Le noisetier, un arbrisseau de la famille des Bétulacées, est reconnu et apprécié pour son fruit, un akène nommé Noisette. Dans la cuisine, c'est un aliment de choix. Il augmente la puissance d'un plat privé de caractère, ou bien le croquant d'un dessert en manque de texture. Les Noisettes rejoignent facilement les fourneaux et peuvent amplement rejoindre l'armoire à pharmacie. Extrêmement riches en vitamine E, elles luttent contre le stress oxydatif. Ce stress oxydatif accélère le vieillissement cellulaire et amplifie les risques de maladies cardio-vasculaires. D'ailleurs, les noisettes entrent dans les aliments les plus riches en vitamine E. Concernant les maladies cardio-vasculaires, l'acide oléique (acide gras prédominant dans les Noisettes) renforce d'autant plus ce pouvoir protecteur. Les Noisettes regorgent de nombreux autres nutriments, comme les vitamines du groupe B : B1, B5, B6 et B9. Cette combinaison de vitamine aide l'organisme sur plusieurs plans : renforce l'immunité, régule les hormones, améliore la mémorisation, etc. N'oublions pas les minéraux et oligo-éléments, tels que le manganèse, le cuivre, le fer ou le magnésium. Ces derniers améliorent l'aspect des cheveux et des ongles, ils contribuent à la prévention des anémies, et tant d'autres bienfaits qui font des Noisettes des superaliments santé. Nom latin : Coryfus avellana L. Famille botanique : Betulaceae. Partie utilisée : Akène.

Consommation recommandée

En raison de la densité énergétique des Noisettes et de leur teneur élevée en acide gras polyinsaturé, des recommandations de consommations journalières sont définies. En cure classique ou pour le plaisir, une portion de Noisettes est estimée à 15 g par jour, ce qui représente une quinzaine de Noisettes par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
  • Grillée, toastée
  • En morceaux
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • Déjeuner
  • En-cas
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leurs prises :

  • Salade
  • Soupe
  • Dessert
  • Yaourt, laitage
  • Plat
  • Seul
  • Mélangé avec d'autres fruits secs
  • Muesli
Précautions d'emploi
  • Allergène : Fruits à coques et Sésame

Bienfaits en nutrition santé

15 g de Noisettes contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) des nutriments suivants : CuivreManganèse et Vitamine E. Elles contiennent aussi, dans une moindre mesure, des Protéines, des Fibres, du Potassium, du Fer, du Sélénium, du Zinc, du Magnésium, du Phosphore, de la Vitamine B1, de la Vitamine B5 et de la Vitamine B9.

À ce titre, les Noisettes peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Métabolisme

Les Noisettes aident à ralentir la progression des pathologies cardiovasculaires et du diabète type 2, tout en prévenant leurs complications. Riche en acide oléique, en antioxydants et potentiellement anti-inflammatoire, elles protègent le système vasculaire des plaques d'athéromes. De plus, la forte teneur en fibre diminue la cholestérolémie et aide l'organisme à réguler la glycémie.

Système digestif

La constipation est souvent synonyme d'apports insuffisants en fibres (voir notre guide constipation et alimentation). Ajouter quelques Noisettes dans ses habitudes alimentaires augmente l'apport en fibres, et ainsi rétablir le transit digestif.

Sexualité et reproduction

Deux nutriments entretiennent le fonctionnement et la production des spermatozoïdes : le zinc et le sélénium. Une carence de l'un de ces deux nutriments favorise l'oligospermie : une insuffisance de production des spermatozoïdes. Naturellement, les Noisettes luttent contre les carences de sélénium et de zinc.

Système immunitaire

La nutrition module la réponse immunitaire. En effet, le cuivre, le fer et la vitamine B6 module le fonctionnement des cellules immunitaires. De plus, le sélénium et le zinc participent à la formation de certains globules blancs.

Au sein d'une alimentation variée et équilibrée, ces nutriments procurent aux Noisettes des bienfaits pour l'immunité.

Système nerveux, bien-être

Les Noisettes stimulent l'organisme. Tout d'abord, elles apportent de l'énergie à l'organisme, par les lipides qui les composent. De plus, elles proposent plusieurs micronutriments participant au métabolisme énergétique (par exemple, le zinc, la vitamine B6, le cuivre, le magnésium).

Également, elles préviennent la fatigue en contribuant aux apports de magnésium, de vitamine B6, de fer et de vitamine B5. Ces deux derniers, d'ailleurs, associés au zinc boostent les fonctions intellectuelles.

Ce maintien de forme générale s'observe aussi sur le système nerveux. En effet, le potassium et le calcium participent à la transmission nerveuse. Pour autant, ce pouvoir dynamisant général n'amplifie pas le stress. Ces mêmes micronutriments (magnésium, vitamine B1, B9, B6 et B5) contribuent à la synthèse normale des neurotransmetteurs, ce qui tend à équilibrer les émotions.

Soin du corps, visage et cheveux

Des cheveux ou des ongles cassants peuvent provenir des déficits de zinc ou de sélénium. Les Noisettes apportent ces deux oligoéléments, contribuant à leurs solidités. En outre, les Noisettes contiennent du cuivre, qui renforce l'intensité de la couleur des cheveux.

La peau profite également du cuivre et du zinc. Puisque qu'ils agissent respectivement dans la protection et dans le maintien de la peau. Sur l'aspect global de la peau, les Noisettes apportent du cuivre et du manganèse. Par leurs actions sur le tissu conjonctif, ils redonnent du volume à la peau de qui diminue l'apparence des rides.

Système osseux

Une déminéralisation osseuse accroît leurs fragilités et les risques de fractures. Les Noisettes regorgent de minéraux et d'oligo-éléments qui vont être stockés dans les os. Cette minéralisation renforce la solidité des os. Par l'apport de ces minéraux, les Noisettes participent à la solidité des os, à intégrer dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Système circulatoire

L'anémie est multifactorielle. Dans ces facteurs, on retrouve les déséquilibres alimentaires. Les Noisettes luttent contre les carences en fer, en vitamines B9 et B6 : un déficit de l'un de ces nutriments perturbe la synthèse des globules rouges (voir nos guides : anémie ferriprive et alimentation, anémie macrocytaire et alimentation). Enfin, les Noisettes sont riches en cuivre. Le cuivre favorise la biodisponibilité du fer.

Au sein d'un mode de vie sain, les nutriments des Noisettes participent à la prévention des anémies.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Anti-oxydant (flavonol, cuivre, manganèse, sélénium, zinc, vitamine E) : les Noisettes ont une capacité antioxydante élevée. En effet, le score ORAC des Noisettes est estimé à 9645 µmol TE/100g. Ce score s'explique par la concentration des oligoéléments antioxydants. On retrouve du cuivre, du manganèse, du sélénium et du zinc qui métabolise les radicaux libres en activant les enzymes antioxydants. Les Noisettes ont également un composé phénolique (les flavonols) et de la vitamine E. Ces derniers sont de puissants anti-oxydants.

  • Protecteur cardio-vasculaire (acide oléique, fibre, vitamine E, flavonol, cuivre, sélénium, manganèse, zinc) : les Noisettes préservent des complications cardio-vasculaires grâce à leurs profils lipidiques. Elles sont composées en grande majorité d'oméga 9 : l'acide oléique. L'acide oléique intervient dans le métabolisme du cholestérol et est reconnu pour protéger le système cardiovasculaire. En outre, les Noisettes luteraient contre la peroxydation du cholestérol et l'inflammation, ce qui protège les vaisseaux des plaques d'athéromes. Enfin, les fibres réduisent l'absorption du cholestérol.

  • Régulateur d'appétit (fibre, lipide) : les Noisettes ont un indice glycémique bas en raison de leurs faibles teneurs en sucre, richesse en lipides et en fibres. Ainsi, elles aident l'organisme à réguler la glycémie. Une glycémie stable favorise le sentiment de satiété.

  • Contribuant à la fertilité (zinc, sélénium) : les Noisettes participent à la fertilité masculine. Vectrices de zinc et de sélénium, ces micronutriments interviennent dans le fonctionnement des fonctions reproductrices de l'homme. Le zinc compose le liquide séminal et maintient les taux de testostérone (hormone qui participe à la libido et au développement des caractères sexuels secondaires) ; le sélénium participe à la synthèse des spermatozoïdes.

  • Laxatif (fibre) : les Noisettes sont riches en fibres insolubles. Les fibres insolubles ont le pouvoir de gonfler au contact de l'eau. Au sein de la lumière intestinale, elles augmentent le volume des selles ce qui accélère le transit.

  • Contribuant au métabolisme énergétique (lipide, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, vitamine B9, zinc, calcium, vitamine B6, vitamine B1, vitamine B5) : les Noisettes ont une énergie lipidique. Ces deniers possèdent un rendement énergétique élevé : 9 kcal pour 1 g de lipide consommé. Cela signifie que des petites quantités de Noisettes suffisent pour redonner du carburant à l'organisme. D'autant plus qu'elles apportent de nombreux micronutriments du métabolisme énergétique, on parle ici du zinc, du manganèse, du phosphore, du magnésium, du cuivre, du fer, du calcium, des vitamines B9, B6, B1 et B5.

Propriétés secondaires

  • Anti-inflammatoire (vitamine B9, vitamine B6) : les Noisettes sont riches en vitamine B9 et source de vitamine B6. Ces dernières neutralisent l'homocystéine, un acide aminé pro inflammatoire. Plus précisément, c'est par le cycle de la méthionine que la vitamine B9 intervient, ce cycle transforme l'homocystéine en méthionine, un acide aminé non inflammatoire. La vitamine B6 intervient comme cofacteur pour produire de la cystéine à partir de l'homocystéine. La cystéine est également importante et elle est non inflammatoire.

  • Immunomodulant (cuivre, sélénium, vitamine B9, fer, zinc, vitamine B6) : les Noisettes encouragent le bon fonctionnement du système immunitaire par l'apport des nutriments immunomodulants.

  • Régénérant cutané (cuivre, manganèse, zinc) : les Noisettes contribuent au maintien d'une peau en bonne santé par l'apport en zinc. En outre, elles contribuent à la formation du tissu conjonctif grâce au cuivre et au manganèse. Le tissu conjonctif soutien la peau et participe à leur aspect général.

  • Protecteur de la peau (cuivre) : les Noisettes sont riches en cuivre. Le cuivre participe à la formation de la mélanine. Ce pigment agit comme écran face aux rayons ultraviolets du soleil, ce qui protège l'appareil génétique des cellules.

  • Anti-anémiant (cuivre, vitamine B9, fer, vitamine B6) : le cuivre, le fer et les vitamines B9 et B6 sont nécessaires à la synthèse des globules rouges : érythropoïèse. Les Noisettes contiennent ces trois nutriments, elles contribuent ainsi à la formation des globules rouges. D'autant plus qu'elles sont riches en cuivre : le cuivre participe au transport du fer. Le fer est donc facilement mobilisé pour l'érythropoïèse.

  • Reminéralisant (magnésium, phosphore, manganèse, calcium, vitamine B5) : les Noisettes regorgent de minéraux, en particulier du magnésium, du phosphore, du zinc, du manganèse et du calcium. Tous sont stockés dans les os, ce qui contribue à leur solidité. Le point fort des Noisettes est l'apport en vitamine B5. La vitamine B5 participe au métabolisme de la vitamine D : vitamine qui augmente l'absorption et la fixation du calcium.

  • Fortifiant capillaire (cuivre, sélénium, zinc) : le cuivre, le sélénium et le zinc influencent l'aspect des cheveux. Le cuivre stimule la formation de la mélanine, ce qui influence la pigmentation des cheveux. Le sélénium et le zinc vont, eux, contribuent au maintien de cheveux. En apportant ces trois oligo-éléments, les Noisettes renforcent la solidité et la couleur des cheveux.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 15 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 15 g
Énergie (Kcal) 632 95 31 5
Énergie (Kj) 2646 397 31 5
Lipides (g) 56.9 8.53 81 12
Acides gras saturés (g) 4.75 0.71 24 4
Acides gras mono-insaturés (g) 44.2 6.63
Acides gras poly-insaturés (g) 5.4 0.81
Glucides (g) 7.16 1.07 3 0
Dont sucres (g) 4.9 0.73 5 1
Dont amidon (g) 0.35 0.05
Fibres alimentaires (g) 11.6 1.74
Protéines (g) 17 2.55 34 5
Sel (g) 0.01 0 0 0
Vitamine A (µg) 15.9 2.38 2 0
Vitamine B1 (mg) 0.35 0.05 32 5
Vitamine B2 (mg) 0.08 0.01 6 1
Vitamine B3 (mg) 0.71 0.1 4 1
Vitamine B5 (mg) 1.64 0.24 27 4
Vitamine B6 (mg) 0.21 0.03 15 2
Vitamine B9 (µg) 65.2 9.78 33 5
Vitamine B12 (µg) 0 0 0 0
Vitamine C (mg) 0.5 0.07 0 0
Vitamine D (µg) 0.25 0.03 5 1
Vitamine E (mg) 16.3 2.44 136 20
Vitamine K (µg) 0.8 0.12 1 0
Calcium (mg) 120 18 15 2
Chlorure (mg) 30.8 4.62 4 1
Cuivre (mg) 1.7 0.25 170 26
Fer (mg) 3 0.45 21 3
Iode (µg) 20 3 13 2
Magnésium (mg) 160 24 43 6
Manganèse (mg) 3.3 0.49 165 25
Phosphore (mg) 340 51 49 7
Potassium (mg) 860 129 43 6
Sélénium (µg) 20 3 36 5
Zinc (mg) 2.3 0.34 23 3

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le Noisetier

Le noisetier est un arbre bien connu dans l'hexagone. Il appartient de la famille des Bétulacées. Il serait originaire de la zone tempérée de l'hémisphère nord, sur le pourtour de la mer morte. Le noisetier colonise les lisières et clairières forestières et apprécie les sols riches. Cet arbrisseau mesure 2 à 5 m, son tronc est grisâtre et ses feuilles courtement pétiolées. Les fleurs naissent de janvier à mars, longtemps avant les feuilles. Le noisetier est monoïque : il possède des fleurs mâles qui forment des chatons jaunâtres pendants, et des fleurs femelles, peu apparentes, dans un bourgeon gris ou seuls les stigmates rouges se montrent à leurs sommets.

Le noisetier fructifie à la fin de l'été. Son fruit, la Noisette, est un akène protégé par une coque coriace. En 2017, plus d'un million de tonnes de Noisettes ont été produites dans le monde, la Turquie étant le principal producteur (65 %), suivie de l'Italie et de l'Azerbaïdjan. Le noisetier est également apprécié par les trufficulteurs : certains plants de noisetier sont dits "mycorhizés", c'est-à-dire qu'ils sont capables de produire, dans certaines conditions, des truffes.

Le potentiel aromatique des Noisettes

Goût Noisette, parfum Noisette, saveur Noisette, arôme Noisette... Autant de déclinaisons qui suscitent l'intérêt de nos papilles. Elles nous évoquent autant la puissance des Noisettes torréfiées ; qu'un moment cocooning subtilement accompagné d'un café Noisette. Les notes aromatiques de la Noisette sont très recherchées et suscitent l'engouement des métiers de bouche. Une étude datée de 2018 montre que l'arôme des Noisettes et un savant mélange des notes aromatiques responsables des flaveurs de malt, de beurre, de terre, de caramel et de ... Moisi.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Tunçil YE. Dietary fibre profiles of Turkish Tombul hazelnut (Corylus avellana L.) and hazelnut skin. Food Chem. 2020 Jun 30;316:126338. doi: 10.1016/j.foodchem.2020.126338. Epub 2020 Jan 31. PMID: 32036182.

Publication : Silvia Marzocchi, Federica Pasini, Vito Verardo, Hanna Ciemniewska-Żytkiewicz, Maria Fiorenza Caboni, Santina Romani. (2017). Effects of different roasting conditions on physical-chemical properties of Polish hazelnuts (Corylus avellana L. var. Kataloński). INFO NA. https://www.infona.pl/resource/bwmeta1.element.elsevier-9c376c40-8999-3d4d-b9c0-130939cd42be

Publication : Kara H, Orem A, Yulug E, Yucesan FB, Kerimoglu G, Yaman SO, Bodur A, Turedi S, Alasalvar C. Hazelnut consumption improves testicular antioxidant function and semen quality in young and old male rats. Food Chem. 2019 Oct 1;294:1-8. doi: 10.1016/j.foodchem.2019.04.087. Epub 2019 Apr 25. PMID: 31126441.

Publication : Di Renzo L, Cioccoloni G, Bernardini S, Abenavoli L, Aiello V, Marchetti M, Cammarano A, Alipourfard I, Ceravolo I, Gratteri S. A Hazelnut-Enriched Diet Modulates Oxidative Stress and Inflammation Gene Expression without Weight Gain. Oxid Med Cell Longev. 2019 Jul 4;2019:4683723. doi: 10.1155/2019/4683723. PMID: 31354906; PMCID: PMC6637671.

Publication : Perna S, Giacosa A, Bonitta G, Bologna C, Isu A, Guido D, Rondanelli M. Effects of Hazelnut Consumption on Blood Lipids and Body Weight: A Systematic Review and Bayesian Meta-Analysis. Nutrients. 2016 Nov 25;8(12):747. doi: 10.3390/nu8120747. PMID: 27897978; PMCID: PMC5188407.

Ouvrage : Pouyat-Leclère, J. (2013). Guide des aliments antioxydants. Thierry Souccar Editions & La Nutrition.fr

Site Web : Noisette : calories et composition nutritionnelle. (s. d.). Aprifel. https://www.aprifel.com/fr/fiche-nutritionnelle/noisette/

Site Web : Noisettes. (s. d.). Interfel. https://www.interfel.com/fruits/noisettes/

Site Web : eFlore. (s. d.-b). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=19097&onglet=synthese

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.