Traditionnellement utilisée en médecine ayurvédique, l’huile végétale de Neem est reconnue depuis longtemps comme un répulsif naturel contre les insectes, les parasites et les acariens. C’est grâce à la présence de ses nombreux limonoïdes, dont l’azadirachtine, que l’huile de Neem dérègle la métamorphose des larves et des nymphes de plus de 400 espèces d’insectes. Moustiques, poux, tiques, puces, moucherons, chenilles, thrips, tiques, sarcoptes ou encore acariens, l’huile de Neem est un véritable insecticide qui perturbe le développement des nuisibles et régule leur croissance. Elle possède toutefois un impact qui pourrait être négatif sur les abeilles, essentiel à l’écosystème de la planète. C’est pourquoi, l’huile végétale de Neem est puissante par voie cutanée et n’est donc pas autorisée chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans. De plus, elle s’utilise toujours par dilution à hauteur de 20 % avec une autre huile végétale et de 6 % avec des huiles essentielles en supplément.

Cet article a été mis à jour le 03/08/2023

Pourquoi est-ce efficace ?

  • Insecticide et insectifuge : l’huile végétale de Neem est considérée comme une répulsive naturelle, car elle possède une forte odeur et est toxique pour les insectes et les acariens. Les limonoïdes (azadirachtine, nimbine, nimbolide, salannine) qu’elle contient agissent sur leur appétit et l’ingestion par voie orale d’huile de Neem chez les insectes/acariens provoque un mouvement antipéristaltique (reflux) dans le canal alimentaire (estomac, intestin). En conséquence, cela déclenche une sensation de vomissement et les insectes/acariens ne peuvent donc plus se nourrir (incapacité d’avaler). D’autre part, l’huile végétale de Neem régule la croissance des larves et des nymphes. L’azadirachtine, insecticide naturel contenu dans l’huile de Neem, possède une structure similaire à l’ecdysone (hormone de la mue des insectes) et interfère ainsi sur le développement cellulaire et musculaire des larves, nymphes. L’huile de Neem empêche ainsi la métamorphose complète de la mue et induit la mort des larves/nymphes.

  • Inducteur de stérilité : l’ingestion par voie orale d’huile végétale de Neem est toxique chez les insectes et les acariens. Elle possède une activité spermicide chez les mâles et entraine une baisse de la fertilité. Chez les femelles, l’huile de Neem ingérée empêche la ponte du ravageur et provoque une baisse de fécondité (mort des embryons).

  • Antibactérienne : l’huile végétale de Neem est reconnue pour agir sur de nombreuses bactéries que transmettent les insectes et les acariens par leur salive grâce aux molécules d’azadirachtine (antipyrétique), de salannine (antibactérienne) et de nimbolide (anti-inflammatoire).

En tant qu'anti-moustique

Les moustiques sont des insectes de la famille de Culicidés (Culex), dont certains sont dangereux en raison de leur capacité à être vecteur d’agents pathogènes pour l’humain. Des études montrent que l’huile végétale de Neem influe sur le développement des larves et des nymphes des espèces comme Aedes aegypti, Aedes albopictus, Anopheles gambiae, Anopheles stephensi ou encore Culex quinquefasciatus. Ces espèces sont les principales vectrices des maladies infectieuses comme la dengue, le chikungunya, le virus Zika, la fièvre jaune, le paludisme (malaria) ou encore la fièvre du Nil occidental. L’huile de Neem a donc une activité larvicide et possède une action répulsive sur les moustiques adultes.

En répulsif localisé

Appliquer sur les parties découvertes à la tombée de la nuit, un mélange d’une cuillère à café (2 mL) d’huile végétale de Neem avec 2 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java, 2 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat et 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné.

Recette inspirée de : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.134

Pourquoi ces huiles essentielles ? L’huile essentielle de Citronnelle de Java est une référence en tant que répulsive contre les moustiques en raison de la molécule de citronellal, éloignant les insectes et détruisant les larves. L’huile essentielle de Géranium Rosat complète les bienfaits insectifuges de la Citronnelle de Java grâce à son odeur fleurie apportée par le citronellol et le géraniol. Cette dernière molécule permet aussi d’agir contre les infections cutanées transmise par la salive des moustiques. L’huile essentielle d’Eucalyptus Citronnée est aussi répulsive par le citronellol et le citronellal qu’elle contient. Elle éloigne ainsi les moustiques et élimine les larves des moustiques.

Précautions d’utilisation : ce soin répulsif localisé n’est pas autorisé pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 3 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Veiller à effectuer un test dermatologique dans le creux du coude au moins 24h avant son utilisation (notamment pour les peaux sensibles et réactives).

En spray anti-moustique à l’alcool

Diluer 1 cuillère à soupe (10 mL) d’huile végétale de Neem dans 80 mL d’alcool à 90° (pharmacie) et 80 mL d’eau.

Recette inspirée de : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.134

Conseil et précautions d’utilisation : vaporiser ce spray antimoustique sur la peau et/ou les vêtements pour prévenir de l’attaque des moustiques. Ce spray n’est pas autorisé pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 3 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Veiller à effectuer un test dermatologique dans le creux du coude au moins 24h avant son utilisation.

En lotion répulsive avec des huiles essentielles

Cette synergie aux huiles essentielles permet de lutter contre les moustiques grâce à ses actifs répulsifs.

Ingrédients et recette.

Ajouter et mélanger dans un flacon de 30 mL :

  • 16 mL (320 gouttes) d’huile végétale d’Argan
  • 1 mL (20 gouttes) d’huile végétale de Neem
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Combava
  • 4 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée

Boucher et homogénéiser le flacon. La lotion répulsive est prête à l’emploi.

Conseils d’utilisation : appliquer entre 5 à 10 gouttes de la lotion sur les parties du corps exposées, 2 à 3 fois par jour.

Pourquoi ces huiles ? L’huile végétale d’Argan constitue un support idéal pour permettre aux huiles essentielles de pénétrer en profondeur et d’agir efficacement comme répulsives. En parallèle, l’huile essentielle de Citronnelle de Java est une référence pour éloigner les moustiques par sa forte odeur en citronellal et pour détruire les larves de ceux-ci. L’huile essentielle de Géranium Rosat possède aussi des propriétés répulsives contre les moustiques grâce à son parfum puissant au géraniol et au citronellol. Elle est aussi anti-infectieuse en cas de piqûres de moustiques. L’huile essentielle de Combava est constituée de citronellol et citronellal, des molécules efficaces en tant que répulsives de moustiques. Enfin, l’huile essentielle de Menthe Poivrée apporte une sensation de fraîcheur à la peau grâce au menthol qu’elle contient. Les moustiques étant particulièrement attirés par la chaleur, cette dernière dissuade donc les moustiques de venir piquer la peau.

Précautions d’utilisation : cette lotion répulsive n’est pas autorisée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques, hypertendues, sujettes à des troubles hépatiques, biliaires ou des pathologies auto-immunes, cardiovasculaires et hormonodépendantes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Veiller à effectuer un test dermatologique dans le creux du coude au moins 24h avant son utilisation.

En tant qu'anti-poux

L’huile végétale de Neem est réputée pour agir contre les poux (Pediculus humanus) grâce à son action insecticide qui perturbe le développement des lentes. Elle réduit aussi significativement la quantité de poux dans les cheveux qui l’ingèrent par voie orale et s’asphyxient par toxicité aiguë.

En bain d’huile

Dans une casserole à feu doux (en dessous de 60°C), faire fondre au bain-marie l’équivalent de deux cuillères à soupe (20 mL) d’huile végétale de Coco. Une fois le mélange sorti du feu, ajouter une cuillère à café (2 mL) d’huile végétale de Neem et mélanger la préparation pour l’homogénéiser. Appliquer ce bain d’huile sur toute la chevelure, mèche par mèche en s’assurant que les cheveux soient bien imbibés au niveau de la racine. Laisser poser pendant une heure à l’air libre ou idéalement sous un bonnet de douche avant de procéder à un shampoing. Passer ensuite au peigne fin toute la chevelure afin d’éliminer les poux et les lentes morts. Renouveler ce traitement 2 fois par semaine pendant 15 jours. Ce bain d’huile n’est pas autorisé pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 3 ans. Source : Lelief-Delcourt, A. (2020). Le grand livre des huiles végétales. Leduc.S Pratique. p.163

En synergie avec des huiles essentielles

L’huile végétale de Neem s’associe aussi avec des huiles essentielles pour permettre de se débarrasser des poux et des lentes.

Ingrédients et recette.

Dans un flacon vide de 100 mL, ajouter :

  • 60 mL d’huile végétale de Coco
  • 5 mL d’huile végétale de Neem
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata
  • 60 gouttes d’huile essentielle de Lavandin Super
  • 60 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree

Boucher et homogénéiser le flacon. La synergie est prête à être utilisée.

Conseils d’utilisation : verser quelques gouttes du mélange (2 à 5 mL) sur toute la chevelure en vérifiant que tous les cheveux soient bien imbibés du soin. Laisser poser ce soin pendant 30 minutes, puis passer le peigne fin pour retirer les poux et les lentes morts. Laver ensuite les cheveux avec un shampoing doux ou anti-poux. Il est aussi possible d’utiliser le peigne spécial pour enlever les poux et lentes mortes après le shampoing. Ce soin doit s’effectuer 2 fois par semaine pendant 15 jours jusqu’à disparition des poux et des lentes.

Pourquoi ces huiles ? L’huile végétale de Coco est une huile de référence pour combattre les poux, car sa texture grasse et très fine pénètre dans leurs orifices respiratoires et les asphyxie. L’acide laurique contenu dans l’huile de Coco agit aussi en tant que répulsif et protège la peau contre les bactéries que les poux peuvent transmettre. En parallèle, l’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata est très adaptée contre les poux, car elle bénéficie d’une activité pédiculicide (tue les poux) et ovicide (empêchant la ponte des œufs et tuant les embryons) grâce aux monoterpènes. L’huile essentielle de Lavandin Super est, quant à elle, la référence contre les poux et les lentes. Sa richesse en linalol et la bonne teneur en camphre (2 à 7 %) qu’elle contient engendre une action parasiticide et répulsive. Enfin, l’huile essentielle de Tea Tree agit sur de nombreux parasites grâce à ses propriétés antibactériennes à large spectre. Antiparasitaire également, elle exerce une action combinée avec l’huile essentielle de Lavandin Super.

Précautions d’utilisation : cette synergie n’est pas autorisée chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Il est aussi recommandé de réaliser un test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation, car cette synergie contient des composants allergènes.

Contre les puces

Selon plusieurs études, l’huile végétale de Neem possède des activités parasiticides sur les puces du chien (Ctenocephalides canis), du chat (Ctenocepahlides felis), mais aussi sur l’être humain (Pulex irritans, Tunga penetrans vecteur de la tungose). Les limonoïdes qu’elle contient pénètrent dans l’organisme des larves et des nymphes et interfèrent avec leur croissance, pouvant même induire la mort des nuisibles. L’huile de Neem possède aussi une activité ovicide en détruisant les œufs et est toxique par ingestion pour les puces.

En soin anti-puces pour chats

Ce soin associant trois principes actifs contre les puces et ne contenant pas d’huile essentielle est adapté pour les félins.

Ingrédients :

  • 500 mL de vinaigre blanc
  • 1 tasse (200 g) de fleurs de lavande (répulsive pour les puces)
  • 4 mL d’huile végétale de Neem
  • 1 mL de dispersant pour huile essentielle (Disper ou Solubol)

Recette : faire chauffer dans une casserole le vinaigre jusqu’à frémissement. Ajouter ensuite les plantes de lavande et laisser chauffer la préparation pendant 5 minutes, sous couvert et à feu doux. Retirer du feu et verser sans filtrer dans un grand bocal. Ensuite, laisser les plantes de lavande macérer dans le vinaigre (tout en étant bien immergées) pendant 10 à 15 jours à température ambiante. Filtrer ensuite le mélange à travers un filtre à café ou une passoire chinois dans une bouteille.

Dans un flacon de 50 mL, verser 45 mL (4 ½ cuillères à soupe) du vinaigre de lavande avec 4 mL (2 cuillères à café) d’huile végétale de Neem. Ajouter ensuite 1 mL de dispersant pour huiles essentielles. Boucher avec un bouchon spray et homogénéiser le flacon en agitant énergiquement.

Conseils d’utilisation : appliquer sur le pelage du chat en vaporisant ou en versant dans le creux de la main. Masser le soin anti-puces, de préférence sur des zones localisées (cou), pour bien la faire pénétrer. Insister sur les zones infestées de puces. Répéter cette opération tous les 15 jours pendant 2 mois, puis passer à un rythme mensuel.

Précautions d’utilisation : cette vinaigrette se conserve de deux à trois mois à température ambiante. Elle peut aussi s’appliquer sur les chiens. Demander l’avis d’un vétérinaire avant d’utiliser ce soin. L’huile végétale de Neem doit ni être appliquée sur des plaies ouvertes, ni être ingérée par vos animaux de compagnie. Cette vinaigrette est déconseillée pour les femelles gestantes ou allaitantes ainsi que pour les jeunes chatons de moins de 6 mois. Il est fortement déconseillé d’utiliser la vinaigrette autour des yeux, du nez et de la bouche du chat. Source inspirée de : Hampikian, S., & Geers, A. (2016). Soins naturels pour chiens et chats. p.95

En spray répulsif anti-puces pour chiens

Ce soin aux huiles essentielles réservé aux chiens est insectifuge contre les puces.

Ingrédients :

Recette : dans un bol, diluer les huiles essentielles avec le Solubol. Ajouter ensuite l’huile végétale de Neem et l’hydrolat de Lavande Vraie. Transvaser la préparation dans un flacon en verre de 50 mL muni d’un bouchon spray pour flacon. Agiter vigoureusement avant son utilisation. Le spray est prêt à être utilisé.

Conseils d’utilisation : pulvériser à rebrousse-poil au moins deux fois par semaine, avant et après les sorties dans la nature. Frictionner le spray répulsif pour bien le répartir dans le poil du chien.

Pourquoi ces ingrédients ? L’hydrolat de Lavande Vraie a une action répulsive connue pour repousser les puces grâce au linalol et à l’acétate de linalyle. Il permet aussi de soulager les inflammations cutanées du chien en cas de piqûres d’insectes. En parallèle, l’huile essentielle de Lavandin Super est efficace pour lutter contre les puces par la présence de linalol, molécule parasiticide. L’huile essentielle de Géranium Rosat joue aussi un rôle insectifuge sur les puces du fait de son odeur fleurie, puis de sa richesse en géraniol et citronellol. Enfin, les molécules de citronellol et de citronellal de l’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné font d’elle, une huile essentielle utile pour éloigner les puces et tuer les larves.

Précautions d’utilisation : ce spray se conserve un mois à température ambiante. Demander l’avis d’un vétérinaire avant d’utiliser ce soin. Protéger les yeux de votre chien lors de la pulvérisation. L’huile végétale de Neem doit ni être appliquée sur des plaies ouvertes, ni être ingérée par vos animaux de compagnie. Cette synergie est déconseillée pour les femelles gestantes ou allaitantes ainsi que pour les jeunes chiots de moins de 6 mois. Source inspirée de : Hampikian, S., & Geers, A. (2016). Soins naturels pour chiens et chats. p.99

En spray insectifuge anti-puces pour l’Homme

Ingrédients et recette.

Dans un flacon de 100 mL, verser les ingrédients suivants :

Fermer et homogénéiser la préparation avec un bouchon spray. Le spray insectifuge est prêt à l’utilisation. Recette inspirée de : Marinier, F. C., & Touboul, A. (2020). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. p.416

Conseil d’utilisation : pulvériser sur le corps ou sur les surfaces où les puces peuvent se trouver : literies, canapés, panier du chien, litières, etc.

Pourquoi ces huiles ? L’huile végétale de Jojoba est un support neutre respectueux de l’épiderme de la peau. En complément, l’huile essentielle de Géranium Rosat est insectifuge par son odeur fleurie et sa composition riche en géraniol et citronellol. L’huile essentielle de Lemongrass est aussi répulsive pour les puces par le citral qu’elle contient. L’huile essentielle de Lavande Vraie est très utile pour éloigner les puces grâce à son odeur de lavande. Son action antiparasitaire conférée apportée par le linalol et l’acétate de linalyle repousse les puces. Enfin, l’huile essentielle de Citron apporte une odeur citronnée pour assainir les surfaces.

Précautions d’utilisation : ce répulsif n’est pas autorisé chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans. Il se conserve pendant 1 mois. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques, hypotendues ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. L’huile essentielle de Citron est photosensibilisante. Il est aussi recommandé de réaliser un test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation, car cette synergie contient des composants allergènes.

Contre les tiques

Les tiques sont des arachnides acariens de la famille des Ixodidés. Ces ectoparasites sont très dangereux, car leur salive peut inoculer des pathologies à l’être humain (maladie de Lyme) ou aux animaux de compagnie comme le chien (Piroplasmose ou Babésiose canine). Des études ont montré que l’huile végétale de Neem permettait de changer l’activité des glandes salivaires (synganglion) de Rhipicephalus sanguineus, Ixodes ricinus (tiques d’Europe) ou encore Ixodes scapularis (tique d’Amérique du Nord) en compromettant l’ingestion du sang de leur hôte. Sur une longue exposition, l’ingestion de l’huile végétale de Neem exerce une perte d’appétit pour le parasite, voire une modification cellulaire des larves et des nymphes pouvant conduire à leur mort. Elle agit aussi sur le système reproductif de la tique par son action spermicide et ovicide.

En spray répulsif contre les tiques du chien

Ce spray anti-tiques à base d’huiles essentielles est adapté pour éloigner les tiques du chien. Cette synergie n’est pas à utiliser en cas d’infestation de tiques, car l’application d’huile essentielle sur la tique se traduirait par la régurgitation massive de salive (mécanisme de défense) vectrice d’agents pathogènes. Il suffit de retirer la tique avec d’un tire-tique dans un premier temps, puis de désinfecter avec une goutte d’huile essentielle de Tea Tree ou de Lavande Vraie, antiseptique à large spectre.

Ingrédients :

Recette : dans un bol, diluer les huiles essentielles avec le Solubol. Ajouter ensuite l’huile végétale de Neem et l’hydrolat de Géranium Bourbon. Transvaser la préparation dans un flacon en verre de 50 mL muni d’un bouchon spray pour flacon. Agiter vigoureusement avant son utilisation. Le spray est prêt à être utilisé.

Conseils d’utilisation : Pulvériser à rebrousse-poil au moins deux fois par semaine, avant et après chaque balade. Frictionner le spray répulsif pour bien le répartir dans le poil du chien.

Pourquoi ces ingrédients ? L’hydrolat de Géranium Bourbon possède des propriétés insectifuges et éloigne les tiques de l’hôte grâce au citronellol et au géraniol. En parallèle, L’huile essentielle de Lavande Vraie est une excellente antiparasitaire grâce à son action répulsive sur les tiques, apportée par le linalol et l’acétate de linalyle. La richesse en géraniol et citronellol que l’huile essentielle de Géranium Rosat contient joue aussi un rôle insectifuge sur les tiques, et les repoussent par son parfum fleuri. Enfin, l’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan possède les mêmes molécules que la Citronnelle de Java (citronellol, citronellal et géraniol) mais est plus souple d’utilisation pour respecter les poils du chien et éloigner les tiques.

Précautions d’utilisation : Ce spray se conserve un mois à température ambiante. Demander l’avis d’un vétérinaire avant d’utiliser ce soin. Protéger les yeux de votre chien lors de la pulvérisation. L’huile végétale de Neem doit ni être appliquée sur des plaies ouvertes, ni être ingérée en interne à vos animaux de compagnie. Cette synergie est déconseillée pour les femelles gestantes ou allaitantes ainsi que pour les jeunes chiots de moins de 6 mois. Source inspirée de : Heitz, F. (2016). Soins naturels pour le chien. pp.111-112.

En spray anti-tiques pour l’Homme

Ingrédients :

Recette : dans un bol, diluer les huiles essentielles avec le Solubol. Ajouter ensuite l’huile végétale de Neem et l’eau. Transvaser la préparation dans un flacon en verre de 30 mL muni d’un bouchon spray pour flacon. Agiter vigoureusement avant son utilisation. Le spray anti-tiques est prêt à être utilisé. Recette inspirée de : Marinier, F. C., & Touboul, A. (2020). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. p.416

Conseil d’utilisation : utiliser le spray anti-tiques par pulvérisation sur les parties du corps exposées aux piqûres.

Pourquoi ces huiles essentielles ? L’huile essentielle de Lavande Aspic possède des propriétés similaires à celle de la Lavande Vraie par sa riche composition en linalol, répulsive pour les tiques. Néanmoins, elle possède aussi une bonne teneur en camphre qui est utile aussi comme insectifuge et pour cicatriser après avoir retirée la tique de son hôte. L’huile essentielle de Géranium Rosat est aussi excellente pour éloigner les tiques par son odeur fleurie et sa composition riche en géraniol et citronellol. Enfin, l’huile essentielle d’Eucalyptus Citronnée est répulsive grâce au citronellol et au citronellal. Elle éloigne les tiques et peut aussi apaiser les piqûres après retrait du rostre de ses ectoparasites.

Précautions d’utilisation : ce répulsif anti-tiques n’est pas autorisé chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Il est recommandé de réaliser un test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

En tant qu'anti-insectes, anti-acariens, anti-parasites

L’huile végétale de Neem est aussi très efficace contre d’autres types d’insectes (chenilles, mouches, punaises de lit) et d’acariens (sarcoptes, aoûtats). Elle est aussi une bonne alliée pour les plantes en cas d’infestation de parasites : ses propriétés insectifuges et larvicides permettent de conserver les récoltes en agriculture. L’huile de Neem est aussi biodégradable dans la nature et n’impacte donc pas la santé humaine.

En répulsif anti-insectes et anti-acariens

Ingrédients et recette.

Dans un flacon de 50 mL, mélanger les ingrédients suivants :

Boucher et homogénéiser le flacon. Cette synergie répulsive est prête à l’emploi. Source inspirée de : Pillet, F. (2022). Je m’initie aux huiles végétales : guide visuel. pp. 114-115

Conseil d’utilisation : Appliquer 2 à 3 gouttes d’huile répulsive sur la peau et masser les zones pouvant être exposées aux piqûres d’insectes.

Pourquoi ces huiles ? L’huile végétale de Jojoba ou l’huile végétale de Noisette sont des supports neutres respectueux de l’épiderme de la peau. Elles ne sont pas comédogènes (indice 0/5) et régulent la production de sébum. En parallèle, l’huile essentielle de Clou de Girofle est réputée pour son action acaricide sur les sarcoptes grâce à sa richesse en eugénol (plus de 80 %). Les molécules de terpinène-4-ol et d’alpha-terpinène de l’huile essentielle de Tea Tree complète les bienfaits antiparasitaires de l’huile essentielle de Clou de Girofle. Elle interfère sur le développement cellulaire des insectes, pouvant ainsi provoquer la mort. Enfin, l’huile essentielle de Lavande Vraie est une excellente insectifuge par sa richesse en linalol et en acétate de linalyle. C’est son odeur caractéristique qui repousse les insectes. En cas de piqûres, l’huile essentielle de Lavande Vraie les soulage.

Précautions d’utilisation : ce répulsif n’est pas autorisé chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques, diabétiques, hypotendues, sous traitement anticoagulant ou sujettes à des pathologies auto-immunes doivent demander un avis médical avant de l’utiliser. Il est aussi recommandé de réaliser un test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation, car cette synergie contient des composants allergènes (eugénol, linalol).

En spray anti-parasites pour les plantes

Ingrédients :

Recette : dans une bouteille de 1L, diluer l’huile végétale de Neem et l’huile essentielle du Cèdre de l’Atlas. Fermer la bouteille et agiter la préparation énergiquement. Verser ensuite une partie de cette dernière dans un flacon à spray de 200 mL. Le spray antiparasite est prêt à être utilisé. Recette inspirée de : Sommerard, J. (2016). Ma maison saine avec les huiles essentielles. Solar. p. 98

Conseils d’utilisation : Vaporiser le matin au pied de la plante et sur les tiges (pas feuilles et fleurs) pour éloigner les nuisibles. Il est aussi possible de l’utiliser sur d’autres surfaces : panier pour chien, textiles (tapis, moquette, rideaux, vêtements).

Pourquoi l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas ? Cette huile essentielle à l’odeur boisée et citronnée est très efficace pour repousser les parasites tels que les mites, pucerons, limaces ou même les charançons.

Précautions d’utilisation : vérifier ce spray antiparasitaire sur une petite portion d’une plante avant afin de voir si celle-ci réagit bien au produit. L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas est abortive, donc il est déconseillé d’asperger ce spray sur des surfaces durant la gestation de l’animal de compagnie.

Qu’en est-il des abeilles ?

Les abeilles sont des hyménoptères de la famille des Apoïdes. Ces espèces sont d'une importance primordiale pour l'environnement en raison de leur rôle dans la pollinisation des plantes cultivées (75 %) et sauvages (87 %). Néanmoins, elles subissent récemment un déclin de leur population en raison de l’utilisation de pesticides synthétiques toxiques (néonicotinoïdes, carbamates, organophosphorés, pyréthrinoïdes) pour celles-ci. L’huile végétale de Neem apparait comme un biopesticide plus viable, car moins néfaste pour les abeilles et plus biodégradable.

Des études ont montré que l’application d’huile végétale de Neem (présent à 1 % dans un biopesticide dont l’azadirachtine et les limonoïdes jouant le rôle de pesticides naturels) sur les plantations agricoles n’aurait fait état que d’une faible toxicité, voir aucun effet chez Apis mellifera (abeille européenne), Apis cerana (abeille asiatique) et Apis dorsata (abeille géante). Si la dose létale correspondant à 50 % de la mort d’une espèce est plus élevée que chez les autres insectes (37μg/g stade I et 61μg/g stade IV), des essais laboratoires ont montré toutefois que l’ingestion d’azadirachtine pourrait influer sur le développement du couvain des abeilles (œufs, larves, pupes), ainsi que l’activité de butinage des adultes. Cette même étude montre des résultats similaires chez les bourdons (bumblebee) et les mélipones (stingless bee). L’huile végétale de Neem ne doit donc pas s’utiliser pure en raison des effets létaux et une présence massive d'effets sublétaux (fécondité, etc.) pour plusieurs espèces d'abeilles. En revanche, elle constitue une meilleure alternative dans des pesticides biologiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 28 votes )

Bibliographie

Publication : Benelli, G., Canale, A., Toniolo, C., Higuchi, A., Murugan, K., Pavela, R., & Nicoletti, M. (2017). Neem (Azadirachta indica) : towards the ideal insecticide ? Natural Product Research, 31(4), 369 386. https://doi.org/10.1080/14786419.2016.1214834

Publication : Biswas, K., Chattopadhyay, I., Banerjee, R. K., & Bandyopadhyay, U. (2002). Biological activities and medicinal properties of neem (Azadirachta indica). Current Science, 82(11), 1336 1345. http://repository.ias.ac.in/5193/

Publication : Dimetry, N. Z. (2012). Prospects of botanical pesticides for the future in integrated pest management programme (IPM) with special reference to neem uses in Egypt. Archives of Phytopathology and Plant Protection, 45(10), 1138 1161. https://doi.org/10.1080/03235408.2012.657932

Publication : Saleem, S., Muhammad, G., Hussain, M. A., & Bukhari, S. N. A. (2018). A comprehensive review of phytochemical profile, bioactives for pharmaceuticals, and pharmacological attributes of Azadirachta indica. Phytotherapy Research, 32(7), 1241–1272. https://doi.org/10.1002/ptr.6076

Publication : Rezende-Teixeira, P., Dusi, R. G., Jimenez, P. C., Espindola, L. S., & Costa-Lotufo, L. V. (2022). What can we learn from commercial insecticides ? Efficacy, toxicity, environmental impacts, and future developments. Environmental Pollution, 300, 118983. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2022.118983

Publication : Mandal, S. (2011). Repellent activity of Eucalyptus and Azadirachta indica seed oil against the filarial mosquito Culex quinquefasciatus Say (Diptera: Culicidae) in India. Asian Pacific Journal of Tropical Biomedicine, 1(1), 109–112. https://doi.org/10.1016/s2221-1691(11)60135-4

Publication : Macchioni, F., Sfingi, M., Chiavacci, D., & Cecchi, F. (2020). Larvicidal and Pupicidal Activity of Neem Oil (Azadirachta indica) Formulation against Mosquitoes Aedes albopictus (Skuse, 1894)(Diptera: Culicidae). ACTA ZOOLOGICA BULGARICA, 72(3), 479-485.

Publication : Okumu, F. O., Knols, B. G., & Fillinger, U. (2007). Larvicidal effects of a neem (Azadirachta indica) oil formulation on the malaria vector Anopheles gambiae. Malaria Journal, 6(1), 63. https://doi.org/10.1186/1475-2875-6-63

Publication : Hashmat, I., Azad, H. L., & Ahmed, A. (2012). Neem (Azadirachta indica A. Juss) - A Nature’s Drugstore : An overview. International Research Journal of Biological Sciences. http://www.isca.in/IJBS/Archive/v1/i6/14.ISCA-IRJBS-2012-150.pdf

Publication : Heukelbach, J., Oliveira, F. A. S., & Speare, R. (2006). A new shampoo based on neem (Azadirachta indica) is highly effective against head lice in vitro. Parasitology Research, 99(4), 353–356. https://doi.org/10.1007/s00436-006-0146-7

Publication : Thawornchaisit, P., Amornsak, W., Mahannop, P., Buddhirakkul, P., Pandii, W., Connellan, P., Thompson, D. R., Brushett, D. J., & Morris, C. A. (2012). Combined Neem Oil 6 % w/w and Eucalyptus Oil 16 % w/w Lotion for Treating Head Lice : In VitroandIn VivoEfficacy Studies. Journal of pharmacy practice and research. https://doi.org/10.1002/j.2055-2335.2012.tb00167.x

Publication : Guerrini, V. H., & Kriticos, C. (1998). Effects of azadirachtin on Ctenocephalides felis in the dog and the cat. Veterinary Parasitology, 74(2 4), 289 297. https://doi.org/10.1016/s0304-4017(97)00042-3

Publication : Lagarde, A. (2020). Pertinence de l’utilisation des antiparasitaires externes à base de plantes chez les carnivores domestiques. https://oatao.univ-toulouse.fr/26079/

Publication : Thi, Q. V., & Lam, A. T. N. (2021). Formulation and effectiveness of Neem oil shampoo on companion animals. Dans Nucleation and Atmospheric Aerosols. American Institute of Physics. https://doi.org/10.1063/5.0067146

Publication : Abrha, S., Heukelbach, J., Peterson, G. M., Christenson, J. K., Carroll, S., Kosari, S., Bartholomeus, A., Feldmeier, H., & Thomas, J. (2021). Clinical interventions for tungiasis (sand flea disease) : a systematic review. Lancet Infectious Diseases, 21(8), e234 e245. https://doi.org/10.1016/s1473-3099(20)30853-7

Publication : Arthanari, M., Senthilkumar, D., & Jayachandran, R. (2021). Combined toxicity effects of neem oil and mild soap on Myllocerus viridanus in Morus alba. Journal of Biopesticides, 14(2), 119-124.

Publication : George, D. T., Finn, R., Graham, K. E., & Sparagano, O. (2014). Present and future potential of plant-derived products to control arthropods of veterinary and medical significance. Parasites & Vectors, 7(1). https://doi.org/10.1186/1756-3305-7-28

Publication : Gupta, R. C., Doss, R., Srivastava, A. K., Lall, R., & Sinha, A. (2019). Nutraceuticals for Control of Ticks, Fleas, and Other Ectoparasites. Dans Springer eBooks (p. 625 633). https://doi.org/10.1007/978-3-030-04624-8_43

Publication : Bissinger, B. W., & Roe, R. M. (2010). Tick repellents : Past, present, and future. Pesticide Biochemistry and Physiology, 96(2), 63 79. https://doi.org/10.1016/j.pestbp.2009.09.010

Publication : Garboui, S. S., Jaenson, T. G. T., & Pålsson, K. (2006). Repellency of MyggA® Natural spray (para-menthane-3,8-diol) and RB86 (neem oil) against the tick Ixodes ricinus (Acari : Ixodidae) in the field in east-central Sweden. Experimental and Applied Acarology. https://doi.org/10.1007/s10493-006-9031-4

Publication : Remedio, R. N., Nunes, P. H., Anholeto, L. A., De Oliveira, P. R., Sá, I., & Camargo-Mathias, M. I. (2016). Morphological alterations in salivary glands of Rhipicephalus sanguineus ticks (Acari : Ixodidae) exposed to neem seed oil with known azadirachtin concentration. Micron, 83, 19 31. https://doi.org/10.1016/j.micron.2016.01.004

Publication : Remedio, R. N., Nunes, P. H., Anholeto, L. A., De Oliveira, P. R., & Camargo-Mathias, M. I. (2014). Morphological effects of neem (Azadirachta indica A. Juss) seed oil with known azadirachtin concentrations on the oocytes of semi-engorged Rhipicephalus sanguineus ticks (Acari : Ixodidae). Parasitology Research, 114(2), 431 444. https://doi.org/10.1007/s00436-014-4200-6

Publication : Catania, R., Lima, M. A. P., Potrich, M., Sgolastra, F., Zappalà, L., & Mazzeo, G. (2023). Are Botanical Biopesticides Safe for Bees (Hymenoptera, Apoidea) ? Insects, 14(3), 247. https://doi.org/10.3390/insects14030247

Ouvrage : Izahudin, M. H., Rosmi, M. H., & Mohd Fauzi, N. A. (2022). Neem oil as biopesticides.

Ouvrage : Khanam, Z., Al-Yousef, H. M., Singh, O., & Bhat, I. U. H. (2017). Neem oil. In Green Pesticides Handbook (pp. 377-398). CRC Press.

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées.

Ouvrage : Hampikian, S. (2016). Soins naturels pour chiens et chats : Hygiène, alimentation, santé. TERRE VIVANTE.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Heitz, F. (2016). Soins naturels pour le chien. ULMER.

Ouvrage : Pillet, F. & Kaibeck, J. (2022). Je m’initie aux huiles végétales - Guide Visuel. LEDUC.

Ouvrage : SOMMERARD J.C. (2016). Ma maison saine avec les huiles essentielles. Editions Solar