• Livraison offerte dès 35 € d'achats
  • jusqu'au 19 décembre (Point Relais et Domicile)
  • Offre valable en France Métropolitaine
Mon compte
Panier

Le cuivre est un oligo-élément essentiel à l'organisme. Il entre, en effet, dans de nombreuses réactions biochimiques de l'organisme, lui conférant un rôle indispensable dans le métabolisme du fer. C'est simple, sans l'aide du cuivre, le fer devient difficilement utilisé par l'organisme. Sans oublier que le cuivre est utilisé dans la confection des globules rouges ; c'est un véritable anti-anémiant. N'oublions pas ces multiples autres rôles pour l'immunité, la peau ou encore son effet anti-oxydant. Bien que ce dernier soit ambivalent : en excès, le cuivre devient pro-oxydant pour l'organisme. Concernant les carences en cuivre, les risques de neutropénies, leucopénies (tous deux traduisant un faible taux de certaines cellules immunitaires dans le sang) ou encore d'anémies sont augmentées en son absence. En somme, l'excès de cuivre comme la carence ne sont pas anodins, c'est à l'alimentation d'assurer le juste besoin. Les aliments riches en cuivre sont en majorité les abats, les oléagineux et la spiruline. C'est pourquoi, une alimentation variée et équilibrée tend à combler les besoins journaliers en cuivre.

  • Famille : oligo-éléments
  • Autre(s) nom(s) : Cu+, Cu2+

Calculer mon besoin journalier en Cuivre

Je suis :

Dans quels aliments trouver mon apport journalier en Cuivre ?

Aliments contenant du Cuivre Concentration en Cuivre (en mg/100 g) Quantité de l'aliment pour couvrir mes besoins journaliers (en g)
Foie de veau, cuit 20.1 ?
Foie d'agneau, cuit 8.45 ?
Spiruline, séchée 6.1 ?
Shiitaké, séché 5.17 ?
Abat, cuit 4.93 ?
Cacao en poudre 3.9 ?
Foie de génisse, cuit 3.46 ?
Escargot, cru 2.8 ?
Feuille de thé 2.5 ?
Farine de soja 2.26 ?

Propriétés du Cuivre

Le Cuivre est étudié et reconnu pour les propriétés principales suivantes :

  • Antianémique : Le cuivre est essentiel à la circulation sanguine grâce à deux propriétés. Premièrement, il favorise l'absorption du fer : il entre dans la composition de l'héphaestine et la céruloplasmine, deux enzymes indispensables au métabolisme du fer. De plus, il intervient dans l'érythropoïèse, le mécanisme de synthèse des globules rouges.

  • Rééquilibrant nerveux : Le cuivre participe à la synthèse de la noradrénaline, un neurotransmetteur présent dans le cerveau. En effet, il intervient en tant que cofacteur des DBH (dopamine bêta hydroxylase), des enzymes indispensables à la conversion de la dopamine en noradrénaline.

  • Photoprotecteur : Le cuivre contribue à la beauté de la peau. Il favorise l'activité de la tyrosinase, une enzyme qui convertit la tyrosine (un acide-aminé) en mélanine. La mélanine englobe de nombreux pigments foncés, responsables de la coloration des tissus (peau, poils, cheveux, ongles...), et ayant la particularité de protéger contre les rayonnements ultraviolets du soleil.

  • Anti-oxydant : Le cuivre intervient dans les réactions antioxydantes de l'organisme, soit par en favorisant les réactions enzymatiques, grâce à son action de coenzyme ; soit en composant lui-même certaines enzymes. Citons le cytochrome c-oxydase, qui participe au métabolisme oxydatif ; ou encore la superoxyde-dismutase (SOD CU/Zn) qui est un système de défense indispensable contre les radicaux superoxydes (des radicaux libres).

  • Immunomodulant : Le cuivre impacte le fonctionnement des cellules immunitaires. En son absence, on observe une pathologie impactant les cellules immunitaires : une neutropénie.


On lui connaît également d'autres propriétés secondaires :

  • Contribuant à la synthèse du collagène : le cuivre est impliqué dans la synthèse du collagène. Il favorise le fonctionnement de l'enzyme (lysine-6-déshydrogenase) capable de former de l'allysine, un composé chimique constituant le collagène.

Le Cuivre, pourquoi c'est important ?

En cas de carence modérée

Une carence en cuivre est peu fréquente. Toute fois, elle peut se manifester par les problèmes suivants. Dans ce cas un apport suffisant voire une complémentation est nécessaire.

  • Chute de cheveux
  • Diarrhée
  • Vomissement
  • Entéropathie
  • Hypopigmentation
  • Troubles osseux
En cas de carence avérée

Une carence avérée de cuivre est mise en cause dans les situations suivantes. L'avis d'un professionnel de santé est requis.

  • Hypercholestérolémie
  • Leucopénie
  • Neuromyélopathie
  • Neutropénie
  • Anémie ferriprive
  • Ostéoporose
En cas d'excès

En excès, le cuivre peut entraîner les maux suivants. Il est important de respecter les apports conseillés journaliers. Une supplémentation ou une complémentation nécessitent l'avis d'un professionnel de santé.

  • Anémie
  • Anurie
  • Stress oxydant
  • Troubles hépatiques
Bénéfique en prévention

L'apport optimal du cuivre permet de prévenir les situations suivantes :

  • Fracture
  • Anémie ferriprive

Bien choisir ses aliments

  • Des céréales complètes, point trop n'en faut : globalement, les fibres diminuent l'absorption des oligoéléments. Or, l'alimentation occidentale contient trop peu de fibres pour s'en passer. Il est donc conseiller d'opter pour des céréales semi-complètes, le juste-milieu pour faciliter l'absorption du cuivre, tout en satisfaisant nos besoins journaliers en fibres.

Cuivre et interactions

Effet négatif

  • Le zinc : le zinc et le cuivre entrent en compétition lors de l'absorption intestinale. Ainsi, l'excès de zinc diminue l'absorption du cuivre. Il est donc conseillé d'éloigner les compléments aliments riches en zinc du repas.

Effet positif

  • L'acide citrique : l'acide citrique présent dans les citrons semble augmenter l'absorption du cuivre. Il est donc justifié d'incorporer un filet de jus de citron en marinade sur les viandes, ou une citronnade maison lors du repas, afin d'accentuer l'absorption du cuivre.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : ANSES. (2016, décembre). Actualisation des repères du PNNS : élaboration des références nutritionnelles. https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0103Ra-1.pdf

Publication : Stéphanie Balmont. Intérêts des micro nutriments pour l’immunité des personnes âgées. Sciences pharmaceutiques. 2006. ffdumas-01225070f

Publication : Watts, D. L., C., D., & D., P. (1989). The Nutritional Relationships of Copper (No 2). Journal of Orthomolecular Medicine. http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.607.5795&rep=rep1&type=pdf

Publication : Conseil Supérieur de la Santé. (2015). Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Partim I : vitamines et oligoéléments. https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9164_9174_avis_recommandations_nutritionnelles.pdf

Ouvrage : Auvinet, E. A., Hirschauer, C. H., & Meunier, A. L. M. (s. d.). Alimentation, nutrition et régimes (French Edition). STUDYRAMA.

Ouvrage : Manetta, J. (2014). MICRONUTRITION ET NUTRITHERAPIE : SYNTHESE GENERALE A L’ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTE (French Edition). SPARTE.

Ouvrage : Bouarfa, M., & Pensé-Lhéritier, A. (2016). Conception des compléments alimentaires - marché, développement, réglementation et efficacité. TECHNIQUE & DOC.

Site Web : ANSES. (s. d.). Ciqual. Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. https://ciqual.anses.fr/

Site Web : ANSES. https://www.anses.fr/fr/content/les-r%C3%A9f%C3%A9rences-nutritionnelles-en-vitamines-et-min%C3%A9raux

Site Web : Manuels MSD. (s. d.-z). Intoxication par le cuivre. Édition professionnelle du Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-nutritionnels/carence-en-min%C3%A9raux-et-intoxication-par-les-min%C3%A9raux/intoxication-par-le-cuivre?query=Exc%C3%A8s%20de%20cuivre

Site Web : FMPMC-PS - Composés azotés - Objectifs au cours de Biochimie DCEM3 Biochimie métabolique et Régulations C1. (s. d.). Médecine Sorbonne Université. http://www.chups.jussieu.fr/polys/biochimie/CNbioch/POLY.Chp.8.5.&Ext.99.html

Site Web : ROBERT, L. (s. d.). COLLAGÈNE. Encyclopædia Universalis. https://www.universalis.fr/encyclopedie/collagene/4-la-fibrillogenese/

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?