Le cholestérol est une substance graisseuse essentielle au fonctionnement des cellules, mais sa surabondance dans le sang peut être néfaste pour la santé. De nombreux facteurs comme la prise de poids peuvent influencer l’accumulation de cholestérol dans le sang. Les Cacahuètes sont des aliments riches en graisses et sont donc souvent considérées comme peu saines, à tort. En effet, les Cacahuètes contiennent des graisses insaturées, ainsi que d’autres nutriments bénéfiques pour la santé : phytostérols, polyphénols, fibres alimentaires, minéraux, etc. De plus en plus de recherches s’intéressent aux effets des Cacahuètes sur le cholestérol. Certaines d’entre elles montrent qu’une consommation modérée de Cacahuètes a la capacité d’améliorer le profil lipidique sanguin (ensemble des taux de cholestérol et triglycérides dans le sang). Toutefois, étant donné qu’elles restent riches en lipides, il est préférable d’éviter les excès.

Cet article a été mis à jour le 12/12/2023

Craquez pour la Compagnie

CHOLESTÉROL
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
SOMMEIL
Huiles essentielles en...
A partir de 17.9€
picto cart
CIRCULATION VEINEUSE
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
JAMBES LOURDES
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
BOUFFÉES DE CHALEUR
Huiles essentielles en...
A partir de 16.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (16 juin) : PROM-1006

Des effets hypocholestérolémiants

Les Cacahuètes contiennent des graisses mono-insaturées et poly-insaturées, ainsi que des phytostérols et des antioxydants, qui peuvent aider à réduire le taux de cholestérol sanguin. Pourtant, la croyance populaire veut que les Cacahuètes soient riches en cholestérol. Toutefois, il y a une différence entre le cholestérol alimentaire et le cholestérol sanguin, d’autant plus que le cholestérol est retrouvé uniquement chez les aliments d’origine animale.

En effet, le cholestérol sanguin est un abus de langage pour notifier la forte présence de lipoprotéines transportant le cholestérol dans le sang. L’excès de certaines lipoprotéines (LDL = Low Density Lipoprotein, et VLDL = Very Low Density Lipoprotein) favorisent les dépôts de plaques dans le sang et induisent certaines maladies cardiovasculaires. Le principal inconvénient du cholestérol sanguin ne serait donc pas le cholestérol en lui-même, mais plutôt les lipoprotéines qui le transportent. Ainsi, le cholestérol provenant de l’alimentation n’est pas si néfaste que cela, même s’il reste important de le limiter en cas de taux sanguin de cholestérol total élevé.

Des études ont analysé l’impact des Cacahuètes, et d’autres aliments riches en polyphénols, sur le cholestérol sanguin. Les résultats ont montré que la consommation régulière de Cacahuètes avait aidé à réduire le taux de « mauvais » cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein = Lipoprotéine de basse densité), chez des personnes atteintes de dyslipidémie. Cette dernière est un trouble caractérisé par des taux de cholestérol élevés dans le sang (excès de triglycérides, excès de LDL…). On peut donc conclure que les Cacahuètes peuvent avoir des effets hypocholestérolémiants. Toutefois, une activité physique régulière, ainsi qu'une alimentation variée et équilibrée, sont primordiaux pour optimiser les effets des Cacahuètes sur les taux de cholestérol sanguin.

Des nutriments intéressants

Pour expliquer les résultats des études précédentes, il faut se tourner vers certains nutriments présents dans les Cacahuètes :

  • graisses insaturées : elles limitent la synthèse de cholestérol par des mécanismes complexes et encore mal élucidés. Toutefois, les scientifiques ont admis que le remplacement de graisses saturées par des graisses insaturées dans le régime alimentaire contribue au maintien d'une cholestérolémie normale.

  • antioxydants (polyphénols, sélénium, manganèse, cuivre) : ces derniers aident à lutter contre le stress oxydatif, qui est un déséquilibre entre la production endogène de molécules oxydantes, et les apports alimentaires en antioxydants. Ce stress oxydatif favorise l’augmentation des taux de cholestérol sanguin en induisant de l’inflammation sur les parois artérielles. Cela favorise l’accumulation de plaques dans les artères. En plus de cela, le stress oxydatif peut altérer les récepteurs des lipoprotéines (transporteurs de triglycérides et de cholestérol). Ces dernières ne seront donc plus reconnues par les cellules, et seront donc condamnées à rester dans la circulation sanguine.

  • phytostérols : ces composés bioactifs sont des stérols végétaux qui ont une structure similaire à celle du cholestérol, permettant de réduire l'absorption du cholestérol.

  • fibres alimentaires : elles forment un gel limitant l’absorption des lipides. C’est pourquoi les fibres sont reconnues pour avoir un effet positif sur la santé cardiovasculaire.

En résumé, une consommation modérée de Cacahuètes peut favoriser la diminution du cholestérol LDL et du cholestérol total grâce à leurs teneurs en acides gras insaturées, en antioxydants et en phytostérols. Attention toutefois à ne pas en consommer de manière excessive à long terme car elles restent riches en calories, et peuvent ainsi faire prendre du poids.

Comment les consommer ?

  • Consommer une poignée de Cacahuètes par jour, soit environ 30 g. Elles peuvent être consommées seules en collation ou tout au long de la journée, ou en les intégrant dans des préparations salées et sucrées.

  • Il est possible de consommer les Cacahuètes sous forme de beurre de Cacahuètes, mais elles perdront leur teneur en fibres à cause du mixage. Elles garderont néanmoins leur teneur en acides gras insaturés, en antioxydants et en phytostérols.

  • Préférer le beurre de Cacahuètes au petit déjeuner pour faire des tartines avec du pain blanc ou du pain complet. Attention tout de même à ne pas en mettre en excès et de manière quotidienne. Cela limitera la prise de poids et la formation de cholestérol qui pourrait avoir un effet négatif sur le foie.

  • L’allergie aux arachides, dont font partie les Cacahuètes, est une des allergies alimentaires les plus fréquentes, et particulièrement chez les enfants. Il est donc recommandé de ne pas en donner en trop grande quantité à un enfant en bas âge. Les symptômes d’une allergie aux arachides peuvent aller d’une urticaire (démangeaisons, boutons…), en passant par des rougeurs cutanées, jusqu’à un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique dans les pires cas.

Craquez pour la Compagnie

CHOLESTÉROL
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
CONTRÔLE DU POIDS
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
SOMMEIL
Huiles essentielles en...
A partir de 17.9€
picto cart
CIRCULATION VEINEUSE
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
JAMBES LOURDES
Huiles essentielles en...
A partir de 9.9€
picto cart
BOUFFÉES DE CHALEUR
Huiles essentielles en...
A partir de 16.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (16 juin) : PROM-1006

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 44 votes )

Bibliographie

Publication : Arya, S. S., Salve, A. R., & Chauhan, S. (2016c). Peanuts as functional food : a review. Journal of Food Science and Technology, 53(1), 31‑41. https://doi.org/10.1007/s13197-015-2007-9

Publication : Bruckert, E., & Consoli, S. M. (2004). Connaissances nutritionnelles relatives aux lipides et croyances de santé chez 1 595 sujets hypercholestérolémiques. Cahiers de nutrition et de diététique, 39(2), 133‑142. https://doi.org/10.1016/s0007-9960(04)94446-x

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Comprendre les taux de cholestérol dans le sang - VIDAL. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/coeur-circulation-veines/cholesterol/comprendre-taux-cholesterol-sang.html