La Cannelle est une épice ayant de nombreux bienfaits sur la santé, et notamment en cas d’hypertension. Les études ont déterminé une propriété hypotensive, bien que modérée. La Cannelle agit toutefois sur d’autres facteurs de risque ou d’aggravation de l’hypertension artérielle comme sur le stress oxydatif, l’hyperglycémie et l’hypercholestérolémie. Elle pourrait ainsi agir de manière directe et indirecte sur la pression artérielle. Cependant, comme tout aliment, elle est soumise à quelques précautions d’emploi afin de l’utiliser sans danger.

Cet article a été mis à jour le 04/12/2023

Un effet anti-hypertenseur modéré

Des études réalisées sur des humains et des rats ont démontré que la Cannelle avait une action hypotensive (capacité à faire baisser la tension artérielle) modérée. Selon les recherches, la propriété antioxydante de la Cannelle lui permettrait de protéger l’endothélium des vaisseaux sanguins en permettant la production de NO (Oxyde Nitrique), qui est une molécule anti-inflammatoire. De plus, le cinnamaldéhyde, principal principe actif de la Cannelle, aurait une action vasodilatatrice en favorisant la relaxation des aortes lésées par l’hypertension. Ce cinnamaldéhyde est un antagoniste de TRPA1 (Transient Receptor Potential Ankrin 1) qui permet de l’activer. Cela provoque une vasodilatation qui entraîne une réponse hypotensive et une diminution de la fréquence cardiaque. Cette action est plus ou moins importante en fonction de la quantité de Cannelle ingérée. D’autres études sur les rats obèses ont montré que l’acide cinnamique contenu dans la Cannelle, aurait un fort effet sur la tension artérielle en supprimant l’activité de l’ECA (Enzyme de Conversion de l’Angiotensine) dans le sérum limitant ainsi la vasoconstriction.

La Cannelle est capable d’augmenter la concentration tissulaire de NO, entraînant ainsi une légère diminution de la tension. Les chercheurs ont défini une dose efficace de 2 g de Cannelle par jour pendant 8 à 12 semaines, qui réduirait donc à la fois la Pression Artérielle Systolique (PAS) et la Pression Artérielle Diastolique (PAD). Il semblerait toutefois qu’il y ait une réduction plus importante de la PAS et de la PAD chez les sujets ayant un IMC > 30 kg/m². Cependant, il est important de noter que même une baisse modeste de la tension artérielle peut entraîner une réduction significative du risque relatif de mortalité cardiovasculaire. En cas de troubles de la tension artérielle, il est indispensable de prendre rendez-vous et de se faire suivre par un professionnel de santé.

Des effets indirects intéressants

Limite le stress oxydatif

La Cannelle a une action sur le stress oxydatif, pouvant être responsable ou être un facteur aggravant de l’hypertension. En effet, le stress oxydatif et l’inflammation sont impliqués dans l’homocystéine sanguine, la rigidité et le remodelage vasculaire, qui sont des mécanismes bien connus de l’hypertension. Or, les études ont démontré que la Cannelle avait des propriétés antioxydantes qui pouvaient neutraliser les radicaux libres. Les études ont défini le cinnamaldéhyde comme principal actif antioxydant. Des études sur des rats ont montré que ce composé avait permis de diminuer leur PAS et leur PAD et de restaurer leurs niveaux d’antioxydants. Le cinnamaldéhyde améliore la relaxation des aortes lésées par le méthylglyoxal (MG) en améliorant la production de NO à partir des aortes lésées, tout en réduisant les AGE (molécules responsables de l’oxydation des lipides) provoqué par le MG. Ainsi, la Cannelle atténue le stress oxydatif, ce qui améliore la production et la disponibilité de l’oxyde nitrique (NO), molécule anti-inflammatoire ayant des propriétés vasodilatatrices.

Réduit l’hyperglycémie

La Cannelle a un effet particulier sur la glycémie (taux de glucose dans le sang). L'hyperglycémie et la résistance à l’insuline sont des facteurs de risque de l’hypertension artérielle. Lors d’un diabète, le métabolisme active le système rénine-angiotensine qui permet de réguler l’équilibre hydrique et électrolytique du corps, donc le volume sanguin et la pression artérielle. Lorsqu’il dysfonctionne, la pression artérielle est souvent augmentée, entraînant ainsi une hypertension. Des études ont mis en évidence la capacité de la Cannelle à favoriser l’absorption du glucose en jouant notamment sur la glycogénogenèse (voie métabolique permettant d’utiliser le glucose pour fabriquer du glycogène) et à limiter la résistance à l’insuline en augmentant la capacité des transporteurs GLUT4. La Cannelle peut ainsi utiliser cette voie pour prévenir et baisser la tension artérielle, surtout chez les personnes ayant des troubles de la glycémie comme les diabétiques.

Réduit l’hypercholestérolémie

Des études ont démontré l’intérêt de la Cannelle dans l’amélioration du profil lipidique. La dyslipidémie, et notamment l’hypercholestérolémie (taux trop élevés de cholestérol total, LDL-cholestérol et VLDL dans le sang), peuvent être un facteur de risque de l’hypertension artérielle ou de pathologies cardiovasculaires. Selon les recherches, la Cannelle permet de réduire le taux de lipides oxydés responsables du blocage des artères, et qui favorisent l’hypertension. Elle agit également sur l’inflammation en diminuant les taux sériques de la CRP (Protéine-C réactive, marqueur de l’inflammation). La Cannelle, consommée dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, pourrait donc réduire le dépôt de cholestérol dans les artères et ainsi limiter l’apparition d’une hypertension artérielle.

Précautions d’emploi

D’après les études, une consommation de 2 g de Cannelle par jour, soit 1 cuillère à café, pendant 12 semaines, serait efficace pour aider à réduire la tension artérielle dans le cadre d’une hypertension artérielle. Toutefois, en cas de pathologies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, il est indispensable de se faire suivre par un professionnel de santé.

La Cannelle est tout de même soumise à quelques précautions d’emploi :

  • Les personnes sous anticoagulants, antidiabétiques ou sous hypotenseurs doivent demander un avis médical avant de consommer de la Cannelle régulièrement. Cette épice peut interagir avec ces médicaments en perturbant et en maximisant leurs effets.
  • Toutes les Cannelles (sauf la Cannelle de Ceylan = Cinnamomum verum) contiennent des coumarines. En excès, ces molécules sont toxiques pour le foie et les reins. Cela peut par exemple concerner la Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) ou la Cannelle d’Indonésie (Cinnamomum burmanii).

  • Attention, certaines personnes peuvent être allergiques à la Cannelle.

  • La Cannelle est contre-indiquée chez les femmes enceintes en raison de ses propriétés emménagogues (provoque et régularise le cycle menstruel), abortives et de sa capacité à fluidifier le sang.

  • Il n’y a pas de risques à consommer de la Cannelle chez les enfants et les femmes allaitantes. Toutefois, il est recommandé d’utiliser de la Cannelle de Ceylan car elle ne contient pas de coumarines.

  • Il est fortement déconseillé d’appliquer de la Cannelle pure sur la peau (visage, cuir chevelu...) car c’est une épice dermocaustique qui peut entraîner des brûlures.

  • Il ne faut pas inhaler la Cannelle en poudre. Elle peut entraîner de graves lésions pulmonaires.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 116 votes )

Bibliographie

Publication : Shang, C., Lin, H., Fang, X., Wang, Y., Jiang, Z., Qu, Y., Xiang, M., Shen, Z., Xin, L., Lu, Y., Gao, J., & Cui, X. (2021). Beneficial effects of cinnamon and its extracts in the management of cardiovascular diseases and diabetes. Food & Function, 12(24), 12194–12220. https://doi.org/10.1039/d1fo01935j

Publication : Hadi, A., Campbell, M., Jalili, C., Pourmasoumi, M., Salehi-Sahlabadi, A., & Hosseini, S. A. (2020). The effect of cinnamon supplementation on blood pressure in adults: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Clinical Nutrition ESPEN, 36, 10–16. https://doi.org/10.1016/j.clnesp.2020.01.002

Publication : Mousavi, S. H., Karimi, E., Hajishafiee, M., Milajerdi, A., Amini, M., & Esmaillzadeh, A. (2019). Anti-hypertensive effects of cinnamon supplementation in adults: A systematic review and dose-response Meta-analysis of randomized controlled trials. Critical Reviews in Food Science and Nutrition, 60(18), 3144–3154. https://doi.org/10.1080/10408398.2019.1678012

Publication : Mollazadeh, H., & Hosseinzadeh, H. (2016). Cinnamon effects on metabolic syndrome: a review based on its mechanisms. PubMed, 19(12), 1258–1270. https://doi.org/10.22038/ijbms.2016.7906

Publication : Mahmoodnia, L., Aghadavod, E., & Rafieian-Kopaei, M. (2017). Ameliorative impact of cinnamon against high blood pressure; an updated review. Journal of Renal Injury Prevention, 6(3), 171–176. https://doi.org/10.15171/jrip.2017.33

Publication : Vasdev, S., & Stuckless, J. (2010). Role of methylglyoxal in essential hypertension. International Journal of Angiology, 19(02), e58–e65. https://doi.org/10.1055/s-0031-1278375

Site Web : Hypertension artérielle liée au diabète ▷ causes et traitement. (n.d.). https://www.primomedico.com/fr/cure/hypertension-liee-au-diabete/#treatment-info