Les graines de Lin proposent un tableau nutritionnel intéressant pour les femmes enceintes. En effet, riches en fibres, les graines de Lin peuvent améliorer les troubles du transit réguliers pendant cette période. Également, leurs bons lipides et les nombreux minéraux qui les composent, contribuent au bon déroulement de la grossesse pour la future maman et le bébé. Néanmoins, la présence de phyto-œstrogène et de cadmium dans ces dernières, peuvent légitimement soulever une question sur les risques d'en consommer durant cette période. Les résultats scientifiques sont variables, mais aucun ne conclut que les graines de Lin sont dangereuses durant la grossesse.

Cet article a été mis à jour le 09/05/2023

Craquez pour la Compagnie

Graines de Lin Brun BIO...
riche en oméga-3
A partir de 5.5€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Les bienfaits des graines de Lin pour la grossesse

Au regard de la variété de nutriments contenus dans les graines de Lin, ces dernières promettent plusieurs avantages à les consommer chez les femmes enceintes :

  • Elles luttent contre la constipation : la constipation est un trouble fréquent chez les femmes enceintes en raison des modifications physiologiques et anatomiques de l’abdomen, à la suite du développement de l’utérus. Grâce à leur richesse en fibres, les graines de Lin luttent contre la constipation. En effet, avec 26,9 g de fibres pour 100 g, elles sont dites riches en fibres. Ces dernières sont de nature majoritairement soluble, c’est-à-dire qu’au contact de l’eau, elles forment un gel visqueux. Dans le tube digestif, l’action des fibres solubles se traduit par une hydratation et une augmentation de la masse des selles, ce qui stimule le transit intestinal.

  • Elles contribuent au développement du bébé : les graines de Lin, comme toutes les graines, sont riches en matières grasses insaturées. Ces dernières peuvent prétendre contribuer au développement de l’embryon et du fœtus, en particulier de son système nerveux. Une étude menée sur des rats visait à évaluer l’influence des graines de Lin sur le développement de leur progéniture. Elle montre que les graines de Lin exercent une influence favorable sur le développement du nerf optique et de la rétine des rats. Aucune extrapolation à l’Homme est possible, mais c’est un indicateur utile pour estimer leurs effets.

  • Elles préservent la santé de la mère : pendant la grossesse, les besoins du bébé précèdent ceux de la mère. Ceci explique pourquoi les femmes enceintes sont fortement à risque de carence, tandis que bébé grandit bien au chaud sans problème. Par leurs nombreux minéraux et oligo-éléments, en particulier le magnésium, le phosphore, le cuivre et le manganèse, les graines de Lin contribuent à préserver les stocks de minéraux de la mère.

  • Elles limitent le stress oxydant : le stress oxydatif est un déséquilibre entre la production d’espèces réactives à l'oxygène (ROS) et la capacité du système de défense antioxydant à les neutraliser. La grossesse est une condition physiologique particulière dans laquelle l’organisme s’adapte pour tenter de maintenir l’équilibre anti-oxydant et pro-oxydant. Selon une étude scientifique publiée sur le journal International des sciences moléculaires, le stress oxydant est associé à de nombreuses complications de la grossesse, telles que la prééclampsie, une croissance fœtale insuffisante, un diabète gestationnel et une naissance prématurée. Ceci serait dû à une anomalie de la placentation ou une sénescence accélérée des tissus intra-utérins. Les graines de Lin apportent une quantité non négligeable de cuivre et de manganèse, des coenzymes métalliques indispensables au fonctionnement du système de défense anti-oxydant.

En somme, la matrice nutritionnelle des graines de Lin semble être favorable au bon déroulement de la grossesse.

Y’a-t-il des risques à consommer les graines de Lin durant la grossesse ?

La majorité des nutriments des graines de Lin sont sans risque pour la grossesse. Toutefois, deux études remettraient en cause l’apport de graines de Lin pendant la grossesse du fait de leur composition en phyto-œstrogènes et en cadmium :

  • Les phyto-œstrogènes : issus de la famille des lignages, les phyto-œstrogènes miment les propriétés des œstrogènes (en raison de leurs ressemblances structurelles). De nombreuses études, menées sur des modèles animaux, cherchent à évaluer l’effet des lignanes chez les rates et leurs progénitures. Les résultats sont discordants : certains n’observent aucun changement, d’autres en observent. Une étude montre que les lignanes auraient pour effet une diminution de l'œstradiol : principale hormone féminine qui participe au bon développement du fœtus notamment.

  • Le cadmium : une étude suggère que les graines de Lin accumulent des niveaux élevés de cadmium. Le cadmium est un métal naturellement présent chez de nombreux végétaux à cause de l’activité humaine. Cette même étude soumet l’hypothèse que l’apport de graines de Lin pendant la grossesse augmenterait les risques de cancer du sein chez les rats exposés aux graines de Lin in utero. 

En raison des résultats contradictoires des études et de leurs origines animales (rats), il est difficile de conclure sur les potentiels risques des graines de Lin durant la grossesse. Par précaution, il en va de les considérer et d’adapter la consommation des graines de Lin : sélectionner des graines de Lin issues de l’agriculture biologique et ne pas dépasser les besoins journaliers : 20 g par jour (quatre cuillères à soupe).

Les graines de Lin nuisent-elles à la fertilité ?

Vous l’aurez donc compris, l’activité œstrogénique des graines de Lin est confuse. On le sait, les lignanes passent le cordon ombilical, mais rien ne prouve qu’ils modifient les hormones sexuelles des nourrissons. Il semblerait que les méfaits des phyto-œstrogènes sur les nourrissons ne s’observent qu’en cas de consommation excessive des graines de Lin : 5 à 10 % de la ration journalière…

En définitive, sous respect des quantités recommandées (20 g par jour), les graines de Lin ne nuisent pas à la fertilité.

Craquez pour la Compagnie

Graines de Lin Brun BIO...
riche en oméga-3
A partir de 5.5€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 4 votes )

Bibliographie

Publication : Agnoli, Claudia, Luciana Baroni, Iacopo Bertini, Salvatore Ciappellano, Alessandra Fabbri, Mattia Papa, Nicoletta Pellegrini, et al. 2017. « Position paper on vegetarian diets from the working group of the Italian Society of Human Nutrition » . Nutrition Metabolism and Cardiovascular Diseases 27 (12) : 1037‑52. https://doi.org/10.1016/j.numecd.2017.10.020.

Publication : Règlement (UE) 2021/1323 de la commission du 10 août 2021 modifiant le règlement (CE) 1881/2006 en ce qui concerne les teneurs maximales en cadmium dans certaines denrées alimentaires (JOUE)

Publication : Correia-Santos AM, Vicente G, Suzuki A, Pereira AD, dos Anjos JS, de Almeida KC, Boaventura GT. The use of flaxseed flour during pregnancy and lactation reverses lower birth weight in offspring from diabetic mothers but averts the development during lactation. Nutr Hosp. 2014 Oct 1;30(4):831-6. doi: 10.3305/nh.2014.30.4.7637. PMID: 25335670.

Publication : Joo EH, Kim YR, Kim N, Jung JE, Han SH, Cho HY. Effect of Endogenic and Exogenic Oxidative Stress Triggers on Adverse Pregnancy Outcomes: Preeclampsia, Fetal Growth Restriction, Gestational Diabetes Mellitus and Preterm Birth. Int J Mol Sci. 2021 Sep 19;22(18):10122. doi: 10.3390/ijms221810122. PMID: 34576285; PMCID: PMC8468091.

Publication : Domínguez-López I, Yago-Aragón M, Salas-Huetos A, Tresserra-Rimbau A, Hurtado-Barroso S. Effects of Dietary Phytoestrogens on Hormones throughout a Human Lifespan: A Review. Nutrients. 2020 Aug 15;12(8):2456. doi: 10.3390/nu12082456. PMID: 32824177; PMCID: PMC7468963.

Publication : Janet C.L. Tou, Jianmin Chen, Lilian U. Thompson, Flaxseed and Its Lignan Precursor, Secoisolariciresinol Diglycoside, Affect Pregnancy Outcome and Reproductive Development in Rats1,2,3, The Journal of Nutrition, Volume 128, Issue 11, 1998, Pages 1861-1868, ISSN 0022-3166, https://doi.org/10.1093/jn/128.11.1861. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022316623021910)

Publication : Izzo, A. A., Hoon-Kim, S., Radhakrishnan, R., and Williamson, E. M. (2016) A Critical Approach to Evaluating Clinical Efficacy, Adverse Events and Drug Interactions of Herbal Remedies. Phytother. Res., 30: 691– 700. doi: 10.1002/ptr.5591.

Publication : Reza Samavati, Eszter Ducza, Judit Hajagos-Tóth, Robert Gaspar, Herbal laxatives and antiemetics in pregnancy, Reproductive Toxicology, Volume 72, 2017, Pages 153-158, ISSN 0890-6238, https://doi.org/10.1016/j.reprotox.2017.06.041. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0890623817300576)

Publication : Liangbo L. Shen, Shwetha Mangalesh, Brendan McGeehan, Vincent Tai, Neeru Sarin, Mays A. El-Dairi, Sharon F. Freedman, Maureen G. Maguire, Cynthia A. Toth. (2021) Birth Weight Is a Significant Predictor of Retinal Nerve Fiber Layer Thickness at 36 Weeks Postmenstrual Age in Preterm Infants. American Journal of Ophthalmology 222, pages 41-53.

Articles liés