Une certaine croyance voudrait que les Cacahuètes constipent. Cependant, aucun aliment ne peut favoriser à lui seul de la constipation. En effet, seule une alimentation pauvre en fibres et riche en graisses peut entraîner cette complication. Par ailleurs, les Cacahuètes pourraient induire l’effet inverse car elles contiennent des fibres insolubles, ainsi que d’autres nutriments judicieux en cas de constipation liée à des déficits en micronutriments. Toutefois, aucune étude fondée ne montre que les Cacahuètes ont des bienfaits pour soulager la constipation occasionnelle. Il est donc recommandé de s’orienter vers d’autres aliments qui ont déjà fait leurs preuves sur cette complication comme les Pruneaux ou la poudre de Psyllium.

Cet article a été mis à jour le 01/12/2023

Les Cacahuètes ne constipent pas

Aucun aliment ne peut réellement induire de la constipation, et les Cacahuètes ne font pas exception. Certains types d’alimentation, comme les alimentations riches en graisses, peuvent effectivement favoriser de la constipation, mais aucun aliment seul ne peut en provoquer. De manière générale, les graisses sont plus difficiles à digérer et favorisent un ralentissement de la vidange gastrique (étape de digestion où l’estomac fait passer les aliments digérés dans les intestins). Par conséquent, cela ralentit l’avancée globale du bol alimentaire de l’estomac vers les intestins, et pourrait ainsi induire de la constipation.

Néanmoins, il faudrait que l’alimentation générale soit riche en graisses pour favoriser un ralentissement chronique de la vidange gastrique. De plus, ralentir la vidange gastrique ne veut pas forcément dire que cela induit une constipation, puisque cette dernière intervient au niveau intestinal. De ce fait, les Cacahuètes ne semblent pas pouvoir induire de la constipation.

Un effet laxatif ?

Les Cacahuètes peuvent avoir des bienfaits en cas de constipation du fait de leurs teneurs en fibres et en minéraux, d’autant plus qu’elles ont un effet laxatif en cas de consommation excessive. Un laxatif est défini comme une substance qui aide à évacuer les selles. Dans ce cadre, les Cacahuètes seraient reconnues pour favoriser des diarrhées en cas de consommation excessive, ce qui est souvent le cas lorsqu’elles sont consommées en apéritif.

Par ailleurs, une consommation modérée de Cacahuètes peut aussi avoir des bienfaits laxatifs en cas de constipation fonctionnelle. En effet, certaines constipations sont dues à des défauts fonctionnels en lien avec un déficit en micronutriments. Pour ces cas précis, les Cacahuètes peuvent aider à soulager la constipation. Elles permettent de favoriser certains apports en nutriments qui sont nécessaires aux mécanismes de contraction des muscles péristaltiques pendant la digestion (fibres insolubles, phosphore, magnésium, potassium, sélénium…). À titre d’exemple, les fibres insolubles permettent d’attirer l’eau dans les selles pour optimiser leur avancement dans le tube digestif, et ainsi accélérer le transit intestinal. L’ensemble de ces nutriments pourrait donc apporter des bénéfices en cas de constipation.

Toutefois, il est important de préciser qu’aucune étude fondée n’a promu les bienfaits des Cacahuètes à elles seules pour soulager la constipation. Seule une alimentation équilibrée et riche en fibres, accouplée à une activité physique régulière, peut favoriser le soulagement de la constipation occasionnelle. Par ailleurs, si la constipation commence à durer dans le temps, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin.

D’autres aliments laxatifs efficaces

À ce jour, aucune étude fondée n’a vanté les bienfaits des Cacahuètes pour soulager la constipation. De ce fait, il est recommandé de s’orienter vers d’autres aliments laxatifs plus efficaces contre la constipation comme :

  • les Pruneaux : ils sont reconnus comme efficaces contre la constipation car ils apportent environ 3 g de fibres pour 75 g (quantité recommandée), mais également des polyols (sorbitol, xylitol). Ces derniers sont reconnus pour favoriser un effet laxatif car leur fermentation colique amène la production de gaz qui entraîne une accélération du transit.

  • la poudre de Psyllium : c’est une poudre très riche en fibres solubles et insolubles, et qui est reconnue par l’OMS comme efficace pour soulager la constipation.

  • les graines de Chia : elles font partie des aliments les plus riches en fibres insolubles. En contact avec l'eau, ces fibres gonflent. Ce gonflement, au sein du tube digestif, augmente la masse des selles, ce qui a tendance à faciliter le transit intestinal.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 33 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail - Anses. https://www.anses.fr/fr

Site Web : Autorité Européenne de Sécurité des Aliments - EFSA. https://www.efsa.europa.eu/fr