Le macérât huileux de Monoï est issu de la macération de fleurs de Tiaré fraîchement cueillies, avec de l'huile de pulpe de coco aussi appelée coprah. Cette macération d'une dizaine de jours permet de laisser dégager les effluves divines de la fleur de Tahiti ! Bien plus qu'un bijou floral porté à l'oreille, elle est largement associée au peuple polynésien, lors de cérémonies religieuses, en onction à la naissance ou comme coiffe symbolique. Synonyme d'été, de plage et de cocotiers, ce macérât huileux est très adapté aux soins du corps, du visage mais aussi des cheveux. Très doux, il confère à votre peau un bronzage doré et pourra être employé comme baume huileux et doux pour les cheveux. Nom latin : Cocos nucifera (huile de coco) et Gardenia tahitensis (fleur de Tiaré). Partie utilisée : Boutons de fleurs de Tiaré

Propriétés principales

  • Nourrissant, adoucissant : composé d'une huile de coco et de fleurs de Tiaré à l'odeur délicate, ce macérât huileux apporte des propriétés nourrissantes et hydratantes pour une peau lisse et apaisée. Sa texture agréable et huileuse au contact de votre peau permet une application facilitée pour une peau sublimée.
  • Lissant, fortifiant : réparateur, le macérât huileux de Monoï apporte aux cheveux brillance, douceur tout en les protégeant et les gainant. Il est particulièrement adapté aux cheveux abimés, crépus et asséchés.
  • Anti-oxydant : le macérât huileux de Monoï contient de la vitamine E, un anti-oxydant qui protège les membranes de toutes les cellules de l'organisme. L'oxydation est un des facteurs majeurs de l'accélération du vieillissement cutané. Le macérât de Monoï permet ainsi de protéger la peau du stress oxydant, lui même démultiplié par des facteurs externes comme les rayons UV par exemple.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : peaux assèchées et agressées
  • Type de cheveux : cheveux secs, abimés et fourchus
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect :  texture cireuse < 24°C et liquide > 25°C
  • Couleur : blanc ivoire
  • Odeur : parfum doux de la fleur de Tiaré associé à l'huile de Coco
  • Toucher : sec
        Caractéristiques pour la formulation
        • Insaponifiables et principes actifs : vitamine E, salicylate de méthyle
        • Indice de comédogénicité : 4 (=assez comédogène)
        • Indice de saponification moyen : 190
        • Stabilité à l'oxydation : bonne
        • Nom INCI : Gardenia Taitensis Flower Extract et Cocos Nucifera Oil
        Composition en acides gras
        • acide caprylique (AGS) : 6 à 9 %
        • acide caprique (AGS) : 6 à 10 %
        • acide laurique (AGS) : 44 à 51 %
        • acide myristique (AGS) : 13 à 19 %
        • acide palmitique (AGS) : 8 à 10 %
        • acide oléique (AGMI) : 5 à 8 %
        • acide stearique (AGS) : 1 à 3 %
        • acide linoleique (AGPI oméga 6) : < 3 %
        Caractéristiques physiques
        • Densité à 20°C : 0,910 à 0,929
        • Indice de péroxyde : < 10 meqO2/kg
        • Indice d'acide : < 5 mg KOH/g
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Rubiacées
        • Origine : Polynésie Française
        • Partie utilisée : boutons de fleurs de Tiaré
        • Procédé d'obtention : macération des fleurs dans l'huile végétale de coco
        • Nom latin : Gardenia tahitensis

        Pour les peaux asséchées et agressées

        Le macérat huileux de Monoï est très efficace pour les peaux asséchées et agressées. Il va agir comme une barrière aux agressions extérieures et ainsi nourrir et adoucir notre peau pour la protéger de la sécheresse et autres agressions.

        • Conseil d'application : par voie cutanée, quelques gouttes de Monoï dans l'eau de votre bain, ou en application sur le visage ou le corps.

        • Huiles essentielles complémentaires : pour lutter contre la sécheresse cutanée, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, de Ciste Ladanifère ou encore de Lavande Fine.

        • Autres huiles végétales adaptées : le macérat huileux de Monoï est très intéressant pour les peaux asséchées et agressées. D’autres huiles végétales peuvent également être utilisées dans ce cas comme l'huile d'Avocat ou le Beurre de Karité.

        Pour les cheveux secs, abîmés et fourchus

        Le macérat huileux de Monoï va permettre de réparer et de fortifier les cheveux secs et abîmés, mais également de donner de la brillance aux cheveux ternes avec son parfum doux de fleur de Tiaré et d'huile de Coco.

        • Conseil d'application : en application capillaire, s'enduire les cheveux d'une noisette de macérât huileux en insistant sur les longueurs. Massez, enveloppez dans une serviette chaude pendant 30 minutes puis laver l'ensemble de la chevelure avec un shampoing. Ce masque peut se réaliser de manière hebdomadaire. Il est également possible d'appliquer quelques gouttes sur les pointes sans rincer pour protéger les cheveux.

        • Huiles essentielles complémentaires : les huiles essentielles d'Ylang-Ylang, de Géranium Rosat ou de Lavande Fine sont également très efficaces pour les cheveux abîmés.

        • Autres huiles végétales adaptées : d'autres huiles sont également adaptées au soin des cheveux abîmés comme l'huile de Germe de Blé ou l'huile de Ricin.

        En tant qu'après-soleil, pour prolonger le bronzage

        Le macérat huileux de Monoï protège la peau de la déshydratation mais comme la plupart des huiles, il ne la protègera pas des UVA et UVB. Après une exposition au soleil, la peau a besoin d'être hydratée et nourrie pour se régénérer, le Monoï sera donc idéal comme après-soleil pour prolonger le bronzage et apaiser la peau.

        • Conseil d'application : par voie cutanée, quelques gouttes de Monoï en massage sur les zones qui ont été exposées au soleil.

        • Huiles essentielles et végétales complémentaires : l'huile essentielle de Lavande Aspic et les huiles de Calendula et de Noyaux d'Abricot sont également très utiles après une exposition au soleil pour soulager et réparer la peau.

        Contre les crevasses et gerçures

        Nourissant, le macérat huileux de Monoï va permettre d'apaiser et réparer la peau. Anti-oxydant, il contient de la vitamine E qui va favoriser la régénération cutanée et ainsi atténuer les crevasses et gerçures.

        • Conseil d'application : par voie cutanée, massez quelques gouttes de macérat huileux de Monoï matin et soir sur les zones concernées.

        • Huiles essentielles et végétales complémentaires : l'huile essentielle de Ciste et les huiles d'Amande Douce, de Rose Musquée et de Macadamia sont également très utiles en cas de crevasses ou gerçures.

        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.6 ( 18 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : Angélina Claude-Lafontaine , Phila Raharivelomanana , JeanPierre Bianchini , Christine Schippa , Marcel Azzaro & Aimé Cambon (1992) Volatile Constituents of the Flower Concrete of Gardenia taitensis DC, Journal of Essential Oil Research, 4:4, 335-343, DOI: 10.1080/10412905.1992.9698082

        Publication : Turon, F. (2004). Recettes de macérâts huileux : intérêt pour la cosmétique. Oléagineux, Corps Gras, Lipides, 11(6), 411–413. doi:10.1051/ocl.2004.0411

        Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?