Le curcuma, ou ce que l’on appelle aussi l’or jaune, est une plante cultivée dans le sud de l’Asie tropicale. Cette dernière est utilisée en cuisine comme épice, mais aussi pour ses effets thérapeutiques, prouvés anciennement dans la médecine ayurvédique. Aujourd’hui, il existe des preuves suffisantes que les produits et suppléments de curcuma ou de curcumine, à la fois oraux et topiques, peuvent apporter des avantages thérapeutiques pour la peau. Si l’on dit que le curcuma est une plante pléiotrope, c’est notamment grâce aux différents rôles qu’elle peut jouer, dépendamment de chaque symptôme. Ce qui régit tous ses bienfaits sont notamment les curcuminoïdes qu’il contient, en particulier la curcumine. Cette dernière a fait l’objet de plusieurs études afin d’analyser ses effets sur les maladies cutanées. Cet article permettra alors de connaître les véritables bienfaits du curcuma sur la peau et son utilisation adéquate, que ce soit en cure nutritionnelle ou en soin cosmétique

Cet article a été mis à jour le 28/11/2022

Propriétés du curcuma sur la peau

Antimicrobiennes

La curcumine, molécule active du curcuma, agit sur différents types de micro-organismes. Cette dernière a fait l’objet de plusieurs études dans le cadre d’un traitement contre l’acné. Les résultats observés ont démontré que la curcumine pouvait inhiber l’activité d’une bactérie, appelée Propionibacterium acnes. Cette dernière est fortement impliquée dans la physiopathologie de l’acné. De ce fait, la curcumine permet d’inhiber la croissance de cette bactérie et réduire l’acné vulgaire, que ce soit chez l’adolescent ou chez l’adulte. La curcumine a aussi fait ses preuves dans le cadre des maladies cutanées en agissant sur certains champignons, notamment le Candida albicans, responsable de certaines infections buccales ou vaginales.

Par ailleurs, des essais cliniques ont énoncé que le curcuma pouvait être potentiellement efficace contre les odeurs des plaies. Celles-ci sont dues à des bactéries qui résident sur les tissus, notamment le Staphylocoque. Les résultats observés ont conclu que la curcumine avait réduit partiellement voire complètement l’intensité des odeurs de certaines plaies.

Anti-inflammatoires

Plusieurs études ont analysé l’effet anti-inflammatoire du curcuma. Bien que ce dernier agisse contre plusieurs types d’inflammations digestives, la curcumine contenue dedans aurait des effets également contre de multiples maladies cutanées. En effet, cette dernière réduit l’inflammation avant ou après l’apparition des boutons d’acné. De plus, plusieurs études récentes ont prouvé que la curcumine pouvait inhiber l’activité d’une enzyme (PhK) impliquée dans le processus inflammatoire du psoriasis, et ainsi, réduire les plaques, même les plus sévères. L’effet anti-inflammatoire de la curcumine peut aider aussi à traiter l’inflammation cutanée liée à l’eczéma et à certains œdèmes.

Par ailleurs, des recherches ont suggéré que la curcumine pouvait réduire significativement le score de démangeaisons chez les individus atteints de prurit, dans le cas de maladies rénales chroniques.

Antioxydantes

Le stress oxydatif est un déséquilibre entre des molécules oxydantes et antioxydantes en faveur des premières, et est principalement dû au mode de vie moderne (alimentation déséquilibrée, pollution atmosphérique…). Par conséquent, ce dernier favorise l’accumulation de radicaux libres dans l’organisme, qui sont naturellement piégés par les molécules antioxydantes. Les propriétés antioxydantes du curcuma n’ont plus de secrets. En effet, il est composé de plusieurs molécules actives, notamment la curcumine (70-90%), la déméthoxycurcumine (15-20%) et la bisdéméthoxycurcumine (2-6%). Ces derniers permettent de neutraliser les radicaux libres en excès dans l’organisme en limitant leur prolifération et de protéger les cellules contre le vieillissement cutané. Par ailleurs, le curcuma est reconnu comme une épice permettant d’inhiber la croissance tumorale ainsi que la capacité des cellules transformées à induire la formation de tumeurs. Il semblerait donc que le curcuma, grâce à sa composition en curcuminoïdes, en polyphénols et en vitamine E, puisse prévenir voire limiter l’apparition de maladies cancéreuses de la peau.

Cicatrisantes

Le curcuma est souvent utilisé pour accélérer le processus de cicatrisation. En effet, grâce à la curcumine contenue dedans, il va pouvoir agir sur des petites brûlures, des cicatrices d’acné, des coupures ou des éraflures, que ce soit par voie topique ou par ingestion. De plus, il a été prouvé que la curcumine pouvait agir sur une enzyme (superoxyde dismutase (SOD)) permettant de favoriser une cicatrisation rapide et la régénération cutanée. Elle va augmenter par ailleurs la synthèse du collagène (protéine naturellement présente dans le derme) sur les lésions concernées.

Utilisation du curcuma en cure nutritionnelle

Il est possible de consommer du curcuma dans différentes recettes. Les plus populaires sont :

Lait d'or / Golden milk
  • 1 cuillère à café de poudre de curcuma 

  • 1 cuillère à café de miel (facultatif)

  • 1 pincée de gingembre 

  • 1 pincée de poivre 

  • 1 pincée de cannelle 

  • 1 tasse de lait ou boisson végétale

  • 1 cuillère à café d'huile de coco

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole et chauffez jusqu’au frémissement. La préparation doit se boire chaude ou tiède, selon les envies.

Miel d'or
  • 100 g de miel
  • 1 cuillère à soupe de poudre de curcuma 

Ajoutez le curcuma au miel directement ou mélangez les deux dans un bocal en verre jusqu’à obtenir un mélange homogène puis conservez dans un endroit sec.

Pour le plaisir ou de manière préventive : prendre une cuillère à café par jour.

Pour une cure contre un rhume ou une grippe : ½ cuillère à café plusieurs fois dans la journée.

Utilisation du curcuma en soin cosmétique

Masque pour unifier et éclaircir le teint
  • 2 cuillères à soupe de farine de pois chiche 

  • 1 cuillère à café de miel (de thym de préférence)

  • 1 cuillère à café de curcuma 

  • 1 à 2 cuillères à soupe de lait

Mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Appliquez le mélange sur le visage ainsi que sur le cou et laissez poser jusqu’à 20 minutes

La farine de pois chiche et le lait ont des propriétés antioxydantes et vont permettre de purifier la peau et de ralentir le processus du vieillissement cutané. Le miel de thym peut réguler le sébum et unifier le teint grâce à ses propriétés antibactériennes. Le curcuma est anti-inflammatoire et va pouvoir réduire les taches brunes afin d’unifier le teint. Le curcuma contient des agents permettant d’éclaircir le teint également.

Masque contre l’acné, pour tout type de peau
  • 2 cuillères à café d’huile de Nigelle

  • 1 cuillère à café de curcuma

  • 1 cuillère à café de miel

Mélangez les ingrédients et appliquez sur le visage, en particulier sur les boutons d’acné, (nouveaux ou anciens) et sur les cicatrices d’acné. Laissez reposer le masque pendant 15 minutes puis nettoyez à l’eau tiède.

L’huile de Nigelle est fortement efficace en cas d’acné. De plus, elle possède des propriétés anti-inflammatoires pour calmer la peau agressée, et antioxydantes et cicatrisantes pour en améliorer l'aspect. Le curcuma a une activité antimicrobienne qui va avoir une action contre certaines bactéries responsables de l’acné, et une activité anti-inflammatoire qui va permettre de calmer les lésions inflammatoires dues à l’acné. Le miel a des propriétés antibactériennes qui vont permettre d’inhiber la prolifération de certaines bactéries responsables de l’acné, et cicatrisantes qui vont favoriser la reconstitution cutanée.

Cataplasme contre l’inflammation de la peau
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre

  • 1 cuillère à café de miel

Mélangez les 2 ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte plus ou moins épaisse à étaler sur la zone concernée. Poser par la suite sur le cataplasme une gaze ou une bande de coton et laisser agir environ 15 minutes avant de nettoyer. Les principes actifs vont pénétrer dans la peau et agir contre l’inflammation.

Précautions d'emploi

Il existe des précautions d’emploi du curcuma en cas de certaines pathologies. Il est important de prendre conseil auprès de son médecin traitant avant d’entamer une cure ou de l’appliquer sur la peau.

Il est recommandé d’utiliser des gants ou un pinceau pour appliquer le masque car le curcuma peut tacher vos doigts d’une couleur jaunâtre, vu qu’il contient de la curcumine qui est un colorant jaune-orangé.

Il est possible qu’il reste des résidus de curcuma sur votre peau après le lavage. Il est possible de vous laver avec votre nettoyant habituel et de vous essuyer avec un gant de toilette ou une serviette en coton. Sinon, après le lavage, vous pouvez imbiber un coton avec de l’huile d’amande douce pour nettoyer les petits résidus jaunâtres, ou de l’huile de jojoba en cas d’allergies.

Le curcuma peut aussi tacher vos vêtements ou votre serviette d’une couleur jaunâtre. Le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude sont très efficaces pour retirer les taches de curcuma des tissus.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 10 votes )

Bibliographie

Publication : Shadi, T. Z. & Talal, A. Z. (2015, 25 juin). A review of four common medicinal plants used to treat eczema. Journal of Medicinal Plants Research, 9(24), 702‑711. https://doi.org/10.5897/jmpr2015.5831

Publication : McLaughlin, J., Watterson, S., Layton, A. M., Bjourson, A. J., Barnard, E. & McDowell, A. (2019, 13 mai). Propionibacterium acnes and Acne Vulgaris : New Insights from the Integration of Population Genetic, Multi-Omic, Biochemical and Host-Microbe Studies. Microorganisms, 7(5), 128. https://doi.org/10.3390/microorganisms7050128

Publication : Gupta, S. C., Patchva, S. & Aggarwal, B. B. (2012, 10 novembre). Therapeutic Roles of Curcumin : Lessons Learned from Clinical Trials. The AAPS Journal, 15(1), 195‑218. https://doi.org/10.1208/s12248-012-9432-8

Publication : Fromantin, I., Hurgon, A., Dugay, J., Semetey, V. & Kriegel, I. (2015, mars). Odeurs, plaies et curcuma : hypothèses et pratique clinique. Revue Francophone Internationale de Recherche Infirmière, 1(1), 23‑30. https://doi.org/10.1016/j.refiri.2015.01.002

Publication : Carrion-Gutierrez, M., Ramirez-Bosca, A., Navarro-Lopez, V., Martinez-Andres, A., Asín-Llorca, M., Bernd, A. & Horga de la Parte, J. F. (2015, mai). Effects of Curcuma extract and visible light on adults with plaque psoriasis. European Journal of Dermatology, 25(3), 240‑246. https://doi.org/10.1684/ejd.2015.2584

Publication : Batubara, I., Julita, I., Darusman, L. K., Muddathir, A. M. & Mitsunaga, T. (2015). Flower Bracts of Temulawak (Curcuma Xanthorrhiza) for Skin Care : Anti-acne and Whitening Agents. Procedia Chemistry, 14, 216‑224. https://doi.org/10.1016/j.proche.2015.03.031

Publication : O’Brien C. Plaies cancéreuses: Prise en charge de l’odeur. Can Fam Physician. 2012 Mar;58(3):e141–3. French. PMCID: PMC3303666.

Publication : Sarafian G, Afshar M, Mansouri P, Asgarpanah J, Raoufinejad K, Rajabi M. Topical Turmeric Microemulgel in the Management of Plaque Psoriasis; A Clinical Evaluation. Iran J Pharm Res. 2015 Summer;14(3):865-76. PMID: 26330875; PMCID: PMC4518115.

Site Web : Rai, N. (2020, 15 décembre). Synthesized Silver Nanoparticle Loaded Gel of Curcuma Caesia for Effective Treatment of Acne | Journal of Drug Delivery and Therapeutics. http://www.jddtonline.info/index.php/jddt/article/view/4453