Les problèmes digestifs, la plupart d’entre nous les connaissons très bien. En effet, un rien suffit à perturber notre transit intestinal ! Le stress, une mauvaise hygiène de vie, des bactéries qui nous contaminent… La liste des facteurs est longue. Et c’est particulièrement le cas quand on parle de constipation. Son origine peut être très diverse mais quand on en souffre, mieux vaut prendre des dispositions pour mettre fin à ce trouble. Voici donc une petite étude des règles d’hygiène à respecter en cas de constipation.

Quand observer des règles d'hygiène ?

La constipation peut venir de diverse origines, elle peut être d’origine environnementale, c’est à dire lié au stress, à l’alimentation, à l’hygiène de vie générale. Dans ce cas, la constipation ne nécessite pas de règles d’hygiène à proprement parler, mais plutôt des règles d’hygiène de vie comme :

  • Consommer des fibres à chaque repas : Fruits frais, légumes verts, céréales, les fibres sont présentes en nombre dans beaucoup d’aliments !
  • Changer son hygiène de  vie : Ne pas consommer trop d’alcool, de gras de sucré, instaurer des horaires quotidiennes de repas et de passage à la selle. Commencez par cela et ça ira mieux !
  • Boire de l’eau et faire de l’exercice : Rien mieux pour stimuler les intestins et retourner aux toilettes.

  
Mais la constipation peut aussi être iatrogène, c’est à dire venir de médicaments, dans ce cas, un médecin sera le plus indiqué pour changer de traitement.
Enfin elle peut être organique, c’est à dire que la constipation est l’un des symptômes d’une maladie sous-jacente.

En cas de constipation organique

Dans ce cas, la constipation n’est pas à prendre à la légère car elle peut être causé par des maladies tel qu’un cancer colorectal, maladie intestinale, ou même des hémorroïdes ou une fissure anale. Il est très important de consulter un spécialiste dans ce cas. Évidemment, même dans ce cas, des règles d’hygiène particulières n’ont aucun sens puisque ce ne sont pas des maladies transmissibles.

Mais là encore, il faut observer quelques règles d’hygiène comme boire beaucoup d’eau et soigner à tout prix son régime alimentaire et son hygiène de vie. Il en va de votre santé. Si la constipation est dû à trouble au niveau du rectum comme des hémorroïdes ou une fissure anale, on parle alors de constipation terminale, quelques conseils s’imposent.

  • Hormis la bonne hygiène de vie, quand vous allez aux toilettes pensez à vos essuyer avec des lingettes plutôt qu’avec du papier classique. Choisissez des lingettes sans alcool, pour bébé par exemple.

D’une manière général, pour éviter au maximum les troubles d’ordre digestif, pensez à bien vous laver les mains régulièrement, à éviter de faire la bise à tous bouts de champs et à éviter tout contact avec les personnes atteintes.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 2 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?