Les noix de Cajou sont des graines oléagineuses qui sont très appréciées des consommateurs pour leur goût et leur qualité nutritionnelle. En effet, ces dernières sont composées de lipides (graisses) de très bonne qualité nutritionnelle, et notamment des omégas-9 et des omégas-6. Cela amène donc plusieurs questionnements quant à une potentielle amélioration du profil lipidique sanguin. En effet, ce dernier comprend tous les types de transport du cholestérol dans le sang et une amélioration du profil lipidique sanguin permet, notamment, de prévenir les maladies cardiovasculaires. Dans ce cadre, il est judicieux de se demander si les noix de Cajou peuvent améliorer ce profil lipidique sanguin grâce à leurs apports en lipides qualitatifs. Cet article reprend donc l’ensemble des connaissances actuelles sur les potentiels bénéfices des noix de Cajou sur les taux de cholestérols sanguins.

Cet article a été mis à jour le 30/01/2023

Pas d’effets directs

Une méta-analyse de 2020 a vu le jour afin d’évaluer l’impact des noix de cajou sur le profil lipidique sanguin. Ce dernier est défini comme étant l’ensemble des lipides présents dans le sérum. Il est ainsi composé des taux de cholestérol total, de cholestérol HDL (High Density Lipoprotein = Lipoprotéine de Haute Densité), de cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein = Lipoprotéine de Basse Densité) et de triglycérides. Cette dernière a démontré que la supplémentation en noix de cajou n’a pas modifié de manière significative les taux sériques de cholestérol total, de cholestérol HDL, de cholestérol LDL et de triglycérides.

De plus, une deuxième méta-analyse de 2020 a voulu démontrer que les noix de cajou pouvaient améliorer les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires comme l’hypertension ou les dyslipidémies. Cette dernière a conclu que la consommation de noix de cajou pourrait réduire la pression artérielle systolique, qui est la pression dans l’artère au moment où le cœur se contracte (chiffre le plus élevé lors de la prise de tension). Cependant, elle a démontré que la consommation de noix de cajou n’avait aucun effet sur le profil lipidique et la pression artérielle diastolique, qui est la pression de l’artère lorsque le cœur est au repos (chiffre le plus bas lors de la prise de tension).

Ainsi, il semblerait que les noix de cajou n’apportent pas de bénéfice sur le profil lipidique sanguin, et particulièrement sur les taux de cholestérol.

Apporte de très bonnes graisses à l’organisme

Les graisses sont plus communément appelées les lipides. Ces derniers sont composés d’acides gras qui sont essentiels à l’organisme. Dans ce cadre, les noix de cajou contiennent des teneurs en lipides intéressantes et permettant de venir en soutien d’une alimentation équilibrée et variée afin de diminuer le taux de « mauvais » cholestérol. En effet, les noix de cajou sont de très bons apports en acides gras mono-insaturés, également appelés omégas-9. Ces omégas-9 sont très importants car ils jouent un rôle préventif dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, notamment en faisant chuter les taux de « mauvais » cholestérol (Low Density Lipoprotein cholestérol) et en favorisant les niveaux de « bon » cholestérol (High Density Lipoprotein cholestérol). Les noix de cajou sont donc très importantes dans les apports journaliers en omégas-9 puisque 30 g de noix de cajou (une poignée) contiennent un peu plus de 8 g d’omégas-9 (20 - 25 % des apports journaliers recommandés pour une personne consommant 2000 kcal par jour).

De plus, les noix de cajou contiennent une teneur intéressante en acides gras polyinsaturés, et particulièrement en omégas-6. Ces omégas-6 jouent un rôle hypocholestérolémiant, c’est-à-dire qu’ils participent grandement à diminuer le cholestérol sanguin. Dans ce cadre, les noix de cajou sont un soutien aux apports journaliers en omégas-6 puisque 30 g de noix de cajou contiennent 2,6 g d’omégas-6 (30 % des apports journaliers recommandés pour une personne consommant 2000 kcal par jour). Attention, l’alimentation moderne est très riche en omégas-6 (huiles d’olive, tournesol…). Il est donc important de ne pas en consommer en excès pour éviter de contrebalancer le rapport oméga-3 / oméga-6.

Ainsi, les noix de cajou s’intègrent parfaitement à une alimentation équilibrée en permettant de soutenir les apports journaliers en omégas-9 et en omégas-6 qui, eux, permettront une meilleure santé cardiovasculaire grâce, en partie, à l’amélioration du profil lipidique sanguin (diminution du « mauvais » cholestérol et augmentation du « bon » cholestérol).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 15 votes )

Bibliographie

Publication : Mohan V, Gayathri R, Jaacks LM, Lakshmipriya N, Anjana RM, Spiegelman D, Jeevan RG, Balasubramaniam KK, Shobana S, Jayanthan M, Gopinath V, Divya S, Kavitha V, Vijayalakshmi P, Bai R MR, Unnikrishnan R, Sudha V, Krishnaswamy K, Salas-Salvadó J, Willett WC. Cashew Nut Consumption Increases HDL Cholesterol and Reduces Systolic Blood Pressure in Asian Indians with Type 2 Diabetes: A 12-Week Randomized Controlled Trial. J Nutr. 2018 Jan 1;148(1):63-69. doi: 10.1093/jn/nxx001. PMID: 29378038.

Publication : Morvaridzadeh M, Sepidarkish M, Farsi F, Akbari A, Mostafai R, Omidi A, Potter E, Heshmati J. Effect of Cashew Nut on Lipid Profile: A Systematic Review and Meta-Analysis. Complement Med Res. 2020;27(5):348-356. English. doi: 10.1159/000506348. Epub 2020 Mar 11. PMID: 32160624.

Publication : Jalali M, Karamizadeh M, Ferns GA, Zare M, Moosavian SP, Akbarzadeh M. The effects of cashew nut intake on lipid profile and blood pressure: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Complement Ther Med. 2020 May;50:102387. doi: 10.1016/j.ctim.2020.102387. Epub 2020 Mar 28. PMID: 32444052.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. (s. d.). Ciqual - ANSES. https://ciqual.anses.fr/