Bien que fréquente et sans danger lorsqu’elle est rapidement prise en charge, la conjonctivite est un désagrément des yeux très inconfortable. Elle est due à une inflammation de la conjonctive, membrane qui recouvre le blanc des yeux. Cette inflammation peut être d’origine bactérienne, virale, allergique ou provenir d’une irritation. L’huile essentielle de Tea Tree, comme toute autre huile essentielle, ne doit pas être appliquée sur ou dans les yeux, qu’elle soit diluée ou non : il faut privilégier les hydrolats pour ce type d’usage. Cependant, l’hydrolat de Tea Tree n’est jamais utilisé en cas de troubles oculaires, ce sont plutôt les hydrolats de Camomille Romaine et de Bleuet qui le sont.

Cet article a été mis à jour le 23/11/2022

Attention à ne pas appliquer l’huile essentielle de Tea Tree dans les yeux

Une huile essentielle est une substance récupérée après distillation d’une plante par la vapeur. Très puissantes et concentrées en principes actifs naturels, les huiles essentielles présentent souvent des contre-indications et des risques de toxicité selon le mode d’utilisation et la nature de l’huile essentielle. En l’occurrence, l’huile essentielle de Tea Tree et les huiles essentielles en général ne doivent en aucun cas être utilisées dans et sur les yeux, qu’elles soient pures ou diluées. En effet, la paupière est une membrane très fine et les muqueuses oculaires sont trop fragiles pour supporter la puissance d’une huile essentielle.

Les hydrolats sont à privilégier pour les yeux

Lorsque l’on distille une plante, on obtient de l’huile essentielle ainsi que de la vapeur d’eau, qui contient maximum 1 à 2 % d’huile essentielle. En se condensant, cette vapeur d’eau devient ce que l’on appelle « hydrolat ». Ce dernier est plus doux que l’huile essentielle et présente une innocuité quasiment parfaite. La plupart des hydrolats peuvent être utilisés en voie interne et sur les muqueuses sans danger, que ce soit par les adultes, les bébés, ou les femmes enceintes et allaitantes.

L’hydrolat de Tea Tree est plutôt utilisé en cas d’infections dermatologiques d’origine fongique ou bactérienne. C’est est également un incontournable de la sphère bucco-dentaire. Or, les hydrolats les plus couramment utilisés en cas de conjonctivite pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes sont les hydrolats de Camomille Noble et de Bleuet. Ils peuvent être utilisés seuls ou en synergie :

À partir de 3 mois. Par voie cutanée, mélanger :

  • 1 cuillère à café d’hydrolat de Bleuet
  • 1 cuillère à café d’hydrolat de Camomille Romaine

Appliquer une compresse stérile imbibée de ce mélange sur chaque œil touché par la conjonctivite pendant 5 à 10 minutes matin et soir. Ensuite, utiliser un collyre classique si besoin. Répéter l’opération pendant 7 à 10 jours suivant l’amélioration des symptômes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Zahalka, J. P. (2017). Dictionnaire complet des hydrolats et eaux florales: 100 pathologies traitées. -: Dauphin.

Ouvrage : Dalmas, P. (2012). Guide des eaux florales et hydrolats. Paris: Éd. Médicis.

Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Site Web : Reconnaître une conjonctivite. (s. d.). ameli.fr | Assuré. Consulté le 4 octobre 2022, à l’adresse https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/conjonctivite/reconnaitre-conjonctivite?text=conjonctivite

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.