Les reins sont des organes essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. En tant qu’émonctoire, ils assurent la filtration du sang et la régulation métabolique. L’huile végétale de Nigelle possède un rôle prometteur dans la prévention des calculs rénaux. Des études montrent également un effet protecteur de la Nigelle sur le stress oxydatif induit en cas de traitements médicamenteux tels que la chimiothérapie. Ces effets protecteurs sont liés aux traces de thymoquinone présentes dans l’huile végétale, conférant des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. À titre préventif des calculs rénaux, elle peut être intégrée à l’alimentation quotidienne. Son utilisation par voie orale doit être validée par un professionnel de santé pour palier à d’éventuels effets secondaires d’un traitement médicamenteux.

Cet article a été mis à jour le 05/07/2023

Des propriétés protectrices intéressantes

L’huile végétale de Nigelle renferme des traces de thymoquinone et est bénéfique pour les reins. Les reins constituent un organe émonctoire qui filtre tous les déchets de l’organisme. Ils sont vulnérables face aux effets toxiques et nécessitent d’être protégés. L’huile végétale de Nigelle possède des actions anti-inflammatoire et anti-oxydante qui lui permettraient de lutter contre les lésions rénales et de protéger les reins. De nombreuses études ont montré l’effet protecteur de l’huile végétale de Nigelle pour lutter contre la néphrotoxicité induite par différents facteurs (médicaments, métaux lourds, insecticides, produits chimiques). Elle pourrait notamment aider à lutter contre le stress oxydatif de la chimiothérapie selon certaines études, mais les scientifiques doivent approfondir leur recherche pour confirmer cet usage de l’huile végétale de Nigelle. L’huile végétale de Nigelle pourrait ainsi soutenir les reins et ainsi prévenir les facteurs de risques de maladies rénales comme l’hypertension, l’hyperglycémie ou encore le diabète.

Prometteuse en prévention des calculs rénaux

Traditionnellement, l’huile végétale de Nigelle était utilisée en prévention des calculs rénaux et certaines études scientifiques justifient cet usage. Les calculs rénaux (ou colique néphrétique) s’expliquent par la présence d’un caillou dans les voies urinaires provoquant une douleur intense au niveau des lombaires et des abdominaux. Ce caillou se forme suite à une accumulation de minéraux, notamment d’oxalate de calcium.  Des études sur l’huile végétale de Nigelle ont montré qu’elle réduirait le nombre et la taille des dépôts d’oxalate de calcium dans les tubes rénaux. Cet effet de dissolution préviendrait l’apparition des calculs rénaux en limitant les chances qu’ils bouchent les voies urinaires par sa taille. L’huile végétale de Nigelle semble prometteuse en prévention des calculs rénaux. Les études méritent d’être approfondies pour définir les mécanismes d’action de la Nigelle.

Conseils d’utilisation : à titre préventif, il est possible d’intégrer l’huile végétale de Nigelle à son alimentation, en assaisonnement par exemple. Pour une cure par voie orale sur plusieurs semaines, il est préférable de demander un avis médical.

Qu’en est-il des graines de Nigelle ?

Les graines de Nigelle renferment entre 0,4 et 2,5 % d’huile essentielle, dont la thymoquinone, et environ 30 % d’huile végétale. Grâce à cette composition, elles ont également des propriétés thérapeutiques intéressantes pour protéger les reins. En effet, des scientifiques ont étudié l’impact de l’ingestion de gélules de 500 mg de poudre de graines de Nigelle contre la formation de calculs rénaux. Les résultats sont prometteurs et montrent que la Nigelle pourrait prévenir les calculs rénaux. Ainsi, il est possible d’intégrer les graines de Nigelle à son alimentation, en les consommant entières, en poudre ou en association avec d’autres épices comme le cumin. Ne pas réaliser de cure prolongée sans avis médical.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 13 votes )

Bibliographie

Publication : Cascella, M., De Palma, G., Barbieri, A., Bimonte, S., Amruthraj, N. J., Muzio, M. R., Del Vecchio, V., Rea, D., Falco, M., Luciano, A., Arra, C., & Cuomo, A. (2017). Role of Nigella sativa and Its Constituent Thymoquinone on Chemotherapy-Induced Nephrotoxicity : Evidences from Experimental Animal Studies. Nutrients, 9(6), 625. https://doi.org/10.3390/nu9060625

Publication : Benhelima, A., Kaid-Omar, Z., Hemida, H., Benmahdi, T., & Addou, A. (2016). NEPHROPROTECTIVE AND DIURETIC EFFECT OF NIGELLA SATIVA L SEEDS OIL ON LITHIASIC WISTAR RATS. African Journal of Traditional, Complementary and Alternative Medicines, 13(6), 204‑214. https://doi.org/10.21010/ajtcam.v13i6.30

Publication : Movaghati, M. R. A., Yousefi, M., Saghebi, S. R., Vazin, M. S., Zomorodian, K., & Mosavat, S. H. (2019). Efficacy of black seed (Nigella sativa L.) on kidney stone dissolution : A randomized, double‐blind, placebo‐controlled, clinical trial. Phytotherapy Research, 33(5), 1404‑1412. https://doi.org/10.1002/ptr.6331

Publication : Nirumand, M. C., Hajialyani, M., Rahimi, R., Farzaei, M. H., Zingue, S., Nabavi, S. M., & Bishayee, A. (2018). Dietary Plants for the Prevention and Management of Kidney Stones : Preclinical and Clinical Evidence and Molecular Mechanisms. International Journal of Molecular Sciences, 19(3), 765. https://doi.org/10.3390/ijms19030765

Ouvrage : Toparslan, C. (2017). Avec Nigella Sativa : L’étonnant cumin noir.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.