Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La vitamine B1, de son nom thiamine, est une vitamine hydrosoluble. Bien que cette vitamine soit particulièrement sensible à la chaleur, à l'air et soluble dans l'eau, il reste rare de développer une carence en vitamine B1, de nos jours, dans les pays industrialisés. En effet, une carence en vitamine B1 est retrouvée dans des cas bien particuliers : alcoolisme chronique et malnutrition extrême. On la retrouve dans de nombreux aliments du quotidien, en majorité dans la viande de porc, les oléagineux, les graines germées et la gelée royale. Concernant son fonctionnement, après absorption intestinale, la vitamine B1 rejoint le foie pour être transformée en thiamine-pyrophosphate (TPP). Cette transformation lui permet de devenir biologiquement active, puisqu'elle devient un cofacteur essentiel à de nombreuses fonctions physiologiques, en particulier dans le métabolisme des glucides. Un régime alimentaire varié et équilibré est nécessaire pour parvenir à couvrir les besoins journaliers en vitamine B1.

  • Famille : vitamines
  • Autre(s) nom(s) : thiamine

Calculer mon besoin journalier en Vitamine B1

Je suis :

Dans quels aliments trouver mon apport journalier de Vitamine B1 ?

Aliments contenant de la Vitamine B1 Concentration en Vitamine B1 (en mg/100 g) Quantité de l'aliment pour couvrir mes besoins journaliers (en g)
Levure alimentaire 11.6 ?
Levure boulangère déshydratée 11 ?
Gelée royale 4.3 ?
Son de riz 2.75 ?
Spiruline 2.38 ?
Graine de tournesol 1.98 ?
Purée de tahin 1.41 ?
Germe de blé 1.32 ?
Graine de lin 1.22 ?
Graine de sésame grillée, décortiquée 1.21 ?

Propriétés de la Vitamine B1

La Vitamine B1 est étudiée et reconnue pour les propriétés principales suivantes :

  • Contribuant au métabolisme énergétique : La vitamine B1 permet le fonctionnement normal des métabolismes des macronutriments. Plus précisément, sous sa forme de coenzyme (TPP), elle favorise la dégradation du glucose, la synthèse des acides-gras et des acides-aminés ramifiés (une sous-catégorie des acides-aminés) dans le cycle de Krebs. Le cycle de Krebs est une voie métabolique qui a pour fonction première de fournir de l'énergie.

  • Rééquilibrant nerveux : La vitamine B1 est impliquée dans la synthèse de l'acétylcholine. Ce dernier est un neurotransmetteur impliqué notamment dans les processus de la mémorisation et de l'apprentissage dans le système nerveux central. Dans le système nerveux périphérique, l'acétylcholine participe aussi aux fonctions musculaires et végétatives.

  • Détoxifiant hépatique : La vitamine B1 intervient dans le métabolisme de l'alcool, elle permet la dégradation de l'éthanol par le foie.


La Vitamine B1, pourquoi c'est important ?

En cas de carence modérée

Une carence modérée de Vitamine B1 peut se manifester par les problèmes suivants. Dans ce cas un apport suffisant voire une complémentation est nécessaire.

  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Troubles de la mémoire
  • Douleurs diffuses
  • Perte d'appétit
  • Faiblesse musculaire
En cas de carence avérée

Une carence avérée de Vitamine B1 est mise en cause dans les situations suivantes. Dans ce cas une supplémentation est nécessaire. L'avis d'un professionnel de santé est requis.

  • Béri-béri
  • Syndrome de Wernicke-Korsakoff
En cas d'excès

La Vitamine B1 est naturellement éliminée par les voies urinaires. De plus, elle ne s'accumule pas dans l'organisme. Il n'existe donc pas de toxicité pour la vitamine B1.

Bénéfique en prévention

Actuellement, aucune preuve d'un quelconque effet préventif de la vitamine B1 sur une pathologie n'est admis.

Préserver la Vitamine B1 en cuisine

  • Une cuisson adaptée : la vitamine B1 est détruite par la chaleur et se diffuse dans l'eau de cuisson. On opte pour une consommation crue des aliments, ou une cuisson douce, rapide avec peu d'eau de cuisson (à la vapeur, au wok, ou sous-vide par exemple).

  • Une découpe adaptée : la vitamine B1 est sensible à l'oxygène. On favorise une découpe large des aliments, afin de limiter la surface de contact entre l'aliment et l'oxygène, optimisant les stocks en vitamine B1.

  • Optez pour le blanchiment : avant congélation de l'aliment, il est conseiller de blanchir les aliments. Ceci permet de détruite les enzymes oxydases, qui en temps normal, détruisent la vitamine B1.

  • Une consommation rapide : la vitamine B1 est sensible à l'oxygène. Après ouverture de l'emballage, il est conseillé de consommer rapidement l'aliment, afin de limiter sa destruction.

Vitamine B1 et interactions

Effets négatifs

  • L'alcool : l'alcool est le plus gros facteur limitant de l'absorption de la vitamine B1. D'autant plus, que l'éthanol, de par sa dégradation, épuisera les stocks de vitamine B1.

  • Le café : l'acide caféique et l'acide chlorogénique, sont deux polyphénols présents dans les grains de café. Ce sont des facteurs anti-thiamine. Ces antagonistes interfèrent avec l'absorption de la thiamine. Ainsi, il est favorable d'espacer la consommation de café avec les repas, afin de limiter son impact.

  • Le thé : l'acide tannique, un polyphénol contenu dans les feuilles de thé, est un facteur anti-thiamine. Ceci indique qu'il limite l'absorption de la vitamine B1. Ainsi, il est favorable d'espacer la consommation de thé avec les repas, afin de limiter son impact.

  • Les poissons, crustacés et fruits de mer (crus) : certains produits de la mer sont vecteurs d'une enzyme, nommée la thiaminase. Cette dernière déstructure la vitamine B1. La vitamine B1 devient non-absorbable par l'intestin. Il est à noter que la thiaminase est dégradée par la chaleur. Une cuisson de ces produits permet de maintenir une absorption correcte de la vitamine B1.

  • Les médicaments IPP : la vitamine B1 est relativement sensible au milieu alcalin, cette dernière préférant un milieu acide. Une prise de médicament anti-acide (IPP) tend à inactiver la vitamine B1.

Effets positifs

  • La vitamine C : la présence d'un pH acide, provoqué par l'acide ascorbique (vitamine C) améliore l'absorption de la vitamine B1. Nous vous conseillons d'opter pour des aliments riches en vitamine C et frais (acérola, camu-camu, poivron, agrume, kiwi, persil...).

  • Le magnésium : la transformation en TPP de la vitamine B1 dépend du magnésium. Ainsi, une carence en magnésium peut conduire à des troubles d'utilisation de la vitamine B1 par l'organisme.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Quilliot, D. Q., Michot, N. M., Brunaud, L. B., & Malgras, A. M. (2017, juillet). Déficit en vitamine B1 : comment prévenir et traiter. https://doi.org/10.1016/j.nupar.2017.06.010

Publication : ANSES. (2016, décembre). Actualisation des repères du PNNS : élaboration des références nutritionnelles. https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0103Ra-1.pdf

Publication : Lévy, S. « Vitamine B1 et foie ». Mise au point, 2002, 6.

Ouvrage : Manetta, J. (2014). MICRONUTRITION ET NUTRITHERAPIE : SYNTHESE GENERALE A L’ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTE (French Edition). SPARTE.

Ouvrage : Auvinet, E. A., Hirschauer, C. H., & Meunier, A. L. M. (s. d.). Alimentation, nutrition et régimes (French Edition). STUDYRAMA.

Site Web : ANSES. (s. d.). Ciqual. Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. https://ciqual.anses.fr/

Site Web : ANSES. https://www.anses.fr/fr/content/les-r%C3%A9f%C3%A9rences-nutritionnelles-en-vitamines-et-min%C3%A9raux

Site Web : Les démences alcooliques. (s. d.). France Alzheimer. https://www.francealzheimer.org/comprendre-la-maladie/les-maladies-apparentees/les-demences-alcooliques/

Site Web : Johnson, L. E. J. (2019, août). Carence en thiamine. MSDmanuals. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-nutritionnels/carence-d%C3%A9pendance-et-toxicit%C3%A9-des-vitamines/carence-en-thiamine#:~:text=Le%20b%C3%A9rib%C3%A9ri%20sec%20correspond%20%C3%A0,en%20chaussette%20ou%20en%20gant.

Site Web : Complément alimentaire : Vitamine B1. (2014, 18 août). Vidal Santé. https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/vitamine-b1-thiamine.html

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?