minutes. Une fois la préparation refroidie, filtrer la mixture et la verser dans une bouteille ou un bocal pour la conserver au frais. Ne pas dépasser 10 jours d’utilisation.

Pour favoriser l’accouchement ?

Les Clous de girofle contiennent de l’huile essentielle qui est utilisée depuis l’Antiquité pour déclencher l’accouchement, mais il est plus qu’important d’être encadré avant de les utiliser dans cette optique. Cette huile essentielle est extraite pour en faire un produit pur, dont le nom grec est « Eugenia caryophyllus » : « eu-genos » qui veut également dire « bonne naissance » ou « bien né ». On comprend bien que cette huile essentielle est utilisée depuis longtemps pour cette pratique. Il semblerait que les femmes enceintes arrivant au terme de leur grossesse consommaient une infusion de Clous de girofle pour dilater le col utérin et déclencher l’accouchement.

En effet, l’huile essentielle présente dans les Clous de girofle contient de l’eugénol, qui serait à la fois « utérotonique » (qui aurait une action sur les contractions de l’utérus) et spasmolytique (permet le relâchement des muscles et du col). Certaines maternités comme à Tübingen en Allemagne utilisent les Clous de girofle sous forme de bain ou de massage pour stimuler les contractions depuis près de 10 ans.

Attention, il est très important de rappeler que l’utilisation des Clous de girofle doit se faire sous contrôle médical et par une équipe formée, d’autant plus que leur utilisation thérapeutique est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

Utilisations interdites

Tout usage destiné à une utilisation thérapeutique des Clous de girofle est généralement déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes car une consommation excessive pourrait engendrer des risques de fausse couche ou de toxicité chez l’enfant. En effet, les Clous de girofle contiennent de l’eugénol qui est principalement à l'origine de leurs nombreuses propriétés thérapeutiques intéressantes (antalgiques, anti-infectieuses, digestives, etc). Ils sont d’ailleurs souvent utilisés pour soulager certains problèmes bucco-dentaires, les infections génitales (infections urinaires, hémorroïdes…), les infections ORL (rhume, toux) ou encore la digestion et les règles douloureuses. Toutefois, ce dernier est tellement puissant qu’il pourrait entraîner des contractions utérines, et ainsi provoquer une fausse couche. C’est la raison pour laquelle les Clous de girofle sont généralement déconseillés chez la femme enceinte et allaitante.

L’utilisation des Clous de girofle chez ces dernières devrait donc uniquement se restreindre à un usage alimentaire ou en bain de bouche. Par ailleurs, les femmes enceintes et allaitantes souffrant d’épilepsie, ou celles ayant un traitement médicamenteux (anticoagulant et antiagrégant), ne devraient pas utiliser ou consommer les Clous de girofle, et ce, peu importe la forme (cuisine, bain de bouche…).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 87 votes )

Bibliographie

Publication : Griendling, K. K., Camargo, L. L., Rios, F. J., Alves-Lopes, R., Montezano, A. C., & Touyz, R. M. (2021). Oxidative Stress and Hypertension. Circulation Research, 128(7), 993‑1020. https://doi.org/10.1161/circresaha.121.318063

Publication : LOBSTEIN, A., COUIC-MARINIER, F. & BARBELET, S. (2017). Huile essentielle de Clou de girofle. Fiche d’aromathérapie. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2017.07.012

Publication : Goetz, P., & Ghedira, K. (2012). Syzygium aromaticum (L.) Merr. & Perry (Myrtaceae) : Giroflier. Phytothérapie pratique, 281‑292. https://doi.org/10.1007/978-2-8178-0058-5_18

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : Toussaint, M. (2019). D’ici ou d’ailleurs, les épices qui guérissent : 1001 astuces et recettes pour profiter des multiples vertus des epices. LEDUC.

Ouvrage : Darrigo-Dartinet, S., & Macheteau, S. (2021). Mes épices santé : Bienfaits et usages de 25 épices du quotidien. RUSTICA.