Les Cerneaux de Noix contribuent à améliorer les taux sanguins de cholestérol lorsqu’ils sont consommés en remplacement de collations riches en acides gras saturés, ou incorporés dans l’alimentation quotidienne. En effet, ils contiennent des graisses de très bonne qualité nutritionnelle car ils sont composés de 7,5 % d’omégas-3, de 36 % d’omégas-6, de 13 % d’omégas-9, et de seulement 6 % d’acides gras saturés. Les omégas-3, 6 et 9 sont reconnues pour prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires en régulant les taux de cholestérols sanguins. De plus, les Cerneaux de Noix contiennent de nombreux antioxydants (vitamine B9, cuivre, sélénium, manganèse) en quantité intéressante, qui contribuent également à diminuer les taux de « mauvais » cholestérol dans le sang. Enfin, ils contiennent des fibres insolubles qui contribuent à accélérer le transit intestinal, ce qui limite l’absorption du cholestérol alimentaire et prévient la production de cholestérol endogène. Toutefois, il reste important de comprendre que les Cerneaux de Noix ne sont pas des aliments miracles et qu’ils doivent être inclus dans une alimentation équilibrée, variée et riche en omégas-3, en antioxydants et en fibres.

Cet article a été mis à jour le 12/12/2023

Des graisses de bonne qualité

Les Cerneaux de Noix possèdent des graisses de bonne qualité nutritionnelle leur permettant de remplacer des collations de faible qualité nutritionnelle, et notamment en cas de profil lipidique perturbé. Le profil lipidique est composé des différents taux sanguins de cholestérol : cholestérol total, « mauvais » cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein = Lipoprotéine de Basse Densité), cholestérol VLDL (Very Low Density Lipoprotein = Lipoprotéine de Très Basse Densité), « bon » cholestérol HDL (High Density Lipoprotein = Lipoprotéine de Haute Densité). Le terme « cholestérol » est souvent associé dans la population générale à un profil lipidique sanguin perturbé : hausse de cholestérol total, diminution des HDL-cholestérols, et / ou augmentation des LDL-cholestérols ou VLDL-cholestérols.

Dans cette optique, les Cerneaux de Noix sont intéressants en cas de profil lipidique perturbé grâce à leur composition en graisses. En effet, elles contiennent :

  • des omégas-3 : ces acides gras poly-insaturés (AGPI) représentent 7,5 % de la composition des Cerneaux de Noix selon le Ciqual (tableau de références des valeurs nutritionnelles). Ils jouent un rôle hypotriglycéridémiant, c’est-à-dire qu’ils participent à diminuer les taux sanguins de triglycérides, et particulièrement les VLDL-cholestérols. Des études semblent indiquer que les omégas-3 participent également à augmenter les taux sanguins de HDL-cholestérols, mais cette propriété serait aujourd’hui contredite. En parallèle, ils sont essentiels à la fluidité du sang. Cependant, il reste important de prendre en compte que les omégas-3 d’origine végétale (acide alpha-linolénique) sont des précurseurs des EPA et DHA (omégas-3 d’origine animale). On estime que 0 à 9 % d’acide alpha-linolénique ne servent à former des EPA (acide eicosapentanoïque) et DHA (acide docosahexaénoïque), qui sont les molécules très impliquées dans la prévention des maladies cardiovasculaires. De ce fait, les omégas-3 présents dans les Cerneaux de Noix restent une teneur importante pour favoriser les apports en ces nutriments, mais ils ne peuvent pas tout faire à eux seuls.

  • des omégas-6 : ces AGPI représentent 36 % de la composition des Cerneaux de Noix selon le Ciqual. Ils jouent un rôle hypocholestérolémiant et hypotriglycéridémiant. Ils participent donc à diminuer les taux sanguins de cholestérol LDL et VLDL. Cela évite que les résidus de ces transporteurs ne se collent aux parois des vaisseaux sanguins et s’oxydent, ce qui créerait des plaques d’athérome et serait un facteur de risque cardiovasculaire. Toutefois, l’alimentation d’aujourd’hui est trop riche en omégas-6 et peu riche en omégas-3. Il est donc important d’apporter suffisamment d’omégas-6, tout en respectant le rapport omégas-6 / omégas-3 qui doit être de 5 de préférence (5 omégas-6 pour 1 oméga-3).

  • des omégas-9 : ces acides gras mono-insaturés composent à 13 % les Cerneaux de Noix. Ils permettraient de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires. Des études ont indiqué qu’ils diminueraient les taux sanguins de LDL-cholestérols et augmenteraient les taux sanguins de HDL-cholestérols. Toutefois, cette propriété semble aujourd’hui contredite.

  • très peu d’acides gras saturés : certains acides gras saturés consommés en excès (acide myristique, acide palmitique et acide stéarique) ont tendance à être thrombogènes, athérogènes et hypercholestérolémiants. Du fait qu’ils peuvent être créés par l’organisme, il est recommandé de limiter leurs apports dans l’alimentation pour éviter ces risques. Selon le Ciqual, l’acide palmitique et l’acide stéarique ne représentent que 6 % de la composition des Cerneaux de Noix. Le fait que ces derniers soient pauvres en acides gras saturés contribue ainsi à limiter l’augmentation des taux de cholestérols sanguins.

Des antioxydants intéressants

Les antioxydants présents dans les Cerneaux de Noix (vitamine B9, cuivre, manganèse, sélénium, polyphénols, phytostérols) participent à lutter contre l’oxydation du cholestérol membranaire et sanguin. En effet, les antioxydants sont des molécules qui limitent l’impact du stress oxydatif sur l’organisme. Ce dernier peut être à l’origine de l’oxydation rapide des LDL-cholestérols, qui sont reconnues comme étant du « mauvais cholestérol ». En effet, une fois son travail réalisé, les résidus de ce transporteur de cholestérol et de phospholipides ont tendance à adhérer aux parois des vaisseaux sanguins, et à s’oxyder rapidement. Une accumulation de ces dépôts sur les parois sanguines forment une plaque d’athérome (appelée athérosclérose), qui est reconnue comme un facteur de risque cardiovasculaire.

Les antioxydants ont donc pour rôle de ralentir l’oxydation de ces résidus afin qu’ils soient pris en charge par les HDL-cholestérols. Ces transporteurs pourront ainsi amener ces résidus dans le foie pour être éliminés dans la bile. Les antioxydants présents dans les Cerneaux de Noix peuvent donc jouer un rôle indirect intéressants pour limiter l’impact des excès de cholestérols sanguins. Toutefois, il reste important de rappeler qu’une alimentation riche et variée en antioxydants est primordial pour réaliser cet effet, et que les antioxydants amenés par les Cerneaux de Noix ne peuvent pas à eux seuls lutter contre le stress oxydatif.

Des fibres insolubles

Les Cerneaux de Noix contiennent des fibres insolubles en quantité intéressante, qui sont reconnues pour avoir un effet hypocholestérolémiant. Une poignée de Cerneaux de Noix (environ 30 g) apporte 2 g de fibres, majoritairement insolubles. Les fibres insolubles sont composées des hémicelluloses, des celluloses et des lignines. Comme leur nom l’indique, les fibres insolubles sont insolubles dans l’eau, ce qui permet aux selles d’atteindre jusqu’à 40 fois leur volume en eau. Cela produit un effet laxatif sur le transit intestinal, permettant de réduire le temps de contact entre les nutriments et les villosités intestinales (« doigts » qui attrapent et absorbent les nutriments).

En diminuant le temps de contact entre les nutriments et les villosités, les fibres insolubles permettent de réduire l’absorption des lipides comme le cholestérol, ainsi que le stockage des lipides. De plus, la réduction de l’absorption des nutriments induit par les fibres évite les pics de glycémie, qui favoriseraient la production de cholestérol endogène. Ainsi, les Cerneaux de Noix contribuent à réduire les taux de cholestérol s’ils sont inclus dans une alimentation riche en fibres insolubles et solubles.

Comment les consommer intelligemment ?

  • Consommer une poignée de Cerneaux de Noix par jour, ce qui correspond à environ 30 g. Elles peuvent être consommées seules ou mélangées avec d’autres fruits secs (AmandesNoix de CajouCacahuètes…) tout au long de la journée. Toutefois, il reste conseillé de les consommer en remplacement de collations de mauvaise qualité nutritionnelle comme les pâtisseries ou les confiseries.

  • Intégrer les Cerneaux de Noix dans les préparations suivantes pour faciliter leur prise : plats, muesli, laitages, yaourt, dessert.

  • Les Cerneaux de Noix doivent être incluses dans une alimentation équilibrée, variée et riche en antioxydants pour optimiser leurs bienfaits dans la lutte contre le stress oxydatif. Les aliments riches an antioxydants sont les épices (CurcumaCumin, curry), les aromates (ThymLaurierRomarin), ainsi que les fruits et légumes « de couleur » (leurs pigments colorés sont des antioxydants) et les fruits oléagineux (AmandesNoix du BrésilNoix de PécanNoix de CajouCacahuètes…).

  • Consommer les Cerneaux de Noix avec d’autres aliments riches en omégas-3 d’origine animale (poissons gras, œufs affiliés Bleu Blanc Cœur) et d’origine végétale (huile végétale de Lin, huile végétale de Noix, huile végétale de Cameline, huile de colza, graines oléagineuses). Attention tout de même à ne pas consommer ces aliments de manière excessive même si leurs apports en omégas-3 sont intéressants, car ils restent riches en graisses.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 14 votes )

Bibliographie

Publication : Thierry Muller. (s. d.). Baisse du cholestérol et diminution de la mortalité cardiovasculaire avec des aliments ou des compléments alimentaires. Mythe ou réalité ? 25e Journée de Cardiologie pour le médecin Généraliste. https://www.louvainmedical.be/sites/default/files/content/article/pdf/lmed-08-2017-10-muller.pdf

Publication : Lavedrine, F., Zmirou, D., Ravel, A., Balducci, F., & Alary, J. (1999). Blood Cholesterol and Walnut Consumption : A Cross-sectional Survey in France. Preventive Medicine, 28(4), 333‑339. https://doi.org/10.1006/pmed.1999.0460

Publication : Ashraf, S., Arfeen, A., Amjad, S., & Ahmed, Z. (2021). Effect of walnut (Juglans regia) consumption on hyperlipidemic adults. Food Science and Technology, 41(suppl 2), 432‑438. https://doi.org/10.1590/fst.29720

Publication : Fatima, T. (2018). Nutritional and health benefits of walnuts. https://www.phytojournal.com/archives?year=2018&vol=7&issue=2&ArticleId=3528

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Oméga-9 - complément alimentaire - VIDAL. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/omega-9-acide-oleique.html