Les baobabs sont des arbres légendaires d'Afrique ! Leurs feuilles, leurs fruits et même leurs graines sont utilisées en cuisine, en médecine ou encore en cosmétique. L'huile végétale de Baobab est d'ailleurs elle-même adoptée dans diverses applications cosmétiques. Grâce à ses propriétés régénérantes, nourrissantes et antioxydantes, l'huile est utilisée pour les peaux sèches et abîmées. Elle est également très intéressante en cas de cicatrices, gerçures et crevasses, car certains acides gras qui la composent favorisent le renouvellement cellulaire et réduisent le développement de micro-organismes. Ces propriétés sont aussi utilisées en cas d'eczéma et de psoriasis. De plus, l'huile végétale de Baobab possède des antioxydants puissants qui neutralisent les radicaux libres et protègent les tissus de la dégénérescence.

Cet article a été mis à jour le 27/09/2023

Propriétés et composition

  • Régénérante, cicatrisante : l'huile de Baobab est riche en acide oléique (oméga-9 : 33 à 42 %). Cet acide gras a une action réparatrice et cicatrisante sur la peau. De plus, l'acide palmitique (23 à 27 %) de l'huile permet le renouvellement cellulaire. Enfin, la vitamine A protège et répare la peau.
  • Nourrissante, hydratante : composée de 20 à 32 % d'acide linoléique, l'huile végétale de Baobab pénètre facilement dans la peau. Elle la nourrit et renforce le ciment lipidique afin de prévenir la déshydratation de la peau en eau. D'autre part, les acides gras insaturés nourrissent aussi la peau en profondeur.
  • Antioxydante : la vitamine E et les polyphénols contenus dans l'huile de Baobab protègent la peau contre le vieillissement prématuré et préviennent l'apparition des rides.

Pour la peau sèche, abîmée

L’épiderme est la couche superficielle de la peau. Les cellules de cette couche sont toutes collées les unes aux autres par un ciment lipidique constitué de céramides et de cholestérol. Lorsque la qualité du ciment intercellulaire est affaiblie, l’eau contenue dans les cellules s’évapore, donnant naissance à des peaux sèches et abîmées. L’huile végétale de Baobab possède de l’acide linoléique, un constituant des céramides. Ainsi, l’huile permet de renforcer le ciment lipidique et donc de freiner la perte en eau de la peau afin qu’elle reste hydratée. Par ailleurs, l’huile de Baobab est constituée de nombreux acides gras qui aident à nourrir et renforcer la peau.

En utilisation seule

Appliquer après la douche, sur une peau encore légèrement humide, quelques gouttes d’huile végétale de Baobab. Masser doucement 3 à 5 minutes pour bien faire pénétrer l’huile. Source : Lefief-Delcourt, A. (2020). Les huiles végétales le grand livre.Leduc.s pratique. p. 208

En synergie

Ingrédients et recette

Dans un flacon en verre ambré de 50 mL, ajouter :

Boucher le flacon et homogénéiser la préparation.  Conserver le soin de préférence dans un endroit frais et à l'abri de la lumière. Source : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.60

Conseils d’utilisation
Le soir, appliquer cette synergie en effectuant des massages légers sur la peau.  
Pourquoi ces huiles ?
L’huile de Germe de Blé, grâce à sa teneur en acide linoléique, nourrit la peau et lutte contre son dessèchement. De plus, sa richesse en vitamine E lui confère des propriétés antioxydantes. L’huile essentielle d’Ylang Ylang est également antioxydante, ce qui lui permet d'agir contre les radicaux libres produits lors des agressions externes. D'autre part, l’huile essentielle de Géranium Rosat possède des alcools monoterpéniques qui accélèrent la réparation des tissus de la peau et réduisent l'inflammation. Enfin, l’huile essentielle de Bois de Rose raffermit les tissus.
Précautions d’utilisation
Cette synergie est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant d'utiliser cette synergie. De plus, l'huile essentielle de Bois de Rose est majoritairement composée de linalol, une molécule allergisante. Par conséquent, il est conseillé de réaliser un test allergique en déposant 2 gouttes de la synergie au creux du coude 24 heures avant son utilisation.

En cas de Cicatrice, Crevasse, Gerçure

Les gerçures et les crevasses sont des fissures, plus ou moins profondes, de la peau. Leur processus de cicatrisation est très long, il faut donc les aider à se refermer et en prendre soin au même titre que les cicatrices. Ainsi, les effets régénérants, antibactériens et hydratants de l'huile de Baobab sont très intéressants. En effet, l'acide palmitique de l'huile est un antimicrobien. Il freine le développement de micro-organismes au niveau de la plaie et favorise le renouvellement cellulaire. D'autre part, l'acide linoléique de l'huile de Baobab est un constituant direct des membranes cellulaires. Il permet de les reconstruire et de maintenir l'hydratation de la peau.

En utilisation seule

Appliquer quelques gouttes d’huile végétale de Baobab sur les zones concernées et masser doucement en petit mouvement circulaire. Répéter l’opération 1 à 2 fois par jour.

En soin localisé

Ingrédients et recette

Dans un flacon en verre ambré de 50 mL, ajouter :

Refermer le flacon et homogénéiser. Ce soin se conserve 8 mois dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Recette inspirée de : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.213

Conseils d’utilisation

Appliquer 3 à 4 gouttes du mélange sur les zones concernées. Masser délicatement pendant 5 minutes. Répéter l’opération 1 à 2 fois par jour.

Pourquoi ces huiles ?

L’huile végétale de Rose Musquée contient de l'acide trans rétinoïque, un dérivé de la vitamine A reconnu pour ses propriétés raffermissantes et cicatrisantes. De plus, l’huile de Rose Musquée participe à la reconstitution cellulaire tout en apaisant la peau grâce aux omegas-3 qu’elle contient et leur effet anti-inflammatoire.  D’autre part, l'huile végétale de Calophylle Isophylle, étant donné sa composition en calophyllolide accélère la guérison des blessures, ce qui en fait un excellent cicatrisant.  L’huile essentielle de Romarin à Verbénone possède aussi des propriétés cicatrisante et régénérante. Enfin, l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne, grâce à sa composition en cétones et monoterpéniques, stimule la production des cellules épidermiques. Ce processus permet d’activer la réparation des tissus au niveau de la fissure ou de la plaie. 

Précautions d’utilisation

Ce soin ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux enfants de moins de 6 ans. Il est préconisé de demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser ce soin, pour les personnes asthmatiques et épileptiques, mais également en cas d'obstruction des voies biliaires. De plus, il est préférable d'éviter cette synergie en cas de troubles de la coagulation, de prise de traitement anticoagulant, et chez les personnes hémophiles. Enfin, Il est recommandé de réaliser un test allergique avant de l’utiliser, et ce, en déposant deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures.

Contre les Rides, pour les peaux matures

Certaines rides sont dues aux plis répétés que connaît la peau lorsque le visage s’exprime, sourit ou se crispe. Ce sont les rides d’expression. D’autres rides, souvent plus profondes, sont dues à des modifications de la structure de la peau. En effet, avec l'âge, les fibres de collagène et d'élastine de la peau sont de moins en moins présentes et performantes. Ainsi, la peau se distend, favorisant l'apparition des rides. L'huile végétale de Baobab possède des caroténoïdes, ce sont des antioxydants puissants. Ils neutralisent les radicaux libres, améliorent l'apparence des ridules et jouent un rôle majeur dans l'hydratation de la peau, la rendant plus souple. De plus, l'huile de Baobab est riche en vitamine A. Celle-ci protège les tissus de la dégénérescence et stimule le renouvellement cellulaire.

En utilisation seule

Appliquer quelques gouttes d’huile végétale de Baobab matin et soir, sur le visage et le coup. Masser délicatement pour bien faire pénétrer l’huile.

En sérum antiâge liftant

Ingrédients et recette

Dans un flacon en verre ambré de 30 mL, ajouter :

Refermer le flacon et homogénéiser. Ce soin se conserve 8 moins dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Source : Kaibeck, J. (2020b). Ma bible de la slow cosmétique. LEDUC, page 188

Conseils d’utilisation
Appliquer tous les soirs quelques gouttes de ce sérum sur le visage et le cou préalablement nettoyés. Masser et réaliser des gymnastiques faciales pendant 10 minutes telles que le collier, la trompette ou encore le fantôme. Il est possible d’appliquer ensuite une crème de nuit. 
Pourquoi ces huiles ?

L’huile d’Argan apporte des omégas 3, 6 et 9 qui sont capables de restaurer l’élasticité et la structure de la peau.  De plus, l’huile végétale de Rose Musquée et l’huile essentielle de Ciste favorise la synthèse de collagène pour redonner l’élasticité à la peau. D’autre part, l’huile essentielle de Géranium Rosat resserre les tissus cutanés tandis que l’huile de Pamplemousse tonifie la peau. Cette dernière possède aussi des propriétés antioxydantes pour lutter contre le vieillissement cutané.

Précautions d’utilisation
Ce soin est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans. Pour les personnes sous traitement anticoagulant, asthmatique ou épileptique, il est préconisé de demander conseil à un médecin avant utilisation. Il est important de noter que l’huile essentielle de Pamplemousse est photosensibilisante, il ne faut donc pas s'exposer au soleil après application. Enfin, ce soin possède des composés allergènes. Il est donc préférable de réaliser un test allergique avant de l’utiliser, et ce, en déposant deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures.

En cas d'eczéma, psoriasis

L’eczéma et le psoriasis sont des maladies cutanées inflammatoires. Leurs manifestations sont assez similaires et s’accompagnent de fortes démangeaisons. Sous leurs effets, la peau s’affine et se desquame anormalement. Certains articles scientifiques mettent en évidence l’utilisation de l’huile de Baobab pour soulager ces dermatoses. En effet, l’huile de Baobab est composée d’acide palmitique, un antimicrobien qui évite l’infection des plaques et favorise le renouvellement cellulaire. En revanche, cette huile ne possède pas dans sa composition de molécules permettant de calmer l’inflammation. Ainsi, il est préférable de l’associer avec d'autres huiles aux propriétés anti-inflammatoires comme l’huile végétale de Bourrache.

En soin localisé contre l’eczéma et le psoriasis

Ingrédients et recette

Dans un flacon ambré de 30 mL, ajouter :

Boucher le flacon et homogénéiser la préparation.  Conserver 6 mois le soin, de préférence dans un endroit frais et à l'abri de la lumière. Recette inspirée de : Kaibeck, J. (2020,). Ma bible de la slow cosmétique. LEDUC.p.173

Conseils d’utilisation
Sur les plaques rincées et séchées, appliquer 3 à 4 gouttes du mélange en faisant bien pénétrer par un massage circulaire. Cette opération est à répéter 1 à 2 fois par jour jusqu’à amélioration des plaques.
Pourquoi ces huiles ?

L’huile végétale de Bourrache est la plus efficace en cas d’eczéma et de psoriasis. Elle possède des oméga-3 qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. D’autre part, l’huile essentielle d’Épinette Noire calme les sensations de chaleur et de rougeur dû à l’inflammation.

Précautions d’utilisation

Ce soin ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes ni aux enfants de moins de 6 ans. De plus, les personnes asthmatiques et épileptiques ainsi que les personnes sous traitement pour des problèmes thyroïdiens doivent demander un avis médical avant d’utiliser ce soin. Enfin, il est préférable de tester cette synergie avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures)

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Kamatou, G., Vermaak, I., & Viljoen, A. (2011). An updated review of Adansonia digitata: A commercially important African tree. South African Journal of Botany, 77(4), 908–919. https://doi.org/10.1016/j.sajb.2011.08.010

Publication : Komane, B., Vermaak, I., Kamatou, G., Summers, B., & Viljoen, A. (2017). Beauty in Baobab : A pilot study of the safety and efficacy of Adansonia digitata seed oil. Revista Brasileira de Farmacognosia, 27(1), 1‑8. https://doi.org/10.1016/j.bjp.2016.07.001

Publication : Vermaak, I., Kamatou, G., Komane-Mofokeng, B., Viljoen, A., & Beckett, K. A. (2011). African seed oils of commercial importance — cosmetic applications. South African Journal of Botany, 77(4), 920‑933. https://doi.org/10.1016/j.sajb.2011.07.003

Ouvrage : Lelief-Delcourt, A. (2020). Les huiles végétales (Grand Livre) (French Edition). LEDUC.

Ouvrage : Dipinto, R. (s. d.). Moins mais mieux avec la Slow Cosmétique. Le Duc.

Ouvrage : Kaibeck, J. (2020, août 18). Ma bible de la slow cosmétique. LEDUC.

Ouvrage : Kaibeck, J. (2012). Adoptez la slow cosmétique (Santé/forme : Conseils et recettes de beauté pour consommer moins et mieux) (French Edition) (LEDUC.S). LEDUC.

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales 10 macérâts huileux. DAUPHIN.