Le Pin parasol appartient à la famille des Pinacées. Leurs fruits, les pommes de Pin, libèrent les graines de Pin avec la montée de la chaleur. Ces graines sont les pignons de Pin ou Pignes. Sauce au pesto pensez-vous ? Cela serait réducteur d'associer les pignons de Pin a une seule préparation. De l'entrée au dessert, ces fruits à coque agrémentent et parfument les préparations. Côté bienfaits santé, elles apportent du zinc et de la vitamine E : un duo de nutriment anti-oxydant. Les pignons de Pin ont un indice glycémique faible, elles équilibrent la glycémie et favoriser le rassasiement. Denses en énergie, elles luttent également contre le coup de fatigue et stimulent les fonctions cognitives. Par ailleurs, elles sont intéressantes pour leurs quantités non négligeables en vitamine K. Cette dernière contribue à la coagulation sanguine. Nom latin : Pin us sibrica du tour. Famille botanique : Pinaceae. Partie utilisée : Graines.

Consommation recommandée

En raison de la densité énergétique des pignons de Pin et de leur teneur élevée en acides gras polyinsaturés, des recommandations de consommations journalières sont définies. En cure, une portion de pignons de Pin, soit 15 g par jour, l’équivalent de trois cuillères à café.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
  • Grillée, toastée
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Déjeuner
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Salade
  • Soupe
  • Apéritif
  • Plat
Précautions d'emploi
  • Allergène : traces de sésame, fruits à coques et de soja.

Bienfaits en nutrition santé

15 g de pignons de Pin contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) des nutriments suivants : Vitamine E, Vitamine K, CuivreManganèse et Phosphore. Elles contiennent aussi, dans une moindre mesure, des Protéines, des Fibres, du Zinc, du Magnésium, du Potassium, du Fer, de la Vitamine B1 et de la Vitamine B3.

À ce titre, les pignons de Pin peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Métabolisme

Les pignons de Pin sont idéaux pour aider à réguler la glycémie et la cholestérolémie. Leurs fibres, associées aux oméga-6, réduisent la cholestérolémie. Les fibres réduisent également la charge glycémique des repas, ce qui harmonise la glycémie et favorise le rassasiement. En outre, l'incidence des complications vasculaires est réduite, grâce aux anti-oxydants présents dans les pignons de Pin : vitamine E, zinc, manganèse et cuivre.

Système nerveux, bien-être

En cas de fatigue intellectuelle, physique ou psychique, agrémentez vos journées avec quelques pignons de Pin. Ces noix sont denses en énergie lipidique, et en nutriments du métabolisme énergétique (cuivre, phosphore, zinc, magnésium, manganèse, fer, vitamine B1 et vitamine B3). Ainsi, elles stimulent l'organisme. D'autant plus que dans ces nutriments du métabolisme énergétique, trois sont reconnues pour réduire la fatigue : magnésium, fer et vitamine B3. Les pignons de Pin pallient également les déficiences de fer et de zinc, qui amenuisent les performances intellectuelles. Enfin, elles contribuent au fonctionnement du système nerveux et aux fonctions psychologiques, grâce au potassium, au cuivre, au magnésium et aux vitamines B1 et B3.

Système digestif

Une alimentation pauvre en fibre favorise la constipation. C'est d'ailleurs l'un des principales causes de la constipation (voir notre guide constipation et alimentation). Les pignons de Pin sont riches en fibres, ils stimulent ainsi le transit intestinal.

Système circulatoire

Différents troubles sont à l'origine d'une anémie, comme une perte excessive de sang, provoquée par une brèche vasculaire ou une carence en fer. Les pignons de Pin peuvent contribuer à ralentir ces phénomènes. En effet, la vitamine K stimule la cicatrisation de la brèche vasculaire. En outre, ils participent aux apports de fer (voir notre guide anémie ferriprive et alimentation). De plus, ce fer est accompagné de cuivre, le cuivre participe au transport du fer dans le sang.

Système osseux

Les pignons de Pin sont des petits suppléments non négligeables en cas de déminéralisation ou fracture osseuse. Riches en minéraux, ces derniers vont se stocker dans le squelette et contribuer à sa minéralisation. De plus, on retrouve du zinc et du manganèse. Ces derniers agissent comme cofacteur sur les enzymes de la minéralisation osseuse.

Muscles et articulations

Les pignons de Pin se révèlent utiles en cas de trouble de la contraction musculaire. Riches en potassium et magnésium, ils contribueront à la contraction musculaire normale (voir notre guide crampes musculaires et alimentation). Grâce au manganèse et au cuivre, les articulations en profiteront également. Effectivement, le manganèse et le cuivre contribuent à la formation normale du tissu conjonctif (le tissu conjonctif apporte de la résistance aux articulations, aux tendons ou encore aux ligaments).

Système bucco-dentaire

Grâce au magnésium et au phosphore, les pignons de Pin contribuent au maintien de la dentition normale.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Anti-oxydant (zinc, cuivre, manganèse, vitamine E) : les pignons de Pin ont un score ORAC de 720 µmol TE/100 g. Ce score montre une activité antioxydante faible, mais tout de même présente. Elle provient de l'apport en cuivre, zinc et manganèse (cofacteurs des enzymes antioxydantes) et de la vitamine E.

  • Contribuant au métabolisme énergétique (cuivre, magnésium, manganèse, fer, phosphore, zinc, vitamine B1, vitamine B3, lipides) : les pignons de Pin entrent dans la famille des fruits à coque. Comme ces derniers, les pignons de Pin possèdent une énergie lipidique. Les lipides sont les macronutriments avec la plus grande densité énergétique : 1 g de lipide procure 9 kcal à l’organisme. Côté micronutrition, les pignons de Pin participent également au métabolisme énergétique par le cuivre, le magnésium, le manganèse, le fer, le phosphore, le zinc, les vitamines B1 et B3.

  • Contrôle de la glycémie (fibre, lipide) : les fibres et les lipides confèrent un indice glycémique bas aux pignons de Pin. Ils diminuent la charge glycémique du repas : l'absorption des glucides est plus lente, équilibrant la glycémique.

  • Régulateur d'appétit (fibre, lipide) : par le faible indice glycémique des pignons de Pin, ils luttent contre les fortes variations de la glycémie. L’équilibre de la glycémie est favorable aux sensations de rassasiement.

Propriétés secondaires

  • Protection du système cardiovasculaire (fibre, oméga $-6, potassium, vitamine B1) : les pignons de Pin réduisent la cholestérolémie et luttent contre l'hypertension artérielle, deux facteurs qui participent à la protection du système cardio-vasculaire. Leurs fibres baissent l'absorption du cholestérol alimentaire. Ils proposent également une majorité d'oméga-6 (acide-linoléique). Les oméga-6 sont hypocholestérolémiants. Concernant la pression artérielle, ils sont pauvres en sodium (qui majore la pression artérielle) et riches en potassium. Le potassium est un minéral hypotensif. Enfin, ils contiennent de la vitamine B1, elle contribue à une fonction cardiaque normale.

  • Reminéralisant (magnésium, phosphore, manganèse, zinc) : les pignons de Pin permettent le maintien d'une ossature solide par deux moyens. Tout d'abord, ils apportent du magnésium et du phosphore. Ce sont deux minéraux sont stockées dans les os, ce qui contribue à la minéralisation de l'os. Ensuite, le manganèse et le zinc interviennent dans le fonctionnement des enzymes responsables de la formation saine des os.

  • Cicatrisant (vitamine K) : les pignons de Pin soutiennent le processus de coagulation sanguine par leurs richesses en vitamine K.

  • Laxatif (fibre, lipide) : les pignons de Pin sont riches en fibres. Cette richesse stimule le transit digestif en augmentant le volume total des selles.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 15 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 15 g
Énergie (Kcal) 695 104 35 5
Énergie (Kj) 2910 436 35 5
Lipides (g) 65 9.75 93 14
Acides gras saturés (g) 5.53 0.82 28 4
Acides gras mono-insaturés (g) 19.9 2.98
Acides gras poly-insaturés (g) 33 4.95
Glucides (g) 6.31 0.94 2 0
Dont sucres (g) 5.21 0.78 6 1
Dont amidon (g) 1.1 0.16
Fibres alimentaires (g) 10 1.5
Protéines (g) 16.2 2.43 32 5
Sel (g) 0.02 0 0 0
Vitamine A (µg) 17 2.55 2 0
Vitamine B1 (mg) 0.57 0.08 52 8
Vitamine B2 (mg) 0.11 0.01 8 2
Vitamine B3 (mg) 3.29 0.49 21 3
Vitamine B5 (mg) 0.26 0.03 4 1
Vitamine B6 (mg) 0.14 0.02 10 2
Vitamine C (mg) 0.5 0.07 1 0
Vitamine E (mg) 8.47 1.27 71 11
Vitamine K (µg) 53.9 8.08 72 11
Calcium (mg) 6.2 0.93 1 0
Chlorure (mg) 61 9.15 8 1
Cuivre (mg) 1.2 0.18 120 18
Fer (mg) 4.6 0.69 33 5
Iode (µg) 11.2 1.68 7 1
Magnésium (mg) 227 34.05 61 9
Manganèse (mg) 8.2 1.23 410 62
Phosphore (mg) 527 79 75 11
Potassium (mg) 662 99.3 33 5
Sélénium (µg) 5 0.75 9 1
Zinc (mg) 5.6 0.84 56 8

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le Pin parasol

Le Pin parasol est un conifère de la famille des Pinacées. Les Pins sont des conifères résineux à feuilles persistantes. Leurs hauteurs et les climats varient d'une espèce à l'autre. Le Pin parasol peut mesurer jusqu'à 25 m de hauteur et préfère les régions chaudes. Naturellement, on le retrouve tout autour de la méditerranée, il est endémique au grand Sud.

Après floraison, apparaissent de gros cônes, nommés Pignes ou pommes de Pin. Ce fruit est constitué d'écailles resserrées qui dissimulent les graines : les Pignoles ou pignons de Pin. Les écailles vont progressivement s'écarter avec la montée des températures, libérant les graines. Les graines font 1 à 2 cm et ont une couleur ivoire.

Aujourd'hui, les Pins parasol sont cultivés pour leurs graines, consommées crues ou agrémentées dans de nombreuses recettes. Consommés depuis des millénaires, on a pu également prêter des vertus médicinales aux pignons de Pin : lutte contre la toux, aide à la conception, antituberculeux, etc.

Le syndrome du pignon de Pin

Si une dégustation de pignons de Pin vous laisse un goût désagréable et amer en bouche, ceci n'est pas normal et traduit une fraude du fabricant. En effet, ce phénomène, nommé Syndrome du pignon de Pin a longtemps été un mystère : pourquoi certains pignons de Pin ont un goût amer ?

En 2010, des scientifiques se sont penchés sur le sujet et trouvent rapidement un fautif : la traçabilité. Par appât du gain, des producteurs peu scrupuleux décident de mélanger différentes variétés de pignons de Pin, dont une variété non reconnue comme comestible par la FAO (organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies) : Pin us Armandii. Cette variété, originaire de Chine, permettait d'accroître les quantités vendues aux revendeurs occidentaux. Après découverte de cette supercherie, tous les lots de pignon de Pin suivent un contrôle strict pour assurer que les espèces présentées soient comestibles. Rassurez-vous, bien que cette variété soit identifiée comme non comestible, aucun effet néfaste pour la santé est identifié.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : International Nut and Dried Fruit. (2019). Pine Nuts Technical Information. https://www.nutfruit.org/files/tech/1572518550_Technical_Information_Kit_Pine_Nuts.pdf

Ouvrage : Pouyat-Leclère, J. (2013). Guide des aliments antioxydants. Thierry Souccar Editions & La Nutrition.fr

Site Web : Pignon de pin : récolte, conservation et utilisation des pignons de pin. (s. d.). Le Monde. https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1480-pignon-pin-recolte-conservation.html

Site Web : Tout savoir sur le pignon de pin. (s. d.). Interfel. https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-a-coque/pignon-de-Pin%20/tout-savoir-sur-le-pignon-de-Pin

Site Web : AFSCA - Les pignons de pin : Astuces et conseils en sécurité alimentaire. (s. d.). Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. https://www.favv-afsca.be/astuces/pignonsdepin.asp

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.