Le psoriasis demeure peu connu de nos jours. Cette inflammation de la peau est due à la création abondante de nouvelles cellules de l’épiderme avant même l'élimination des précédentes cellules mortes. Mais y-a-t-il un type de peau plus prédisposé au psoriasis ? Le psoriasis se manifeste par de vilaines plaques rouges qui apparaissent sur le corps (petite zone ou des zones plus étendues). Une crise est généralement déclenchée par une période de stress, un choc émotionnel, une perturbation soudaine, psychologique. La peau est notre première défense contre le monde extérieur : c’est donc elle qui peut réagir en premier. Il est ainsi normal que certains types de peau soient plus touchés par le psoriasis que d’autres. Par exemple, il est aggravé lorsque la peau est sèche à cause de facteurs externes tels que le vent, la chaleur ou la température. Les peaux sensibles et sèches auront plus tendance à avoir du psoriasis.

Patrimoine génétique

Le patrimoine génétique rentre aussi en compte. Etant donné le nombre de cas de psoriasis au sein des familles, les études montrent que la plupart des cas de psoriasis sont héréditaires. Certains gènes sont liés au développement du psoriasis, mais le fonctionnement du processus n'est pas encore compris. Plus de 30% des personnes atteintes de cette maladie ont un membre de leur famille ayant été victime de psoriasis.

Epidémiologie

Sa prévalence est variable suivant la couleur de la peau : elle est plus fréquente chez les personnes de peau blanche. Elle concerne entre 1 et 3 % de la population et n’est pas sexiste du tout car elle atteint de manière équivalente les hommes et les femmes.

Le psoriasis se manifeste courant deux périodes de la vie d’un individu : entre 10 et 20 ans et surtout entre 50 et 60 ans. Pour se révéler, cette affection inflammatoire a besoin d'un terrain héréditaire et d'un facteur déclenchant. Si l'un des deux parents est atteint, le risque pour l'enfant de la développer est de 5 à 10 %.

L’apparition du psoriasis a donc des prédispositions génétiques et, un petit peu, en fonction de votre type de peau ; les peaux sensibles et blanches auront plus de chance d’être victime de psoriasis.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?