Lorsqu’on entend des bruits comme des sifflements, bourdonnements ou grésillements mais qu’ils ne sont pas émis par une source extérieure, il s’agit de ce qu’on appelle des acouphènes. Ils peuvent être « objectifs » (liés au bruit d’un organe) ou « subjectifs » (liés à une mauvaise transmission du son au nerf auditif) ou même temporaires (liés à une inflammation). Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés pouvant limiter les causes de certains types d’acouphène, c’est notamment le cas pour l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne. Cependant son action serait limitée aux acouphènes objectifs et temporaires.

Cet article a été mis à jour le 10/01/2023

Des propriétés intéressantes

Lorsqu’on entend des bruits comme des sifflements, bourdonnements ou grésillement mais qu’ils ne sont pas émis par une source extérieure, ce sont des acouphènes. Les causes sont multiples et pas toujours connues. Ils peuvent survenir brutalement à la suite d’un événement précis ou s’installer progressivement d’année en année. On distingue :

  • Les acouphènes dits « objectifs » (5% des cas) : ils correspondent au bruit d’un organe de son propre corps, pouvant être entendu par une personne extérieure.
  • Les acouphènes dits « subjectifs » (95% des cas) : ils correspondent à une mauvaise transmission du son au nerf auditif, uniquement perçu par la personne. Généralement dû à traumatisme acoustique ou au vieillissement naturel de l’oreille.
  • Les acouphènes temporaires liés à une inflammation ou un bouchon de cérumen dans l’oreille.

À ce jour, il existe peu d'études sur ce sujet et les huiles essentielles ne semblent pas être efficaces en cas d'acouphènes subjectifs. Cependant, elles sont traditionnellement conseillées pour certains types d’acouphène compte tenu des propriétés suivantes

  • Drainantes et circulatoires en cas d'acouphènes liés à des anomalies vasculaires.
  • Antispasmodiques quand les acouphènes sont plutôt liés à des contractions musculaires non contrôlées.
  • Anti-inflammatoires s'il s'agit d'acouphènes temporaires provoqués par une inflammation.
  • Relaxantes et apaisantes qui aideront à trouver le sommeil et favoriseront la détente pour ceux qui sont liés à des anomalies nerveuses.

L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne présente l’ensemble de ces propriétés, c’est pourquoi elle est fréquemment citée pour ces types d’acouphènes, bien qu’aucune étude ne démontre son efficacité. Plus généralement, il est toujours important de consulter un professionnel de santé si les symptômes persistent.

 Ainsi, même si des recherches sont encore nécessaires pour expliquer son mode d'action, l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne reste un bon réflexe, où elle pourra être utilisée seule ou en synergie pour soulager les acouphènes objectif et temporaire.

Utilisation seule

Enfants dès 6 ans et adultes. Appliquer 1 goutte d’huile essentielle dans 1 goutte d’huile végétale, masser autour de l’oreille 3 fois par jour jusqu’à amélioration. Si aucune amélioration n’est visible, demander conseil à un médecin.

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction). Pour les femmes enceintes et bébés, l'utilisation par voie cutanée diluée localisée est possible seulement sur avis médical. Elle est déconseillée pour les personnes âgées polymédicamentées et présentant des troubles de la coagulation, les personnes hémophiles et les patients sous AVK.

En synergie

Enfants dès 6 ans et adultes. Dans un flacon, mélanger :

  • 60 gouttes d'huile essentielle d'Hélichryse Italienne
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Basilic
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Petit Grain Bigarade
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Patchouli

Appliquer 1 goutte du mélange dans une goutte d'huile végétale puis masser autour de l’oreille en prenant soin de ne pas toucher le conduit auditif. Répéter 2 ou 3 fois par jour jusqu’à amélioration (maximum 3 semaines). Si aucune amélioration n’est visible, demander conseil à un médecin.

Il est préférable de tester le mélange avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction). Elle est contre-indiquée en cas de pathologies cancéreuses hormono-dépendantes et chez les patients souffrant de calculs biliaires. Elle est déconseillée pour les personnes âgées polymédicamentées et présentant des troubles de la coagulation, les personnes hémophiles et les patients sous AVK. Demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.