La prostate est une glande sexuelle masculine qui se trouve sous la vessie. Elle est responsable de la production d'un liquide qui aide à nourrir et à transporter les spermatozoïdes. Les problèmes de prostate les plus courants incluent l'inflammation de la prostate, l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) et le cancer de la prostate. Généralement, les symptômes sont les suivants : difficulté à uriner, douleur ou brûlure lors de la miction, fréquence accrue de la miction, perte de la force du jet d'urine. Dans ce cadre, il semblerait que les Clous de girofle aient certains bienfaits indirects en prévention et en traitement des problèmes liés à la prostate grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Cependant, les Clous de girofle ne sont pas considérés pour des remèdes miracles pour autant, puisque les dérèglements de la prostate peuvent être dus à de nombreux facteurs.

Cet article a été mis à jour le 04/05/2023

Des propriétés intéressantes

Les Clous de girofle possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antibactériennes intéressantes en cas de problème de prostate. En effet, la prostate est souvent sujette à l'inflammation et au stress oxydatif, qui est un déséquilibre entre les molécules pro-oxydantes et antioxydantes entraînant des dommages cellulaires liés à de l’oxydation. Le stress oxydatif et l'inflammation peuvent endommager les cellules de la glande et entraîner une réponse immunitaire excessive. Cela peut entraîner des lésions tissulaires et une progression de la maladie.

Dans ce cadre, l’étude SUVIMAX estime qu’une consommation d’antioxydants, prise lorsque leur taux sanguin est bas, joue un rôle de protection contre les effets du cancer de la prostate. De ce fait, même si les Clous de girofle n’ont pas fait l’objet d’études spécifiques sur leurs bienfaits en cas de problème prostatique, on peut supposer que leurs propriétés antioxydantes peuvent être bénéfiques. En effet, les Clous de girofle possèdent de l’eugénol, qui est une molécule active et qui possède de nombreuses propriétés prouvées (anti-inflammatoires, antioxydantes, antibactériennes…). En parallèle, les Clous de girofle possèdent des molécules antioxydantes comme la quercétine et l’acide gallique qui ont prouvé leurs bienfaits sur le stress oxydatif selon une étude algérienne de 2021 réalisée par l’Université 8 mai 1945 à Guelma.

De cette manière, les Clous de girofle pourraient être judicieux pour soulager une prostatite, qui est une douleur associée à un gonflement, à une inflammation, ou les deux, de la prostate. En effet, les Clous de girofle pourraient limiter l’inflammation, et ainsi les symptômes qui en découlent. De plus, même si la cause d’une prostatite est encore considérée comme inconnue, les médecins pointent du doigt une infection bactérienne. Dans ce cadre, les Clous de girofle pourraient apporter un soutien très intéressant grâce à leurs propriétés antibactériennes reconnues.

Mais ne permet pas de dégonfler la prostate

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est un gonflement de la prostate liée à une tumeur bénigne, et qui peut entraîner une difficulté lors de la miction (action d’uriner). Elle ne possède pas d’origine concrète puisque son évolution est naturelle, et est en lien avec le vieillissement. Elle est différente du cancer de la prostate et elle n’est pas un facteur de risque de ce cancer. De ce fait, l’HBP ne dégénère jamais en cancer de la prostate et n’augmente pas le risque de développer ce cancer.

Il existe plusieurs traitements pour soulager un gonflement de la prostate. Tout d’abord, il y a la phase de surveillance qui est utilisée lorsque le patient possède des troubles urinaires minimes et sans véritable gêne. Lorsque la surveillance ne suffit plus, la phytothérapie peut être un traitement médical contre l'HBP, mais les Clous de girofle ne sont pas utilisés en première ligne. En effet, il semblerait que ce soit plutôt le Palmier nain qui soit utilisé pour traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate. Enfin, si les traitements médicaux ne suffisent plus, un traitement chirurgical est efficace pour retirer du tissu prostatique, ce qui permet à l’urine de s’écouler à nouveau normalement.

En résumé, les Clous de girofle ne semblent pas être indiqués en cas de gonflement de la prostate, également appelé « hypertrophie bénigne de la prostate » ou « hyperplasie prostatique bénigne ».

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 142 votes )

Bibliographie

Publication : Kello, M., Takac, P., Kubatka, P., Kuruc, T., Petrova, K., & Mojzis, J. (2020). Oxidative Stress-Induced DNA Damage and Apoptosis in Clove Buds-Treated MCF-7 Cells. Biomolecules, 10(1), 139. https://doi.org/10.3390/biom10010139

Publication : Hennebelle, T., Sahpaz, S. & Bailleul, F. Polyphénols végétaux, sources, utilisations et potentiel dans la lutte contre le stress oxydatif. De La Recherche A La Pratique 2, 3–6 (2004). https://doi.org/10.1007/s10298-004-0003-8

Publication : Labied, I. (2021, 13 avril). Cancer de la prostate : état de la recherche expérimentale sur les flavonoïdes. http://dspace.univ-jijel.dz:8080/xmlui/handle/123456789/7774

Publication : Defraigne, J., & Pincemail, J. (2008). Stress oxydant et antioxydants : mythes et réalités. Revue médicale de Liège, 63, 10‑19. http://orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/20796/1/292.pdf

Publication : Abderrahim, A. M. R. ; . K. I. (2022, 6 mars). Université 8 mai 1945 - GUELMA : Thème : Evaluation du pouvoir antiradicalaire des extraits de quelques épices (Cuminum cyminum, Curcuma longa et Syzygium aromaticum). https://dspace.univ-guelma.dz/jspui/handle/123456789/12035

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Clou de girofle : Utilisations, Effets secondaires, Interactions, Posologie et Avertissements. (s. d.). Medicine H. https://fr.medicineh.com/75-clove-47897

Site Web : Cancer de la prostate - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/cancers/cancer-prostate.html

Site Web : Les facteurs de risque du cancer de la prostate. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/cancers/cancer-prostate/facteurs-risque.html

Site Web : Andriole, G. L. (2023, 31 janvier). Prostatite. Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/problèmes-de-santé-de-l'homme/troubles-bénins-de-la-prostate/prostatite

Site Web : Hypertrophie bénigne de prostate (Adénome de prostate) | Fiche santé HCL. (s. d.-b). https://www.chu-lyon.fr/hypertrophie-benigne-de-prostate-adenome-de-prostate

Site Web : La phytothérapie dans le traitement de l’HBP. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/reins-voies-urinaires/hypertrophie-benigne-prostate-hbp/phytotherapie-plantes.html

Site Web : Andriole, G. L. (2023a, janvier 31). Hyperplasie prostatique bénigne (HPB). Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/problèmes-de-santé-de-l'homme/troubles-bénins-de-la-prostate/hyperplasie-prostatique-bénigne-hpb