La Spiruline est une cyanobactérie très riche en nutriments. Elle est donc utilisée comme complément alimentaire afin de compléter un régime alimentaire normal, et ainsi, de limiter les potentiels déficits en certains nutriments. Elle a connu une grande popularité depuis quelques années, ce qui lui a valu d’être étudiée par bon nombre de scientifiques. Malheureusement, de nombreuses théories ont émané et notamment en rapport avec la perte de poids. Certaines théories non prouvées et études brouillées ont amené à dire que la spiruline était un aliment « brûle-graisses ». Cependant, aucun aliment ne permet de perdre du poids et de brûler les graisses. Certains d’entre eux améliorent le métabolisme, comme la Spiruline, mais n’induisent pas de perte de poids s’ils sont consommés seuls, d'où l'intérêt d'être accompagné par un professionnel de santé qui saura vous conseiller, et particulièrement en cas de contre-indications à la Spiruline (hémochromatose, phénylcétonurie, insuffisance rénale). En effet, les régimes de perte de poids sont à risques d'effet yoyo et de carences. Néanmoins, la Spiruline permettrait d’accompagner une perte de poids grâce à ses apports en protéines, qui ont un rôle de coupe-faim. Ces dernières soutiennent également une alimentation hyperprotéique durant une phase de perte de poids, ce qui limiterait la perte de masse musculaire, au profit d’une diminution accentuée de la perte de masse grasse. Cet article reprend donc l’ensemble des connaissances sur l’intérêt de la Spiruline durant une phase de perte de poids.

Cet article a été mis à jour le 04/12/2023

Craquez pour la Compagnie

SOMMEIL
Huiles essentielles en...
A partir de 19.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CHOLESTÉROL
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CIRCULATION VEINEUSE
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
BALLONNEMENTS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart

La spiruline seule ne fait pas de miracle

Aucun aliment ne permet de manière directe de perdre du poids, et la spiruline ne fait pas exception. Par ailleurs, il est impossible d'induire une perte de gras localisée, et particulièrement la graisse du ventre, dans l'optique d'avoir un ventre plat. En effet, il est souvent dit que certains aliments permettent de déstocker les graisses ou de perdre du poids, mais ce sont malheureusement des idées reçues. Il est également énoncé que la spiruline fait partie de ces aliments « brûle-graisses ». Néanmoins, aucune étude sérieuse ne prouve ce rôle pour cette dernière. De plus, aucun aliment ne permet le déstockage des graisses. Il est vrai que certains composants permettent d’améliorer le métabolisme de manière générale, d’autant plus que la spiruline est riche en nutriments qui améliorent le métabolisme (protéine, fer, cuivre). Cependant, malgré cette teneur élevée, cela n’influe concrètement pas sur la perte de poids. Seul un déficit calorique contrôlé et sans restriction permet de perdre du poids de manière optimale.

Ainsi, la spiruline peut s’inscrire dans une alimentation quotidienne équilibrée et contrôlée en calories qui agira, elle, sur la perte de poids. Il est également important de savoir que la perte de poids est un mécanisme compliqué, et qu'un déficit calorique ne peut pas être la réponse systématique à une perte de poids. En effet, d'autres paramètres tels que la sédentarité et le manque d'activité physique, mais aussi un déséquilibre de la flore intestinale (« bonnes » et « mauvaises » bactéries) ou de la santé mentale (stress notamment), jouent généralement un rôle très important dans la perte de poids. C'est la raison pour laquelle la spiruline n'est pas l'aliment miracle pour perdre du poids.

Mais elle est intéressante comme coupe-faim

Il existe des nutriments qui ont un rôle coupe-faim (satiété). Parmi ces nutriments, on retrouve les fibres (glucides non digérés par les intestins) qui jouent cette fonction à la perfection. Cependant, il faut savoir que les protéines n’ont rien à envier aux fibres car elles possèdent également un rôle satiétogène. En effet, il est souvent remarqué chez les consommateurs de viandes ou de poissons (aliments riches en protéines animales) que la faim s’estompe rapidement après avoir consommé ces aliments. Cela est dû à ce rôle très particulier et souvent peu connu des protéines. La spiruline est le troisième aliment le plus riche en ces dernières (57,2 g de protéines pour 100 g de spiruline) selon le Ciqual, qui est le tableau de référence de valeurs nutritionnelles de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail). Une consommation recommandée de 5 g par jour de spiruline permet d’amener 3 g de protéines. De cette manière, elle permet de soutenir les apports en protéines d’un repas et, en accompagnement d’autres sources de protéines, de favoriser la satiété.

Attention, il faut savoir que la réputation de la spiruline comme agent amaigrissant repose sur des théories non prouvées. En effet, l'affirmation selon laquelle la phénylalanine (acide aminé retrouvé dans la spiruline) affecterait le centre de l'appétit dans le cerveau, semble biaisée. La Food and Drug Administration (FDA) américaine a jugé qu'il n'y avait pas de preuves convaincantes de l'efficacité de cet acide aminé comme produit de contrôle du poids. De cette manière, ce n’est pas un constituant spécifique de la spiruline qui permet de couper la faim comme le disent certaines théories, mais bien des apports élevés en protéines par l'alimentation pouvant être complétées par d'autres sources comme la spiruline.

Ou dans le cadre d’un régime hyperprotéique

Pour perdre du poids de manière optimale, les professionnels de santé spécialisés en nutrition préconisent une alimentation hyperprotéique (1,2 à 1,5 g par kg de poids de corps par jour en moyenne). Ce "régime" prône une alimentation enrichie en protéines dans l'optique de limiter la perte de masse musculaire durant une perte de poids. En effet, une perte de masse musculaire est inévitable durant la perte de poids, il faut donc la minimiser. De plus, cela induira une plus grande perte de masse grasse.

De cette manière, il est primordial d’augmenter les apports en protéines durant la journée, et la spiruline permet d’être un soutien intéressant dans ce cadre. Étant donné que les apports en protéines avoisinent régulièrement les 70 à 100 g par jour durant une phase de perte de poids, il peut être judicieux de s’orienter vers certains compléments alimentaires (dont la spiruline) pour faciliter ces apports. Avec 3 g de protéines pour 5 g de spiruline, elle est un soutien intéressant pour les alimentations végétariennes et véganes puisqu’elles sont dépourvues des principales sources de protéines animales (viandes, poissons et œufs selon les cas).

Ainsi, la spiruline permet d’intégrer une alimentation hyperprotéique composée d’aliments sources de protéines végétales, tels que les légumineuses, les produits céréaliers complets et les fruits oléagineux. De cette manière, la spiruline seule ne permet pas d’augmenter considérablement les apports en protéines, mais son association avec d’autres sources de protéines végétales en font un complément alimentaire naturel intéressant. De plus, la spiruline est une cyanobactérie riche en micronutriments (fer, cuivre, vitamines B1 et B2) permettant de limiter certaines carences qui pourraient avoir un impact néfaste sur l’organisme. De ce fait, ces carences peuvent être un frein à la perte de poids.

Craquez pour la Compagnie

SOMMEIL
Huiles essentielles en...
A partir de 19.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CHOLESTÉROL
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
CIRCULATION VEINEUSE
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
BALLONNEMENTS
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 44 votes )

Bibliographie

Publication : de Smet, P. A. G. M. (1997). Spirulina Species. Adverse Effects of Herbal Drugs, 129‑135. https://doi.org/10.1007/978-3-642-60367-9_12

Publication : DiNicolantonio, J. J., Bhat, A. G., & OKeefe, J. (2020). Effects of spirulina on weight loss and blood lipids : a review. Open Heart, 7(1), e001003. https://doi.org/10.1136/openhrt-2018-001003

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine (2e éd.). Studyrama.

Site Web : Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. (s. d.). Ciqual - ANSES. https://ciqual.anses.fr/

Articles liés