Un excès de cholestérol dans le sang, hypercholestérolémie, est un facteur de risque des maladies cardiovasculaires. Revoir ses habitudes de vie notamment son alimentation, est un des premiers axes à améliorer. La consommation des graines et des fruits oléagineux, dont les graines de Lin, amélioreraient la cholestérolémie. Néanmoins, seules, les graines de Lin sont inefficaces pour abaisser le taux de mauvais cholestérol.

Cet article a été mis à jour le 12/12/2023

Les bienfaits des graines de Lin en cas de cholestérol

La matrice des graines de Lin est fortement intéressante en nutrition santé. En effet, les divers nutriments qui les composent, tout particulièrement les fibres et les acides gras polyinsaturés, s’inscrivent dans la prévention et la gestion de nombreuses pathologies, comme les dyslipidémies, dont l’hypercholestérolémie (concentration en cholestérol dans le sang supérieur à la norme).

Plus d’un quart de la composition nutritionnelle des graines de Lin est occupée par des fibres : 26,9 g pour 100 g de graines. Les fibres sont en majorité des fibres solubles : elles forment un gel au contact de l’eau. Néanmoins, on retrouve également des fibres insolubles, qui forment les coques indigestibles des graines : ces dernières gonflent au contact de l’eau. Les fibres influencent l’absorption d'autres nutriments. En raison de leur caractère indigestible et de leur grande taille, les fibres limitent l’accès des nutriments aux enzymes digestives. Pour illustrer ce fait, les fibres sont comparées à « des filets de pêches », qui entrainent tout sur leur passage. Ainsi, grâce aux fibres, les graines de Lin réduisent l’absorption du cholestérol alimentaire, limitant l’entrée du cholestérol dans le sang.

Par ailleurs, les fibres solubles perturberaient le cycle entéro-hépatique. Ce dernier est un cycle utilisé par l’organisme pour recycler les sels biliaires utilisés pour la digestion : après avoir servi, les sels biliaires sont réabsorbés pour retourner dans le foie et resservir pour un prochain repas. Les sels biliaires (ou acides biliaires)  sont fabriqués dans le foie à partir du cholestérol. En réduisant la réabsorption des acides biliaires, les fibres solubles entrainent une augmentation d’utilisation du cholestérol pour synthétiser des acides biliaires. De ce fait, le foie augmente son utilisation de LDL-cholestérol (mauvais cholestérol), et il participe ainsi à la baisse du LDL-cholestérol.

Les graines de Lin améliorent également la cholestérolémie grâce à leur teneur en acides gras polyinsaturés (AGPI). En effet, on retrouve quasiment 25 g d’AGPI, dont 16,4 g d’acide alpha-linolénique (oméga-3). Ces derniers augmentent la HDL-cholestérolémie, « le bon cholestérol ». Le HDL-cholestérol est reconnu pour être un indicateur de la santé cardiovasculaire : c’est un protecteur [V2] des pathologies cardio-vasculaires.

Dans l’ensemble, les graines de Lin participent à l’amélioration de la cholestérolémie. Elles participent à réduire l’absorption du cholestérol alimentaire, augmente l’utilisation du LDL-cholestérol, et favorise l’augmentation du HDL-cholestérol.

Mais, elles ne sont pas efficaces seules !

Malheureusement, les graines de Lin ne suffisent pas à réduire le taux de cholestérol sans prise en charge globale de son mode de vie. Les études scientifiques sur ce sujet sont minces, il est donc difficile d’extrapoler les résultats. Dans l’ensemble, elles observent toutes une baisse significative du LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) et du cholestérol total, après supplémentation en graines de Lin. Néanmoins, les protocoles utilisés par les études ne sont pas toujours applicables au quotidien. Selon les études, la supplémentation minimale proposée était de 30 g par jour. Or, les quantités recommandées en graines de Lin sont de 20 g par jour, pour un adulte.

De plus, il est essentiel de repenser son hygiène de vie générale : une alimentation variée et équilibrée, une activité physique régulière et adaptée, etc. Les graines de Lin sont un coup de pouce et peuvent intégrer un rééquilibrage alimentaire. Toutefois, elles ne peuvent pas prétendre être la solution en cas d’hypercholestérolémie.

Notons également que le cholestérol est indispensable à la santé. En aucun cas, le cholestérol, en tant que tel, est une menace pour la santé. Seul l’excès de cholestérol et le déséquilibre entre HDL et LDL au profit des LDL, accentuent les risques des pathologies cardiovasculaires.

Comment les consommer intelligemment ?

Il est recommandé de consommer 20 g de graines de Lin par jour, en augmentant progressivement les doses (pour éviter les désordres digestifs). Afin d'optimiser l'effet hypocholestérolémiant des fibres solubles, nous recommandons de les consommer autour du repas : en dessert, en topping, ou bien dans des pains aux graines, etc.

Selon les différentes études scientifiques observées, les résultats sur la cholestérolémie ne s’observent qu’après 12 semaines de supplémentation quotidienne.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 14 votes )

Bibliographie

Publication : Tarique, M., Badruddeen, N., Parveen, S., Ahsan, F., Khan, M. M., Akhtar, J., Khalid, M., Gazanfer, N., & Muztaba, M. (2022). Pharmacological and nutritional benefits of flaxseed’s (Linum usitatissimum Linn.) biocomponents. Bentham Science, 01. https://doi.org/10.2174/2666862901666220106140913

Publication : Motahareh Sadat Masjedi, Pardis Mohammadi Pour, Yalda Shokoohinia, Sedigheh Asgary, Effects of Flaxseed on Blood Lipids in Healthy and Dyslipidemic Subjects: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials, Current Problems in Cardiology, Volume 47, Issue 7, 2022, 100931, ISSN 0146-2806, https://doi.org/10.1016/j.cpcardiol.2021.100931. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0146280621001468)

Publication : Mihir Parikh, Branislav Kura, Bhavana Garg, J Alejandro Austria, Liping Yu, Thane G Maddaford, Spencer D Proctor, Thomas Netticadan, Grant N Pierce, Dietary flaxseed reduces Myocardial Ischemic Lesions, improves cardiac function and lowers cholesterol levels despite the presence of severe obesity in JCR:LA-cp Rats, The Journal of Nutritional Biochemistry, Volume 98, 2021, 108829, ISSN 0955-2863, https://doi.org/10.1016/j.jnutbio.2021.108829. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0955286321002497)

Publication : Tahereh Toulabi, Masomeh Yarahmadi, Fateme Goudarzi, Farzad Ebrahimzadeh, Amir Momenizadeh, Sajad Yarahmadi, Effects of flaxseed on blood pressure, body mass index, and total cholesterol in hypertensive patients: A randomized clinical trial, EXPLORE, Volume 18, Issue 4, 2022, Pages 438-445, ISSN 1550-8307, https://doi.org/10.1016/j.explore.2021.05.003. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1550830721000938)