L’eugénol, un phénol aromatique très puissant qu’elle contient à plus de 80%, est un remède radical pour tuer les larves Sarcoptes qui s'infiltrent dans la couche superficielle de l'épiderme. L’huile essentielle de Clou de Girofle peut être utilisée en traitement sur les sillons galeux, ainsi qu’en prévention, vaporisée sur vos literies et vêtements, afin de limiter les risques de contagion. En cas de gale, il ne faut pas attendre pour lutter contre sa propagation. Avec l’huile essentielle de Clou de Girofle, vous serez bien équipé pour faire disparaître les effets on ne peut plus désagréables de cette maladie.

Cet article a été mis à jour le 13/01/2023

En application cutanée

L’huile essentielle de Clou de Girofle étant dermocaustique, il est préférable de bien la diluer avant toute utilisation. Par ailleurs, en cas de surface touchée étendue, il peut être préférable de s’orienter plutôt vers la synergie d’huiles essentielles, contenant des huiles essentielles mieux tolérées pour la peau.

En utilisation seule

Dès 6 ans et pour adultes. Par voie cutanée, préparer un mélange de 0,5 à 1 mL d’huile essentielle de Clou de Girofle diluée dans 9,5 à 9 mL d’huile végétale. Appliquer 2 à 3 gouttes sur et autour des sillons   creusés par les sarcoptes. Masser les zones concernées et laisser agir. Une heure après cette application, afin de respecter l’épiderme déjà attaqué, il est recommandé de prendre une douche fraîche. Réaliser ces gestes 1 fois par jour, pendant 5 jours.

Il est préférable de tester le mélange dilué avant de l’utiliser : deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction. Ne pas utiliser pour les femmes enceintes et allaitantes, en parallèle de médicaments anticoagulants ou en cas de troubles hépatiques sévères. Ne pas appliquer sur les parties ano-génitales.

En synergie

Dès 6 ans et pour adultes. Dans un flacon vide de 10 mL, ajouter :

  • 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande Fine
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée ou d’Ylang Ylang
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 150 gouttes (7,5 mL) de macérât huileux de Calendula

Appliquer 1 à 3 gouttes du mélange sur chaque zone affectée selon son étendue. Renouveler l'opération matin et soir jusqu'à disparition totale des symptômes (rougeurs, démangeaisons). Ne pas appliquer sur les parties ano-génitales.

Il est préférable de tester le mélange avant de l’utiliser : deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction. Il est contre-indiqué aux femmes enceintes et allaitantes. Il ne peut être utilisé avec des médicaments anticoagulants.  Ne pas utiliser en cas de lithiase biliaire, d'inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d'hypertension et lors de problèmes cardiovasculaires importants. Pour les personnes épileptiques et asthmatiques, demander conseil à un médecin.

Sur la literie et les vêtements

En utilisation seule

Dès 6 ans et pour adultes. Préparer un mélange avec 2 mL d’huile essentielle de Clou de Girofle dans 50 cL d’eau à l’aide d’un dispersant. Vaporiser sur les literies ou sur les vêtements susceptibles d’abriter les acariens, 1 fois par jour durant la durée de contamination, sans excéder 3 semaines. Laisser agir puis laver en machine, si possible, à 60°C.

Cette huile essentielle est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes.

En synergie

Dès 6 ans et pour adultes. Dans un flacon vide de 100 ml, ajouter :

  • 60 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Lavande Vraie
  • 90 mL d'alcool modifié

Bien agiter avant emploi et pulvériser les surfaces infestées : vêtements, matelas, oreillers, coussins, moquettes. Veiller bien à ce qu'il n'y ait personne dans la pièce et laisser reposer 1 heure. Il est conseillé de passer ensuite l’aspirateur. Pour la literie (et les vêtements), passer en machine à 60°C si possible.

Contre-indiqué aux femmes enceintes et allaitantes. Ne pas utiliser avec des médicaments anticoagulants, en cas de troubles hépatiques sévères. Pour les personnes asthmatiques et épileptique, demander conseil à un médecin.

Pourquoi est-elle efficace ?

La gale est une maladie parasitaire, une parasitose, due à la présence d’un acarien sur la surface de l’épiderme. C’est précisément la femelle de cet acarien microscopique, le sarcopte, qui est à l’origine de celle-ci. En effet, elle a la capacité de pénétrer l’épiderme en creusant des sillons et de s’y reproduire en pondant des œufs. Les réactions du système immunitaire contre ces parasites provoquent des démangeaisons intenses. De plus, la gale est extrêmement contagieuse et sa transmission se fait par contact direct (de peau à peau) et indirect (draps, habits).

L’huile essentielle de Clou de Girofle peut être utilisée pour la combattre. En effet, elle possède une forte activité acaricide (tue les acariens), qui a pu notamment être mise en lumière dans une étude de G.Fichi et G.Flamini en 2006 portant sur un acarien (le psoropte) provoquant la gale des oreilles des lapins. In vitro, jusqu'à la concentration de 0,10 %, l'huile a donné des pourcentages très significatifs de mortalité des acariens par rapport aux tests contrôles, non traités. De plus, jusqu'à 0,16 %, elle a montré la même efficacité qu’un médicament de référence couramment utilisé pour traiter cette maladie. In vivo, le traitement avec l'huile essentielle a guéri tous les lapins infestés et aucune différence statistique   n'a été observée par rapport au groupe suivant le traitement habituel. Cette étude démontre ainsi des propriétés acaricides très intéressantes, bien qu’il soit important de noter qu’elle se base sur celle affectant des lapins, et non sur des humains. Pour mieux comprendre, cette action serait liée à la forte concentration en eugénol de cette huile essentielle : 75 à 87 %. En plus de cette propriété acaricide, ce phénol apporterait aussi des propriétés anti-inflammatoires permettant de diminuer l’inflammation et le risque de surinfection. Pour finir, cette huile essentielle possède aussi des propriétés antibactériennes et fongicide, pouvant être utiles dans la prévention d’infections secondaires souvent responsables de l’évolution de la gale.

Cependant l’huile essentielle de Clou de Girofle est légèrement dermocaustique. Ainsi, pour les peaux sensibles, si la dilution dans une huile végétale ne suffit pas, il est conseillé de se tourner vers l’huile essentielle de Tea Tree, riche en alcools monoterpéniques et en monoterpènes, connue pour son effet contre le sarcopte de la gale.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 618 votes )

Bibliographie

Publication : Fichi, G., Flamini, G., Giovanelli, F., Otranto, D. & Perrucci, S. (2007). Efficacy of an essential oil of Eugenia caryophyllata against Psoroptes cuniculi. Experimental Parasitology, 115(2), 168‑172. https://doi.org/10.1016/j.exppara.2006.07.005

Publication : Harry-O’kuru, R. E., Biresaw, G., Gordon, S., & Xu, J. (2018). Physical Characteristics of Tetrahydroxy and Acylated Derivatives of Jojoba Liquid Wax in Lubricant Applications. Journal of Analytical Methods in Chemistry, 2018, 1–12. https://doi.org/10.115

Publication : Barachy, N., Dreyfuss, G. & Vono, J. (2013). Le traitement de la gale. Actualités Pharmaceutiques, 52(526), 23‑28. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2013.02.026

Publication : Couic-Marinier, F. & Pillon, F. (2015). Un cas de gale. Actualités Pharmaceutiques, 54(544), 13‑15. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2014.12.010

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.