Traditionnellement, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Inde, les graines de Fenugrec sont prescrites pour favoriser la prise de poids. En effet, ces dernières seraient capables de stimuler l’appétit, qui faciliterait la prise alimentaire. Cette propriété découlerait de divers composés des graines de Fenugrec, notamment les phyto-œstrogènes, des lipides ou de certains acides aminés. Or, les recherches scientifiques se divisent : les graines de Fenugrec ne semblent pas plus efficaces que d’autres graines et noix pour contribuer à la prise de poids. Il semblerait que l’action apéritive des graines de Fenugrec soit plutôt liée à une question d’habitude et de rituel pour lancer la prise alimentaire.

Cet article a été mis à jour le 19/03/2024

Elles peuvent stimuler l’appétit

De nombreuses propriétés sont attribuées aux graines de fenugrec, dont l'une suggère qu'elles pourraient avoir des vertus apéritives, c'est-à-dire stimuler l'appétit. Quelques recherches scientifiques ont examiné les effets des graines de Fenugrec sur le comportement alimentaire et la prise de poids, avec des conclusions divergentes :

  • Les graines de Fenugrec stimuleraient l’appétit et la prise de poids : la supplémentation chronique en extrait aqueux de graines de fenugrec chez des rats a montré une augmentation significative de la consommation alimentaire et de la motivation à manger. Une autre étude a examiné l'ajout de graines de fenugrec dans des barres énergétiques destinées à des enfants de 3 à 5 ans. Cette dernière suggère un effet positif des graines de Fenugrec sur l’appétit et la prise de poids des enfants.

  • Les graines de Fenugrec n’auraient pas d’effet sur le poids : une méta-analyse basée sur 12 essais contrôlés randomisés avec 560 participants indique que la supplémentation en graines de fenugrec peut améliorer les profils lipidiques plasmatiques sans influencer le poids corporel.

  • Les graines de Fenugrec ferraient perdre du poids : deux études ont démontré la capacité des graines de fenugrec à réduire la prise de poids chez des rats soumis à un régime riche en graisses.

Au vu de ces résultats, l’effet apéritif des graines de Fenugrec est incertain. Néanmoins, il est reconnu que des rituels peuvent contribuer à la prise alimentaire. En effet, familiariser son organisme à associer une prise alimentaire après une consommation des graines de Fenugrec, permet de créer un signal pour l’organisme. Ce rituel permet d’accroitre le désir de manger les jours où l’appétit est moindre.

En résumé, bien que l'existence d'une preuve scientifique confirmant les croyances traditionnelles selon lesquelles les graines de Fenugrec stimulent l'appétit ne soit pas établie, elles peuvent être intégrées dans des rituels avant les repas. Ainsi, les graines de Fenugrec serviront de repère au déclenchement de la prise alimentaire.

Un apport lipidique et glucidique intéressant

Les graines de Fenugrec sont énergiquement denses. En effet, 100 g de graines de Fenugrec fournissent 350 kcal (1470 kJ). Cette énergie est à majorité glucidique, avec 33,8 g de glucides dans les graines. On retrouve également des lipides, à savoir 6,41 g pour 100 g de graines. Ces macronutriments sont les seuls utilisés par l’organisme pour faire de la masse grasse (dans des conditions physiologiques normales, les protéines ne sont pas utilisées comme substrat par l’organisme).

Ce profil nutritionnel est intéressant pour augmenter l’apport énergétique dans l’alimentation. En effet, la prise de poids repose sur simple balance de déséquilibre énergétique : il est nécessaire de consommer davantage d’énergie que celle dépensée par l’organisme.

Un autre avantage notable des graines de fenugrec réside dans leur petite taille. Elles occupent peu d’espace dans l’estomac, tout en apportant une charge énergétique non négligeable. Elles enrichissent donc astucieusement les repas.

En somme, les graines de Fenugrec peuvent accompagner une prise de poids grâce à leurs apports énergétiques qualitatifs.

Peut-on l'utiliser pour les seins et les fessiers ?

Une croyance suggère que les graines de Fenugrec, dont particulièrement l’huile des graines, pourraient favoriser une prise de volume ciblée, notamment au niveau des hanches, de la poitrine ou des fesses. L’argument derrière cette croyance repose sur la présence de phyto-œstrogènes. Ces derniers sont structuralement similaires aux œstrogènes. De cette propriété, ils mimeraient les effets des œstrogènes au sein de l’organisme. Ainsi, par leurs phyto-œstrogènes, les graines de Fenugrec stimuleraient les caractéristiques morphologiques féminines. Cependant, cette croyance est infondée, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les graines de Fenugrec ne sont pas les seules plantes à disposer des phyto-œstrogènes. Des plantes telles que le soja, le lin, le ginseng, le trèfle rouge et le houblon en renferment également, sans pour autant être associées à cette croyance.

Par ailleurs, pour augmenter son volume corporel, il faut accroitre sa masse adipeuse, ce qui implique hypertrophie (grossissement) ou une hyperplasie (multiplication) des adipocytes (les cellules adipeuses stockant les graisses). L’expansion du tissu adipeux est une réponse physiologique au surplus énergétique, donc d’une consommation alimentaire plus importante.

Enfin, il est impossible de prendre du volume de façon localisée par l’alimentation. Les zones de prise de poids dépendent de nombreux facteurs, tels que la génétique, l’âge, le statut hormonal, etc. La musculation, la chirurgie et la médecine esthétiques sont les seules méthodes permettant de cibler spécifiquement la prise de volume. En dehors de ces contextes, la prise de poids est généralement uniforme.

Les graines de Fenugrec et l’huile de graines de Fenugrec ne peuvent pas faire grossir sélectivement des zones du corps, comme les seins, les hanches ou les fesses. Elles peuvent seulement contribuer à l’apport énergétique global, comme tous les autres aliments. Notons que certaines morphologies permettent une prise de poids localisée à certains endroits. Par exemple, la morphologie gynoïde, principalement présente chez les femmes, se caractérise par une prise de poids concentrée au niveau des hanches, des fesses et des cuisses. Cette accumulation de graisse est spécifique et ne prévient pas, à terme, une évolution dans d'autres zones du corps.

Comment la consommer ?

Dans un but apéritif, il est préférable de consommer les graines de Fenugrec en infusion avant le repas. Cette méthode permet de ne pas consommer les fibres présentes dans les graines de fenugrec. Ces fibres pourraient potentiellement restreindre la prise de poids en limitant l'absorption d'autres nutriments et en occupant de la place dans le tube digestif.

En revanche, dans le cadre d'une démarche visant à prendre du poids, il est préférable de consommer les graines de fenugrec sous forme moulues, voire bouillies ou cuites. Ces différentes étapes de préparations permettent de prédigérer les graines de Fenugrec, ce qui réduit le travail digestif de l’organisme.

Il n’existe pas de recommandation spécifique quant aux quantités de graines de Fenugrec à consommer. L’objectif étant d’augmenter les apports énergétiques, l’apport de 50 g de graines de Fenugrec (soit 175 kcal) peuvent commencer à avoir un impact intéressant sur l’apport énergétique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 2 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : HANDA, Toshiaki et al., 2005. Effects of Fenugreek Seed Extract in Obese Mice Fed a High-Fat Diet. Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry. Vol. 69, no. 6, pp. 1186–1188. DOI 10.1271/bbb.69.1186.

Publication : ASKARPOUR, Moein et al., 2020. Effect of fenugreek supplementation on blood lipids and body weight: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Journal of Ethnopharmacology. Vol. 253, p. 112538. DOI 10.1016/j.jep.2019.112538.

Publication : Al-Sayed, Hanan, 2022. Nutritional and sensory properties of flat bread prepared from fenugreek seeds and rice bran and its effect on mice with high blood cholesterol. Journal of Research in the Fields of Specific Education. Vol. 8, no. 39, pp. 351–380. DOI 10.21608/jedu.2021.85365.1410.

Publication : PETIT, P. et al., 1993. Effects of a fenugreek seed extract on feeding behaviour in the rat: Metabolic-endocrine correlates. Pharmacology Biochemistry and Behavior. Vol. 45, no. 2, pp. 369–374. DOI 10.1016/0091-3057(93)90253-P.

Publication : AL- KHAFAJI, Eman, 2018. USAGE OF FENUGREEK AS APPETITE TO INCREASE THE WEIGHTS OF CHILDREN AGED (3-5).

Publication : The effect of oral gavage (force-feeding) administration of fenugreek seeds (Trigonella foenum-graecum L.) on biochemical and neurobehavioural parameters in male Wistar rats, Periodikos [online]. Retrieved from : http://www.jabbnet.periodikos.com.br/journal/jabbnet/article/doi/10.31893/jabb.21007 [accessed 19 March 2024].

Ouvrage : Encyclopédie des plantes médicinales. (1996). Larousse.

Site Web : ANSES. (s. d.). Ciqual. Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. https://ciqual.anses.fr/

Site Web : La phytothérapie dans le traitement de la ménopause, VIDAL [online]. Retrieved from : https://www.vidal.fr/maladies/sexualite-contraception/menopause/phytotherapie-plantes.html [accessed 19 March 2024].