Le système circulatoire peut être affecté par différents problèmes. Dans la majorité des cas, il s'agit d'une insuffisance veineuse avec son cortège de jambes lourdes, de chevilles gonflées, de varices, ect. En cas de couperose au niveau du visage, c’est plutôt la microcirculation qui est concernée. L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne est souvent conseillée dans ces deux types de troubles. En effet, elle est réputée pour ses propriétés circulatoires et drainantes, qui s’expliqueraient par la présence d’alpha-pinène et de gamma-curcumène. Bien qu’aucune étude ne permette de valider ces propriétés, elle reste une huile essentielle de référence en cas de couperose. En cas de jambes lourdes et de varices, elle est davantage utilisée en association avec d’autres huiles essentielles.

Cet article a été mis à jour le 17/02/2023

En cas de couperose

Utilisation seule

Dès 6 ans et pour adultes. Par voie cutanée. Préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle d'Hélichryse Italienne dans une huile végétale de Calophylle Inophyle ou de Carthame (0,5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9,5 mL d’HV). Déposer 1 goutte du mélange sur les petites veinules apparentes. Répéter matin et soir, jusqu’à amélioration. Après 3 semaines d’utilisation, il est important de faireune pause d’une semaine.

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes du mélange au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction). Par mesure de précaution il vaut mieux l'éviter en cas de troubles de la coagulation, de prise de traitement anticoagulant, et chez les personnes hémophiles. Pour les femmes enceintes de plus de 3 mois et allaitantes, cette utilisation est possible sur avis médical.

En synergie

Il est possible de réaliser une synergie anti-couperose :

Dès 6 ans et pour adultes. Dans un flacon vide, mélanger :

  • 6 gouttes d'huile essentielle d'Hélichryse Italienne
  • 3 gouttes d'huile essentielle de Ciste
  • 3 gouttes d'huile essentielle de Cyprès de Provence
  • 180 gouttes (9 mL) d'huile végétale de Carthame

Appliquer quelques gouttes matin et soir. Faire une pause d'une semaine après 3 semaines d'utilisation.

Il est préférable de tester le mélange avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction). Cette synergie est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes. Il est nécessaire de demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques, épileptiques, sous traitement anti-coagulant. De plus, elle est déconseillée en cas d'antécédents de cancers hormonodépendants (seins, utérus, testicules…) ou en cas de mastose ou de fibrome.

En cas de jambes lourdes et de varicosités

Pour adultes. Dans un flacon, mélanger :

Masser les jambes avec 15 gouttes de ce mélange, en allant des pieds ou chevilles jusqu’en haut des cuisses, jusqu’à 2 fois par jour, lors de fortes chaleurs, pendant une quinzaine de jours.

Source : Couic-Marinier, F., & Frély, R. (2019). Huiles essentielles - Le guide complet pour toute la famille. SOLAR

Il est préférable de tester le mélange avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction). Pour les personnes asthmatiques ou épileptiques, demander conseil à un médecin avant utilisation. Par mesure de précaution il vaut mieux l'éviter en cas de troubles de la coagulation, de prise de traitement anticoagulant, et chez les personnes hémophiles.

En cas de varices

Dès 6 ans et pour adultes. Dans un flacon compte-goutte vide, mélanger :

Masser un long moment l’endroit atteint avec 10 à 20 gouttes du mélange (suivant la grandeur de la surface). Renouveler jusqu’à 3 fois par jour en cas de forte douleur, puis 1 à 2 fois par jour. Ne pas dépasser 3 semaines.

Source : Couic-Marinier, F., & Frély, R. (2019). Huiles essentielles - Le guide complet pour toute la famille. SOLAR

Il est conseillé de réaliser un test allergique avec le mélange dans le creux du coude avant toute utilisation. Contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes. Sans avis médical, cette synergie est déconseillée aux personnes épileptiques et asthmatiques, de maladies hormonales ou d’antécédents de cancers hormonodépendants. Par   mesure de précaution il vaut mieux l'éviter en cas de troubles de la coagulation, de prise de traitement anticoagulant, et pour les personnes hémophiles.

Pourquoi est-elle efficace ?

Le système circulatoire peut être affecté par différents problèmes. L’insuffisance veineuse est une des affections chroniques les plus fréquentes au sein des pays développées, et elle correspond à un défaut du retour veineux, c’est-à-dire que le sang a du mal à remonter vers le cœur. Cette mauvaise circulation du sang peut entrainer une gêne au niveau des membres inférieurs, telle qu’une sensation de jambes lourdes, des gonflements (surtout au niveau des chevilles), des douleurs, des varices, des varicosités, des crampes ou encore des démangeaisons. À ne pas confondre avec un lymphœdème qui correspond à un gonflement des jambes ou des bras dû à un dysfonctionnement des vaisseaux lymphatiques. Enfin, la couperose est due à une dilatation anormale et permanente des vaisseaux sanguins de la peau. Elle se traduit par des rougeurs sur la peau, généralement présentes au niveau du visage sur les joues, le nez et le front.

Dans le cas de ces troubles, il est intéressant d’utiliser l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne, qui est réputée pour ses propriétés circulatoires et drainantes. Des propriétés qui s’expliqueraient par la présence d’alpha-pinène et de gamma-curcumène, mais qui n’ont pas encore été validées par des études scientifiques. Elle demeure malgré tout une huile essentielle de référence en cas de problèmes localisés (couperose, varicosités). Pour les problèmes plus étendus, on préfère l’associer à d’autres huiles essentielles circulatoires comme le Cyprès de Provence. De plus, elle contient aussi certaines molécules comme les italidiones (I, II et III) et l’acétate de néryle reconnues pour leurs propriétés régénérantes et cicatrisantes du tissu cutané, notamment utiles dans le cas d’une couperose.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 5 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Site Web : Douketis, J. D. (2023, 17 janvier). Insuffisance veineuse chronique et syndrome postphlébitique. Édition professionnelle du Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-cardiovasculaires/troubles-veineux-p%C3%A9riph%C3%A9riques/insuffisance-veineuse-chronique-et-syndrome-postphl%C3%A9bitique

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.