Traditionnellement utilisée en agriculture indienne pour ses propriétés insectifuges naturelles, cette huile végétale de Neem, aussi connue sous le nom de Margousier, est également utile de nos jours pour lutter contre bactéries, champignons et parasites. En cosmétique pour apaiser les peaux infectées ou acnéiques ou bien en soin pour éloigner moustiques, poux et autres parasites, son utilisation est riche et variée. Les Hommes mais également les animaux et les plantes peuvent profiter de ses bienfaits largement apportés par l'azadirachtine A, un actif reconnu pour ses utilisations insectifuges et insecticides. Nom latin : Azadirachta indica. Partie utilisée : graine (première pression à froid)

Propriétés principales

  • Insectifuge, insecticide : L'huile végétale de Neem est reconnue comme étant un bon répulsif contre les insectes, parasites et acariens, que ce soit chez l'Homme, l'animal ou chez les végétaux (moustiques, moucherons, poux, sarcopte (gale), puces, tiques, cochenilles, chenilles, etc...). On sait également que l'huile végétale de Neem va plus loin en bloquant la métamorphose des larves. Cette dernière va perturber le mode d'alimentation des larves, et la reproduction des parasites empêchant ainsi leur développement.
  • Antibactérienne : Cette huile végétale de Neem est reconnue pour agir contre grand nombre de bactéries dont Staphylococcus aureus, Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa, etc...
  • Antifongique : L'huile végétale de Neem semble bénéficier d'une activité antifongique lui permettant de lutter contre les champignons.
  • Nourrissante et hydratante : Grâce à sa riche composition en acides gras, l'huile de Neem possède des propriétés nourrissantes et apaisantes pour les peaux sensibilisées et asséchées.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : acnéïque
  • Type de cheveux : cuir chevelu irrité
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : solide à température ambiante
  • Couleur : brunâtre
  • Odeur : forte, caractéristique, épicée, rappelant le café
        Caractéristiques pour la formulation
        • Insaponifiables et principes actifs : 1 % dont de l'Azadirachtine A (limonoïde)
        • Indice de comédogénicité : 1 (= peu comédogène)
        • Indice de saponification moyen : 190
        • Stabilité à l'oxydation : bonne
        • Stabilité aux hautes températures : assez sensible
        • Nom INCI : Azadirachta Indica Seed Oil
        Composition en acides gras
        • acide oléique (AGMI oméga 9) : 40 à 50 %
        • acide palmitique (AGS) : 30 à 35 %
        • acide linoléique (AGPI oméga 6) : 10 à 15 %
        • acide stéarique (AGS) : 7 à 10 %
        • acide arachidique (AGS) < 3%
        Caractéristiques physiques
        • Densité à 20°C : 0,920 à 0,970
        • Indice de péroxyde : < 10 meqO2/kg
        • Indice d'acide : < 10 mg KOH/g
        • Indice d’iode : 69-73
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Méliacées
        • Origine : Inde
        • Partie utilisée : graines
        • Procédé d'obtention : première pression à froid
        • Nom latin : Azadirachta indica

        Précautions d'emploi

        • L'ingestion doit se faire sur avis médical, elle peut présenter un risque toxique.
        • Un avis médical est conseillé en cas de traitements immuno-suppresseur, anti-diabétique ou en cas de pathologies auto-immunes.
        • Ne pas utiliser chez les femmes enceintes et allaitantes, et chez les bébés de moins de 3 ans.
        Voies d'utilisation autorisées
        Utilisateurs autorisés
        Stockage

        A conserver de préférence dans un endroit frais, à l'abri de la lumière et de la chaleur.

        Contre les moustiques

        De nombreuses études ont portées sur l'activité anti-moustique de l'huile de Neem. L'azadirachtine, son composé principal, agirait à différents niveaux sur les moustiques et leurs larves. Elle possède en premier lieu une action répulsive, mais permet aussi d'inhiber la croissance et le développment des larves, d'agir sur l'ovulation, sur l'appétance ou tout simplement une activité larvicide. Les différentes études ont portées sur les espèces de moustiques telles que Anopheles stephensi, Culex quinquefasciatus, Anopeles gambiae ou encore Aedes aegypti les vecteurs principaux de maladies infectieuses telles que le paludisme, la dengue, le chikungunya, la malaria ou encore la fièvre jaune.

        • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes d'huile de Neem sur les parties exposées.

        • Huiles essentielles complémentaires : pour repousser les moustiques, il est possible d'utiliser les huiles essentielles de Citronnelle, de Géranium Rosat ou encore d'Eucalyptus Citronné.

        Contre les poux

        Les propriétés insecticides de l'huile de Neem touchent de nombreuses espèces, notamment Pediculus humanus, plus communément appelé poux ! Son action a largement été appuyée par des études scientifiques menées sur des shampoings du commerce contenant du Neem. Seulement quelques minutes suffisent pour réduire de manière significative le nombre de poux.

        • Conseil d'application : appliquer l'huile de Neem sur l'ensemble de la chevelure, laisser poser 30 minutes, passez au peigne fin puis rincer à l'aide d'un shampoing. Renouveler chaque jour jusqu'à disparition des poux.

        • Huile essentielle complémentaire : il est possible d'associer le Neem à l'huile essentielle de Lavandin Super pour plus d'efficacité.

        Contre les insectes et parasites des animaux

        L'azadirachtine contenu dans l'huile de Neem possède de nombreuses propriétés utiles dans la lutte contre les insectes. Elle est antiappétante, larvicide, perturbe la croissance des larves, et agit sur le cycle hormonal. Pour toutes ces raisons, elle peut être utilisée pour lutter contre les puces, mouches et autres parasites des animaux. Une dilution est préférable pour son utilisation.

        • Conseil d'utilisation : incorporer 5 à 10 % d'huile de Neem dans un shampoing vétérinaire.

        Contre les parasites des plantes

        Les plantes peuvent elles aussi profiter des propriétés insectifuges, insecticides et larvicides de l'huile de Neem en cas d'infestation, puisque cette dernière agit sur de nombreuses espèces différentes ! Ce sont notamment ses composés soufrés qui permettent de lutter contre les parasites, néamoins son emploi est assez sélectif puisqu'elle peut provoquer des brûlures sur certaines variétés. Pour cette raison, il est indispensable de diluer l'huile de Neem au préalable.

        • Conseil d'utilisation : en prévention, diluer 1 mL d'huile végétale de Neem dans 99 mL d'eau, bien secouer puis pulvériser sur les plantes. Si la plante est déjà infectée, diluer 2 mL d'huile végétale de Neem dans 98 mL d'eau.

        En cas de peau infectée, d'acné, de mycose

        L'huile végétale de Neem présente des propriétés anti-bactériennes et antifongiques bénéfiques pour la peau. Elle peut ainsi être utilisée pour les peaux à problèmes, mais également en cas d'infections légères ou de mycose. Sa richesse en acides gras lui permet de nourrir la peau en parallèle.

        • Conseil d'utilisation : appliquer localement quelques gouttes sur les zones affectées.
        • Huile essentielle complémentaire : le Tea Tree est l'huile essentielle de référence contre l'acné ou en cas d'infection de la peau.
        • Autres huiles végétales adaptées : les peaux acnéiques apprécieront l'huile de Nigelle ou de Karanja pour leurs propriétés similaires !

        L'huile de Neem et la réglementation des insecticides

        L'huile de Neem a fait débat au sein des produits phytopharmaceutiques. En 2008, l'azadirachtine était inscrit sur la liste des substances actives à évaluer en vue de son inscription à l'annexe I de la directive n°91/414/CEE concernant la mise sur la marché de produits phytopharmaceutiques. Cet annexe I liste les substances autorisées dans les produits phytopharmaceutiques. Après évaluation de la substance, celle-ci n'a pas été validée entrainant le retrait des autorisations de certains produits phytopharmaceutiques. Une nouvelle demande a été faite par la suite, ce qui a aboutit à un réexamen de la Commission en 2011. Les différents examens ont permis d'autoriser l'huile de Neem dans les produits phytopharmaceutiques, selon les utilisations étudiées et précisées dans le rapport. En effet, une substance peut être autorisée mais soumise à certaines conditions. Dans le cas de l'azadirachtine, le rapport d'examen doit fournir des informations permettant de confirmer que l'azadirachtine est bien le composé actif principal, ou encore l'évaluation des risques pour les eaux souterraines.

        Si l'Union euopéenne permet aux Etats membres d'autoriser les préparations à base d'huile de Neem, les Etats membres restent quant à eux libres les refuser. C'est le cas de la France, qui interdit toujours les préparations phytopharmaceutiques contenant de l'huile de Neem. Certaines sources accusent l'azadirachtine d'avoir un impact négatif sur les milieux aquatiques, sur les abeilles, et d'être un perturbateur endocrinien. Néanmoins, les études se contredisent et il est difficile de savoir les tenants et les aboutissants de cette huile. Au sujet des abeilles, le Neem pourrait en effet être responsable de malformations, mais via son action sur les larves. Il pourrait induire une athrophie des ailes lors de la croissance, mais n'aurait pas d'impact sur les abeilles adultes. Enfin, l'huile de Neem n'est pas neurotoxique, son action insecticide se fait sur le long terme, en modifiant le comportement des larves tout au long de leur développement.

        Si l'usage de l'huile de Neem dans l'industrie des produits phytopharmaceutiques est encore controversée, son usage cosmétique est quant à lui autorisé ! L'huile de Neem est ainsi retrouvée dans des crèmes cosmétiques ou savons et présente de nombreux intérêts.

        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.8 ( 87 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : Dua, V. K., Pandey, A. C., Raghavendra, K., Gupta, A., Sharma, T., & Dash, A. P. (2009). Larvicidal activity of neem oil (Azadirachta indica) formulation against mosquitoes. Malaria Journal, 8(1). https://doi.org/10.1186/1475-2875-8-124

        Publication : Mandal, S. (2011). Repellent activity of Eucalyptus and Azadirachta indica seed oil against the filarial mosquito Culex quinquefasciatus Say (Diptera: Culicidae) in India. Asian Pacific Journal of Tropical Biomedicine, 1(1), 109–112. https://doi.org/10.1016/s2221-1691(11)60135-4

        Publication : Okumu, F. O., Knols, B. G., & Fillinger, U. (2007). Larvicidal effects of a neem (Azadirachta indica) oil formulation on the malaria vector Anopheles gambiae. Malaria Journal, 6(1), 63. https://doi.org/10.1186/1475-2875-6-63

        Publication : Heukelbach, J., Oliveira, F. A. S., & Speare, R. (2006). A new shampoo based on neem (Azadirachta indica) is highly effective against head lice in vitro. Parasitology Research, 99(4), 353–356. https://doi.org/10.1007/s00436-006-0146-7

        Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

        Ouvrage : Pobeda, M. (2014). Les bienfaits des huiles végétales: Apprendre à les connaître et à les utiliser pour votre santé et votre beauté. Poessneck, Allemagne: Marabout.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?