Les graines de Lin sont reconnues pour leur profil nutritionnel riche, promettant de nombreuses vertus santé à l’organisme. Récemment, l’attrait pour les produits skincare (soin pour la peau) a rendu les graines de Lin populaires également dans le monde de l’esthétique/cosmétique. En effet, divers composés bioactifs, tels que les oméga-3, aideraient à améliorer l’aspect de la peau, voire à corriger certaines imperfections. Quelques études suggèrent que certains composants des graines de Lin aideraient à améliorer l’aspect global de la peau. Néanmoins, à date, aucune étude n’a démontré que les graines de Lin résoudraient des troubles cutanés ou amélioreraient l’apparence de la peau. Par ailleurs, les études proposent toutes des doses thérapeutiques, c’est-à-dire que les composés bioactifs sont extraits des graines de Lin. Par rigueur scientifique, il est difficile d’extrapoler les bénéfices de ces constituants aux graines de Lin. Après ce préambule, les constituants des graines de Lin promettraient quelques bénéfices pour la peau, que nous détaillons dans cet article.

Cet article a été mis à jour le 31/05/2023

Elles apaiseraient la peau

L’extrait alcaloïde total des graines de Lin (EAT) aurait un pouvoir anti-oxydant et anti-inflammatoire cutané. En effet, une étude portée sur des murins conclut qu’une complémentation orale en EAT réduit les œdèmes cutanés induits volontairement pour l’expérience. Également, les oméga-3 des graines de Lin : acide α linolénique (ALA), contribuerait à la réduction de l’inflammation cutanée. Justement, les graines de Lin sont riches en ALA : 16,7 g pour 100 g. Ce dernier conduit à la formation de prostaglandines de type 3 et de leucotriènes de type 5 : deux métabolites anti-inflammatoires.

Elles réduiraient les tâches pigmentaires

Une étude scientifique a évalué l’influence d’un peptide cyclique dérivé des graines de Lin sur les mélanocytes (in vitro et in vivo, sur des rongeurs). La production de mélanine est un mécanisme de défense de l’organisme, afin de se protéger des dommages provoqués par les photons de la lumière. Cependant, une production irrationnelle de la mélanine pourrait être causée par certaines pathologies (mélasma, hyperpigmentation, lentigo solaire, etc.). Selon l’étude, les peptides cycliques retrouvables dans la matrice huileuse de la graine de Lin diminuerait la synthèse de mélanine par les mélanocytes (cellules à l’origine du mélanome B16F10, une tumeur maligne), ainsi que leur prolifération. Les peptides cycliques pourraient être utilisés comme ingrédient thérapeutique dans l’hyperpigmentation.

Elles lisseraient la peau

Les graines de Lin sont constituées de mucilages, des fibres solubles qui forment un gel au contact de l’eau. Ces derniers peuvent s’utiliser en masque dans une routine cosmétique. En effet, ils sont intéressants grâce à leur texture gélifiée. Les mucilages contribueraient à lifter la peau tout en l’hydratant.

En bonus, les mucilages des graines de Lin s'utilisent également sur les cheveux. Un masque de gel aux graines de Lin donne de l'éclat aux cheveux tout en disciplinant les petits frisottis.

Recette masque visage aux graines de Lin

Les graines de Lin amélioreraient potentiellement l’aspect global et la protection de la peau en consommation quotidienne (20 g par jour, de préférence broyées) mais également en application cutanée. Pour réaliser un masque liftant-hydratant aux graines de Lin, il faut :

  • 40 g de graines de Lin, de préférence certifiées issues de l’Agriculture Biologique.

  • 200 mL d’eau

Protocole : dans une casserole, faire chauffer les graines de Lin dans l’eau pendant 10 bonnes minutes, jusqu’à l’obtention d’un gel. Filtrer puis conditionner la préparation dans un récipient inerte (comme un bocal en verre, par exemple). Après avoir refroidi, le gel de Lin devrait avoir pris une consistance gélatineuse. Appliquer le masque sur peau propre, une fois par jour (le matin de préférence).

Attention, le masque aux graines de Lin se conserve au frigo pendant au maximum 7 jours.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 52 votes )

Bibliographie

Publication : Jebahi S, Salma B, Raouafi A, Sawsen H, Hassib K, Hidouri M. Novel bioactive adhesive dressing based on gelatin/ chitosan cross-linked cactus mucilage for wound healing. Int J Artif Organs. 2022 Oct;45(10):857-864. doi: 10.1177/03913988221114158. Epub 2022 Aug 2. PMID: 35918854.

Publication : Merakeb MS, Bribi N, Ferhat R, Aziez M, Yanat B. Alkaloids Extract from Linum usitatissimum Attenuates 12-OTetradecanoylphorbol- 13-Acetate (TPA)-induced Inflammation and Oxidative Stress in Mouse Skin. Antiinflamm Antiallergy Agents Med Chem. 2023;21(3):179-187. doi: 10.2174/1871523022666221212121621. PMID: 36515033.

Publication : Yoon JH, Jang WY, Park SH, Kim HG, Shim YY, Reaney MJT, Cho JY. Anti-Melanogenesis Effects of a Cyclic Peptide Derived from Flaxseed via Inhibition of CREB Pathway. Int J Mol Sci. 2022 Dec 28;24(1):536. doi: 10.3390/ijms24010536. PMID: 36613979; PMCID: PMC9820828.