Les vergetures font souvent l’objet de complexes en raison des marques qu’elles peuvent laisser sur la peau. Lorsqu’elles sont récentes, elles s’apparentent à des stries rouges puis évoluent ensuite jusqu’à devenir des cicatrices blanches et creuses. Elles résultent d’une déchirure du derme qui diminue l’élasticité de la peau. Une fois installées, il est difficile de les faire totalement disparaître. Cependant, une routine cosmétique à base d’extraits naturels peut être adoptée pour prévenir et atténuer les vergetures. Dans cet article, des huiles végétales pour nourrir la peau, des huiles essentielles aux propriétés cicatrisantes ainsi que des soins pour lutter naturellement contre les vergetures seront présentés.

Cet article a été mis à jour le 03/07/2024

Aspect et origine des vergetures

Les vergetures sont des déchirures du derme profond qui prennent l’apparence de stries sur la peau. Elles atteignent le derme et entraînent une perte d’élasticité au niveau de la peau. Ces cicatrices atrophiques (marque creuse résultant d’un défaut sous cutané) sont d’abord de couleur rouge à caractère inflammatoire pouvant durer plusieurs mois. Il s’agit des vergetures récentes qui se caractérisent par une désorganisation du tissu fibreux, ainsi qu’un infiltrat inflammatoire. Elles s’éclaircissent ensuite avec le temps et deviennent blanches. Les vergetures anciennes résultent d’une diminution de production de collagène, molécule de structure de la peau, conduisant à un amincissement du derme et une perte en élasticité.

Divers facteurs peuvent causer des vergetures. Elles peuvent être d’origine physiologique (variation de poids, variation hormonale, grossesse, puberté) ou pathologiques (maladies métaboliques et endocriniennes).

  • La prise de poids étire brusquement les tissus de la peau, en particulier au niveau des cuisses.
  • Dans le cas d’une variation hormonale, le corps produit du cortisol en excès, ce qui entraîne une diminution de la production de collagène. Le collagène étant une molécule de structure, la peau perd en élasticité.
  • Les vergetures peuvent également provenir d’une application locale et prolongée de dermocorticoïdes. Ces derniers seraient responsables de la sécrétion de corticostéroïdes en excès, c’est-à-dire à l’augmentation du cortisol dans l’organisme. Le cortisol est une hormone qui pourrait bloquer la prolifération et le métabolisme du fibroblaste. La synthèse de l’expression des gènes codant pour le collagène serait inhibé.

Des huiles végétales pour nourrir la peau

Les vergetures résultent d’un manque d’hydratation de la peau qui perd son élasticité. Les acides gras présents dans les huiles végétales ou les beurres végétaux aident à nourrir et restaurer les fonctions naturelles de la peau. Par exemple, l’acide linoléique agit sur la reconstruction cellulaire. En effet, cet acide gras entre dans la composition des céramides qui jouent le rôle de ciment entre les cellules de l’épiderme. Il renforce le film hydrolipidique et limite les pertes en eau. Cette action permet nourrir la peau et de rééquilibrer son hydratation naturelle en prévention des vergetures. Différentes huiles végétales sont efficaces pour réaliser ce soin.

  • Huile végétale de Rose Musquée : l’huile végétale de Rose Musquée est riche en acides gras polyinsaturés (80 %) ce qui fait d’elle une référence pour lutter contre les vergetures. Elle nourrit la peau en profondeur et renforce son film hydrolipidique. Ceci est lié en particulier grâce à l’acide alpha-linoléique et l’acide linoléique. Ils rentrent dans la construction des membranes lipidiques pour les consolider. Les pertes en eau sont alors limitées et la peau retrouve son hydratation naturelle.
  • Beurre de Karité : le beurre de Karité est un remède naturel qui aide à lutter contre les vergetures en raison de ses propriétés nourrissantes. Il agit en tant que ciment à la surface de la peau pour prévenir les pertes hydriques. De plus, ce beurre a une texture onctueuse permettant de réaliser des beurres corporels contre les vergetures.
  • Huile végétale d’Amande Douce : cette huile végétale nourrit et adoucit la peau tout en préservant l’hydratation de l’épiderme. Ces actions sont permises grâce à sa richesse en acide gras polyinsaturés. L’avantage de cette huile végétale est qu’elle s’adapte aux peaux les plus sensibles.

Des huiles essentielles pour favoriser la cicatrisation

Activer la cicatrisation permettrait d’estomper les vergetures. En effet, en accélérant la régénération cellulaire et en stimulant les fibroblastes, la peau retrouve son élasticité. Cette action vise à atténuer les vergetures. Les huiles essentielles contiennent des principes actifs qui activent la cicatrisation.

  • Huile essentielle d’Hélichryse Italienne : cette huile essentielle est la référence pour activer la cicatrisation. Sa composition unique en italidones lui procure des propriétés cicatrisantes. Elle stimule le renouvellement cellulaire dans le but d’estomper les cicatrices laissées par les vergetures. Cependant, les marques bien installées (vergetures blanches) seront difficiles à éliminer.
  • Huile essentielle de Lavande Vraie : l’huile essentielle de Lavande Vraie contient du linalol et des carbures sesquiterpéniques qui lui donnent des propriétés cicatrisantes. Elle permet de stimuler la régénération cellulaire ainsi que le renouvellement du collagène. Ces actions aident donc à favoriser le processus de cicatrisation des vergetures.
  • Huile essentielle de Ciste : riche en cétones monoterpéniques, l’huile essentielle de Ciste aide également dans le processus de cicatrisation. Elle participe à la régénération des tissus, lésés par les vergetures.

Des massages tonifiants

Un massage tonifiant peut être utile dans la routine préventive des vergetures. Il permet de stimuler les fibres de collagène. Cette action vise donc à raffermir la peau pour limiter l’apparition des vergetures. Pour le réaliser, opter pour une huile végétale fluide et pénétrante comme l’huile végétale d’Amande Douce par exemple. Chauffer quelques gouttes d’huile entre les mains et effectuer une gestuelle d’automassage des zones sujettes aux vergetures.

  • Fesses : masser en pétrissant les fesses par roulement. Il est aussi possible de réaliser des massages en pression avec les poings fermés et d’écraser les cellules graisseuses par mouvement de rotation.
  • Hanches : partir du bas des hanches et effectuer des mouvements par pétrissage en soulevant la peau jusqu’en haut de la taille.
  • Cuisses : effectuer d’abord des mouvements circulaires avec les mains en partant du genou puis en remontant doucement vers le haut de la cuisse. Puis réaliser le palper-rouler. Rouler la peau des cuisses sous les doigts pour effectuer la technique du palper-rouler. Prendre un pli de peau entre les mains, le soulever délicatement et le faire rouler entre les doigts. Enfin, lisser la peau à l’aide des points fermés et faire des allers-retours dynamiques sur les cuisses. Insister avec les phalanges.

Une huile de massage anti-vergetures

Cette huile de massage vise à lutter contre les vergetures. Elle est tout à fait adaptée aux femmes enceintes.

Ingrédients et recette.

Dans un flacon de 50 mL, verser :

Refermer le flacon et agiter pour l’homogénéiser. Recette inspirée de : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.225

Conseils d’utilisation : masser chaque jour quelques gouttes de la synergie sur les zones impactées lors de la grossesse (ventre, seins, fesses, cuisses). Renouveler ce soin matin et soir.

Pourquoi ces huiles végétales ? L’huile végétale de Rose Musquée est une référence pour lutter contre les vergetures de grossesse. Elle participe au renouvellement de la membrane cellulaire grâce à sa composition en oméga 3 et oméga 6. De plus, l’acide trans-rétinoïque qu’elle contient lui apporte des propriétés raffermissantes. L’huile végétale d’Amande Douce est intéressante pour les vergetures de grossesse grâce à ses propriétés nourrissantes, assouplissantes et pénétrantes. Nourrissante, elle prévient les vergetures de grossesses grâce à sa composition en acide oléique. Cet acide gras maintient l’élasticité de à la peau. Enfin, l’huile végétale de Calophylle Inophyle est émolliente par ses acides gras oléique, palmitique et stéarique. Cette huile végétale est également capable de neutraliser les radicaux libres qui sont à l’origine de l’affaiblissement de la peau. En effet, elle contient de la vitamine E et des polyphénols lui permettant de ralentir le processus de formation des vergetures de grossesse.

Précaution d’emploi : en cas d’allergies aux fruits à coques, veiller à effectuer un test dermatologique de cette synergie au moins 24 heures avant son utilisation.

Un soin pour les vergetures des cuisses et des fesses

Pour lutter contre les vergetures avec les huiles essentielles, adapté aux cuisses et aux fesses, ajouter dans un flacon de 10 mL :

  • 10 gouttes d'huile essentielle d'Hélichryse Italienne
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande Vraie
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Cajeput
  • 170 (8,5 mL) gouttes d'huile végétale de Rose musquée

Refermer le flacon et secouer pour homogénéiser.

Conseils d’utilisation : appliquer 3 à 4 gouttes de ce soin sur les vergetures des cuisses et des fesses, 2 fois par jour. Masser la peau pour bien faire pénétrer les huiles.

Pourquoi ces huiles ? L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne accélère la cicatrisation des vergetures. Riche en italidiones, elle stimule la régénération cellulaire afin de réparer la peau abîmée par les vergetures. L’huile essentielle de Lavande Vraie stimule également la régénération de la peau grâce à son apport en linalyle, linalol et beta caryophyllène. L’huile essentielle de Cajeput est ajoutée dans ce soin pour ses propriétés tonique et astringente cutanée. Elle aide à raffermir la peau. Enfin, l’huile végétale de Rose Musquée est idéale pour véhiculer les bienfaits des huiles essentielles au travers la peau. Régénérante, nourrissante et antioxydante elle redonne à la peau tonicité, hydratation et élasticité.

Précautions d’emploi : ce soin est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. En cas de traitement anticoagulant ou de règles abondantes ce soin n’est pas recommandé, de même en cas de forte hypotension. Enfin, veiller à réaliser un test allergique en appliquer 1 goutte du mélange dans le creux du coude.

Un soin adapté en cas de grossesse

La grossesse entraine une variation de poids importante et ce baume anti-vergeture est adapté à la femme enceinte.

Ingrédients et recette.

Pour lutter contre les vergetures pendant la grossesse, réaliser ce baume :

30 g de beurre de Karité

10 mL d'huile végétale de Chanvre

10 mL d'huile végétale de Rose Musquée

Faire fondreau bain-marie le beurre de Karité. Une fois fondu, ajouter l’huile végétale de Rose Musquée et l’huile végétale de Chanvre. Sortir la préparation du feu, puis, une fois la température ambiante atteinte, ajouter l’huile essentielle de Géranium Rosat. Verser la préparation dans un pot de 50 mL et laisser refroidir pendant 2 heures au réfrigérateur pour solidifier le soin.

Conseils d’utilisation : prendre une petite noisette du baume dans vos mains et masser les zones les plus touchées par les vergetures (cuisses, fesses, seins, etc.).

Pourquoi ces huiles ? Le beurre de Karité est excellent pour atténuer les vergetures de grossesse. Il protège et régénère la peau De plus, riche en acides stéariques il assouplit et aide à cicatriser les éventuelles stries. L’huile végétale de Rose Musquée et l’huile végétale de Chanvre sont nourrissantes et régénérantes par leur richesse en oméga-3 et en oméga-6. Elles contiennent aussi de la vitamine E qui protège la peau contre les dommages des radicaux libres. En complément, l’huile essentielle de Géranium Rosat apporte ses alcools mon terpéniques (géraniol, citronellol). Ces derniers lui donnent des propriétés astringentes qui resserre les tissus cutanés dans le but de lutter contre les vergetures. De plus, elle inhiberait les enzymes responsables de la rupture de l’élastine (protéine structurelle de la peau) lors d’une vergeture.

Précautions d’emploi : en cas d’allergie au latex (beurre de Karité), éviter d’appliquer ce soin.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Beylot, G. (2011). Le soin des vergetures. Actualités Pharmaceutiques. https://doi.org/10.1016/s0515-3700(11)71106-5

Publication : Schuck, D. C., De Carvalho, C. M., Sousa, M. P., Favero, P. P., Martin, A. A., Lorencini, M., & Brohem, C. A. (2019). Unraveling the molecular and cellular mechanisms of stretch marks. Journal of Cosmetic Dermatology, 19(1), 190 198. https://doi.org/10.1111/jocd.12974

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Articles liés