Un accouchement est toujours un événement marquant dans une vie, même s'il peut être douloureux et stressant. L’huile essentielle de Clou de Girofle, interdite tout au long de la grossesse, peut se rendre bien utile en favorisant le déclenchement et la régularité des contractions, tout en soulageant les douleurs. Cependant elle s’utilise seulement sous contrôle médical, par une équipe formée. Les conseils mentionnés dans cet article sont seulement donnés à titre indicatif.

Cet article a été mis à jour le 25/01/2023

Précautions d'utilisation et contre-indications

Les conseils mentionnés dans cet article sont donnés à titre indicatif. Il faut plus que jamais éviter toute automédication. Ils doivent être validés par des professionnels de santé et leur utilisation doit être encadrée par une équipe médicale.

De plus, l’huile essentielle de Clou de Girofle contient des phénols, elle est ainsi contre-indiquée :

  • Pour les femmes enceintes et allaitantes : son utilisation est restreinte à l’accouchement.
  • Avec des médicaments anticoagulants

Par ailleurs, pour son utilisation cutanée, il est toujours nécessaire de tester l’huile essentielle diluée dans une huile végétale ou en synergie avant de l’utiliser : deux gouttes  au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction. Enfin, pour les personnes asthmatiques et épileptiques, demander conseil à un médecin.

Utilisation seule

Pour femme enceinte de plus de 9 mois, sous contrôle médical. Par voie cutanée, toujours diluer l’huile essentielle de Clou de Girofle dans une huile végétale tolérée par la femme enceinte, comme celle d'Argan par exemple, à hauteur de 10% maximum soit 1 goutte d’HE pour 9 gouttes d’HV. Masser le bas du dos et le ventre délicatement durant le travail, à renouveler toutes les 30 minutes.

En synergie

Pour faciliter l’accouchement

Pour adultes. Dans un flacon vide en verre ambré, mélanger :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Clou de Girofle
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
  • 10 mL d’huile végétale (Noisette par exemple)

Appliquer 15 gouttes du mélange en massage très doux autour de la taille, 3 fois par jour, au moment du terme.

Source : Jaffrelo, A. (2019). Aromathérapie pour les soignants. DUNOD.

Pour régulariser les contractions

Pour adultes. Dans un flacon vide, mélanger :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Cannelle de Ceylan Ecorce
  • 15 gouttes d’huile essentielle de Clou de Girofle
  • 15 ml d’huile végétale de Bourrache ou d’Amande Douce

Appliquer toutes les 30 minutes, pendant le travail, en massage sur le bas du dos.

Source : Marinier, C. F. D. (2020). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. TERRE VIVANTE.

Pourquoi est-elle efficace ?

L’accouchement est souvent considéré comme un des plus beaux jours de la vie, cependant il peut s’avérer être douloureux et stressant. De plus, les contractions peuvent avoir du mal à se déclencher, ou être irrégulières, compliquant ainsi le travail.

Certaines huiles essentielles, comme celle de Clou de Girofle sont des alliées durant ce moment. Elle est traditionnellement utilisée pour ses vertus lors de l’accouchement, et ce depuis l’antiquité. Son nom Eugenia caryophyllus provient d’ailleurs du grec « eu-genos » qui signifie « bonne naissance » ou « bien né ». Autrefois les femmes priaient aussi Sainte Eugénie, l’une des patronnes des sage-femmes, pour que leur accouchement se passe bien.

Cette huile essentielle contient de l’eugénol, qui serait à la fois "utérotonique" (qui aurait une action sur les contractions de l'utérus) et spasmolytique (qui permettrait le relâchement musculaire et ainsi le relâchement du col).  Elle est ainsi très souvent mentionnée au sein des livres d’aromathérapie comme aide pour l’accouchement, bien qu’aucune étude ne démontre son mécanisme d’action. Ses propriétés ne sont donc pas vérifiées pas des données scientifiques, cependant son usage traditionnel et actuel donne des résultats intéressants. Par exemple, certaines maternités l’utilisent. C’est le cas à Tübingen en Allemagne, qui propose depuis près de 10 ans à 10 à 15 % des patientes, une synergie comprenant du Clou de Girofle pour stimuler les contractions, sous forme de bains ou en massage. Néanmoins, il est très important de l’utiliser sous contrôle médical, par une équipe formée, puisqu’en dehors de l’accouchement, cette huile essentielle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 120 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Jaffrelo, A. (2019). Aromathérapie pour les soignants. DUNOD.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Site Web : Giroflier — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Giroflier

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.