Le Curcuma Longa, plante herbacée à rhizome, aussi connu sous le nom de safran indien, est une épice adoptée en cuisine indienne depuis l’Antiquité. Elle parfume et donne un goût particulier aux plats. Cette dernière est d’une couleur jaune-orangé grâce à la curcumine, principale molécule active. Le curcuma est aussi utilisé en médecine ayurvédique depuis des années pour ses pouvoirs anti-inflammatoires, antioxydants, mais aussi pour soulager certains maux ou troubles digestifs. Le Curcuma est une épice adoptée particulièrement en cuisine asiatique, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques. En effet, cette dernière contient de la curcumine qui est un polyphénol aux bienfaits exceptionnels, et qui est responsable de sa couleur jaune-orangé. De cette manière, le curcuma est utilisé depuis des milliers d’années afin de soulager différents troubles ou maux digestifs, mais aussi pour réduire les douleurs articulaires, et ce grâce à son potentiel anti-inflammatoire et analgésique. Cela a été démontré lors de plusieurs études réalisées sur les différentes maladies liées aux articulations. Cet article reprendra alors les propriétés du curcuma en lien avec les douleurs articulaires.

Cet article a été mis à jour le 28/11/2022

Un anti-inflammatoire exceptionnel

Les douleurs articulaires peuvent varier selon leur origine. Celles-ci peuvent être dues à une inflammation des tendons ou des ligaments, une arthrite ou arthrose liée à une ménopause, à l’âge, au sport lorsque les cartilages sont souvent sollicités ou au surpoids ou à l’obésité.

Par ailleurs, le curcuma contient des polyphénols appelés curcuminoïdes, renfermant ainsi une molécule donnant à cette épice des vertus anti-inflammatoires exceptionnelles. En effet, cela a été démontré grâce à une étude sur des patients atteints d’une arthrose du genou. De cette manière, certains patients auraient reçu du curcuma, et d’autres de l’ibuprofène. Les résultats de cette étude ont démontré qu’il n’y avait pas de différence significative entre les deux supplémentations, cependant, les deux groupes de patients auraient vu une amélioration quant à la douleur articulaire, mais aussi une réduction de l’inflammation.

De cette manière, une supplémentation en curcuma ou en curcumine serait idéale pour réduire l’inflammation ou la douleur articulaire. Aussi, selon le degré de la douleur avec l’avis de son médecin traitant éventuellement, il est possible de s’automédiquer avec du curcuma lorsque la douleur survient.

Toutefois, il faut savoir que le curcuma ne peut remplacer un traitement, mais aussi, il n’améliorera pas la raideur articulaire ni la fonction articulaire. Il est recommandé, en plus d’une supplémentation, de faire des séances de kinésithérapie qui peuvent se montrer particulièrement efficaces en cas de problèmes articulaires.

Conseils d’utilisation du curcuma

L’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA) a fixé une dose journalière admissible (DJA) de curcumine à raison de 180 mg/j de curcumine pour un adulte de 60 Kg. L’ANSES, quant à elle, a déterminé que la dose apportée par les compléments alimentaires optimisés ne doit pas dépasser 153 mg/j de curcumine pour un adulte de 60 Kg.

De cette manière, pour une consommation de curcuma sans danger, il est recommandé d’apporter jusqu’à 6 g de curcuma en poudre par jour. Il est conseillé d’augmenter progressivement les doses journalières pour éviter de subir des effets secondaires. Notez bien que 1 cuillère à café équivaut à environ 5 g de curcuma.

Si vous souhaitez l’associer au poivre, il est recommandé de respecter le rapport de 1 : 9, c’est-à-dire : 1 dose de poivre pour 9 doses de curcuma.

Dans le cas où la consommation de poivre / pipérine vous est contre-indiquée, il est possible d’améliorer l’absorption de la curcumine d’autres manières. La curcumine étant liposoluble, il est recommandé de consommer le curcuma avec un corps gras, que ce soit un produit laitier ou une boisson végétale, de l’huile végétale … Il est conseillé également d'ajouter le curcuma dans le corps gras lors de la cuisson afin que les molécules puissent se disperser et de bénéficier par la suite de tous ses bienfaits.

Utilisation du curcuma en cure nutritionnelle

Recette du lait/ boisson d’or : (Golden milk)

  • 1 cuillère à café de poudre de curcuma 

  • 1 cuillère à café de miel (facultatif)

  • 1 pincée de gingembre 

  • 1 pincée de poivre (facultatif)

  • 1 pincée de cannelle 

  • 1 tasse de lait ou boisson végétale

  • 1 cuillère à café d'huile de coco

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole et chauffez jusqu’au frémissement. La préparation doit se boire chaude ou tiède, selon les envies.

Utilisation du curcuma en soin cosmétique

Il est possible de réaliser un cataplasme directement sur la zone enflammée afin soulager rapidement l’inflammation ou les douleurs articulaires : 

  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre

  • 1 cuillère à café de miel

Mélangez les 2 ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte plus ou moins épaisse à étaler sur la zone concernée. Poser par la suite sur le cataplasme une gaze ou une bande de coton et laisser agir environ 15 minutes avant de nettoyer. Les principes actifs vont pénétrer dans la peau et agir contre l’inflammation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Publication : Velusami, C., Bethapudi, B., Murugan, S., Illuri, R. & Mundkinajeddu, D. (2017). Bioactive turmerosaccharides from Curcuma longa Extract (NR-INF-02) : Potential ameliorating effect on osteoarthritis pain. Pharmacognosy Magazine, 13(51), 623. https://doi.org/10.4103/pm.pm_465_16

Publication : Conrozier, T. (2013). Y a-t-il une place pour les compléments alimentaires dans le traitement de l’arthrose?. La Lettre du rhumatologue, (392), 20-23.

Publication : Daily, J. W., Yang, M., & Park, S. (2016). Efficacy of Turmeric Extracts and Curcumin for Alleviating the Symptoms of Joint Arthritis : A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Clinical Trials. Journal of Medicinal Food, 19(8), 717‑729. https://doi.org/10.1089/jmf.2016.3705

Site Web : Des effets indésirables liés à la consommation de compléments. (2022, 29 juin). Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. https://www.anses.fr/fr/content/des-effets-ind%C3%A9sirables-li%C3%A9s-%C3%A0-la-consommation-de-compl%C3%A9ments-alimentaires-contenant-du

Site Web : Curcuma - Phytothérapie. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/curcuma-longa.html