Les huiles essentielles : pourquoi ca marche ?

L'aromathérapie, c'est efficace !

Tout ceux qui l'ont essayé vous le diront : l'aromathérapie est une médecine alternative étonament efficace ! Soulager rapidement une foulure gràce à la Gaulthérie odorante, cicatriser une coupure à l'aide du Ciste, faire disparaitre un mal de tête avec 2 gouttes de Menthe poivrée,... Ca marche bien, et en plus, ça marche vite !

Mais d'où viennent les multiples propriétés des huiles essentielles ? Quels sont les mécanismes qui les rendent si puissantes ? Comment agissent-elles sur l'organisme ? Qu'est-ce qui fait que des huiles essentielles pourtant botaniquement proches ont des propriétés différentes ?

Essayons d'y voir plus clair ensemble !

Une huile essentielle, c'est quoi ?

Définition

Image Compagnie Des Sens

Commençons par ouvrir un dictionnaire (Un quoi ? Mais si, rappelez-vous, cet objet étrange qui ressemble à Wikipédia et qui sert aussi à caler les meubles !), on y apprend qu'une huile essentielle est une "substance aromatique très volatile qu'on extrait de certains végétaux". Nous voilà bien avancés...

Creusons un peu : d'après la Pharmacopée Française, une huile essentielle est "un produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d'une matière première végétale botaniquement définie, soit par distillation à la vapeur d'eau, soit par un procédé mécanique sans chauffage". C'est déjà plus précis, non ?

Pour faire simple, une huile essentielle est un extrait pur, naturel et total obtenu par distillation de la partie odoriférante des plantes ou arbres aromatiques.

Une HE est donc un mélange complexe de molécules aromatiques (souvent plus de 200 molécules différentes dans une huile), et c'est de cette complexitié que viennent leurs propriétés et leur efficacité.

Fabrication

Avant de voir comment ces huiles essentielles agissent, étudions rapidement le procédé de fabrication. Ou plus exactement, les 2 procédés :

  • La grande majorité des huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d'eau du végétal. Dans un alambic, de la vapeur d'eau traverse la matière première (fleurs, feuilles, rameaux, ...) et en extrait les molécules aromatiques. On refroidit ensuite cette vapeur, ce qui permet d' obtenir l'huile essentielle (ainsi que l'hydrolat).

  • Les agrumes sont un cas un peu particulier : l'huile essentielle est principalement produite dans le zeste du fruit. Pas besoin de distiller, il suffit de presser mécaniquement les zestes pour recueillir l'huile essentielle.

Dans les deux cas, ce qu'il faut retenir, c'est que les rendements sont très faibles : il faut plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de kg de matière première pour obtenir 1 kg d'huile essentielle. Un flacon d'huile essentielle est donc un véritable concentré de plante ! (par exemple, il faut au moins 20 kg de feuilles de patchouli pour obtenir un flacon de 5 mL d'huile essentielle).

C'est cette haute teneur en principes actifs qui fait que l'aromathérapie n'est pas une médecine douce ! Et c'est pourquoi il faut manipuler les huiles essentielles avec précaution...

Comment agissent les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont de véritables passe-murailles

Constituées principalement de molécules "fines", les huiles essentielles pénètrent aisément dans l'organisme.

  • Par voie orale ou cutanée, les huiles essentielles ne mettent que quelques minutes à passer dans la circulation sanguine, et leurs principes actifs se dirigent rapidement vers les organes ciblés.

  • Par inhalation, les molécules volatiles atteignent le centre de l'olfaction très rapidement.

Cette facilité de pénétration et cette rapidité d'action explique en partie les effets spectaculaires des huiles essentielles. Mais ce n'est pas leur seule spécificité ! Voyons ensemble les grands principes de l'aromathérapie.

Les grands principes de l'aromathérapie


Les experts s'accordent sur le fait que l'efficacité des huiles essentielles vient de 3 aspects, c'est ce que l'on nomme la ternaire aromatique :

  • Une activité biochimique : c'est l'activité la plus étudiée et la mieux connue : certaines molécules composant les huiles essentielles agissent sur des récepteurs biochimiques de l'organisme, entrainant une action thérapeutique.

  • Une activité énergétique : les huiles essentielles ont un potentiel électronique. Cela ne veut pas dire qu'elles sont capables de réparer votre smartphone, mais qu'elles ont un excès ou un déficit d'électrons et ont donc la capacité d'en échanger avec le milieu dans lequel elles sont.

  • Une activité informationnelle : le parfum des HE (leur arôme) est transmis au cerveau sous forme d'influx nerveux. Certains arômes peuvent entrainer des réactions psychologiques, voire physiologiques importantes. Attention, toutefois, à ne pas dépasser la frontière entre science et croyance !

Ces 3 activités agissent en synergie, et c'est que qui donne toute la spécificité de l'aromathérapie. Explorons ensemble ces 3 aspects...

1 - la biochimie des huiles essentielles


C'est très certainement l'aspect le plus étudié et le plus documenté des 3. C'est aussi celui qui se rapproche le plus de la thérapie "classique", puisqu'il repose sur l'interaction des molécules avec les différents éléments qui composent l'organisme.

Comme nous l'avons vu, les huiles essentielles sont composées d'un grand nombre de molécules complexes et variées. De nombreuses études pharmacologiques et scientifiques (le plus souvent in vitro, mais aussi parfois in vivo) ont permis de comprendre en partie le fonctionnement de ces molécules et d'expliquer les propriétés des huiles essentielles, grâce aux relations structure-activité des molécules. 

Plutôt que de se lancer ici dans une description exhaustive des différentes molécules aromatiques et de leurs propriétés, prenons quelques exemples :

  • Nous parlions en introduction de la Gaulthérie odorante (Gaultheria fragrantissima Wall) et de son efficacité contre les douleurs musculaires. Son huile essentielle est composée à près de 99% de salicylate de méthyle, un ester aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Cet ester va inhiber la synthèse des prostaglandines (qui sont des messagers chimiques du corps) et d'autres médiateurs de l'inflammation. En bloquant le message de l'inflammation, le salicylate de méthyle calme la douleur. Ce qui n'est pas étonnant quand on sait que l'un de ses proches cousins est l'acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d'aspirine.
  • Un autre exemple ? la Chamazulène, présent dans les huiles essentielles de Tanaisie annuelle et de Camomille matricaire, est un antihistaminique puissant. Des études ont prouvé qu'il inhibait la production d'histamine. Or l'histamine est une molécule produite par notre système immunitaire pour jouer le rôle de messager. C'est elle, notamment, qui déclenche les réactions allergiques. Le chamazulène, en limitant la quantité de messager, limite la réaction allergique, CQFD !

La notion de Chémotype :

Un chémotype désigne une variété biochimique au sein d'une même espèce. En effet, certaines plantes vont synthétiser des essences différentes selon le terroir dans lequel elles poussent. Pour faire un parallèle viticole, le chémotype est aux huiles essentielles ce que l'IGP est au vin. Selon son lieu de culture, un même cépage ne donnera pas le même vin (et c'est tant mieux !). Et bien les plantes aromatiques, c'est pareil ! Un pied de thym qui pousse en montagne produira plus de géraniol, tandis que le pied qui aura poussé dans un climat sec et chaud donnera plutôt du carvacrol.
Ainsi, selon son terroir d'origine, une huile essentielle pourra avoir une composition chimique différente, et donc des propriétés thérapeutiques différentes !
Attention toutefois de nombreuses propriétés, pourtant reconnues par la plupart des experts en aromathérapie, n'ont pas encore fait l'objet de recherches assez poussées pour que l'on soit en mesure d'en expliquer totalement le mécanisme biochimique. Pour faire simple : on sait que ça marche, mais on ne sait pas encore totalement pourquoi. Ce que l'on a découvert également, c'est le fonctionnement en synergie de ses molécules : l'effet conjugué des plusieurs molécules est plus fort que la somme de leurs effets individuels ! C'est aussi cela qui fait la force des huiles essentielles : leurs multiples molécules travaillent ensemble et se renforcent les unes les autres !

Si vous avez envie d'en savoir plus sur les multiples molécules qui composent les huiles essentielles, d'être incollables sur les sesquiterpènes, propénylphénols et autres terpénoïdes, de connaître les principales propriétés des grandes familles de molécules, ou tout simplement de connaitre la formule chimique du patchoulol ( c'est C15H26O ;) ), suivez le lien ci-dessous !

2- huiles essentielles et énergie

Les huiles essentielles, de part les molécules qui les composent, vont pouvoir échanger des électrons avec le milieu dans lequel elles se trouvent. Elles seront dites positivantes si elles captent des électrons, et négativantes si elles en donnent. Cet échange d'électrons correspond à ce que l'on appelle des réactions d'oxydo-réduction (la notion de potentiel Redox devrait rappeler des souvenirs à ceux d'entre vous qui ont eu la joie de faire des études scientifiques ;) ).

Des essais in vitro ont montré que de nombreuses molécules aromatiques avaient des propriétés antioxydantes. Or les antioxydants (très à la mode en ce moment) permettent de limiter l'action des radicaux libres (non ce n'est pas un nouveau parti politique...) qui sont, entre autres responsables du vieillissement de nos cellules.

Mais des essais in vivo montrent que certaines huiles essentielles peuvent à l'inverse avoir un effet pro-oxydant, favorisant la destruction de certaines cellules endommagées.

3 - huiles essentielles et information

C'est le troisième et dernier pilier de l'aromathérapie, et c'est aussi l'aspect le moins étudié par la science moderne. Du fait de leur grande volatilité, les molécules des huiles essentielles atteignent très facilement les zones olfactives du cerveau. Elles peuvent donc créer des réactions en chaîne allant jusqu'à activer des fonctions biologiques voire physiologiques. Pour s'en convaincre, il suffit de se rappeler qu'une grande partie de nos souvenirs, et de nos émotions, sont liées à des odeurs (demandez à Marcel P. et à sa madeleine...).

Attention toutefois aux dérives de la psychoaromatologie, qui n'a rien de scientifique et se rapproche plus de l'occultisme que de la biochimie.

Pour conclure sur l'action des huiles essentielles...

... la puissance des huiles essentielles vient de :

  • leur concentration : elles sont de véritables concentrés de plantes, un flacon représentant plusieurs kg de matière végétale ;
  • leur composition chimique : des dizaines, voire des centaines de molécules aromatiques en proportions variables selon leur terroir de naissance ;
  • leur facilité à traverser la peau pour atteindre au plus vite la zone touchée ;
  • l'effet "synergie" de leurs molécules qui travaillent ensemble et se renforcent les unes les autres ;
  • leur capacité à échanger de l'énergie avec leur environnement via un transfert d'électrons
  • et enfin leurs odeurs, qui peuvent déclencher des réactions dans les zones olfactives du cerveau.

Molécules

La Compagnie Des Sens Hover Image

De quoi sont constituées les huiles essentielles ?

Une huile essentielle est obtenue suite à une distillation à la vapeur d'eau ou une expression mécanique à froid des feuilles, des fleurs, des tiges, des zestes d'une plante ou d'un fruit. Elle correspond à un concentré d'une centaine de molécules chimiques lui conférant l'ensemble de ses propriétés. Mais alors, quelles sont ces différents types de molécules et en quoi jouent-elles un rôle important dans les mécanismes d'action des huiles essentielles ?

Molécules des huiles essentielles

Propriétés

La Compagnie Des Sens Hover Image

Quelles sont les propriétés des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles, elles sont multiples et si différentes... Ces différences font du monde de l'aromathérapie un monde très riche et plein de ressources. En effet, ce sont les molécules composant les huiles essentielles qui vont définir l'ensemble de leurs propriétés. Ces propriétés sont nombreuses et vont permettre de répondre à un vaste panorama de troubles et autres maux...

Propriétés des huiles essentielles

Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre