La culture et la consommation de la Périlla remonte à l'Antiquité où les asiatiques du Sud-Est l'utilisaient déjà en cuisine pour aromatiser leurs préparations mais également en thérapeutique traditionnelle. Aujourd'hui, ce sont dans les graines de la Périlla que l'on puise une grande partie de ses richesses. Par pression à froid, elles offrent une huile végétale étonnamment riche en acide alpha-linolénique (ALA). Cet acide gras polyinsaturé aussi connu sous le nom d'oméga 3 présente un intérêt majeur pour prévenir les problèmes cardio-vasculaires ou lutter contre les affections inflammatoires. Nom latin : Perilla frutescens (L.) Britton Partie utilisée : graines (première pression à froid)

Propriétés principales

  • Apport nutritionnel : l'huile de Périlla est reconnue comme étant l'huile végétale la plus riche en oméga 3. Parmi eux, on retrouve l'acide alpha-linolénique, un acide gras dit essentiel car l'organisme ne peut le fabriquer, on se doit de l'apporter via notre alimentation. Cet acide gras est le précurseur de deux acides gras polyinsaturés que sont le DHA (acide docosahexaénoïque) et l'EPA (acide eicosapentaénoïque). L'huile de Périlla participe ainsi à l'équilibre nutritionnel.
  • Hypocholestérolémiante, protectrice du système cardiovasculaire : en participant à l'équilibre nutritionnel via sa riche composition en oméga 3, l'huile de Périlla a de nombreux effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire et les maladies chroniques en général.

  • Anti-inflammatoire : l'huile de Périlla riche en oméga-3 participe à l'inhibition des processus inflammatoires de l'organisme. Son apport permet de compenser le déséquilibre oméga 3/oméga 6 observé de nos jours et semblant être impliqué dans les inflammations chroniques.
  • Nourrissante, apaisante : l'huile de Périlla riche en acides gras pénètre rapidement la peau pour un effet hydratant et nourrissant. Elle permet de renforcer la barrière cutanée et apporte de la souplesse en prévention du vieillissement de la peau. Elle s'utilise également en soin capillaire pour nourrir les cheveux secs en profondeur et obtenir des cheveux brillants et souples.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : mature, sensible, irritée
  • Type de cheveux : secs, cassants
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide
  • Couleur : jaune pâle
  • Odeur : caractéristique et puissante
  • Toucher : sec
  • Goût : doux, caractéristique, rappelant la noix
        Caractéristiques pour la formulation
        • Insaponifiables et principes actifs : < 1,5 % (vitamine E, provitamine A)
        • Indice de comédogénicité : 2 (= peu comédogène)
        • Indice de saponification moyen : 190
        • Stabilité à l'oxydation : sensible
        • Stabilité aux hautes températures : sensible
        • Nom INCI : Perilla Ocymoides Seed Oil
        Composition en acides gras
        • acide palmitique (AGS) : 5 à 8 %
        • acide stéarique (AGS) : 1 à 3 %
        • acide oléique (AGMI omega 9) : 10 à 18 %
        • acide linoléique (AGPI omega 6) : 12 à 20 %
        • acide linolénique (AGPI omega 3) > 60 %
        • acide arachidique (AGPI) < 0,5 %
        Caractéristiques physiques
        • Densité à 20°C : 0,920 à 0,940
        • Indice de péroxyde : < 15 meqO2/kg
        • Indice d'acide : < 4 mg KOH/g
        • Indice d'iode : 180 à 215
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Labiacées
        • Origine : Chine
        • Partie utilisée : graines
        • Procédé d'obtention : première pression à froid
        • Nom latin : Perilla frutescens (L.) Britton

        Précautions d'emploi

        • L'huile de Périlla est sensible à l'oxydation. Elle doit être conservée dans un endroit frais, à l'abri de la lumière et de l'air.
        • Sensible aux hautes températures, l'huile de Périlla doit être utilisée en assaisonnement à froid pour ne pas altérer ses bienfaits.
        • Il est souvent conseillé de diluer l'huile de Périlla à 20 % dans d'autres huiles végétales pour toute application cutanée.
        • Par mesure de précaution, il est préférable de limiter l'huile de Périlla pour les personnes sous traitement anti-coagulant.

        En cas de cholestérol, athérosclérose, troubles cardio-vasculaires

        Plusieurs études ont permis de démontrer l'action de l'huile de Périlla sur le taux de cholestérol. L'une d'elle est une étude randomisée en double aveugle sur des patients atteints de démences. Le but premier de cette étude était de démontrer l'action du Périlla sur les fonctions cognitives. A ce niveau là, aucun effet significatif n'a été observé, mais le taux de LDL a significativement diminué chez les patients du groupe expérimental, prouvant un autre intérêt de l'huile de Périlla. Une autre étude sur des souris cette fois a démontré que l'huile de Périlla permettait de diminuer le taux de cholestérol, mais aussi de réduire les risques d'athérosclérose et l'accumulation de lipides dans le foie. Cela est principalement dû à un ratio oméga-6/oméga-3 très bas. Le Périlla permettrait en somme d'améliorer l'équilibre de l'expression des protéines lipogéniques et lipolytiques et ainsi de limiter les troubles métaboliques et les maladies cardiovasculaires induits par un régime alimentaire trop gras.

        • Conseil d'utilisation : 1 à 2 cuillères à café d'huile de Périlla par jour, en assaisonnement dans le plat ou au début des repas.

        • Autre huiles végétales adaptées : plusieurs huiles végétales sont riches en oméga-3 et présentent les mêmes intérêts telles que l'huile de Lin ou de Cameline.

        Pour les peaux sèches, sensibles, irritées

        L'huile de Périlla est riche en acides gras bénéfiques pour la peau, notamment des acides gras essentiels comme les oméga-3 et 6, mais aussi des oméga-9. Cette composition lui permet de renforcer la barrière hydrolipidique de la peau et de l'adoucir. Les oméga-3, très présents dans cette huile, présentent aussi des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires, requis pour soulager les rougeurs des peaux irritées et sensibles.

        • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes d'huile de Périlla sur le corps ou le visage, en massage pour bien faire pénétrer. 

        • Autres huiles végétales adaptées : la plupart des huiles végétales permettent de nourrir la peau, comme le Baobab, l'Argan, ou l'huile de Germe de Blé.

        Pour les peaux matures

        La forte présence d'oméga-3, ainsi qu'une petite quantité de vitamine E dans l'huile de Périlla la rend parfaitement adaptée aux peaux matures. En effet, ces deux composants possèdent des propriétés anti-oxydantes, ils agissent contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. Les autres acides gras de l'huile viennent renforcer la barrière cutanée, nourrir la peau et l'assouplir.

        • Conseil d'application : masser quelques gouttes d’huile de Périlla matin et soir sur la peau en massage pour bien faire pénétrer l’huile.

        • Huiles essentielles complémentaires : les peaux matures apprécieront les huiles essentielles de Ciste ou de Géranium Rosat en complément.
        • Autres huiles végétales adaptées : d'autres huiles végétales peuvent également être utilisées dans ce cas comme la Rose Musquée, le Chia ou encore le Pépins de Figue de Barbarie.

        En cas de rhumatismes

        L'huile de Périlla est issue des graines, très riches en acides gras oméga-3. Ces acides gras sont précurseurs de DHA (acide docosahexaénoïque) et EPA (acide eicosapentaénoïque), eux-même des acides gras polyinsaturés. Ils ont la capacité d'inhiber la conversion de l'acide arachonique en substances pro-inflammatoires par la cyclo-oxygénase. En plus de cela, l'huile de Périlla permet de réduire la production de cytokines pro-inflammatoires IL-1β et TNFα par les monocytes. L'huile de Périlla, de par son action anti-inflammatoire, permet donc d'agir sur les douleurs rhumatismales. 

        • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes sur les zones douloureuses ou enflammées, 2 fois par jour. 

        • Huiles essentielles complémentaires : pour limiter les réactions inflammatoires, les huiles essentielles de Gaulthérie Odorante ou d'Eucalyptus Citronné peuvent être utilisées.
        • Autres huiles végétales adaptées : les macérâts huileux d'Arnica ou de Millepertuis possèdent eux aussi des propriétés anti-inflammatoires, ils peuvent donc compléter le Périlla.

        Contre les allergies, l'asthme

        L'huile de Périlla contiendrait une faible part d'huile essentielle, composée en partie par de l'acide rosmarinique. Ce composé présente des propriétés anti-allergiques, qu'il confère à l'huile végétale. L'huile de Périlla serait donc capable d'inhiber la plupart des médiateurs de l'allergie, et présenterait des effets bénéfiques sur les poumons et la respiration en général. Elle est couramment utilisée en soutien contre l'asthme. De plus, les propriétés anti-inflammatoires et apaisantes conférées par les acides gras oméga-3 renforcent son action sur les allergies.

        • Conseils d'utilisation : 

        Par voie cutanée : faire pénétrer en application locale quelques gouttes d'huile végétale de Périlla.
        Par voie orale : 1 à 2 cuillères à café en assaisonnement ou au début des repas.

        • Huiles essentielles complémentaires : contre les allergies, il faut utiliser des huiles essentielles aux propriétés antihistaminiques ou antispasmodiques telles que la Tanaisie Annuelle, la Camomille Matricaire, la Camomille Romaine ou encore l'Estragon.
        • Autres huiles végétales adaptées : l'huile de Nigelle permet elle aussi d'agir contre les allergies et asthmes allergiques.


        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.5 ( 49 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : Asif, M. (2011). Health effects of omega-3,6,9 fatty acids: Perilla frutescens is a good example of plant oils. Oriental Pharmacy & Experimental Medicine, 11(1), 51–59. https://doi.org/10.1007/s13596-011-0002-x

        Publication : Kamalashiran, C., Sriyakul, K., Pattaraarchachai, J., & Muengtaweepongsa, S. (2019). Outcomes of Perilla Seed Oil as an Additional Neuroprotective Therapy in Patients with Mild to Moderate Dementia: A Randomized Control Trial. Current Alzheimer Research, 16(2), 146–155. https://doi.org/10.2174/1567205016666181212153720

        Publication : Kim, S. R., Je, J., Jeong, K., Kim, S. J., Lee, K., Choi, S., . . . Park, S. W. (2019). Perilla Oil Decreases Aortic and Hepatic Lipid Accumulation by Modulating Lipogenesis and Lipolysis in High-Fat Diet-Fed Mice. Journal of Medicinal Food, 22(1), 14–21. https://doi.org/10.1089/jmf.2018.4226

        Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

        Ouvrage : Chesman, S. (2017). Le petit guide des huiles végétales. Editions Sang de la Terre.

        Ouvrage : Clergeaud, C. (2003). Les huiles végétales : huiles de santé et de beauté. Amyris.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?