Le macérat huileux de Pâquerette est issu de la macération des fleurs de pâquerette dans l’huile de tournesol. Cette macération permet de récupérer toutes les molécules bioactives des fleurs de Pâquerette, dont des polyphénols, flavonoïdes, huile essentielle. Réputé pour favoriser la tonicité des tissus et pour ses effets apaisants et réparateurs, il est souvent recommandé en cas de peaux distendues, fripées ou sujettes aux rougeurs. Son odeur discrète et délicate le rend très agréable à l’appliquer sur la peau. Attention cependant : la pâquerette fait partie de la famille botanique des Astéracées. Les personnes sensibles à cette famille de plante doivent être vigilants à l’utilisation de ce macérat huileux.

Cet article a été mis à jour le 21/07/2023

Bienfaits et propriétés

Assouplissant, nourrissant : les acides gras procurés par l’huile de tournesol permettent au macérat huileux de Pâquerette de maintenir l’élasticité de la peau. L’acide linoléique (48 à 74 %) aide à restaurer et à maintenir la barrière naturelle protectrice de la peau. Il entre en effet dans la composition des céramides qui sont des composants essentiels de l’épiderme. Il participe aussi à nourrir le film hydrolipidique de l’épiderme afin de restaurer la douceur et la souplesse des peaux déshydratées. Ces propriétés sont aussi renforcées par la présence d’acide oléique (14 à 40 %) qui nourrit la peau, renforce le film hydrolipidique et entretient sa souplesse.

Cicatrisant : les propriétés cicatrisantes du macérat huileux de Pâquerette sont principalement attribuées aux saponines qu’il contient. Ces molécules accélèreraient le processus de cicatrisation en changeant le métabolisme de la matrice extracellulaire. L’acide linoléique participerait aussi au processus de cicatrisation. Cet acide gras intervient dans la fabrication des membranes cellulaires. Il stimule le renouvellement des cellules, participe à la reconstitution des lipides épidermiques et favorise la bonne cohésion des cellules de la peau entre elles.

Astringent, tonique cutané, raffermissant : le macérat huileux de Pâquerette est connu pour resserrer les tissus cutanés afin de raffermir la peau. Grâce à ces propriétés, le macérat huileux de Pâquerette redonne de la tonicité aux peaux distendues et raffermit les peaux fripées.

Décongestionnant, tonique circulatoire et lymphatique : ce macérat tonifie les vaisseaux sanguins. On retrouve la molécule de bêta-myrcène dans l’huile essentielle qui serait responsable de l’activité décongestionnante et tonique lymphatique du macérat huileux de Pâquerette.

Contre les teints ternes

Dans les soins cosmétiques pour la peau du visage, le macérat huileux de Pâquerette permet de raffermir la peau, activer la microcirculation et redonner de la souplesse à l’épiderme. Il rebooste l’éclat naturel des peaux dévitalisées.

Ingrédients :

Phase huileuse :

Phase aqueuse :

5 gouttes de chaque huile essentielle : huile essentielle de Lavande Fine, huile essentielle de Géranium Rosat, huile essentielle de Carotte

Recette et application :

1. Peser et placer les ingrédients de la phase huileuse, en commençant par la cire et l’Olivem, dans un premier bol résistant à la chaleur. Faire de même pour les ingrédients de la phase aqueuse et les placer dans un deuxième bol résistant à la chaleur.

2. Placer le bol de la phase huileuse au bain-marie jusqu’à ce que la cire soit complètement fondue.

3. Faire chauffer le deuxième bol jusqu’à ce que sa température (aux alentours de 40-45°C) soit identique à celle du premier.

4. Verser le contenu de la phase huileuse en petit filet la phase aqueuse en fouettant énergiquement. L’émulsion devrait être complète au bout de 3 à 5 minutes. Fouetter jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux, crémeux et homogène.

5. Ajouter les huiles essentielles à la fin de l’émulsion en mélangeant délicatement avec un bâtonnet en bois.

6. Verser la crème dans des pots de 100 mL propres et stérilisés. Taper le pot sur la table pour faire remonter les éventuelles bulles d’air à la surface. Laisser refroidir environ 1 heure à température ambiante et fermer le pot.

Le pot se conserve à l’abri de la chaleur, idéalement au réfrigérateur.

Après avoir nettoyé la peau, appliquer une noisette de crème sur le visage tous les matins. Masser du bout des doigts en massage circulaire jusqu’à absorption complète de la crème. Les massages permettent de stimuler la microcirculation afin d’apporter du tonus à l’épiderme. Éviter le contour des yeux en raison de la présence d’huiles essentielles. Source : Adaptation de Catala, V. (2021). Grimoire moderne : 50 recettes naturelles de cosmétiques, produits d’hygiène et d’entretien ménager, p 82.

Précautions d’emploi : cette crème ne doit être utilisée ni par les femmes enceintes et allaitantes ni par les enfants de moins de 6 ans. Les personnes épileptiques et asthmatiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Il est conseillé de réaliser un test allergique avec la crème dans le creux du coude avant toute utilisation.

Pourquoi ces ingrédients ? L’huile végétale de Jojoba est excellente pour les soins du visage. Elle nourrit la peau en profondeur. Elle est très utilisée en raison de son rendu sec et de ses propriétés séborégulatrices. L’huile végétale de Noyaux d’Abricot est riche en vitamine E et en antioxydants. Elle redonne bonne mine en illuminant le teint. La poudre d’Urucum provenant des graines rouges d’un arbre d’Amazonie, est riche en antioxydants dont le bêta-carotène et en minéraux. Elle prépare la peau au bronzage, aide au maintien de la souplesse cutanée, prévient l’apparition des rides. Cette poudre apporte une délicate couleur orangée, apportant un véritable effet bonne mine. L’hydrolat de Rose de Damas est astringent et apaisant. Il participe à resserrer les tissus cutanés et les pores de la peau tout en apaisant les démangeaisons. Quant à celui de Fleur d’Oranger, il est apaisant, rééquilibrant cutané et redonne l’éclat aux peaux ternes. Enfin, les huiles essentielles apportent diverses propriétés : cicatrisante (Lavande Fine), tonique et astringente (Géranium Rosat), régénérant cutané (Carotte).

Contre la peau fripée et les rides

Les propriétés raffermissantes du macérat huileux de Pâquerette le rendent particulièrement utile en cas de peau fripée et distendue. Il redonne du tonus et fermeté à l’épiderme tout en le nourrissant profondément. La peau est ainsi plus lisse et douce.

En utilisation seule

Non comédogène, le macérat huileux de Pâquerette s’utilise parfaitement sur tous les types de peau sans favoriser l’apparition d’imperfections et de points noirs. Il peut s’appliquer sur la peau fripée et sur les rides matin et soir en massant circulairement jusqu’à pénétration complète. La pénétration peut prendre jusqu’à plusieurs minutes en raison de son pouvoir absorbant moyen.

En lotion nettoyante

Cette lotion nettoie en douceur l’épiderme tout en hydratant la peau. Ses effets dynamisants et raffermissants sont très intéressants pour les peaux dévitalisées et relâchées.

Ingrédients :

Recette et application :

Dans un flacon-pompe de 200 mL, mélanger tous les ingrédients.

Agiter le flacon avant chaque application. Sur un coton, mettre quelques gouttes de la lotion nettoyante. Le passer délicatement sur le visage en évitant le contour des yeux. Appliquer ensuite un soin hydratant. Source : Catala, V. (2021). Grimoire moderne : 50 recettes naturelles de cosmétiques, produits d’hygiène et d’entretien ménager, p 65.

Précaution d’emploi : cette lotion n’est pas autorisée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation.

Pourquoi ces ingrédients ? L’huile essentielle de Bois de Rose est astringente et régénérante cutanée. Elle permet de resserrer les tissus et de les raffermir. L’eau de chaux réagit avec les corps gras pour former un liniment. Elle nettoie la peau en douceur.

En soin anti-rides

Avec le temps, le renouvellement des cellules de la peau diminue, notamment les cellules responsables de la fermeté et de l’élasticité de la peau. Ce processus est souvent accéléré par les fortes expositions aux radicaux libres. Ce soin anti-rides, alliant le pouvoir des huiles végétales et des huiles essentielles, redonne du tonus à la peau et luttent contre l’activité nocive des radicaux libres.

Ingrédients :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat

  • 2 gouttes d’huile essentielle de Ciste

  • 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa

  • 1 goutte d’huile essentielle de Lavande Aspic

  • 5 mL d’huile végétale de Rose Musquée

  • 5 mL de macérat huileux de Pâquerette

Recette et application :

Mélanger tous les ingrédients dans un flacon de 15 mL. Homogénéiser le tout en secouant.

Masser la peau matin et soir avec 2 ou 3 gouttes du mélange en évitant le contour des yeux. Faire une pause d’au moins une semaine après trois semaines d’utilisation.

Précaution d’utilisation : ce soin n’est pas autorisé aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes suivant un traitement anticoagulant, épileptiques et asthmatiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Les personnes souffrant d’un cancer hormonodépendant doivent aussi demander un avis médical. Il est conseillé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avant application sur la peau du visage.

Pourquoi ces huiles ? L’huile essentielle de Géranium Rosat est réputée pour son action antioxydante. Elle neutralise les radicaux libres et lutte contre le vieillissement prématuré des cellules. L’huile essentielle de Ciste favorise la formation du collagène grâce à son action régénératrice cutanée. L’huile essentielle de Palmarosa stimule la synthèse de la kératine, renforçant l’action régénératrice cutanée de la synergie. L’huile essentielle de Lavande Aspic accélère le renouvellement cellulaire, lui permettant d’agir en tant que puissant cicatrisant. Enfin, l’huile végétale de Rose Musquée est la référence pour lutter contre les rides. Elle vient en support du macérat huileux de Pâquerette pour raffermir la peau et favorise la régénération cutanée protégeant la peau des agressions extérieures.

Contre la couperose

La couperose est une affection cutanée causée par une dilatation trop importante des vaisseaux sanguins. Elle se traduit par des rougeurs sur la peau et des petits vaisseaux sanguins apparents. Les propriétés tonifiantes sur le système sanguin du macérat huileux de Pâquerette lui permet d’aider à atténuer la couperose. En effet, l’action tonifiante diminue le risque de fragilisation des vaisseaux sanguins.

En utilisation seule

Le macérat huileux de Pâquerette peut s’appliquer matin et soir sur la peau sujette à la couperose. Masser du bout des doigts en réalisant des mouvements circulaires. Le massage permet d’activer la microcirculation sanguine et de favoriser la bonne circulation du sang.

En synergie complète

Cette synergie contre la couperose permet d’améliorer la circulation sanguine et de stopper les saignements des vaisseaux sanguins sous la peau.

Ingrédients :

  • 6 gouttes d’huile essentielle d’Hélichryse Italienne

  • 3 gouttes d’huile essentielle de Ciste

  • 3 gouttes d’huile essentielle de Cyprès de Provence

  • 5 mL de macérat huileux de Pâquerette

  • 4 mL d’huile végétale de Carthame

Recette et application :

Mélanger tous les ingrédients dans un flacon en verre opaque et homogénéiser le tout. Appliquer quelques gouttes matin et soir sur la zone concernée en massant délicatement jusqu’à pénétration complète. Faire une pause d’une semaine après trois semaines d’utilisation.

Précaution d’emploi : cette synergie n’est pas autorisée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans. Les personnes asthmatiques, épileptiques ou sous traitement anticoagulant doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Les personnes souffrant d’un cancer hormonodépendant doivent aussi demander un avis médical. Il est conseillé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avant utilisation sur le visage.

Pourquoi ces huiles ? L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne est réputée pour son action drainante et circulatoire. Cette huile essentielle est la référence pour lutter contre la couperose. Elle permet de fluidifier la circulation sanguine et aussi de réduire la perméabilité des capillaires tout en augmentant leur résistance. L’huile essentielle de Ciste est anti-hémorragique et astringente. Elle permet de stopper les saignements des petits vaisseaux éclatés dans les tissus cutanés, ce qui atténue les rougeurs. De plus, son action astringente cutanée permet de contracter les petits vaisseaux et donc de limiter leur rupture. L’huile essentielle de Cyprès de Provence décongestionne les veines, permettant de limiter la stagnation du sang dans les vaisseaux, responsable de leur dilatation et donc des rougeurs apparentes. Enfin, l’huile végétale de Carthame favorise la vasoconstriction, ce qui aide à diminuer les rougeurs.

Pour les peaux sèches et irritées

Les acides gras du macérat huileux de Pâquerette nourrissent la peau en profondeur tout en apaisant les peaux irritées et sensibles. Il peut tout à fait s’utiliser seul, sur tous les types de peau en raison de sa non comédogénicité (indice 0). Pour cela, appliquer quelques gouttes de macérat huileux de Pâquerette sur le visage et masser délicatement pendant plusieurs minutes jusqu’à absorption complète. Cette opération peut se répéter matin et soir. Doté d’une absorption moyenne, le macérat huileux de Pâquerette peut se diluer avec des huiles plus pénétrantes comme l’huile végétale de Macadamia, d’Argan ou encore celle de Jojoba.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 8 votes )

Bibliographie

Publication : Karakas, F. P., Karakaş, A., Boran, C., Turker, A. U., Yalçin, F. N., & Bilensoy, E. (2012). The evaluation of topical administration of Bellis Perennis Fraction on circular excision wound healing in Wistar albino rats. Pharmaceutical Biology, 50(8), 1031 1037. https://doi.org/10.3109/13880209.2012.656200

Publication : Lim, T. L. (2013b). Bellis perennis. Dans Springer eBooks (p. 204 212). https://doi.org/10.1007/978-94-007-7395-0_14

Ouvrage : Catala, V. (2021). Grimoire moderne de recettes naturelles. Éditions Jouvence.