Le beurre de Cacao tire son origine de l’Amérique du Sud. Le Cacaoyer donne des fruits sous la forme de cabosses. Ces dernières contiennent des fèves où se trouvent les grains de Cacao desquels est extrait le beurre. Surtout connu pour son utilisation en alimentaire pour la fabrication du chocolat entre autres, le beurre de Cacao est également incorporé dans des produits cosmétiques. Il en constitue en effet un excellent agent de texture naturel. Riche en acides gras et principes actifs, il est nourrissant, antioxydant et régénérateur cutané. Cependant, du fait de sa teneur en lipides, certains se demandent si cette huile végétale convient à tous les types de peau. Le choix d’une huile végétale est orienté par sa comédogénicité, une caractéristique importante à prendre en compte. Le beurre de Cacao est indiqué assez comédogène. Qu’est-ce que cela signifie et comment l’utiliser en conséquence ?

Cet article a été mis à jour le 29/01/2024

Un beurre assez comédogène

Les huiles ou beurres végétaux destinés à un usage cutané sont caractérisés par leur comédogénicité. Il s’agit d’un critère quantifié grâce à un indice. Il permet d’orienter et d’adapter le choix d’une huile, d’un beurre ou d’un macérat huileux en fonction du type de peau. Cet indice se définit en fonction de sa capacité à entrainer la formation de comédons, des imperfections de la peau. Il est compris dans un intervalle allant de 0 à 5, plus l’indice est élevé, plus l’huile est comédogène. En cas de peau grasse ou acnéique, il est fortement recommandé d’utiliser une huile végétale dont l’indice de comédogénicité ne dépasse pas 2.

Le beurre de Cacao est caractérisé par un indice de comédogénicité de 3 : il est donc assez comédogène. Il obstrue facilement les pores de la peau et engendre alors un excès de sébum et ainsi l’apparition de comédons.

Pour peaux matures, très sèches et dévitalisées

Riche en en acides gras et principes actifs, le beurre de Cacao est doté de nombreuses propriétés qui en font un allié pour la peau.  Toutefois, à cause de son caractère comédogène, les peaux à tendance acnéique ou grasse devront l’éviter. Il est donc à privilégier pour les peaux matures, très sèches et dévitalisées en raison de ses propriétés bénéfiques :

  • Nourrissante : riche en acides gras, dont des acides gras essentiels, le beurre de Cacao nourrit la peau et limite son dessèchement. Il contient en effet de l’acide oléique (30 à 40%) et de l’acide stéarique (34 à 36%). L’acide oléique, aussi connu sous le nom d’oméga 9, est naturellement présent dans le film hydrolipidique qui recouvre la peau. Ainsi, la barrière cutanée de la peau est renforcée.
  • Antioxydante : la composition du beurre de Cacao comprend également quelques principes actifs. Parmi eux, la vitamine E et les polyphénols sont des molécules aux propriétés antioxydantes. Elles luttent contre le stress oxydatif en captant les radicaux libres. Cette action freine ainsi le vieillissement cutané et lutte contre l’apparition des rides.
  • Apaisante : le beurre de Cacao compte parmi ses principes actifs des squalènes et des phytostérols. Ces molécules sont connues pour leur capacité à calmer les peaux irritées.

La suite de l’article donne des recettes adaptées aux peaux matures, dévitalisées et très sèches avec du beurre de Cacao. Il est fortement recommandé de ne pas l’utiliser sur des peaux mixtes à grasses et/ou acnéiques.

En baume visage protecteur d’hiver

Ingrédients et recette

Faire fondre au bain-marie le Beurre de Karité, le beurre de Cacao et l’huile végétale de Jojoba. Homogénéiser le mélange. Lorsque ce dernier est fondu et homogène, retirer le mélange du feu. Ajouter ensuite l’huile essentielle d’Encens, homogénéiser et verser le mélange dans un pot. Laisser refroidir et prendre 1h. Ce baume se conserve 9 mois.

Conseils d’utilisation
Prélever une noisette du baume et l’appliquer en massage sur la peau légèrement humide.
Pourquoi ces ingrédients ?

Le beurre de Karité est connu pour ses propriétés nourrissantes conférées par sa richesse en acides gras. De plus, contenant des esters résineux, le beurre de Karité assouplit la peau. Cette action rend la barrière cutanée moins sensible aux agressions extérieures.

L’huile végétale de Jojoba a la particularité d’être régulatrice de sébum. Elle revitalise ainsi les peaux sèches en manque de sébum. Cette huile complète également l’action assouplissante du beurre de Karité.

Enfin, l’huile essentielle d’Encens est dotée de propriétés anti-inflammatoires et stimule la cicatrisation grâce à l’alpha-pinène qu’elle contient.

Précautions d’utilisation

Ne pas utiliser ce baume chez les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans. Réaliser un test allergique au creux du coude avant toute utilisation.

Source : Hébert, E. (2020). Le grand livre des cosmétiques naturels, p117.

En baume corps nourrissant

Ingrédients et recette

Ce baume contient deux phases, une huileuse et une aqueuse :

Phase huileuse :

Phase aqueuse :

Autres ingrédients :

Faire fondre les ingrédients de la phase huileuse au bain-marie. Faire également chauffer les ingrédients de la phase aqueuse en parallèle. Lorsque les deux mélanges atteignent une température de 65°C, les retirer du feu. Ajouter progressivement la phase aqueuse à celle huileuse tout en remuant pour créer l’émulsion. Ne pas cesser de remuer jusqu’à ce que la crème épaississe. Incorporer alors l’huile essentielle de Lavande Fine et le conservateur. Verser le mélange dans un peau en verre et laisser durcir environ 24h. Ce baume se conserve 3 mois à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Conseils d’utilisation

Appliquer le baume sur le corps et masser pour faire pénétrer.

Pourquoi ces ingrédients ?

L’huile de Noyaux d’Abricot est connue pour sa capacité à franchir aisément la barrière cutanée. Il s’agit aussi d’une huile très douce et nourrissante.

L’hydrolat de Fleur d’Oranger est apaisante et rééquilibre le pH cutané. Adapté à tous les types de peau, il redonne de l’éclat aux peaux ternes.

Enfin, l’huile essentielle de Lavande Fine contient du linalol qui lui confère des propriétés calmantes et cicatrisantes.

Précautions d’utilisation

Ne pas utiliser ce baume chez les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez l’enfant de moins de 3 mois. Réaliser un test allergique dans le creux du coude avant toute utilisation.

Source : Kaibeck, J. (2020). Ma bible de la slow cosmétique : Le guide de référence pour une cosmétique plus écologique et saine. Leduc.S Pratique, p139.

Contre les rides

Ingrédients et recette

Faire fondre les beurres de Karité et de Cacao au bain marie. Lorsque le mélange est fondu, retirer ce dernier du feu et ajouter l’huile végétale de Rose Musquée. Puis ajouter les huiles essentielles de Ciste, d’Hélichryse Italienne et de Rose de Damas ainsi que la vitamine E. Verser l’ensemble dans un pot de 100 mL et laisser refroidir et prendre 1h au réfrigérateur.

Conseils d’utilisation
Appliquer une noisette du baume sur une peau propre et sèche. Il est recommandé de faire des pauses d’utilisation de 2 jours tous les 5 jours d’utilisation.
Pourquoi ces ingrédients ?

Le beurre de Karité est très nourrissant et est rapidement absorbé par l’épiderme. De plus, il assouplit la peau grâce à sa teneur en esters résineux et rend alors la peau moins sensible aux agressions extérieures.

L’huile végétale de Rose musquée est une référence en cas de rides et de peaux matures. Riche en acides gras polyinsaturés, elle contient également des phytostérols, du squalène, de la vitamine E et des caroténoïdes qui luttent contre les rides.

Grâce aux cétones monoterpéniques qu’elle contient, l’huile essentielle de Ciste régénère le tissu cutané et est ainsi efficace contre les rides.

L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne est cicatrisante grâce aux molécules d’italidiones qu’elle contient. Elle stimule ainsi le renouvellement cutané.

Enfin, l’huile essentielle de Rose de Damas est également régénératrice cutanée grâce au géraniol, au citronellol et au nérol qu’elle contient. Ces alcools monoterpéniques resserrent les tissus et luttent ainsi contre le vieillissement cutané.

Précautions d’utilisation
Ne pas utiliser ce baume chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans. Réaliser un test allergique avant toute utilisation.

Source : Chevallier C., Cacheux H. (2018). Cosmétique végétale maison : De la pratique à l’autonomie créative. p.247.

Le beurre de Karité comme alternative

À la différence du beurre de Cacao, le beurre de Karité contient de l’acide palmitique en proportion bien inférieure. En effet, si le beurre de Cacao contient 24 à 29 % d’acide palmitique, celui de Karité n’en contient que 2 à 7 %. Ce dernier est en revanche plus riche en acide oléique. Cette différence de composition influence l’indice de comédogénicité des deux beurres. Contrairement au beurre de Cacao assez comédogène, le beurre de Karité ne l’est pas, caractérisé par un indice nul. Mais, de texture similaire, il peut remplacer le beurre de Cacao dans les formulations afin que les recettes soient applicables sur des peaux mixtes et/ou acnéiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Chevallier, C., & Cacheux, H. (2018). Cosmétique végétale maison - de la pratique à l’autonomie créative. GRANCHER.

Ouvrage : Kaibeck, J. (2020). Ma bible de la slow cosmétique : Le guide de référence pour une cosmétique plus écologique et saine. Leduc.S Pratique.

Ouvrage : Hébert, E. (2020). Le grand livre des cosmétiques naturels.