Les différents types de constipation

La constipation est un trouble de la digestion qui se déclare par un retard ou même un arrêt de l’évacuation des selles. En gros, impossible ou presque d’aller aux toilettes ! Les causes et origines sont diverses, c’est pourquoi il en existe de plusieurs types. Et comme pour bien soigner un problème la première étape est de l’identifier correctement, nous vous avons préparé un petit guide des différents types de constipation.

Pour bien comprendre d’où vient votre problème de constipation, il faut savoir qu’il existe plusieurs classements de constipation.

Par fréquence

  • Constipation occasionnelle

La constipation occasionnelle, aussi appelée passagère, se caractérise par des difficultés à aller aux toilettes et la plupart du temps  par des selles dures et sèches. Mais quand peut-on dire que nous sommes constipés ? Bien que cette donnée dépende du métabolisme digestif de chacun, les spécialistes s’accordent à dire qu’on peut parler de constipation quand la fréquence de défécation descend en dessous des trois fois par semaine. Cela dit, il se peut que ce rythme soit tout à fait normal chez vous. On le répète, cela dépend de chacun. La constipation occasionnelle ne dure pas plus de quelques semaines grand maximum et est souvent dû à un épisode ponctuel de stress par exemple, ou même une maladie. C’est le type le plus courant, alors pas d’inquiétude, avec un peu d’aide, ce trouble devrait disparaître rapidement !

  • Constipation chronique

La constipation chronique, on entend aussi parfois constipation permanente, se traduit par les mêmes symptômes que la constipation passagère : passage à la selle moins de trois fois par semaine et selles sèches et dures. Cependant on la qualifie de chronique quand elle dure plus de six mois, avec une régularité variante tout de même. Ce trouble digestif peut être plus embêtant voire même caché un autre problème plus grave. Pas de panique, la constipation peut aussi bien être une cause d’une mauvaise hygiène de vie ou par exemple d’un stress prolongé, elle peut donc être bénigne ! Mais dans ce cas de figure, on pense à consulter absolument un médecin pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’un problème plus important.

Par origine ou facteur

  • Constipation iatrogène

On classe aussi les types de constipation en fonction du facteur qui le déclenche. Dans le cas d’un constipation dite iatrogène, le trouble est un effet secondaire d’un médicament. En effet de nombreux médicaments ont pour effet secondaire la constipation. Donc si vous prenez un traitement en ce moment, pensez à consulter la notice, vous pourriez enfin comprendre d’où vient votre problème de constipation. Cependant si cela dure, n’hésitez pas à consulter un médecin pour peut être changer de traitement ou trouver une solution.

  • Constipation organique

On parle de constipation organique quand la cause du trouble est interne, qu’elle provient du dysfonctionnement d’un organe. Ce type de constipation est le plus grave car si ce problème n’est pas forcément grave, il peut l’être tout de même. Par exemple le syndrome de l’intestin irritable peut être à l’origine de la constipation, mais aussi une diverticulite, un cancer colorectal ou une occlusion intestinal. C’est pour cela qu’il est impératif de consulter un médecin en cas de constipation chronique et d’autant plus si vous voyez apparaître d’autres symptômes comme des vomissements ou du sang dans les selles.

  • Constipation primitive

La constipation primitive, quant à elle concerne les constipations qui ne sont ni organiques ni iatrogènes, c’est à dire qui sont causés par des facteurs extérieurs comme une mauvaise hygiène de vie, une période de stress… C’est le type de constipation le plus répandu et heureusement le moins dangereux.

Par zone du corps où se localise le trouble

  • Constipation de transit

Enfin la constipation peut aussi être classé en fonction de l’endroit du système digestif où le trouble a lieu. On appelle constipation de transit, la constipation qui est provoqué par une stagnation des déchets alimentaires dans le côlon.

  • Constipation terminale

La constipation terminale, quant à elle, correspond à une stagnation des selles dans le rectum, le trouble n’est donc pas forcément dû à un problème de ralentissement du péristaltisme, c’est à dire du processus de poussée des aliments vers l’évacuation, mais plutôt à un problème localisé, au rectum ou à l’anus.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre