Surtout connue pour son action contre les mauvaises odeurs liées à la transpiration, l’huile essentielle de Palmarosa peut également s’utiliser sur le visage. En effet, elle possède de nombreuses propriétés utiles pour assainir la peau notamment quand elle est agressée par certains germes: elle est réputée pour être antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire et cicatrisante. Ses actions sur les bactéries et les champignons la rendent idéale comme soin en cas d’acné ou de mycoses cutanées.  Veiller cependant à la diluer car elle peut être irritante à l’état pur sur la peau, en particulier sur celle du visage, qui est fine et sensible.

Cet article a été mis à jour le 30/08/2023

Craquez pour la Compagnie

PALMAROSA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Des propriétés cosmétiques intéressantes pour le visage

Sensible aux agressions extérieures, aux problèmes hormonaux…, la peau constitue la barrière de protection du corps humain. Elle peut rencontrer diverses problèmes (acné, rides, eczéma…), c’est pourquoi il est primordial d’en prendre soin avec des produits adaptés. 

Réputée pour son utilisation en tant que déodorant afin de limiter les mauvaises odeurs, l’huile essentielle de Palmarosa possède également de nombreuses propriétés utiles pour prendre soin de la peau du visage, notamment grâce à son composant majoritaire, le géraniol :

  • Antibactérienne : elle est connue pour agir sur de nombreuses souches bactériennes, plus particulièrement sur Cutibacterium acnes, germe responsable des poussées d’acné. C’est pourquoi le Palmarosa entre dans la composition de soins pour les peaux acnéiques.  
  • Antifongique : Plusieurs études scientifiques démontrent l’efficacité de l’huile essentielle de Palmarosa et du géraniol sur de nombreux champignons responsables de mycoses cutanées  :  les dermatophytes, , Candida (en synergie avec du fluconazole), ainsi que sur Malassezia Pachydermatis, à l’origine d’infections de la peau et des muqueuses.
  • Anti-inflammatoire : le Palmarosa est capable d’augmenter la production d’IL-10 (Interleukine 10). Cette protéine est produite par certaines cellules sanguines. Elle contribue notamment à la réponse immunitaire. Cette action sur les cytokines anti-inflammatoires serait due au géraniol contenu dans l’huile essentielle de Palmarosa.
  • Cicatrisante : bien que cette action n’ait pas été prouvée scientifiquement, cette huile essentielle favoriserait la réparation de la peau supérieure lésée (acné…).
  • Anti-rides : bien que certains sites internet lui confèrent une action sur les ridules de la peau, aucune étude scientifique ou ouvrage d’aromathérapie ne mentionne une quelconque efficacité sur les marques de l’âge.

Bien que très utile grâce à ses nombreuses propriétés, l’huile essentielle de Palmarosa est cependant assez irritante sur la peau à l’état pur. Il est donc préférable de l’utiliser diluée dans une huile végétale, surtout quand il s’agit de l’appliquer régulièrement sur la peau du visage. Elle est par ailleurs riche en géraniol, un composant biochimique classé comme allergène. Avant de l'utiliser, il est donc préférable de tester l’huile essentielle (une goutte au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y ait pas de réaction). Il est conseillé de limiter son usage à de courtes périodes et/ou des problèmes spécifiques comme l’acné ou les mycoses.

En cas d'acné

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Déposer ponctuellement une goutte d’huile essentielle de Palmarosa sur le bouton après nettoyage du visage, 2 fois par jour maximum et jusqu’à disparition du bouton. Pour les peaux sensibles ou en cas d’usage répété sur plusieurs boutons, il est conseillé de diluer l’huile essentielle dans une crème hydratante ou de l’huile végétale, comme le Jojoba, huile végétale de référence pour les peaux acnéiques (dilution à 10% : 1 goutte d’huile essentielle dans 9 gouttes d’huile végétale). Faire une semaine de pause près 3 semaines d’utilisation.

Ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes. Par précaution, le personnes asthmatiques, épileptiques, sous traitements médicamenteux (notamment sous médicaments métabolisés par CYP2B6 ou prescrits à la suite d’un cancer du sein) doivent demander l’avis d’un professionnel de santé. Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude 24h avant toute utilisation.

En masque purifiant et assainissant

À partir de 6 ans. Dans un bol, mélanger les ingrédients suivants dans l’ordre :

Appliquer sur un visage humide, masser puis laisser poser 5 à 10 minutes. Lorsque le masque commence à sécher par endroit, il est temps de le rincer.

Source : MyCosmetik (3 juillet 2022)

Cette recette est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes. L’avis d’un médecin est recommandé en cas d’asthme, d’épilepsie ou de traitements médicamenteux (notamment les médicaments métabolisés par CYP2B6 ou prescrits à la suite d’un cancer du sein). Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude 24h avant toute utilisation.

En cas de mycoses cutanées

Utilisation seule

À partir de 6 ans. Diluer 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa dans 1 à 4 gouttes de l’huile végétale en fonction de la zone d’application Appliquer sur la zone concernée, 1 à 3 fois par jour, 5 jours sur 7 et jusqu’à disparition complète.

Contre-indiqué chez les femmes enceintes ou allaitantes. L’avis d’un médecin est recommandé en cas d’asthme, d’épilepsie ou de traitements médicamenteux (notamment les médicaments métabolisés par CYP2B6 ou prescrits à la suite d’un cancer du sein). Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude 24h avant toute utilisation.

En synergie

L’huile essentielle de Palmarosa s’utilise en synergie contre les mycoses cutanées :

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide de 10 mL, mélanger :

  • 40 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Géranium Rosat
  • Compléter par de l’huile végétale de Nigelle ou autre

Utiliser 2 à 3 gouttes du mélange en application locale, 3 fois par jour pendant 3 semaines. Si après 3 semaines la mycose n’a pas encore complètement disparu, faire une pause d’une semaine puis reprendre l’application pendant 3 semaines.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes asthmatiques, épileptiques, sous traitements médicamenteux (notamment sous médicaments métabolisés par CYP2B6 ou prescrits à la suite d’un cancer du sein)  doivent demander un avis médical avant utilisation. De plus, un avis médical est conseillé en cas de traitements immunosuppresseur, anti-diabétique ou en cas de pathologies auto-immunes. Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude 24h avant toute utilisation.

Craquez pour la Compagnie

PALMAROSA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 12 votes )

Bibliographie

Publication : Shukla, A.C., Pandey, K.P., Mishra, R.K., Dikshit, A., Shukla, N. (2011). Broad Spectrum antimycotic plant as a potential source of therapeutic agent, Journal of Natural Products, 4, 42-50

Publication : Prasad, CS., Shukla, R., Kumar, A., Dubey, NK.(2010). In vitro and in vivo antifungal activity of essential oils of Cymbopogon martini and Chenopodium ambrosioides and their synergism against dermatophytes, Mycoses, 53(2), 123-129

Publication : Ismail, H., & Kamara, J. (2012). Novel antifungal activity of geraniol and its synergistic effect in combination with fluconazole against resistant Candida albicans. Worcester Polytechnic Institute

Publication : Khan, MS., Ahmad, I. (2012). Antibiofilm activity of certain phytocompounds and their synergy with fluconazole against Candida albicans biofilms. J Antimicrob Chemother, 67(3), 618-621. doi: 10.1093/jac/dkr512

Publication : Bismarck, D., Dusold, A., Muller, E. (2018). Essential oils versus antifungals – an in vitro study on their activity against Malassezia pachydermatis, BSAVA Congress Proceedings, 442-443 (doi : 10.22233/9781910443590.67.2)

Publication : SunHee, K., SunYoung, L., Shunhua, L. (2013). The Effect of Essential Oils from Tea-Tree and Palmarosa on the Acne Skin, Kor. J. Aesthet. Cosmetology, 11 (6), 1083-1090

Publication : Andrade, B. M. T., Barbosa, L. N., Alves, F. B., Albano, M., Fernandes, R. K., Gorgulho, C. M., ... & Brüggemann, H. (2016).Cymbopogon martinii essential oil: chemical characterization, effects on Propionibacterium acnes and immune response in lymphocytes. Planta Medica, 82(S 01), 185.

Publication : Murbach Teles Andrade BF, Conti BJ, Santiago KB, Fernandes Júnior A, Sforcin JM. Cymbopogon martinii essential oil and geraniol at noncytotoxic concentrations exerted immunomodulatory/anti-inflammatory effects in human monocytes. J Pharm Pharmacol. 2014 Oct;66(10):1491-6. doi: 10.1111/jphp.12278.

Ouvrage : Couic-Marinier, F., Touboul, A. (2020). Le guide Terre Vivante des huiles essentielles, Terre Vivante

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.