Les courbatures se manifestent par des raideurs et douleurs au niveau des muscles ayant été sollicités par un effort intense et soudain. Bénignes, elles disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelques jours. Néanmoins elles sont douloureuses et gênantes. Les huiles essentielles de Gaulthérie Couchée et Odorante, très connues dans l’univers sportif, possèdent d’importantes propriétés antalgiques et antispasmodiques. De plus, ces huiles essentielles sont riches en salicylate de méthyle, molécule de la famille des esters terpéniques à l’action rubéfiante : elle dilate les vaisseaux sanguins lors d’une application par voie cutanée, ce qui provoque un effet chauffant local immédiat. Ainsi, la Gaulthérie soulagera les douleurs musculaires caractéristiques des courbatures.

Cet article a été mis à jour le 02/12/2022

En utilisation seule

À partir de 6 ans. Par voie cutanée, diluer 2 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie dans 8 gouttes de macérât huileux d’Arnica, et appliquer en massage sur la zone à soulager. Ne pas utiliser plus de 3 semaines.

Cette huile essentielle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant, allergie aux salicylés, eczéma, asthme, ulcère, hernie hiatale, hémorragie ou avant une intervention chirurgicale. Il est également recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avant utilisation.

En synergie

À partir de 6 ans. Par voie cutanée, dans un flacon vide, réaliser la synergie suivante d’huiles essentielles pour soulager des courbatures :

  • 40 gouttes d'huile essentielle de Gaulthérie
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Lavandin Super
  • 100 gouttes de macérât huileux d'Arnica

Appliquer en massage 4 à 6 gouttes du mélange sur la zone douloureuse. Répéter selon les besoins.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes épileptiques et asthmatiques doivent demander un avis médical avant utilisation. Ne pas utiliser en cas de prise d’un traitement anticoagulant, allergie aux salicylés, eczéma, asthme, ulcère, hernie hiatale, hémorragie ou avant une intervention chirurgicale. Il est également recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avant utilisation.

Pourquoi la Gaulthérie est efficace ?

Après un effort inhabituel et intense, les muscles peuvent se contracter involontairement. Cette contraction peut être immédiate : on parle alors de crampe. Sinon, elle peut arriver quelques heures après l’effort : c’est la courbature. Les courbatures peuvent aussi accompagner des maladies telles que la grippe et se manifestent par des muscles douloureux, parfois enflés.

L'huile essentielle de Gaulthérie, Odorante ou Couchée, est composée de 95 à 99 % de salicylate de méthyle, un ester terpénique qui détend les muscles selon deux mécanismes. Tout d'abord, il est antispasmodique. Il perturbe les échanges au niveau des canaux ioniques (protéines membranaires permettant le passage et l'échanges d'ions) entre les fibres nerveuses, et inhibe le passage de l'influx nerveux. Les spasmes, tels que les crampes, sont donc diminués. Deuxièmement, le salicylate de méthyle possède une action rubéfiante, c'est-à-dire qu'il dilate les vaisseaux sanguins. Les muscles sont ainsi mieux irrigués, et se réchauffent. Cette chaleur les détend et limite leur contraction. Le salicylate de méthyle est un composant “réchauffant par révulsion”, c’est-à-dire qu’il va retenir le sang au niveau de la partie du corps avec laquelle il est en contact, en provoquant une micro-irritation locale de la peau. Cela aura alors pour effet de réchauffer le muscle ou l’articulation concernée. Enfin, le salicylate de méthyle possède d'importantes propriétés antalgiques. Ce composé est considéré comme un antalgique de palier 1 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Cette molécule de la famille des esters terpéniques inhibe la synthèse des prostaglandines E2, ce qui diminue la sensation de douleur.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 44 votes )

Bibliographie

Publication : Lobstein, A., & Couic-Marinier, F. (2017a). Huile essentielle de Gaulthérie. Actualités Pharmaceutiques, 56(563), 57‑60. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2016.11.032

Publication : Ying, Z., Giachini, F., Tostes, R., & Webb, R. (2009). Salicylates dilate blood vessels through inhibiting PYK2-mediated RhoA/Rho-kinase activation. Cardiovascular Research, 83(1), 155-162. doi: 10.1093/cvr/cvp084

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

Site Web : Courbatures et crampes - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/douleurs-musculaires-crampes-courbatures.html

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.