Le curcuma est une épice considérée comme un fort antioxydant et anti-inflammatoire. Ses bienfaits sont essentiellement dus à la présence de curcumine, qui est la molécule active du curcuma. De cette manière, cet or jaune est utilisé depuis des milliers d’années en cuisine asiatique, mais aussi, dans le traitement thérapeutique de certaines maladies, particulièrement inflammatoires. En effet, le curcuma a fait ses preuves dans la recherche scientifique et est aujourd’hui vendu en forme d’épice, en forme de rhizome, ou en compléments alimentaires, la plupart du temps avec de la curcumine optimisée. De cette manière, le curcuma a été étudié durant des années pour finalement donner des résultats très prometteurs quant à l’amélioration de la TSH dans le cas d’une hyperthyroïdie, ou la réduction de l’inflammation de la thyroïde dans le cas de la maladie d’Hashimoto. Cet article permettra alors de connaître les effets du curcuma en cas d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie et son utilisation adéquate.

Cet article a été mis à jour le 09/02/2023

Craquez pour la Compagnie

Curcuma BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 5.5€
picto cart
Dentifrice Menthe Fraîche BIO
Avril
A partir de 4€
picto cart
Gel d'Aloe Vera BIO
Avril
A partir de 8€
picto cart
Dentifrice Blanchissant BIO
Avril
A partir de 4€
picto cart
Crème Anti âge BIO
Avril
A partir de 9€
picto cart
Déodorant Bille BIO
Avril
A partir de 3€
picto cart
Déodorant Spray Homme BIO
Avril
A partir de 6€
picto cart

En cas d’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie (TSH élevée) est caractérisée par un ralentissement de la majorité des fonctions de l’organisme. Celle-ci est due à un dérèglement de la glande thyroïde, entraînant par la suite une diminution de la production d’hormones thyroïdiennes. S’ensuivent un ralentissement anormal du rythme cardiaque, un taux élevé de cholestérol sanguin, une fatigue chronique, une prise de poids, des crampes musculaires, etc. De cette manière, plusieurs études ont été réalisées afin d’étudier l’effet de la curcumine chez des personnes atteintes de thyroïdite d’Hashimoto. Cette dernière est une inflammation auto-immune de la thyroïde qui est souvent liée à une hypothyroïdie subclinique. Cela signifie alors que les symptômes ne sont pas encore présents, que le taux de TSH est légèrement élevé par rapport aux valeurs de référence et que la thyroxine (T4) est normale.

De ce fait, les résultats ont démontré qu’une supplémentation en curcuma a contribué à réduire l’inflammation de la thyroïde, voire prévenir une hypothyroïdie clinique. Par ailleurs, il existe très peu d’interactions entre les traitements pour un dérèglement thyroïdien et la prise de curcuma. Les traitements les plus courants sont : Synthroid, le lévothyroxine, etc. Toutefois, il est toujours recommandé de prendre l’avis de son médecin traitant avant d’entamer une cure car celles-ci ne sont pas inexistantes.

En cas d’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie (TSH basse), est caractérisée elle, par une accélération de la majorité des fonctions de l’organisme. Celle-ci est due à un dérèglement de la glande thyroïdienne qui produit un excès d’hormones thyroïdiennes. S’ensuivent une accélération du rythme cardiaque, un amaigrissement, une anxiété et une fatigue chronique. Pour analyser l’efficacité de la poudre de curcuma dans le traitement de l’hyperthyroïdie, des chercheurs l’ont associé à un traitement utilisé dans la prise en charge d’hyperthyroïdies : le Carbimazole, et ont comparé avec un groupe recevant uniquement le traitement.

Les résultats obtenus de l’association de la poudre de curcuma au traitement étaient très prometteurs puisqu’ils ont montré une amélioration moyenne de 99% de la TSH, et de 88% des anticorps antithyroïdiens. Cependant, les résultats de la prise de Carbimazole seul ont montré une amélioration moyenne de 3% et de 18% de la TSH et des anticorps, respectivement.

De cette manière, le curcuma en poudre pourrait être très prometteur quant à l’amélioration de certains paramètres de la thyroïde. L’avis de son médecin traitant serait tout aussi important avant d’entamer une cure, afin de ne pas prendre le risque d’avoir des interactions entre le curcuma et le traitement pour les troubles de la thyroïde.

Conseils d’utilisation

  • L’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA) a fixé une dose journalière admissible (DJA) de curcumine à raison de 180 mg/j de curcumine pour un adulte de 60 Kg. L’ANSES, quant à elle, a déterminé que la dose apportée par les compléments alimentaires optimisés ne doit pas dépasser 153 mg/j de curcumine pour un adulte de 60 Kg.

  • De cette manière, pour une consommation de curcuma sans danger, il est recommandé d’apporter jusqu’à 6 g de curcuma en poudre, 2 à 3 fois par semaine.

  • Il est conseillé d’augmenter progressivement les doses journalières pour éviter de subir des effets secondaires. Notez bien que 1 cuillère à café équivaut à environ 5 g de curcuma.

  • Si vous souhaitez l’associer au poivre, il est recommandé de respecter le rapport de 1 : 9, c’est-à-dire : 1 dose de poivre pour 9 doses de curcuma.

  • Dans le cas où la consommation de poivre / pipérine vous est contre-indiquée, il est possible d’améliorer l’absorption de la curcumine d’autres manières. La curcumine étant liposoluble, il est recommandé de consommer le curcuma avec un corps gras, que ce soit un produit laitier ou une boisson végétale, de l’huile végétale... Il est conseillé également d'ajouter le curcuma dans le corps gras lors de la cuisson afin que les molécules puissent se disperser et de bénéficier par la suite de tous ses bienfaits.

Craquez pour la Compagnie

Curcuma BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 5.5€
picto cart
Dentifrice Menthe Fraîche BIO
Avril
A partir de 4€
picto cart
Gel d'Aloe Vera BIO
Avril
A partir de 8€
picto cart
Dentifrice Blanchissant BIO
Avril
A partir de 4€
picto cart
Crème Anti âge BIO
Avril
A partir de 9€
picto cart
Déodorant Bille BIO
Avril
A partir de 3€
picto cart
Déodorant Spray Homme BIO
Avril
A partir de 6€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 177 votes )

Bibliographie

Publication : Hassan, Ahmed and M. M. Aliyu. “Effect of Combined Carbimazole and Curcuma longa Powder in Human Thyroid-Stimulating Hormone and Thyroperoxidase Antibody in Hyperthyroidism.” (2021).

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Nutra, D. (2022, 18 juillet). Turmeric for Thyroid Function : Is Curcumin Good for Hypothyroidism ? Divinity Nutra. https://divinitynutra.com/health/turmeric-for-thyroid/

Site Web : Carbimazole : substance active à effet thérapeutique. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/medicaments/substances/carbimazole-799.html

Site Web : Hershman, J. M. (2022, 18 novembre). Thyroïdite d’Hashimoto. Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-hormonaux-et-m%C3%A9taboliques/troubles-de-la-thyro%C3%AFde/thyro%C3%AFdite-d-hashimoto

Site Web : Hyperthyroïdie - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/metabolisme-diabete/hyperthyroidie.html

Site Web : Hypothyroïdie - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/metabolisme-diabete/hypothyroidie.html

Site Web : Des effets indésirables liés à la consommation de compléments. (2022, 29 juin). Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. https://www.anses.fr/fr/content/des-effets-ind%C3%A9sirables-li%C3%A9s-%C3%A0-la-consommation-de-compl%C3%A9ments-alimentaires-contenant-du

Articles liés