Le Miel est une substance sucrée bien connue depuis des millénaires tant pour ses qualités nutritives que pour ses bienfaits sur la peau. Le Miel regorge de composés bénéfiques tels que des antioxydants, des vitamines, des acides aminés essentiels ou encore des sucres. Cette riche composition lui procure de nombreux bienfaits pour la peau du visage, à la fois dermatologiques et cosmétiques. Il est notamment un excellent cicatrisant et antibactérien, ce qui le rend très utile en cas de cicatrices légères ou encore en cas d’acné. Enfin, l’importante teneur en sucre du Miel lui procure un effet humectant, très intéressant pour restaurer l’hydratation naturelle de la peau.

Cet article a été mis à jour le 30/08/2023

Propriétés dermatologiques

Antibactérien : cette propriété est due à trois principales substances contenues dans le Miel : la glucose-oxydase, la défensine-1 d’abeille ainsi que les sucres. La glucose-oxydase est une enzyme du Miel sécrétée par la glande nourricière de l’abeille. Elle catalyse l’oxydation du glucose contenu dans le Miel (36 à 52 %) afin de donner, entre autres, du peroxyde d’hydrogène. Ce dernier provoque la dégradation des protéines et des muqueuses des bactéries, permettant ainsi de les détruire afin de désinfecter la plaie. La défensine-1 d’abeille est un peptide (chaîne d’acides aminés courte) antimicrobien. La défensine-1 induit une formation de pores, réduit la fluidité des membranes des bactéries. Ces actions provoquent la lyse (destruction) de la membrane et induit ainsi la mort de la bactérie. De plus, la grande concentration en sucre du Miel (65 à 90 %) inhibe la croissance des germes et des bactéries. En effet, lorsqu’il est dissout, le sucre se lie aux molécules d’eau, les rendant indisponibles pour la croissance des micro-organismes. Enfin, l’activité antibactérienne du Miel serait aussi due à son très faible pH (autour de 3,9), correspondant à un pH acide. La majorité des bactéries se développent le mieux à un pH proche de la neutralité, c’est-à-dire autour de 7.

Cicatrisant : les études ont montré que le Miel permettait d’accélérer le processus de cicatrisation, mais aussi d’améliorer l’aspect des cicatrices en réduisant leur largeur. L’acidité du Miel (pH de 3,9 en moyenne) aide à réguler les variations de pH des cicatrices. En effet, le pH moyen de la peau et des tissus se situent légèrement en dessous du pH neutre qui est de 7. De plus, le contrôle du pH de la peau est un facteur très important pour favoriser la réparation tissulaire. Le Miel agirait aussi au niveau des marqueurs moléculaires de la réparation tissulaire en induisant leur expression, comme les fibroblastes (cellules formant les tissus de cicatrisation) et le collagène (protéine principale du tissu conjonctif).

Anti-inflammatoire : le Miel contient des flavonoïdes (apigénine, pinocembrine, kaempférol, quercétine, galangine, chrysine et hespéridine) et des polyphénols (acide ellagique, acide caféique, acide p-coumarique, acide férulique) connus pour leur pouvoir anti-inflammatoire. En application cutanée, le Miel réduirait l’activité de la cyclooxygénase-2, une enzyme impliquée dans les processus pro-inflammatoires. Il réduirait aussi d’autres facteurs de l’inflammation comme le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha).

Propriétés cosmétiques

Hydratant, humectant, émollient : la particularité du Miel est son pouvoir hygroscopique grâce à son importante teneur en sucre. Cela signifie que les molécules de sucres sont capables de capter les molécules d’eau environnantes et de les retenir. Le Miel possède une excellente capacité de pénétration. Ainsi, lorsqu’il pénètre dans l’épiderme, il entraîne avec lui les molécules d’eau qu’il retient afin de réhydrater les tissus. Il permet ainsi de renforcer le film hydrolipidique de la peau. L’hydratation cutanée apporte de la souplesse, la douceur, la tonicité, mais elle agit aussi sur l’aspect de la peau.

Régulateur de pH : le Miel possède un pH acide se situant en moyenne autour de 3,9. Le pH d’une peau normale et saine se situe autour de 5,5. Le pH de la peau maintien l’équilibre optimal d’acidité et d’alcalinité dont le corps a besoin. Il permet de maintenir les bons paramètres biologiques afin d’assurer une meilleure protection contre les agents extérieurs (bactéries, substances toxiques). De plus, la régulation de pH induite par le Miel permet aussi de préserver les niveaux d’humidité du corps.

Anti-oxydant : le Miel contient un large panel de molécules antioxydantes. Parmi les plus connues, on retrouve les flavonoïdes, les polyphénols, l’acide ascorbique ou encore les tocophérols (vitamine E). Ces molécules permettent de neutraliser les radicaux libres qui sont des espèces nocives pour les cellules. Les radicaux libres entraînent notamment le vieillissement prématuré, impactant ainsi l’aspect de la peau (rides, etc.).

En cas de brûlure, coup de soleil

Connu pour ses propriétés apaisantes, antiseptiques et cicatrisantes, le Miel aide à soulager les coups de soleil. Il favorise la réparation de la peau lésée par le soleil tout en atténuant les douleurs. De plus, ses propriétés hydratantes aident la réhydratation de la peau en profondeur afin d’éviter qu’elle pèle les jours suivants le coup de soleil.

En utilisation seule

Prélever une quantité suffisante de Miel en fonction de la zone concernée. Masser délicatement le Miel sur la peau brûlée. Laisser reposer 20 minutes à l’air libre, puis rincer à l’eau froide.

ATTENTION : en cas de brûlure grave (au-delà du premier degré), il est nécessaire de consulter un médecin.

En soin apaisant et réparateur

Ingrédients :


Recette et Application :

Mélanger le Miel, le gel d’Aloe Vera et l’huile essentielle de Lavande Aspic. Lorsque le mélange st bien homogène, l’appliquer sur la peau brûlée en massant délicatement. Ce soin peut être utilisé sans rinçage. Si une sensation collante se fait ressentir, il est possible de le rincer après 20 minutes de pause. Appliquer ensuite un soin hydratant et nourrissant spécial après-soleil.

Précautions d’utilisation : l’huile essentielle de Lavande Aspic n’est pas autorisée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant son utilisation. De plus, il est conseillé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avec le mélange avant toute utilisation sur une brûlure ou un coup de soleil. Il est possible de remplacer cette huile essentielle par l’huile essentielle de Lavande Vraie, qui est-elle autorisée aux femmes enceintes de plus de 3 mois ainsi qu’aux bébés de plus de 3 mois.

Pourquoi ces ingrédients ? L’Aloe Vera est un ingrédient cosmétique incontournable des soins après-soleil. Ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires ont été démontrées au détour de nombreuses études. Ce sont les polysaccharides qu’il contient qui lui confère ses propriétés. D’après la littérature, ce gel est particulièrement recommandé et utilisé pour soulager les brûlures et les coups de soleil. Quant à l’huile essentielle de Lavande Aspic, c’est l’huile essentielle de référence en cas de brûlures cutanées. Le camphre qu’elle contient possède un excellent pouvoir cicatrisant. Il participe à la réparation des tissus cutanés lésés. Cette huile essentielle est aussi utile pour diminuer la douleur grâce à son pouvoir anesthésiant local. Enfin, elle aide aussi à apaiser la peau affectée grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

En cas de blessure, cicatrice

Le Miel est un excellent cicatrisant naturel. L’association de ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et hydratantes renforcent son action réparatrice. En effet, il permet d’optimiser la cicatrisation en assurant un environnement sain et dépourvu de bactérie. Le Miel agit aussi sur la réhydratation des tissus.

Certains Miels présentent de meilleures propriétés cicatrisantes. Parmi eux, on retrouve principalement le Miel d’Apis mellifera (abeille européenne) et Apis mellifera sculleta (sous-espèce de Tanzanie). Le Miel de manuka est aussi un excellent antiseptique et cicatrisant en raison de sa forte teneur en methylglyoxal.

De plus, il est important de bien choisir son Miel. En effet, les Miels frais peuvent exceptionnellement contenir des spores tétaniques, des toxines botuliques et un champignon nommé ascosphérose. Pour éviter tout risque de contamination des plaies, les Miels médicaux sont stérilisés aux rayons gamma avant d’être utilisés.

En utilisation seule

Il n’y a pas de danger à appliquer le Miel sur une plaie ouverte à condition d’utiliser un Miel médical stérilisé. Ce Miel se trouve en pharmacie. De plus, comme le Miel est acide, il doit être appliqué en fine couche.

Après avoir nettoyé la plaie avec un sérum physiologique, couvrir entièrement la zone concernée de Miel à l’aide d’une spatule. Utiliser de préférence une spatule désinfectée afin de ne pas contaminer la plaie. Il se peut que des légères sensations de picotements se fassent ressentir, mais elles s’estompent rapidement. Recouvrir complétement la plaie avec une compresse de gaze stérile pour ne pas laisser passer d’air. Maintenir ce pansement avec un bandage ou sparadrap. Renouveler le pansement toutes les 12 à 24 heures jusqu’à cicatrisation complète. Source : Hernaez, E. (2023). Le Miel, un remède pour cicatriser les plaies. Secrets de Miel.

ATTENTION : en cas de plaie profonde, ne pas utiliser de Miel et consulter un médecin.

En synergie contre les cicatrices

Le Miel peut aussi s’associer avec les huiles essentielles pour atténuer les cicatrices. Contrairement à l’utilisation seule du Miel, cette synergie ne doit surtout pas être appliquée sur des plaies ouvertes.

Ingrédients :

Recette et application :

Mélanger le Miel et l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne. Appliquer localement la synergie sur la cicatrice apparente ou la blessure en massant délicatement du bout des doigts. Laisser poser durant la nuit et rincer le lendemain matin.

Précautions d’utilisation : l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne est déconseillée aux femmes enceintes de moins de 3 mois ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans. Les personnes souffrant de troubles de la coagulation doivent demander un avis médical avant son utilisation. De plus, l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne ne doit pas s’appliquer sur une peau irritée ou infectée. Un test allergique de cette huile essentielle dans le creux du coude est recommandé avant toute utilisation.

Pourquoi l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne ? Cette huile essentielle est composée de nombreuses molécules cicatrisantes. Ces molécules favorisent le processus de cicatrisation en limitant les réactions inflammatoires, et elles stimulent en plus la synthèse des kératinocytes. Les italidiones qu’elle contient ont aussi une action désclérosante, c’est-à-dire qu’elles limitent la prolifération anormale des tissus. Cela lutte contre l’apparition de cicatrice hypertrophique ou de chéloïde.

En cas de rougeurs, rosacée

La rosacée est une affection cutanée caractérisée par l’atteinte des petits vaisseaux sanguins. Des études ont révélé l’intérêt des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires du Miel en cas de rougeurs et de rosacée. Le Miel permettrait ainsi de lutter contre la bactérie Bacillus oleronius qui infeste la peau atteinte par la rosacée et exacerbe la réponse inflammatoire. De plus, les propriétés humectantes du Miel aident à réhydrater la peau afin de calmer la sécheresse pouvant être à l’origine des rougeurs.

Ingrédients :

  • 10 g de Miel médical

  • 1 g de glycérine végétale

Recette et application :

Mélanger la glycérine végétale avec le Miel. Appliquer le masque sur les zones touchées par les rougeurs, principalement les pommettes, le front, le nez et le menton. Laisser poser entre 30 et 60 minutes avant de rincer à l’eau chaude. Renouveler ce masque 1 à 2 fois par semaine. Source : Randomised controlled trial of topical kanuka honey for the treatment of rosacea.

Précautions d’utilisation : réaliser un test allergique dans le creux du coude avec la glycérine végétale afin de s’assurer qu’aucune réaction n’apparaît.

Pourquoi la glycérine végétale ? La glycérine végétale renforce les propriétés humectantes du Miel afin d’aider la peau à retrouver une bonne hydratation. Ceci permet de renforcer le film hydrolipidique et de rendre la peau moins sensible aux agressions extérieures. Sa texture visqueuse facilite aussi l’application du mélange.

En cas de peau grasse

Ce masque au Miel purifie et assainit les peaux mixtes à grasses. Les propriétés régulatrices de pH du Miel sont très intéressantes en cas de peau grasse. Ce type de peau a en effet tendance à avoir un pH trop alcalin supérieur à 6,5 tandis que le pH de la peau normale se situe autour de 5,5.

Ingrédients :

Recette et application :

Mélanger d’abord le gel d’Aloe Vera et l’Argile Verte. Laisser reposer quelques minutes, puis ajouter le Miel et l’huile essentielle. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte. Il est important de ne pas utiliser d’ustensiles en cuivre ou en métal car l’Argile peut interagir avec et perdre ses propriétés. Rajouter ensuite l’huile essentielle de Lavande Vraie. Il est possible d’ajuster la texture en ajoutant un peu d’eau ou d’hydrolat d’Hamamélis.

Appliquer le masque sur le visage au doigt ou à l’aide d’un coton lavable en insistant sur la zone T. Éviter le contour des yeux. Laisser poser une dizaine de minutes avant de rincer à l’eau claire. Lors de la pause, si le masque s’assèche, vaporiser avec de l’eau ou un hydrolat. Ce masque est à usage immédiat et il ne se conserve pas. Répéter le soin une fois par semaine. Source : Chevallier, C., & Cacheux, H. (2018). Cosmétique végétale maison : De la pratique à l’autonomie créative, p326.

Précautions d’utilisation : l’huile essentielle de Lavande Vraie est déconseillée aux femmes enceintes de moins de 3 mois. Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Il est aussi conseillé de réaliser un test allergique avec l’huile essentielle de Tea Tree dans le creux du coude avant toute utilisation.

Pourquoi ces ingrédients ? L’Argile Blanche Kaolin est réputée pour être très douce tout en étant très adsorbante et purifiante pour la peau. Ainsi, elle n’agresse pas la peau mais la nettoie en profondeur, libérant ainsi les pores des impuretés. Le gel d’Aloe Vera est un actif hydratant et apaisant. Enfin, l’huile essentielle de Lavande Vraie possède des propriétés antiseptiques, aidant à assainir la peau.

En cas d'acné

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, le Miel aide à réduire les enflures et à éliminer les bactéries responsables de l’acné. Ses propriétés cicatrisantes permettent aussi d’optimiser la régénération cellulaire et de booster la cicatrisation des peaux marquées par les imperfections. De plus, son pouvoir hygroscopique lui procure des vertus adoucissantes, permettant de redonner la souplesse et la douceur naturelle de la peau.

En gommage purifiant

Ingrédients :

Recette et application :

Mélanger les ingrédients ensemble et bien homogénéiser. Appliquer le gommage sur la peau du visage en massant délicatement à l’aide de mouvements circulaires.

Précautions d’utilisation : l’huile essentielle de Tea Tree n’est pas autorisée aux femmes enceintes de moins de 3 mois. Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Il est aussi conseillé de réaliser un test allergique de cette huile essentielle dans le creux du coude avant toute utilisation.

Pourquoi ces ingrédients ? Le sucre agit comme un agent exfolient. Il permet d’éliminer les peaux mortes et de désincruster les pores de la peau. Les peaux acnéiques sont souvent des peaux sensibles. Ainsi, il est important de choisir un sucre fin pour ne pas agresser l’épiderme de la peau. L’huile essentielle de Tea Tree est la référence pour lutter contre l’acné grâce à son activité antibactérienne à large spectre. Son action s’est révélée aussi efficace que les lotions chimiques anti-acnéiques. De plus, elle contient du triterpèn-4-ol, une molécule possédant une activité immunostimulante. Cette dernière permet d’augmenter la production d’anticorps immunoglobulines et aide ainsi à renforcer la défense cellulaire de l’organisme. L’huile essentielle de Tea Tree sera donc plus efficace pour lutter naturellement contre la bactérie responsable de l’acné.

En masque Miel-citron nettoyant

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de Miel

  • 1 cl de jus de citron

Recette et application :

Dans un bol, mélanger le Miel et le citron. Appliquer le masque sur une peau propre et légèrement humide. Laisser poser 10 minutes, puis rincer à l’eau claire. Appliquer ensuite un soin hydratant adaptée aux peaux acnéiques.

Pourquoi le citron ? Le citron est apprécié pour ses propriétés antibactériennes. En association avec le Miel, il permet donc d’assainir la peau du visage en éliminant toutes les impuretés à l’origine des boutons et des points noirs. Le citron a aussi des vertus astringentes. Il est ainsi capable de resserrer les pores de la peau et de limiter les excès de sébum.

Pour la peau sèche, terne

Le Miel possède d’excellentes propriétés réhydratantes. Il permet de rétablir l’hydratation naturelle de la peau grâce à son pouvoir hygroscopique et à sa bonne pénétration dans la peau. De plus, sa teneur en vitamines et antioxydants aide la peau à retrouver sa vitalité et son éclat naturel.

En masque très hydratant

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de Miel (Miel d’Acacia par exemple)

  • 1 cuillère à café (5 mL) d’huile végétale d’Avocat

  • 1 cuillère à café de yaourt grec

Recette et application :

Mélanger tous les ingrédients jusqu’à la préparation soit parfaitement homogène. Appliquer le masque sur une peau propre. Laisser poser 20 à 30 minutes, puis rincer à l’eau tiède à l’aide d’un gant de toilette ou d’un disque démaquillant. Appliquer ensuite un soin nourrissant et hydratant. L’huile de Jojoba peut être utilisée par exemple ou encore le beurre de Karité.

Pourquoi ces ingrédients ? L’huile végétale d’Avocat assouplit la peau, lui redonne son élasticité et sa souplesse naturelle. Le yaourt grec renforce les propriétés hydratantes, assouplissantes et nourrissantes du Miel et de l’huile d’Avocat.

En masque revitalisant et repulpant

Ingrédients :

Recette et application :

Dans un bol, mélanger le Miel et l’urée, puis ajouter l’hydrolat. Homogénéiser jusqu’à obtenir une pâte liquide et blanchâtre. Sur un visage propre, appliquer le masque au pinceau en évitant le contour des yeux. Laisser poser 15 minutes environ, puis rincer à l’eau claire. Il se peut que des picotements se fassent ressentir, c’est normal. Sécher la peau et appliquer ensuite un soin classique ou une huile végétale fluide comme l’huile de Jojoba. Source : Slow Cosmétique – La recette du masque repulpant Miel et urée.

Pourquoi ces ingrédients ? L’urée est un actif qui imite l’urée présente naturellement à la surface de la peau, permettant ainsi de garantir un bon taux d’hydratation. L’hydrolat de Fleur d’Oranger possède des propriétés tonifiantes et revitalisantes. Il permet de redonner de la lumière aux teints ternes. Il est aussi très apprécié des peaux sèches et sensibles en raison de son action apaisante et adoucissante.

En cas de lèvres sèches, gercées

Les lèvres sont une zone du visage où la peau est particulièrement fine. Il est indispensable de l’hydrater et de la nourrir afin qu’elle ne se dessèche pas et qu’elle ne gerce pas. Le Miel est un ingrédient phare des soins pour les lèvres. Il hydrate et répare la peau des lèvres abîmées et asséchées.

Ingrédients :

Recette et application :

Mettre tous les ingrédients dans un bol résistant à la chaleur et faire fondre l’ensemble au bain-marie. Remuer le mélange. Lorsque tous les ingrédients sont fondus, retirer le bol du feu et remuer avec une spatule. Verser ensuite la préparation dans un pot en verre de 15 g, puis laisser durcir au réfrigérateur environ 1 heure. Ce baume se conserve 1 mois à température ambiante.

Prélever une petite quantité de ce baume du bout du doigt et l’appliquer sur les lèvres en passant le doigt plusieurs fois sur les lèvres supérieures et inférieures. Source : Slow Cosmétique – Baume à lèvre maison : les meilleures recettes Slow Cosmétique.

Pourquoi ces ingrédients ? En plus d’être nourrissant, le beurre de Cacao est réputé pour être un excellent agent texturant naturel. Il permet au baume d’être crémeux, onctueux et facile d’application. Les acides gras de l’huile végétale d’Argan permettent de nourrir la peau fine des lèvres. Enfin, la cire d’abeille permet avant tout de solidifier le baume, mais elle renforce aussi les bienfaits nourrissants et protecteurs des autres ingrédients.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 24 votes )

Bibliographie

Publication : Burlando, B., & Cornara, L. (2013). Honey in Dermatology and Skin Care : a review. Journal of Cosmetic Dermatology, 12(4), 306 313. https://doi.org/10.1111/jocd.12058

Publication : Kurek-Górecka, A., Górecki, M., Rzepecka-Stojko, A., Balwierz, R., & Stojko, J. (2020). BeE products in dermatology and skin care. Molecules, 25(3), 556. https://doi.org/10.3390/molecules25030556

Publication : Vallianou, N., Gounari, P., Alex, Skourtis, R., Panagos, J., & Kazazis, C. (2014). Honey and its Anti-Inflammatory, Anti-Bacterial and Anti-Oxidant properties. General medicine, 02(02). https://doi.org/10.4172/2327-5146.1000132

Publication : Braithwaite, I., Hunt, A., Riley, J., Fingleton, J., Kocks, J., Corin, A., Helm, C., Sheahan, D., Tofield, C., Montgomery, B., Holliday, M., Weatherall, M., & Beasley, R. (2015). Randomised controlled trial of topical kanuka honey for the treatment of rosacea. BMJ Open, 5(6), e007651. https://doi.org/10.1136/bmjopen-2015-007651

Ouvrage : Chevallier, C., & Cacheux, H. (2018). Cosmétique végétale maison - de la pratique à l’autonomie créative. GRANCHER.

Site Web : Appliqué sur une plaie, le miel limite les infections et améliore la cicatrisation. Des principes actifs qui intéressent de plus en plus la médecine et la chirurgie. (2021, 21 octobre). National Geographic. https://www.nationalgeographic.fr/sante/le-miel-un-cicatrisant-naturel-a-lhopital