Le psoriasis est une maladie dermatologique assez mal connue, qui touche pourtant près de 2 millions de personnes en France. Il s’agit d’une maladie chronique dont les causes réelles sont encore inconnues, mais qui semble selon certaines études être lié à des facteurs génétiques, physiques (maladies, infections) et psychologiques (stress, déprime). Le psoriasis ne peut être guéri complètement, des traitements médicaux existent, mais ils sont destinés à diminuer les symptômes et à prolonger les périodes de rémission. Mais ces médicaments sont-ils réellement efficaces ?

Des médicaments pour soulager les symptômes

Pour agir sur les symptômes du psoriasis, les traitements reposent le plus souvent sur des crèmes et des onguents. Le psoriasis détruit les cellules cutanées plus vite et assèche la peau, il est donc utile de se servir, en parallèle du traitement, de crèmes hydratantes pour nourrir sa peau et la revitaliser. Malheureusement, ces traitements ont souvent des effets secondaires, parfois assez violents. Les traitements les plus puissants ne sont recommandés que lorsque le psoriasis est étendu sur une grande partie de la peau. En effet, autrement, les effets secondaires seraient encore plus difficiles à vivre que le psoriasis lui-même. Les traitements médicamenteux fournissent une réponse aux malades atteints de psoriasis, mais la maladie étant d’origine inconnue, la médecine moderne se contente de soigner les symptômes du mieux possible, mais pas de façon définitive. Un autre problème vient amoindrir les effets de ces médicaments, lorsque le corps s’habitue au traitement, celui-ci perd de son efficacité.

Des traitements plus forts existent

Lorsque le psoriasis est plus étendu ou que les poussées se font fréquemment, il est possible d’utiliser des médicaments par voie orale et aussi la photothérapie. La médication par voie orale se pratique surtout pour les cas les plus graves. Mais là encore, ils se contentent de trouver des parades pour réduire les symptômes de façon provisoire. Par exemple, certains immunosuppresseurs peuvent être prescrits afin de réduire la réponse immunitaire du corps (responsable des plaques rouges et de l’inflammation du psoriasis), mais les effets secondaires ne sont pas négligeables. En effet, ce type de traitement expose le corps aux infections, et nuit également au foie et aux reins.
Enfin, la photothérapie, par rayons ultraviolets, semble soulager l’inflammation et ralentir le développement de la maladie, mais le traitement est encore expérimental, et si les effets secondaires sur le court terme sont négligeables, sur le long terme cela pourrait augmenter le risque de cancer de la peau.

En conclusion

La médecine moderne n’apporte pas de réponse claire et définitive au problème que pose le psoriasis. Mais elle permet de soulager les symptômes, dans certains cas, et d’améliorer la qualité de vie du malade de façon ponctuelle. En revanche, la médecine recense un certain nombre de comportements à risque tel que le stress, le tabac etc. En les évitant et en suivant les traitements le malade peut apprendre à vivre avec sa maladie de la meilleure manière possible.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 3 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.